A 1 mois de la reprise du championnat universitaire, il est temps de se plonger dans une saison 2022 qui s’annonce passionnante. Le « College Football » est en pleine effervescence, conséquence immédiate de changements structurels importants lors des derniers mois. Ainsi, les joueurs ont beaucoup plus de libertés qu’avant, grâce aux réglementations qui permettent aux étudiants-athlètes d’être rémunérés par des partenariats (NIL), et du fait d’un portail des transferts qui n’a jamais été aussi actif. Les changements concernent également les programmes et les conférences, puisque plusieurs équipes vont changer d’air dans les prochaines années.

C’est dans ce paysage inédit que les Georgia Bulldogs vont défendre leur titre. Les autres grosses universités comme Alabama ou Ohio State s’annoncent comme les principaux challengers, mais d’autres équipes pourraient surprendre.


Des conférences en pleine transformation

Si le paysage des principales conférences ne sera pas chamboulé cette saison, il va y avoir de gros changements dans les années à venir. Plusieurs programmes, dont certains parmi les plus importants du pays, ont ainsi annoncé qu’ils allaient changer de conférence. Voici le récapitulatif des principales annonces concernant le Power 5 :

  • Oklahoma et Texas quitteront la conférence Big 12 en 2025 pour rejoindre la conférence SEC.
  • USC et UCLA quitteront la conférence Pac-12 en 2024 pour rejoindre la conférence Big Ten.
  • BYU, UCF, Cincinnati et Houston rejoindront la conférence Big 12 en 2023.

Vers un nouveau format pour les playoffs ?

Avec ce réalignement des conférences, l’une des inquiétudes est la création de super-conférences, avec la SEC et la Big Ten comme véritable mastodontes potentiels. Et le risque serait de voir des playoffs qui ne concernent que des programmes de ces deux conférences à terme.

Dès 2021, un projet pour passer le nombre d’équipes de 4 à 12 avait été proposé, mais pour le moment, aucun accord n’a été trouvé. Il n’y aura ainsi pas de mouvement jusqu’à la fin du contrat TV actuel avec ESPN, soit fin 2025. La prochaine opportunité sera donc à partir de la saison 2026, lorsque les conférences auront déjà été réalignées. Et les premiers résultats pourront peut-être inciter la commission à changer les choses…


Un marché des quarterbacks en effervescence

Certains sont pour, d’autres contre, et la réalité est que le portail des transferts a clairement modifié les intersaisons du championnat universitaire. Désormais libres de bouger, les joueurs cherchent de meilleures conditions ailleurs, que ce soit au niveau du temps de jeu, de l’environnement ou du potentiel financier.

Ainsi, un nombre record de transferts ont été enregistrés cette année, et certains programmes ont ainsi fait venir 15 ou 20 recrues. Et parmi ces joueurs, il y a de nombreux quarterbacks. On fait le point sur les principaux transferts :

  • Caleb Williams (QB) : De Oklahoma à USC
  • Spencer Rattler (QB) : De Oklahoma à South Carolina
  • Dillon Gabriel (QB) : de UCF à Oklahoma
  • Quinn Ewers (QB) : de Ohio State ) Texas
  • Bo Nix (QB) : de Auburn à Oregon
  • J.T Daniels (QB) : de Georgia à West Virginia
  • Casey Thompson (QB) : de Nebraska à Kansas State
  • Kedon Slovis (QB) : de USC à Pittsburgh
  • Jaxson Dart (QB) : de USC à Ole Miss
  • Jordan Addison (WR) : de Pittsburgh à USC
  • Mario Williams (WR) : de Oklahoma à USC
  • Jaylon Robinson (WR) : de UCF à Ole Miss
  • Tyler Harrell (WR) : de Louisville à Alabama
  • Travis Dye (RB) : de Oregon à USC
  • Jahmyr Gibbs (RB) : de Georgia Tech à Alabama

Du mouvement également chez les coachs

L’intersaison n’a pas seulement été agité chez les joueurs, car plusieurs gros programmes ont changé de coachs. Certains ont choisi de virer le coach en place après une ou des saison(s) décevante(s), comme Florida ou Miami. D’autres ont dû rebondir après des départs, comme LSU ou Oklahoma. Voici les principales infos :

  • Oklahoma : Lincoln Riley parti pour USC, remplacé par Brent Venables (ex-coordinateur défensif de Clemson)
  • LSU : Ed Orgeron se retire, remplacé par Brian Kelly (ex-coach de Notre Dame)
  • Florida : Dan Mullen viré, remplacé par Billy Napier (ex-coach de Louisiana)
  • Miami : Manny Diaz viré, remplacé par Mario Cristobal (ex-coach d’Oregon)
  • Oregon : Mario Cristobal parti pour Miami, remplacé par Dan Lanning (ex-coordinateur défensif de Georgia)
  • Notre Dame : Brian Kelly parti pour LSU, remplacé par Marcus Freeman (ex-coordinateur défensif de Notre Dame)

Les dates importantes de la saison 2022

De retour dès la fin aout avec la traditionnelle Week 0, le championnat universitaire reprendra réellement ses droits la semaine suivante avec les premières grosses affiches du Power 5.

  • Début de la saison 2022 le 26 aout 2022 avec la Week 0.
  • Finales de conférences prévues pour le week-end du 2-3 décembre 2022
  • Playoffs : demi-finales le 31 décembre 2022 et finale le 9 janvier 2023

Les cotes de la saison 2022

Voici les favoris pour remporter chaque conférence du Power 5, ainsi que pour le titre national et le trophée Heisman qui récompense le meilleur joueur du pays.

Champion national :

  • Alabama, devant Ohio State et Georgia

Champions des conférences du Power 5 :

  • SEC : Alabama, légèrement devant Georgia
  • Big Ten : Ohio State, devant Michigan et Wisconsin
  • Big 12 : Oklahoma, légèrement devant Texas
  • ACC : Clemson, large favori devant Miami
  • Pac-12 : USC, juste devant Utah et Oregon

Trophée Heisman :

  • C.J Stroud (QB, Ohio State), devant Bryce Young (QB, Alabama) et Caleb Williams (QB, USC)