Et si pour la première fois depuis l’instauration des playoffs, Alabama n’y participait pas ? Après la défaite à domicile face à LSU, les Crimson Tide ne sont plus tout à fait maîtres de leur destin. C’est également le cas pour Penn State, qui ne figurera plus dans le top 4 après son revers sur le terrain de Minnesota.

Joe Burrow et LSU font tomber Alabama

  • Alabama (3) 41 – LSU (2) 46

Après 8 défaites consécutives face à Alabama, les Tigers rugissent enfin. Une fois de plus cette saison, l’attaque de LSU a été impossible à arrêter, et Joe Burrow continue de se présenter comme un des favoris pour le trophée Heisman. Face à plus de 100 000 fans hostiles, le QB lance pour 393 yards (31/39) et 3 touchdowns, et au total, et LSU amasse 550 yards offensifs. Autre star de ce match, le RB Clyde Edwards-Helaire, qui s’offre 4 touchdowns (dont 3 au sol).

Menés pendant tout le match, et même de 20 points à la mi-temps, les Crimson Tide ne se sont jamais résignés et se sont battus jusqu’au bout. Incertain jusqu’au dernier moment, Tua Tagovailoa était finalement titulaire. Le QB d’Alabama lance pour 418 yards et 4 touchdowns, mais ses deux pertes de balle en première mi-temps font mal.

Minnesota s’offre Penn State et s’affirme

  • Minnesota (17) 31 – Penn State (4) 26

Si les Golden Gophers avaient bénéficier d’un calendrier plutôt avantageux jusqu’ici, ils ont répondu présents face à un adversaire très sérieux. Penn State arrivait en effet avec un statut de numéro 4 national, c’est-à-dire dans le carré final provisoire pour les playoffs. Après cette victoire de prestige, les prétendants, ce sont bien les Gophers.

Le QB de Minnesota, Tanner Morgan, a été excellent. Il découpe une très bonne défense des Nittany Lions et affiche 339 yards (18/20) et 3 touchdowns en fin de rencontre. Ses deux receveurs fétiches, Rashod Bateman et Tyler Johnson, ont fait des gros matchs, avec 203 yards et 1 TD pour le premier et 104 yards et 1 TD pour le second. La défense des Gophers a également été très solide, avec notamment 3 interceptions sur Sean Clifford.

Cela faisait 20 ans que Minnesota n’avait plus battu une équipe classée dans le top 20, et il faut remonter à 1904 pour voir l’université invaincus après 9 journées.

Baylor conserve son invincibilité dans la douleur

  • TCU 23 – Baylor (12) 29

Les Bears ont dû se battre pour rester invaincus. Dans un match fermé, Baylor arrache la prolongation sur un field-goal de 51 yards (9-9). Il a ensuite fallu 3 prolongations pour que Baylor fasse céder TCU. Le QB Charlie Brewer marque 3 fois et la défense réussit une interception pour sceller la 9ème victoire de la saison. Du coup, le match contre Oklahoma de la semaine prochaine s’annonce particulièrement intéressant.  

Pas de problèmes pour les favoris. Une frayeur pour Oklahoma.

  • Ohio State (1) 73 – Maryland 14
  • NC State 10 – Clemson (5) 55
  • Georgia (6) 27 – Missouri 0
  • Oklahoma (9) 42 – Iowa State 41

Les Buckeyes confortent leur statut de numéro 1 avec une victoire écrasante sur des Terrapins en chute libre. Justin Field lance pour 200 yards et marque 4 touchdowns au total, J.K Dobbins gagne 90 yards au sol et ajoute 2 touchdowns.

Aucun souci non plus pour Clemson en Caroline du Nord, avec une victoire confortable acquise en 1ère mi-temps. Trevor Lawrence lance pour 276 yards et 3 touchdowns, et le RB Travis Etienne s’offre également un triplé.

Victoire convaincante aussi pour Georgia, qui n’encaisse pas le moindre point face à Missouri. Jake Fromm lance pour 173 yards et 2 touchdowns, tous pour George Pickens.

En revanche, Oklahoma est passé tout près de sa deuxième défaite de la saison face à Iowa State. Alors qu’ils avaient une avance confortable à l’entrée du 4ème quart-temps, les Sooners ont pris un 20-0 et auraient pu perdre sur la fin. Heureusement, les Cyclones manquent la conversion à 2 points. Les problèmes défensifs persistent donc. En attaque, Jalen Hurts affiche 273 yards et 3 touchdowns (1 interception) dans les airs et 68 yards et 2 touchdowns de plus au sol. CeeDee Lamb attrape 8 ballons pour 167 yards et 2 touchdowns.

Les Illini confirment leur redressement

  • Michigan State 34 – Illinois 37

On avait parlé du rebond des Illini il y a quelques semaines, et bien ça se confirme. L’équipe entrainée par Lovie Smith vient de signer une 4ème victoire de rang, en l’emportant à Michigan State après un très beau comeback. Illinois marque 27 points dans le 4ème quart-temps, et le QB Brandon Peters lance sa 3ème passe de touchdown du jour à 5 secondes de la fin. Grâce à ce succès, le 6ème de la saison, Illinois devient éligible à un « Bowl » en fin de saison.

Les meilleures performances du week-end

(Stats via ESPN)

Passing

  1. Joe Burrow (LSU) : 31/39, 393 yards, 3 TD
  2. Holton Ahlers (East Carolina) : 32/42, 498 yards, 6 TD
  3. Kedon Slovis (USC) : 29/39, 432 yards, 4 TD – 1 INT

Rushing

  1. Jonathan Taylor (Wisconsin) : 31 courses, 250 yards
  2. John Rhys Plumlee (Ole Miss) : 12 courses, 177 yards, 2 TD
  3. Salvon Ahmed (Washington) : 25 courses, 174 yards, 2 TD

Receiving

  1. Tyler Snead (East Carolina) : 19 réceptions, 240 yards, 3 TD
  2. DeVonta Smith (Alabama) : 7 réceptions, 213 yards, 2 TD
  3. Rashod Bateman (Minnesota) : 7 réceptions, 203 yards, 1 TD

Pour le week-end de NFL, c’est par là