Moins d’un mois avant la Draft 2022… Le marché des agents libres a été intense durant les dernières semaines, avec en plus de nombreux gros « trades » qui ont chamboulé les effectifs et l’ordre de la Draft. Il est donc temps d’actualiser notre Mock Draft.


1. Jacksonville Jaguars – Evan Neal (OT, Alabama)

Le choix d’un des deux top edge-rushers (Hutchinson ou Thibodeaux) ne me poserait pas de soucis ici, car Jacksonville profiterait d’une injection de talent à ce poste, mais je reste sur l’idée d’un OL avec ce premier choix. Mettre Trevor Lawrence dans les meilleures conditions possibles est un enjeu vital pour le développement du QB et du projet de la franchise.

2. Detroit Lions – Aidan Hutchinson (EDGE, Michigan)

La stratégie du meilleur joueur disponible reste de mise, et le choix se porte toujours sur Aidan Hutchinson. Comme prévu, les Lions se sont séparés de Trey Flowers, et la franchise pointait à la 30ème place de NFL en sacks en 2021.

3. Houston Texans – Kayvon Thibodeaux (EDGE, Oregon)

Du renfort n’importe où fera du bien aux Texans, et l’idée d’ajouter un pass-rusher à gros potentiel est un bon point de départ. Houston a terminé 28ème de NFL en sacks en 2021, Jacob Martin est parti, et aucun renfort n’a été signé.

4. New York Jets – Ahmad Gardner (CB, Cincinnati)

Dans la première Mock Draft, ce choix était pour le Safety Kyle Hamilton, mais ce n’est peut-être pas perdu pour les Jets… Toujours sur l’idée de renforcer les lignes offensives, le choix d’Ahmad Gardner permet de sécuriser le meilleur prospect au poste de CB de cette Draft, au cas où une autre franchise serait sur le coup.

5. New York Giants – Ikem Ekwonu (OT, North Carolina State)

Pas de changement ici, avec la mission de renforcer l’une des pires lignes offensives de la ligue. Et si Ekwonu est déjà pris, les Giants se pencheront sur l’un des deux autres top OL de cette Draft : Evan Neal, cité plus haut, ou Charles Cross.

6. Carolina Panthers – Charles Cross (OT, Mississippi State)

Pour Carolina aussi, l’objectif prioritaire est de travailler sur cette ligne offensive. Les signatures des agents libres Austin Corbett et Bradley Bozeman renforcent l’intérieur, mais il faut encore s’occuper du poste de Tackle. Avec le 6ème choix, l’un des 3 meilleurs joueurs à ce poste devrait encore être disponible.

7. New York Giants – Travon Walker (EDGE, Georgia)

Revoici les G-Men, qui profitent de leur deuxième choix pour renforcer la défense. Un CB ferait sens ici, et c’était la direction prise dans la 1ère Mock Draft, mais un pass-rusher est également une option très intéressante. La montée en puissance de Travon Walker le propulse actuellement dans le top 10, et New York peut saisir l’occasion.

8. Atlanta Falcons – Garrett Wilson (WR, Ohio State)

Dans la précédente Mock Draft, nous avions associé les Falcons et David Ojabo, le pass-rusher de Michigan. Hélas, le joueur des Wolverines s’est blessé sérieusement et sa cote va logiquement baisser. Un edge-rusher reste une possibilité ici, mais les choix à disposition ne m’inspirent pas dans le top 10. Du coup, on bascule sur l’attaque et le poste de WR, qui est une interrogation après le départ de Russell Gage et la suspension de Calvin Ridley. Atlanta peut ainsi sécuriser le WR1 de cette belle cuvée 2022.

9. Seattle Seahawks – Malik Willis (QB, Liberty)

Les derniers visionnages de vidéos et les récents tests n’ont pas réellement changé la donne au poste de quarterback. Aucun joueur ne se détache réellement, et c’est une question de goût plus qu’autre chose dans les classements personnels. Pour Seattle, qui doit trouver un nouveau QB depuis le transfert de Russell Wilson, le pari Malik Wills me semble toujours le plus cohérent.

Malik Willis
Malik Willis pourrait être le premier QB sélectionné (photo : USATSI)

10. New York Jets – Kyle Hamilton (S, Notre Dame)

Vous deviez vous en douter après le petit spoiler, les Jets récupèrent tout de même Kyle Hamilton avec le 10ème choix. Ce serait une super affaire pour l’un des meilleurs joueurs de cette Draft, et un doublé de grande qualité avec Ahmad Gardner pour débuter la Draft.

11. Washington Commanders – Derek Stingley Jr (CB, LSU)

Lors de la première version de cette Mock Draft, le choix pour Washington était le WR Chris Olave. Il se défend toujours, mais dans ce cas précis, il serait difficile de laisser passer le CB Derek Stingley Jr. Il permettrait d’injecter du sang neuf dans des lignes secondaires qui ont souffert l’année passée.

12. Minnesota Vikings – Jermaine Johnson II (EDGE, Florida State)

Le recrutement de Za’Darius Smith est une bonne chose pour le pass-rush des Vikings, mais ils peuvent continuer en ajoutant un jeune joueur. Le futur de Danielle Hunter ne s’est pas éclaircit, et cela éviterait quelques casse-têtes.

13. Houston Texans – Drake London (WR, USC)

Depuis la première Mock Draft, le transfert pour Deshaun Watson a changé l’ordre de la Draft. Les Browns, qui avaient initialement ce spot, l’ont échangé (avec d’autres) pour faire venir le QB. Du coup, les Texans sont de retour, et après avoir boosté leur pass-rush, ils trouvent un nouveau WR qui est capable d’être le futur numéro 1. Surtout que les récentes rumeurs autour de Brandin Cooks laissent penser à un départ prochain du meilleur receveur actuel.

14. Baltimore Ravens – Jordan Davis (DL, Georgia)

Plusieurs linemen défensifs sont toujours sans contrats, et il n’est pas du tout sûr qu’ils reviennent à Baltimore. Le choix de Jordan Davis reste ultra cohérent ici, afin de rajeunir cette ligne et de faire en sorte qu’elle reste un point fort.

15. Philadelphia Eagles – Trent McDuffie (CB, Washington)

Le recrutement d’Haason Reddick retire de la pression au poste d’edge-rusher, et les Eagles peuvent se concentrer sur une autre zone de la défense. Un cornerback ou un linebacker sont donc en course ici, et le choix se porte sur le poste le plus « important » et donc sur lequel il faut bouger le plus vite. Trent McDuffie apportera une solution à l’opposé de Darius Slay.

16. New Orleans Saints – Jameson Williams (WR, Alabama)

A l’origine, ce 16ème choix appartenait aux Eagles, mais un échange avec les Saints a modifié un peu l’ordre. La franchise de New Orleans donne ainsi son 19ème choix cette année et un autre l’année prochaine pour s’en offrir un autre cette année. L’objectif est souvent de grimper pour aller chercher un QB, mais je préfère que NOLA assure l’un des meilleurs WR à ce niveau de la Draft. En conclusion, je ne suis pas convaincu par ce mouvement de la part des Saints…

17. Los Angeles Chargers – Trevor Penning (OT, Northern Iowa)

Continuer de renforcer la défense au sol peut être une bonne idée, même si l’ajout de Sebastian Joseph-Day est un bon coup. Mais étant donné les options disponibles à ce moment de la Draft, qui ne sont pas toutes « dignes » d’un 1er tour, je bascule sur la ligne offensive. Le poste de Tackle Droit est à prendre notamment.

18. Philadelphia Eagles – Devin Lloyd (LB, Utah)

Au lieu de 3 choix au 1er tour, les Eagles n’en n’ont plus que 2 donc, mais ils auront également 2 choix en 2023 où la classe de QB sera normalement plus forte. Après avoir pris un CB il y a quelques minutes, Philadelphia s’occupe de son autre poste prioritaire avec Devin Lloyd, le LB numéro 1 de cette Draft.

Devin Lloyd
Devin Lloyd lors du NFL Combine (photo : SI)

19. New Orleans Saints – Desmond Ridder (QB, Cincinnati)

Le QB a été évité avec le choix récupéré un peu plus tôt, mais si les Saints sont présents deux fois au 1er tour, ce n’est pas pour s’amuser. Plusieurs options sont possibles ici, et j’ai opté pour Desmond Ridder, qui apportera un profil différent de Jameis Winston ou Andy Dalton.

20. Pittsburgh Steelers – Kenny Pickett (QB, Pittsburgh)

Étudiant à l’université de Pittsburgh, Kenny Pickett restera dans la même ville au niveau supérieur. C’est écrit, et l’association est en plus naturelle d’un point de vue terrain.

21. New England Patriots – Chris Olave (WR, Ohio State)

Les Pats ont récemment recruté DaVante Parker, qui vient renforcer le corps de receveurs de l’équipe. Est-ce suffisant ? Non, car il n’y a toujours pas de numéro 1 potentiel dans le temps. Prendre Chris Olave permettrait à Mac Jones d’avoir l’embarras du choix, et le WR des Buckeyes est le joueur parfait pour créer une connexion privilégiée avec le jeune QB.

22. Green Bay Packers – Treylon Burks (WR, Arkansas)

En transférant Davante Adams chez les Raiders, les Packers ont récupéré le 1er choix des pirates lors de cette Draft. Impossible de remplacer Adams, qui est peut-être le meilleur WR de NFL actuellement, mais Green Bay doit faire quelque chose rapidement. Treylon Burks a le potentiel pour devenir le futur numéro 1 de la franchise.

23. Arizona Cardinals – Devonte Wyatt (DL, Georgia)

Renforcer la défense contre le jeu au sol, qui n’a pas brillé en 2021, semble être une bonne idée pour Arizona. Cela dépendra des joueurs disponibles à ce moment de la Draft, mais si Devonte Wyatt est là, ils peuvent y aller.

24. Dallas Cowboys – Bernhard Raimann (OT, Central Michigan)

Les Cowboys n’ont remplacé ni La’el Collins, ni Connor Williams, il y a donc des besoins sur la ligne offensive. Ajouter le prospect Autrichien permettrait de compenser un peu les pertes, car il semble être un futur Right Tackle en NFL.

25. Buffalo Bills – Andrew Booth Jr (CB, Clemson)

Ce choix des Bills m’a posé quelques problèmes et j’ai longtemps réfléchi. Trois secteurs me semblent à renforcer : les deux lignes et le poste de CB. Sur la ligne défensive, Buffalo a fait venir 3 recrues, donc la priorité n’est plus aussi importante. Et sur la ligne offensive, l’arrivée de Rodger Saffold est très bonne pour l’intérieur. J’ai donc décidé de partir sur un cornerback pour compenser le départ de Levi Wallace.  

26. Tennessee Titans – Tyler Linderbaum (IOL, Iowa)

Même si Ben Jones a prolongé, les Titans ont perdu Rodger Saffold et ils se sont donc affaiblis à l’intérieur. Tyler Linderbaum est le meilleur prospect de cette Draft à l’intérieur, et il devrait pouvoir s’installer rapidement au centre d’une ligne offensive NFL.

27. Tampa Bay Buccaneers – Zion Johnson (IOL, Boston College)

Un autre lineman intérieur sort dans la foulée, ce qui n’est pas une surprise car les Bucs ont un réel besoin dans ce secteur. Le départ d’Alex Cappa et la retraite d’Ali Marpet ont en effet ouvert deux postes. Shaq Mason a été recruté pour en prendre un, Zion Johnson peut s’occuper de l’autre.

28. Green Bay Packers – Kenyon Green (IOL, Texas A&M)

C’est le quart d’heure IOL… Après avoir pris un WR avec le choix récupéré dans le transfert pour Adams, les Packers restent en attaque et s’occupe d’un autre secteur qui a souffert durant cette intersaison. La ligne offensive a perdu des forces, à différents postes, et Kenyon Green ferait du bien à l’intérieur.

29. Kansas City Chiefs – George Karlaftis (EDGE, Purdue)

En transférant Tyreek Hill à Miami, les Chiefs ont récupéré le 1er choix des Dolphins. La franchise de Kansas City pourrait l’utiliser pour trouver une nouvelle arme à Patrick Mahomes, mais je pense que la défense est un chantier plus important. Ajouter de la présence sur le pass-rush semble crucial dans la division AFC West, et avoir George Karlaftis à ce moment est une aubaine.

30. Kansas City Chiefs – Kaiir Elam (CB, Florida)

Pour leur deuxième choix consécutif, les Chiefs restent sur la défense et sur le choix de Kaiir Elam. Il y a un gros besoin dans ce secteur après les départs de Charvarius Ward et Mike Hughes.

31. Cincinnati Bengals – Roger McCreary (CB, Auburn)

En recrutant La’el Collins, Alex Cappa et Ted Karras, les Bengals ont fait le job pour améliorer la protection de Joe Burrow. Ils peuvent toujours continuer à étoffer l’OL avec ce choix, mais l’ajout d’un CB est également une idée qui se défend. Trae Waynes n’a pas été prolongé, Eli Apple oui mais on se rappelle ses soucis.

32. Detroit Lions – Nakobe Dean (LB, Georgia)

On reste sur le choix de Nakobe Dean pour conclure le premier tour. Leadership, polyvalence, et meilleur joueur encore disponible, le LB coche toutes les cases pour Detroit.