Dans la foulée de l’équipe-type Foot-US de la saison, nous vous proposons la dream team des Rookies. De nombreux joueurs de première année se sont ainsi illustrés, des deux côtés du terrain. On fait le point sur les futures stars de NFL.


Attaque

Quarterback

Kyler Murray (Arizona Cardinals

  • Stats : 3 713 yards, 20 TD – 12 INT, 87.4 rating
  • Récompense : OROY
  • Apparition dans l’équipe-type Foot-US : 1

Le numéro 1 de la Draft 2019 a alterné le bon et le moins bon, ce qui est plutôt logique pour un QB rookie. Convaincant lors de nombreux match, Murray a eu le mérite de ramener l’espoir dans la franchise de l’Arizona. En effet, les Cardinals peuvent à priori dormir tranquilles, ils ont leur QB pour le futur. Si le jeune QB est mieux entouré la saison prochaine, il devrait pouvoir confirmé son titre de Meilleur Rookie Offensif, passer un cap et faire passer un cap à son équipe.

Remplaçant : Gardner Minshew (JAX)

Running-back

Josh Jacobs (Oakland Raiders)

  • Stats : 242 courses, 1 150 yards, 4.8 YPA, 7 TD
  • Apparitions dans l’équipe-type Foot-US : 2

Pour beaucoup, Josh Jacobs aurait mérité le trophée de Meilleur Rookie Offensif, et il aurait surement eu son mot à dire s’il n’avait pas manqué quelques matchs à cause d’une petite blessure en fin de saison. Le RB a montré pourquoi il a été pris au 1er tour de la dernière Draft, et il est immédiatement devenu le dynamiteur de l’attaque des Raiders. A confirmer du côté de Vegas, mais Jacobs apporte des garanties certaines pour sa franchise.

Remplaçant : Miles Sanders (PHI)

Receveurs

A.J Brown (Tennessee Titans)

  • Stats : 52 réceptions, 1 0151 yards, 8 TD
  • Apparitions dans l’équipe-type Foot-US : 4

Rapidement intégré dans l’attaque aérienne des Titans, A.J Brown a connu une première partie de saison classique pour un rookie. Quelques éclats et quelques flops donc. Mais dès que Ryan Tannehill a pris les rênes de l’attaque de Tennessee, le WR rookie a explosé et est devenu une arme redoutable. Sa fin de saison prolifique lui permet de passer la barre des 1 000 yards dès sa première année.

A.J Brown
A.J Brown s’est déjà imposé comme WR n°1 des Titans (Boston Globe)

D.K Metcalf (Seattle Seahawks)

  • Stats : 58 réceptions, 900 yards, 7 TD
  • Apparition dans l’équipe-type Foot-US : 1

Le duo de WR d’Ole Miss avait déjà fait parler de lui avant la Draft, et les deux joueurs ont confirmé qu’ils avaient beaucoup de talent. A l’image de Brown, D.K Metcalf s’est très vite imposé comme une arme majeure de l’attaque aérienne des Seahawks. Son physique impressionnant lui permet de remporter ses duels et Russell Wilson l’a vite compris. Ce duo est parti pour faire très mal dans les années à venir.

Terry McLaurin (Washington Redskins)

  • Stats : 58 réceptions, 919 yards, 7 TD
  • Apparition dans l’équipe-type Foot-US : 1

Sortir une saison rookie de ce calibre dans ces conditions, c’est fort. En effet, la franchise de Washington continue d’être dysfonctionnelle. Si Case Keenum a débuté la saison comme titulaire, c’est un autre rookie, Dwayne Haskins qui l’a terminé. McLaurin s’est montré à l’aise d’entrée, impressionnant même les observateurs sur ses premiers matchs, puis il a retrouvé la connexion avec Haskins qui était son QB à Ohio State. Ces deux là peuvent continuer à progresser ensemble dans le futur, si les Redskins ne changent pas encore de direction…

Remplaçants : Darius Slayton (NYG), Deebo Samuel (SF)

Tight-end

Noah Fant (Denver Broncos)

  • Stats : 40 réceptions, 562 yards, 3 TD
  • Apparition dans l’équipe-type Foot-US : 1

Les deux Tight-ends sortis de l’université de l’Iowa étaient les plus attendus, et ils ont globalement été les plus en vue durant cette saison. Si T.J Hockenson a mieux démarrer que Noah Fant, c’est ce dernier qui a finalement sorti la plus belle saison. Après une période d’apprentissage, lors de laquelle il a notamment corrigé un petit souci de contrôle du ballon, Fant s’est avéré être une arme intéressante au sein de l’attaque de Denver.

Remplaçant : T.J Hockenson (DET)

Ligne offensive

Tytus Howard (OT – Houston Texans)

Cody Ford (OT – Buffalo Bills)

Dalton Risner (OG – Denver Broncos)

Elgton Jenkins (OG – Green Bay Packers)

Erik McCoy (C – New Orleans Saints)

Remplaçants : Jawann Taylor (OT – JAX), Max Scharping (OG – HOU), Garrett Bradbury (C – MIN)


Défense

Linemen intérieurs

Dexter Lawrence (New York Giants)

  • Stats : 3 sacks, 35 plaquages, 1 fumble forcé
  • Apparition dans l’équipe-type Foot-US : 1

Quelques années après les grosses saisons de Damon Harrison sur le front de leur défense, les Giants ont trouvé une nouvelle ancre. Dexter Lawrence s’est effet montré intéressant sur toutes les phases, avec une belle solidité au sol et une capacité à mettre la pression depuis l’intérieur par moment. Une bonne base dans le projet de reconstruction de la franchise.

Shy Tuttle (New Orleans Saints)

  • Stats : 2 sacks, 15 plaquages, 1 interception
  • Apparition dans l’équipe-type Foot-US : 1

Progressivement intégré dans la rotation sur la ligne défensive de New Orleans, Shy Tuttle a réussi quelques prestations de qualité. Plutôt agile et mobile pour son gabarit, il est capable de joueur sur plusieurs types de phases défensives. Son fait d’arme est évidemment son interception, sur laquelle il a couché Matt Ryan avec un raffut d’école.

Remplaçants : Jeffery Simmons (TEN), Ed Oliver (BUF)

Edge

Nick Bosa (San Francisco 49ers)

  • Stats : 10 sacks, 38 plaquages, 1 fumble forcé, 1 interception
  • Récompenses : DROY, Pro Bowl
  • Apparitions dans l’équipe-type Foot-US : 2

Logiquement élu Meilleur Rookie Défensif, Nick Bosa a imposé son stylé dès sa première saison. Dans les pas de son frère, Joey, il s’est rapidement montré comme un pass-rusher infatigable et efficace. Auteur de 10 sacks, il a aidé la défense des Niners a retrouvé un excellent niveau. Pris en 2ème position de la Draft 2019, Nick Bosa interrogeait car il sortait d’une grosse blessure. Un an plus tard, plus personne ne pose de question.

Nick Bosa
Nick Bosa, un pass-rusher rookie dominant (USA Sports Today)

Josh Allen (Jacksonville Jaguars)

  • Stats : 12 sacks, 35 plaquages, 2 fumbles forcés
  • Récompense : Pro Bowl

Il a été le plus prolifique des rookies avec ses 12 sacks, mais son impact global a été moins fort que Nick Bosa qui a été un titulaire presque inamovible. Josh Allen a plus été utilisé comme un spécialiste pass-rush, avec beaucoup d’entrée sur des phases bien précises. Il a répondu présent et a surement gagné ses jalons en vue d’une place de titulaire l’année prochaine.

Remplaçants : Maxx Crosby (OAK), Brian Burns (CAR)

Linebackers

Devin Bush (Pittsburgh Steelers)

  • Stats : 106 plaquages, 1 sack, 1 fumble forcé, 2 interceptions
  • Apparition dans l’équipe-type Foot-US : 1

Les Steelers avaient décidé de grimper de 10 places lors de la Draft 2019 pour pouvoir prendre Devin Bush, et ils ne regrettent surement pas leur choix aujourd’hui. Le linebacker a pris le pouvoir au centre de la défense de Pittsburgh, permettant à la franchise de retrouver le leader qui lui manquait depuis la grave blessure de Ryan Shazier. Sa saison rookie est très aboutie et il a montré qu’il était capable d’être bon sur toutes les phases du jeu, sol, pass-rush et couverture.

Devin White (Tampa Bay Buccaneers)

  • Stats : 85 plaquages, 3 sacks, 1 interception
  • Apparitions dans l’équipe-type Foot-US : 2

Il était l’autre LB pris très tôt lors de la Draft 2019, et lui aussi a répondu présent. Même s’il a besoin d’un peu plus de temps d’adaptation que Bush, notamment en couverture, Devin White s’est ensuite imposé comme une pièce importante du collectif défensif des Bucs. Ses qualités au sol et comme pass-rusher sur les blitzs sont très précieuses.

Remplaçants : Bobby Okereke (IND), Dre Greenlaw (SF)

Cornerbacks

Jamel Dean (Tampa Bay Buccaneers)

  • Stats : 23 plaquages, 2 interceptions, 10 passes déviées
  • Apparition dans l’équipe-type Foot-US : 1

Les soucis défensifs ont poussé les Bucs à tenter des choses, notamment en lançant de jeunes joueurs, pas toujours prêts pour la NFL. Jamel Dean a ainsi connu des premiers pas douloureux, mais le Cornerback a ensuite progressé rapidement. A l’aise en fin de saison, il termine avec notamment 2 interceptions et 10 passes déviées.

Sean Murphy-Bunting (Tampa Bay Buccaneers)

  • Stats : 43 plaquages, 3 interceptions, 1 sack
  • Apparition dans l’équipe-type Foot-US : 1

Autre jeune CB lancé par les Buccaneers, Sean Murphy-Bunting a montré de belles qualités en couverture et un goût certain pour aller contester les passes. Ses 3 interceptions témoignent d’un bon placement et d’un bon sens d’anticipation. Avec Dean et Murphy-Bunting, la franchise de Tampa s’est trouvée un beau duo sur les lignes secondaires.

Remplaçants : Trayvon Mullen (OAK), Nik Needham (MIA)

Safeties

Juan Thornhill (Kansas City Chiefs)

  • Stats : 58 plaquages, 3 interceptions
  • Apparitions dans l’équipe-type Foot-US : 2

Sa blessure en fin de saison régulière a été un coup dur pour Kansas City, car avec Tyrann Mathieu, il formait l’un des meilleurs duos de Safeties de la ligue. Juan Thornhill n’a pas fait beaucoup parlé de lui en début de saison, mais il a progressivement hausser son niveau de jeu. Sûr sur les phases au sol et sérieux en couverture, il a un beau futur devant lui.

Chauncey Gardner-Johnson (New Orleans Saints)

  • Stats : 47 plaquages, 1 interception
  • Apparitions dans l’équipe-type Foot-US : 2

Les Saints se sont trouvé un bon petit joueur, polyvalent, pour ses lignes secondaires. Plutôt Cornerback au niveau universitaire, Gardner-Johnson a principalement joué Safety lors de sa saison rookie. Véritable couteau-suisse derrière, il a démontré son activité et ses qualités sur différentes phases défensives. Une bonne pioche.

Remplaçants : Darnell Savage (GB), Marquise Blair (SEA)


Equipes-spéciales

Kicker

Chase McLaughlin (Indianapolis Colts)

  • Stats : 18/23 FG (78.3%), 26/26 PAT (100%)

Punter

Jamie Gillan (Cleveland Browns)

  • Stats : 63 punts, 46.2 AVG, 33 I20 (52.4%)
  • Apparition dans l’équipe-type Foot-US : 1

Returner

Mecole Hardman (Kansas City Chiefs)

  • Stats : 45 retours, 871 yards, 1 TD
  • Récompenses : All-Pro, Pro Bowl
  • Apparition dans l’équipe-type Foot-US : 1

Les Chiefs avaient déjà un joueur très rapide avec Tyreek Hill, et ils ont décidé d’en prendre un autre lorsque Hill avait des soucis avec la justice. Si Mecole Hardman n’a pas eu un rôle très important comme receveur, il a en revanche montré ses qualités sur les retours de coups de pied. All-Pro et Pro Bowler dans ce secteur dès sa première saison, il devrait marquer quelques touchdowns en carrière sur des retours.