A l’approche du marché des agents libres, chaque franchise de NFL avait une dernière chance de conserver leur joueur en fin de contrat le plus important. Et cette année, huit équipes ont décidé d’utiliser leur « franchise tag ».


Rappel du fonctionnement des « tags »

Avant l’ouverture du marché des agents libres, chaque franchise a la possibilité d’assigner un « franchise tag » à un joueur en fin de contrat. Ces « tags » sont en fait des contrats garantis d’un an, qui permettent aux équipes d’éviter de voir ce joueur tester le marché. Cela peut également permettre de gagner du temps en vue d’une prolongation de contrat.

Pour les « franchise tags » exclusifs, cela évite complètement les négociations avec d’autres clubs. Pour les « tags » non exclusifs, qui sont les plus communs, les autres équipes peuvent tenter le coup, mais l’actuelle franchise du joueur aura la priorité si elle décide de s’aligner.

Dans tous les cas, le joueur qui reçoit le « franchise tag » touchera un salaire équivalent à la moyenne des 5 plus gros contrats à sa position ou à 120% de son propre salaire de l’année précédente, quelque soit le plus avantageux.


Les joueurs qui ont reçu le « franchise tag » cette année

Davante Adams (WR – Green Bay Packers)

L’un des meilleurs WR de la ligue, et l’agent libre le plus convoité, Adams ne bouge pas. Peu de temps après l’annonce de la prolongation de contrat d’Aaron Rodgers, les Packers ont fait en sorte que sa cible numéro 1 reste également.

Chris Godwin (WR – Tampa Bay Buccaneers)

Comme la saison dernière, les Bucs ont décidé de placer leur « franchise tag » sur Chris Godwin, sachant que les deux parties travaillent actuellement sur une prolongation de contrat. Malgré sa blessure (rupture des ligaments croisés en décembre), Tampa a décidé de le prioriser, plutôt que d’autres joueurs importants (comme Carlton Davis).

Dalton Schultz (TE – Dallas Cowboys)

Profitant de la blessure de Blake Jarwin, il a véritablement explosé cette saison, avec 78 réceptions, 808 yards et 8 touchdowns. Les Cowboys sont en train de faire des choix, et des « vétérans » comme Amari Cooper ou DeMarcus pourraient être sacrifiés, au profit donc de plus jeunes joueurs comme Dalton Schultz ou Michael Gallup.

Mike Gesicki (TE – Miami Dolphins)

Depuis 3 saisons, Mike Gesicki fait partie des très bons TE de la ligue, et il reste sur une année encore convaincante avec 73 réceptions, 780 yards et 2 touchdowns. Cible importante pour Tua Tagovailoa, conserver Gesicki permet au nouveau coach de Miami d’avoir de la continuité pour son jeu aérien.

David Njoku (TE – Cleveland Browns)

C’est peut-être la plus grosse surprise de ces « tags » car Njoku n’a jamais joué au niveau de son potentiel. Cependant, ce mouvement semble être un passage provisoire avant une prolongation de contrat. Le statut incertain d’Austin Hooper a également du motivé ce choix.

Orlando Brown (OT – Kansas City Chiefs)

Transféré chez les Chiefs avant la saison 2021, Orlando Brown a assuré au poste de Left Tackle pour Kansas City. Convaincue, la franchise a décidé que cela valait le coup de placer le « franchise tag » sur lui, quitte à limiter la marge de manœuvre (financière) lors du marché des agents libres.

Cam Robinson (OT – Jacksonville Jaguars)

Déjà concerné l’année dernière, Cam Robinson a de nouveau reçu le « franchise tag » de la part des Jaguars. C’est une petite surprise, car même s’il est globalement correct, il n’est pas une référence au poste si important de Left Tackle. En possession du 1er choix, Jacksonville aurait pu laisser partir Robinson et prendre un Tackle lors de la Draft pour le remplacer (ce qui reste une option plausible) …

Jessie Bates III (S – Cincinnati Bengals)

Excellent au poste de Safety depuis plusieurs saisons, Jessie Bates est le seul défenseur à avoir reçu le « franchise tag » cette saison. L’objectif pour les Bengals est de prolonger le joueur sur long-terme, et les discussions avaient déjà démarrées durant la saison.