Edition de la semaine du 31 mai 2021

Aujourd’hui dans kick-off, nous prenons des nouvelles du dossier Julio Jones, nous partons en Allemagne, nous nous intéressons au recrutement d’Arch Manning (photo), et nous annonçons le retour de l’USFL.


Les Falcons trop gourmands pour Julio Jones

C’est le dossier chaud des transferts actuellement en NFL, et la situation ne se décante pas pour le moment. Julio Jones est toujours à Atlanta et sa franchise semble être assez gourmande lors des négociations. Si bien que les équipes intéressées « regrettent » les demandes très élevées des Falcons.

En conséquence, plusieurs franchises ont décidé de se retirer du dossier. D’après ESPN, les Rams et les Ravens auraient ainsi lâché l’affaire. D’après les mêmes sources, les Titans seraient toujours les prétendants les plus sérieux pour faire venir Jones.


Bashaud Breeland rejoint les Vikings

La franchise du Minnesota continue de remodeler ses lignes secondaires, avec l’addition de Bashaud Breeland. Les Vikings se sont séparés de plusieurs joueurs durant l’intersaison, et de nouveaux « vétérans » sont arrivés (Patrick Peterson, Xavier Woods) pour encadrer les jeunes (Cameron Dantzler…).

Titulaire lors des deux dernières saisons avec les Chiefs, Breeland va apporter son expérience. Solide sans être spectaculaire, il peut aider à stabiliser cette rotation.  A 29 ans, le CB va entamer sa 8ème saison NFL. Drafté par Washington en 2014 (4ème tour), il affiche 14 interceptions en carrière.


La NFL vise l’Allemagne

On en avait déjà parlé il y a quelques semaines, la ligue cherche à poursuivre son développement international. Les NFL International Series sont désormais bien installées, mais seuls deux pays accueillent pour le moment des matchs : l’Angleterre et le Mexique. Si le voisin Canadien est une destination pratique et logique pour y jouer des matchs, l’ouverture à un autre pays européen est visée par la NFL. La ligue américaine est en effet intéressée pour délocaliser des matchs en Allemagne, à partir de 2022 ou 2023. L’Allianz Arena de Munich est le stade favori pour accueillir un tel évènement, et d’autres villes sont également étudiées (Berlin, Frankfort, Cologne ou encore Düsseldorf).

Le choix de l’Allemagne n’est pas anodin, car c’est l’un des pays où l’engouement est le plus fort pour le football américain. Les audiences TV sont excellentes, et le pays avait été le plus réceptif lors de la courte vie de la NFL Europa League.


Les candidats pour le College Football Hall of Fame dévoilés

78 joueurs et 7 coachs de FBS sont présents dans la liste des candidats pour le College Football Hall of Fame 2022. Parmi eux, 26 candidats sont nommés pour la première fois. A noter que 99 joueurs et 33 coachs sont éligibles dans les divisions inférieures.

Dans les joueurs présélectionnés, on peut citer Andrew Luck (QB – Stanford), Marshawn Lynch (RB – California), Reggie Bush (USC). La classe 2022 sera annoncée au début de l’année prochaine, et les nouveaux membres rejoindront le panthéon du football universitaire à Atlanta.


Arch Manning reste ouvert sur son recrutement

Le nom vous dit surement quelque chose, logique puisque Arch Manning est le neveu de Peyton et Eli, et le petit-fils d’Archie Manning. Pour le moment au lycée, il joue évidemment au poste de Quarterback, et il est déjà l’un des prospects les plus convoités du pays. Vu comme le QB numéro 1 et le joueur numéro 3 de la classe de 2023, la majorité des grandes universités lui fait les yeux doux (Alabama, Clemson, LSU…). Manning a d’ailleurs déjà rencontré Nick Saban, Dabo Swinney et Ed Orgeron.

Mais le jeune joueur est encore loin d’avoir fait son choix et il a récemment déclaré qu’il était « très ouvert ». Il ajoute que le système de jeu et le coach seront des facteurs clés dans sa décision. Ainsi, Arch Manning laisse la porte ouverte à d’autres programmes, et il cite notamment Virginia et SMU. Une chose est sûre, on devrait entendre parler de lui régulièrement dans le futur.


La USFL fait son retour

Il y a 35 ans, la USFL stoppait ses opérations. Au printemps 2022, elle renaitra de ses cendres. Dans un communiqué de presse officiel, la nouvelle USFL et FOX Sports, qui sera le diffuseur, ont annoncé la nouvelle. La ligue débutera donc au printemps prochain, avec « un objectif de minimum 8 équipes ».

Depuis quelques années maintenant, les tentatives se succèdent pour créer une nouvelle ligue de football américain, qui prendrait le relais de la NFL au printemps. En 2018, l’Alliance of American Football avait été lancée, mais n’avait tenue que 2 mois. En 2020, la XFL avait été relancée, avant d’être stoppée quelques semaines plus tard à cause de l’épidémie de Covid. Dwayne Johnson et des associés ont racheté la ligue depuis, et la XFL a prévu de reprendre en 2022 également. On pourrait donc avoir deux ligues lors du printemps.

En ce qui concerne l’USFL, elle a déjà existé entre 1982 et 1986. Trois saisons se sont jouées, avant que les grosses pertes financières ne coulent la ligue. A noter que Donald Trump, propriétaire des New Jersey Generals, se battait pour que l’USFL se joue durant l’automne et l’hiver, afin de concurrencer la NFL. Dans les années 80, l’USFL a révélé quelques joueurs très talentueux, comme Jim Kelly, Steve Young, Reggie White ou Herschel Walker.

Brian Woods, le co-fondateur de cette nouvelle USFL, a déclaré que l’objectif est « de donner aux joueurs une nouvelle opportunité de jouer au niveau professionnel et d’offrir aux fans le meilleur spectacle possible lors d’une période sans football américain ».