Pour les playoffs également nous mettons à l’honneurs les meilleurs joueurs de chaque tour. Nous déclinons ainsi l’équipe-type classique, pour mettre en avant les stars à chaque position. Les joueurs qui ont le plus brillé sur le week-end, ceux qui ont été décisifs pour faire gagner leurs équipes.


Attaque

Quarterback

Patrick Mahomes (Kansas City Chiefs)

  • 23/35, 321 yards, 5 TD

Le duel entre deux des jeunes star de la NFL, Patrick Mahomes et Deshaun Watson, a tenu ses promesses, mais c’est le QB de Kansas City qui est sorti vainqueur de ce match fou. Mahomes a notamment réussi un 2ème quart-temps de folie, dans lequel il lance pas moins de 4 passes de touchdown. Au final, il affiche 321 yards et 5 touchdowns dans les airs, ainsi que 53 yards de plus sur des courses.

Running-back

Derrick Henry (Tennessee Titans)

  • 30 courses, 195 yards

Le RB des Titans continue de dominer les défenses qu’il croise. Grâce à ses 195 yards face à Baltimore, Henry est devenu le premier RB de l’histoire à passer la barre des 175 yards sur deux matchs de playoffs consécutifs, et le premier à passer la barre des 180 yards sur trois matchs de suite. Pour pimenter un peu plus sa prestation, il a également lancé une passe de touchdown avec un joli petit saut très artistique.

Receveur

Davante Adams (Green Bay Packers)

  • 8 réceptions, 160 yards, 2 TD

Difficile de contrer l’une des meilleure connexion de NFL lorsqu’elle est à ce niveau. Aaron Rodgers et Davante Adams ont fait mal à la défense des Seahawks, et le receveur a constamment fait avancer son équipe (8 réceptions pour 160 yards). Il a également été le meilleur ami du QB dans l’en-but puisqu’il s’offre un doublé.

Tight-end

Travis Kelce (Kansas City Chiefs)

  • 10 réceptions, 134 yards, 3 TD

Les Texans n’ont pas su comment contenir Travis Kelce. Le TE des Chiefs a pris le dessus sur tous les défenseurs qui se sont présentés, qu’ils soient des linebackers, des safeties ou les deux. Maillon le plus important de la chaîne dans le jeu court, il attrape 10 ballons pour un total de 134 yards, et il a été excellent dans la zone de vérité puisqu’il marque un triplé dans le 2ème quart-temps.

Tackle Offensif (OT)

Jack Conklin (Tennessee Titans)

La ligne offensive des Titans a été la meilleure sur ce tour de playoffs, comme lors des wild-cards. Sur son poste de Left Tackle, Jack Conklin a fait le boulot sur toutes les phases. Très bon en protection de son QB, il n’alloue pas la moindre pression. Également sérieux au sol, il a bien aidé Derrick Henry a trouver des brèches.

Lineman Intérieur (OG – C)

Ben Garland (San Francisco 49ers)

Bon match pour le Centre des 49ers, notamment au sol, où sa solidité a permis aux Running-backs de San Francisco de faire la différence. Parfois mis à l’épreuve lorsque Danielle Hunter et/ou Everson Griffen glissaient à l’intérieur, il a su tenir le choc pour protéger Jimmy Garoppolo et n’alloue pas de pression.


Défense

Lineman Intérieur

Jurrell Casey (Tennessee Titans)

  • 2 sacks, 4 plaquages, 1 fumble forcé

Valeur sûre de la défense des Titans, Jurrell Casey ne déçoit jamais. Excellent à l’intérieur de la ligne défensive de Tennessee, a très souvent mis le chaos sur la ligne offensive des Ravens. Il termine avec 6 pressions, dont 2 sacks sur Lamar Jackson. Sur l’un de ces sacks, il force un fumble qui est récupéré par son équipe.

Edge Rusher

Nick Bosa (San Francisco 49ers)

  • 2 sacks, 6 plaquages, 1 passe déviée

Le pass-rush en général des Niners a été très bon, mais Nick Bosa est celui qui a le mieux terminé les actions. Auteur de 7 pressions au total sur Kirk Cousins, il sacke le QB des Vikings à 2 reprises. Également solide au sol, il ajoute 6 plaquages, et il s’offre même un contre sur une passe. Un match de meilleur rookie défensif.

Linebackers

Eric Kendricks (Minnesota Vikings)

  • 8 plaquages, 1 interception

Malgré la défaite de Minnesota, Eric Kendricks a tout de même été bon. Sérieux au sol, il réussit 8 plaquages sur le match. Mais il a surtout été très bon en couverture, et s’offre 1 interception. Le linebacker a honoré son statut de All-Pro.

Cornerback

Richard Sherman (San Francisco 49ers)

  • 1 plaquage, 1 interception

Le CB des 49ers continue de jouer à très haut niveau et il a été décisif face aux Vikings. Son interception intervient en effet à un moment important. Visé directement à 3 reprises par Kirk Cousins, il ne laisse passer qu’une réception de 9 yards. En fin de match, le QB de Minnesota affiche un rating de seulement 2.8 lorsqu’il a lancé vers Richard Sherman.  

Safety

Kevin Byard (Tennessee Titans)

  • 11 plaquages, 1 interception

 Grosse activité du safety des Titans. Souvent bien placé lorsqu’il doit aider son front-seven, il ne totalise pas moins de 11 plaquages. Il a également parfaitement lancé le match de Tennessee, en interceptant Lamar Jackson sur la première possession des Ravens.