Dans une semaine, à la veille du Super Bowl LV, la NFL distribuera ses distinctions aux meilleurs joueurs et coachs de la saison 2020. En attendant cette cérémonie, nous avons pris un peu d’avance en décernant nos trophées.


MVP (Meilleur Joueur)

Le choix foot-US : Aaron Rodgers (QB – Green Bay Packers)

Oui, Patrick Mahomes est le meilleur Quarterback de NFL actuellement. Mais cette saison, Aaron Rodgers a surement été encore plus crucial dans le succès de son équipe. Le tout alors qu’on le pensait sur la fin. Sa saison 2019 n’a pas été mauvaise, mais clairement en dessous de ses standards, et lors de la Draft 2020, Green Bay a sélectionné un QB (Jordan Love) au premier tour. On se disait alors que la franchise commençait déjà à penser au futur. On ne sait pas si cela a piqué Rodgers ou si sa relation avec Matt LaFleur a trouvé l’équilibre, mais le QB a sorti une des plus belles saisons de sa brillante carrière.

10 ans après son premier trophée de MVP, Aaron Rodgers a sorti une saison peut-être encore plus aboutie que celle de 2011. Il affiche déjà son meilleur taux de réussite à la passe, avec 70.7%, la référence en NFL cette saison. Il a lancé pour un peu moins de yards (4 299 contre 4 643) mais affiche plus de touchdowns (48 contre 45) et moins d’interceptions (5 contre 6). Son ratio touchdowns – interceptions a toujours été incroyable, mais particulièrement cette année. Il termine d’ailleurs la saison avec le plus grand nombre de touchdowns, le meilleur taux de passes de touchdown (9.1%) et le meilleur taux d’interceptions (1%).

Si Green Bay a terminé en tête de la NFC et si la franchise est allée jusqu’en finale de conférence, c’est en grande partie grâce aux performances de son Quarterback. Aaron Rodgers pourrait donc remporter un 3ème trophée de MVP.

[Mentions honorables : Patrick Mahomes (QB – KC), Josh Allen (QB – BUF), Derrick Henry (RB – TEN)]


DPOY (Meilleur Défenseur)

Le choix foot-US : Aaron Donald (DT – Los Angeles Rams)

La saison dernière, Stephon Gilmore avait mis fin à l’hégémonie des pass-rushers en remportant le trophée de Meilleur Défenseur. Plusieurs Cornerbacks ont réalisé des grosses saisons en 2020, comme Xavien Howard, Jaire Alexander ou Jalen Ramsey, mais le trophée devrait de nouveau être attribué à un pass-rusher cette année.

Trois hommes se sont rapidement démarqués : Aaron Donald, T.J Watt et Myles Garrett, mais ce dernier a manqué quelques matchs à cause du Covid-19 et il s’est fait distancer. La course est très serrée entre Donald et Watt, et honnêtement, les deux défenseurs mériteraient le titre. T.J Watt, digne héritier de son frère J.J, a encore été excellent, menant notamment la NFL avec 15 sacks et 23 plaquages avec perte de yards.

Aaron Donald
Aaron Donald est dans la course pour le trophée de DPOY chaque saison (photo : NFL)

Mais l’impact d’Aaron Donald est inégalé. Toujours aussi dominant à l’intérieur, ce qui est plus difficile d’un point de vue pass-rush pur, il affiche 13.5 sacks et 98 pressions au total. Il est largement leader de NFL et en compte 25 de plus que T.J Watt, qui est 3ème. Ce qui est très important également, c’est que Aaron Donald continue de dominer malgré le fait qu’il soit pris par 2 voire 3 bloqueurs adverses. Il permet ainsi à d’autres joueurs d’en profiter. En 2019, Dante Fowler avait explosé, cette saison c’est Leonard Floyd. La défense des Rams a terminé numéro 1 de NFL cette saison, et il est le leader de cette escouade.

[Mentions honorables : T.J Watt (OLB – PIT), Myles Garrett (DE – CLE), Xavien Howard (CB – MIA)]


OROY (Meilleur Rookie Offensif)

Le choix foot-US : Justin Herbert (QB – Los Angeles Chargers)

Après la blessure de Joe Burrow, deux joueurs se sont tiré la bourre pour ce trophée : Justin Herbert et Justin Jefferson. Les deux ont des arguments forts, mais notre choix s’est finalement porté sur la position la plus importante dans ce sport. Cela n’enlève rien à la saison fabuleuse de Justin Jefferson. Remplaçant désigné de Stefon Diggs, il a parfaitement rempli ce rôle avec 88 réception s, 1 400 yards et 8 touchdowns. Durant la saison, il a battu le record de franchise pour un rookie de Randy Moss, et le record NFL d’Anquan Boldin.

Justin Herbert
Une chose semble sûre : les Chargers ont trouvé leur Quarterback du futur (photo : NFL)

Choisi en 6ème position de la Draft par les Chargers, Justin Herbert ne devait pas jouer tout de suite. Mais lorsque Tyrod Taylor s’est blessé, il a été lancé et la franchise n’a plus regardé ailleurs. Calme, élégant et performant, il sort finalement l’une des plus belles saisons rookie de l’histoire pour un Quarterback. Il bat notamment les records de touchdowns à la passe (31), touchdowns au total (36) et matchs à plus de 300 yards (8). Avec 4 336 yards, il échoue à 38 petits yards du record d’Andrew Luck en 2012, mais avec un match de moins.

Le jury peut décider de partager ce trophée, entre deux joueurs qui ont clairement déjà marqué de leurs empreintes la NFL.

[Mentions honorables : Justin Jefferson (WR – MIN), Jonathan Taylor (RB – IND), James Robinson (RB – JAX)]


DROY (Meilleur Rookie Défensif)

Le choix foot-US : Chase Young (DE – Washington Football Team)

La Draft 2020 était une bonne cuvée pour les Safety, et notamment pour faire des bons coups en milieu ou fin de Draft. Jeremy Chinn, Antoine Winfield ou encore Julian Blackmon, tous ont joué des rôles importants avec leurs équipes.

Chase Young
Chase Young a répondu aux attentes lors de sa première saison (photo : Sports Illustrated)

Cependant, ce trophée semble promis à Chase Young, et c’était le cas dès sa sélection en 2ème position de la Draft par Washington. Il a manqué quelques matchs, et certains auraient aimé le voir produire encore plus de sacks, mais son talent et son impact se sont déjà clairement fait sentir. Il a notamment très bien terminé la saison, pour finir avec 7.5 sacks et une sélection au Pro Bowl. Il a fait passer un nouveau cap à la défense de Washington, une défense qui est la principale raison du titre de division et de la qualification en Playoffs. Le futur est prometteur pour Young, qui devrait largement remporter ce trophée.

[Mentions honorables : Jeremy Chinn (S – CAR), Antoine Winfield (S – TB), Patrick Queen (LB – BAL)]


COY (Meilleur Coach)

Le choix foot-US : Kevin Stefanski (Cleveland Browns)

Plusieurs candidats ont des CV intéressants pour ce trophée, avec des situations bien différentes. Ron Rivera réussit un superbe retour en guidant une équipe limitée de Washington au titre de NFC East (certes faible), tout en combattant un cancer. Brian Flores a bien failli qualifier pour les Playoffs une équipe qui avait l’un des pires effectifs de l’histoire l’année précédente. Sean McDermott a fait progresser Josh Allen et a redonné le sourire à la Bills Mafia. Matt LaFleur a su guider Aaron Rodgers et son équipe vers un retour au sommet de la NFC. Andy Reid va participer à un 2ème Super Bowl consécutif. Mike Tomlin a démarré la saison avec 11 victoires de rang. Et Sean Payton reste l’un des plus fins tacticiens de NFL…

Kevin Stefanski
Kevin Stefanski a su relancer Baker Mayfield et les Browns (photo : USA Today Sports)

Mais nous avons décidé de récompenser le travail fait par Kevin Stefanski à Cleveland. Pour sa première saison comme coach en chef, l’ancien assistant des Vikings a confirmé ses qualités. Il a su réussir dans un environnement compliqué, habitué à perdre et souvent confrontés à des drames avec ses joueurs et/ou ses dirigeants. Stefanski est parvenu à remettre Baker Mayfield dans le droit chemin, et il a surtout ramené les Browns en playoffs (après 18 ans de disette), où l’équipe s’est même offert une victoire face au rival Pittsburgh.

[Mentions honorables : Brian Flores (MIA), Sean McDermott (BUF), Ron Rivera (WAS)]

Soutenez Foot-US sur Tipeee