C’est l’heure de la 4ème équipe-type de la saison. En attaque, les Bengals sont récompensés après leur troisième victoire de la saison. Et en défense, les Browns et les Bills sont logiquement bien représentés après des performances dominantes.


Attaque

Quarterback

Joe Burrow (Cincinnati Bengals)

  • Stats : 25/32, 348 yards, 2 TD

Jeudi soir, Joe Burrow a confirmé que sa blessure au genou était derrière lui, et il a sorti l’un des plus beaux matchs de sa jeune carrière. Accrochés par les Jaguars, les Bengals ont eu besoin des exploits du Quarterback pour s’imposer en prolongations. Burrow termine avec 78% de passes réussies, 348 yards et 2 touchdowns, et Cincinnati affiche un bilan de 3 victoires pour 1 défaite.

Remplaçant : Daniel Jones (NYG)

Running-back

Austin Ekeler (Los Angeles Chargers)

  • Stats : 15 courses, 117 yards, 1 TD / 3 réceptions, 28 yards, 1 TD

Si Justin Herbert est la nouvelle star de la franchise, le RB Austin Ekeler est un joueur essentiel de l’attaque des Chargers. Sa polyvalence crée régulièrement des problèmes, et lui qui était avant tout une menace dans le jeu aérien il y a quelques années, est devenu un vrai « 3 downs back » (un RB capable de jouer tout le temps). Face aux Raiders, il gagne 117 yards en seulement 15 courses (7.8 yards en moyenne) et il marque 2 touchdowns, un dans chaque secteur.

Remplaçant : Ezekiel Elliott (DAL)

Receveurs

Tyreek Hill (Kansas City Chiefs)

  • Stats : 11 réceptions, 186 yards, 3 TD

Plusieurs fois pas saisons, le duo Patrick Mahomes – Tyreek Hill démonte certaines équipes. Le match face à Philadelphia en faisait partie. “Cheetah” a été intenable et il a constamment grillé la politesse aux défenseurs des Eagles. En fin de rencontre, il affichait 11 réceptions, 186 yards et un triplé.

Deebo Samuel (San Francisco 49ers)

  • Stats : 8 réceptions, 156 yards, 2 TD

Alors qu’on attendait plutôt George Kittle et Brandon Aiyuk chez les Niners, c’est Deebo Samuel qui fait le meilleur début de saison. Il est certes irrégulier, mais lorsqu’il est bon, c’est spectaculaire. Face aux Seahawks, il a plusieurs échappé à la vigilance de la défense, et a signé 8 réceptions pour 156 yards et 2 touchdowns. Après 4 journées, Samuel mène la NFL en yards dans les airs (490).

Terry McLaurin (Washington Football Team)

  • Stats : 6 réceptions, 123 yards, 2 TD

J’ai déjà déclaré ma flamme à Terry McLaurin un peu plus tôt cette saison, et le WR de Washington continue de briller. Il a eu un rôle clé dimanche lors de la victoire de son équipe sur un comeback en fin de rencontre. Cible sûre pour Taylor Heinicke, il attrape 6 passes, dont 2 touchdowns, et totalise 123 yards.

Remplaçants : D.J Moore (CAR), Darnell Mooney (CHI), Randall Cobb (GB)

Tight-end

C.J Uzomah (Cincinnati Bengals)

  • Stats : 5 réceptions, 95 yards, 2 TD

Les Bengals sont plutôt bien dotés en termes de WR, mais jeudi, c’est un TE qui a fait le plus de dégâts. Rarement en vue dans le jeu aérien, et plutôt cantonné à un rôle d’ombre, Uzomah a signé plusieurs grosses réceptions face à Jacksonville. Encore mieux, il s’est offert 2 touchdowns pour aider son équipe à s’imposer.

Remplaçant : Jared Cook (LAC)

Ligne offensive

Jonah Williams (LT – Cincinnati Bengals)

Déjà dans l’équipe-type la semaine dernière, Jonah Williams montre pourquoi les Bengals ont voulu lui donner une chance de s’imposer au poste de Left Tackle. Encore très solide face aux Jaguars, il n’a pas concédé une seule pression sur son QB.

Joe Thuney (LG – Kansas City Chiefs)

Voici pourquoi les Chiefs ont recruté Joe Thuney à prix d’or durant l’intersaison. Le Guard a dominé ce week-end, ne concédant pas la moindre pression face aux Eagles. Il a également été précieux sur les phases au sol.

Chase Roullier (C – Washington Football Team)

Belle performance globale de la ligne offensive de Washington dimanche face à Atlanta. Au centre, Chase Roullier a parfaitement stabilisé l’ensemble, avec notamment 0 pression allouée sur le match.

Zack Martin (RG – Dallas Cowboys)

Performance dominante du Guard des Cowboys, qui obtient la meilleure note cette semaine par PFF. Infranchissable, il n’a pas concédé de pression sur Dak Prescott et a constamment absorbé ses adversaires.

Germain Ifedi (RT – Chicago Bears)

Régulièrement en difficulté depuis le début de saison, la ligne offensive des Bears a été la meilleure au global cette semaine. Certes, la défense des Lions n’est pas la plus pénible, mais c’est un bon point pour aider Justin Fields. A droite, Germain Ifedi a été très solide, avec une seule petite pression subie sur 58 phases jouées.  

Remplaçants : Tyron Smith (LT – DAL), Joel Bitonio (LG – CLE), Jason Kelce (C – PHI), James Daniels (RG – CHI), Jawaan Taylor (RT – JAX)


Défense

Defensive Tackles

Calais Campbell (Baltimore Ravens)

  • Stats : 7 pressions, 5 plaquages

Il n’est plus tout jeune et surement plus à son meilleur niveau, mais Calais Campbell continue d’être un défenseur d’impact. Face aux Broncos, il a souvent remporté ses duels et a totalisé 7 pressions sur les QB adverses. Il n’a pas réussi à terminer avec un sack, mais a touché à 3 reprises le Quarterback.

Kingsley Keke (Green Bay Packers)

  • Stats : 2 pressions, 1 sack, 1 plaquage, 1 fumble forcé

Joueur de rotation, Keke a fait sentir sa présence lorsqu’il a été sur le terrain dimanche. Son action signature a eu lieue en début de 2ème quart-temps, avec un sack sur Ben Roethlisberger, sur lequel il force un fumble. Derrière, Green Bay marque un touchdown rapide pour prendre l’avantage 14-7.

Remplaçants : Jonathan Allen (WAS), Dalvin Tomlinson (MIN)

Edges

Joey Bosa (Los Angeles Chargers)

  • Stats : 7 pressions, 1 sack, 1 plaquage, 1 fumble forcé

Grosse performance de la défense des Chargers lundi face à Las Vegas, avec comme souvent, un excellent Joey Bosa en fer de lance. Le pass-rusher s’est offert 7 pressions et 1 sack, portant son total à 50 en carrière. Il lui a fallu 67 matchs pour atteindre ce pallier, un record de franchise.

Myles Garrett (Cleveland Browns)

  • Stats : 9 pressions, 0.5 sack, 3 plaquages

Depuis 2 matchs, la défense de Cleveland est excellente, et Myles Garrett se comporte en leader. Après une énorme performance la semaine dernière face aux Bears (4.5 sacks), il a été moins efficace dans la finition mais tout aussi pénible (9 pressions au total). Garrett mène la NFL avec 6 sacks.

Remplaçants : Robert Quinn (CHI), Shaquil Barrett (TB)

Linebackers

Tremaine Edmunds (Buffalo Bills)

  • Stats : 6 plaquages, 1 interception

Pour la deuxième fois cette saison, la défense des Bills n’a pas encaissé de point. Une performance particulièrement dominante face à Houston, avec des joueurs concernés sur toutes les lignes. Au centre de la défense, le match de Tremaine Edmunds ressort, grâce à une belle activité (6 plaquages) et un bon placement sur les phases de couverture (1 interception, 4 yards alloués).

Tremaine Edmunds
Tremaine Edmunds et la défense des Bills sont chauds en ce moment (photo : USA Today)

De’Vondre Campbell (Green Bay Packers)

  • Stats : 1 pression, 9 plaquages, 1 passe déviée

La greffe prend bien pour Campbell chez les Packers. Dimanche, il a été très bon face aux Steelers, et présent sur toutes les phases. Il signe ainsi 9 plaquages, ne concède que 2 réceptions pour 13 yards (sur 5 passes dans sa zone), dévie 1 passe et ajoute 1 pression sur un blitz.

Remplaçants : Bobby Okereke (IND), Drue Tranquill (LAC)

Cornerbacks

Trevon Diggs (Dallas Cowboys)

  • 4 plaquages, 2 interceptions

Son match n’a pas été parfait, notamment car il a tout de même concédé 4 réceptions pour 82 yards face aux Panthers, mais son impact a encore été clé. Diggs poursuit en effet sa série avec 2 interceptions supplémentaires. Il a en ainsi réussi au moins une lors de chaque match cette saison, et mène la NFL avec 5 en 4 rencontres.

Greedy Williams (Cleveland Browns)

  • Stats : 6 plaquages, 1 interception

Titulaire en l’absence du rookie Greg Newsome, le CB des Browns a parfaitement répondu. Visé un total de 5 fois, il plutôt limité la casse et a alloué 61 yards. Mais il signe une interception capitale dans le 4ème quart-temps, qui a aidé Cleveland à maintenir un court avantage.

Cameron Lewis (Buffalo Bills)

  • Stats : 4 plaquages, 1 fumble forcé, 1 passe déviée

Lui aussi a activement participé au « shutout » des Bills, avec un très beau match. Visé directement à 3 reprises, il ne concède qu’une seule réception de 3 yards, et dévie une des passes. Il signe également 4 plaquages et force une perte de balle sur l’un d’eux.

Remplaçants : Anthony Brown (DAL), Shaquill Griffin (JAX), Michael Davis (LAC)

Safeties

Quandre Diggs (Seattle Seahawks)

  • Stats : 7 plaquages, 1 interception, 1 passe déviée

Le Safety des Seahawks a rapidement lancé son match face aux 49ers, avec 1 interception sur Jimmy Garoppolo dès le 1er quart-temps. Il a ensuite confirmé sa solidité, en ne concédant qu’une seule réception de 4 yards sur le match, et en ajoutant 7 plaquages.

Erik Harris (Atlanta Falcons)

  • Stats : 1 pression, 6 plaquages, 3 passes déviées

Le placement d’Harris était au point dimanche contre Washington. Le Safety a vu 5 balles arriver dans sa zone, et il en dévié 3. Il ne concède que 28 yards au total sur la rencontre, ajoute 6 plaquages et signe même 1 pression sur un blitz.

Remplaçants : Antoine Winfield Jr (TB), Jaquan Johnson (BUF)


Équipes Spéciales

Kicker

Matt Prater (Arizona Cardinals)

  • Stats : 4/4 XP, 3/3 FG

Match parfait pour le kicker des Cardinals, qui a passé ses 7 coups de pied face aux Rams. Il a également confirmé son aisance sur les tentatives longues, en passant un nouveau field-goal de plus de 50 yards.

Punter

Rigoberto Sanchez (Indianapolis Colts)

  • Stats : 4 punts, 200 yards, 50.0 YPA

Belle moyenne de 50 yards sur les dégagements de Rigoberto Sanchez ce week-end. Le punter des Colts a placé la moitié de ses coups de pied à l’intérieur des 20 yards adverses.

Returner

DeAndre Carter (Washington Football Team)

  • Stats : 3 KR, 152 yards, 1 TD

Après 2 semaines marquées par les retours spectaculaires de Jamal Agnew, un autre joueur s’est illustré ce week-end. Le WR a retourné le kickoff de la deuxième mi-temps en un touchdown de 101 yards. 6 points qui ont pesé lourd sur le résultat final.