La 11ème journée de NFL se bouclait au Mexique, pour le dernier match délocalisé de cette saison. Les fans du mythique Estadio Azteca ont pu voir un beau choc entre deux équipes de la division AFC West. Les Kansas City Chiefs ont été moins flamboyants que parfois, mais ils ont su forcer des erreurs de Philip Rivers et accélérer en début de deuxième mi-temps pour faire la différence. Résumé du match.

Los Angeles Chargers (4-7) 17 – Kansas City Chiefs (7-4) 24

  QT1 QT2 QT3 QT4 Score Final
Los Angeles Chargers 3 6 8 0 17
Kansas City Chiefs 0 10 14 0 24

Le film du match

Les Chargers ont la balle en premier et avancent facilement jusqu’en redzone, avec une bonne variation entre le jeu de passes et de la jeu de courses. La défense des Chiefs parvient finalement à stopper l’avancée et Los Angeles marque les 3 premiers points du match (3-0). Au contraire, l’attaque de Kansas City cale rapidement après quelques passes réussies de Patrick Mahomes. Les Chargers trouvent des grosses brèches au sol, et Melvin Gordon en profite pour faire entrer son équipe dans le camp adverse. Cette fois, Michael Badgley manque son field-goal. Les espaces sont plus restreints pour les Chiefs, ce qui force Mahomes à tenter des passes plus longues pour avancer. Sur l’une d’elle, le QB se fait intercepter par Rayshawn Jenkins. Bon premier quart-temps pour les Chargers.

La deuxième période débute avec un long gain de Keenan Allen sur une route intérieur, mais dans la foulée, c’est la défense de Kansas City qui va répondre avec une big play. Philip Rivers est touché avant la passe et échappe la balle, qui tombe dans les bras de Derrick Nnadi. Mais l’attaque n’en fait rien derrière. Mieux en place, les Chiefs forcent une nouvelle interception sur le drive suivant, par Tyrann Mathieu, qui ramène immédiatement son équipe en position de marquer. LeSean McCoy concrétise directement au sol (3-7). Malgré les pertes de balle, les Chargers conservent une bonne efficacité offensive. Rivers trouve Mike Williams pour un bon gain, puis Austin Ekeler amène son équipe dans les 10 yards adverses. Mais une fois encore, ils calent et doivent se contenter d’un field-goal (6-7). Kansas City répond rapidement avec 3 points (6-10). Los Angeles a une dernière possession avant la pause, et avance encore grâce à des « screen play » pour Austin Ekeler et des courses de Melvin Gordon. Cela permet à Badgley de réduire l’écart sur un nouveau coup de pied (9-10).

Philip Rivers Los Angeles Chargers
Période compliquée pour Philip Rivers, qui lance 4 interceptions face aux Chiefs. (Manuel Velasquez/Getty Images)

Kansas City attaque fort la deuxième mi-temps, avec un touchdown d’entrée, en puissance au sol par Damien Williams (9-17). Avant ça, Patrick Mahomes avait fait le boulot avec un 4/4 à la passe et un 1st down gagné sur une course. Après une bonne défense des Chiefs, le QB récupère la balle en bonne position. Et après un peu de jeu court, Mahomes trouve Travis Kelce pour un touchdown de 23 yards (9-24). Les Chargers tentent de répondre, mais Philip Rivers passe tout près d’une 3ème interception. Finalement, grâce à 2 pénalités (DPI) contre les Chiefs, l’attaque avance et le QB trouve finalement Keenan Allen pour réduire l’écart (17-24).

La défense de Los Angeles resserre les rangs et bloque bien Patrick Mahomes sur trois drives consécutifs. Les Chiefs répondent en faisant de même, avec à la clé une nouvelle interception, la 3ème du match. Kansas City gagne ensuite du temps et ne rend la balle qu’avec moins de 2 minutes à jouer. Sur 3rd down, avec 44 secondes au chrono, Philip Rivers lance une bombe de 50 yards et Mike Williams réussit une réception fabuleuse. Mais alors que les Chargers sont en redzone, Philip Rivers lance sa 4ème interception du match. Game over.

Les stats

Los Angeles Chargers   Kansas City Chiefs  
Passing   Passing  
Philip Rivers 28/52, 353 yds, 1 TD – 4 INT Patrick Mahomes 19/32, 182 yds, 1 TD – 1 INT
Rushing   Rushing  
Melvin Gordon 14 car, 69 yds Patrick Mahomes 5 car, 59 yds
Receiving Receiving  
Austin Ekeler 8 réc, 108 yds Travis Kelce 7 réc, 92 yds, 1 TD

Les enseignements

Encore une défaite cruelle pour les Chargers, qui sont passé tout près de l’égalisation en fin de rencontre. Mais la 4ème interception lancée par Philip Rivers a anéanti leurs espoirs. Le QB est dans une période compliquée, puisqu’il a lancé 7 interceptions en 2 matchs et 18 au total cette saison. La question que l’on peut se poser sur le match d’hier est pourquoi Los Angeles n’a pas plus joué au sol. Les RB des Chargers ont été efficaces quand ils ont eu la balle et Kansas City a clairement du mal dans ce secteur. En voulant que leur QB porte les responsabilités, ils se sont tirés une nouvelle balle dans le pied.

L’autre soucis sur ce match est l’efficacité offensive des Chargers, qui ont bien avancé mais qui ont eu beaucoup de mal à conclure. En première mi-temps, L.A a dominé les débats, avec 5 possessions loin dans le camp adverse, 312 yards gagnés (contre 109 pour Kansas City), et aucun punt. Et pourtant, les Chargers étaient menés 10-9 à la pause…

Match moyen dans les standards de Patrick Mahomes et de l’attaque des Chiefs. Une des raisons est la perte rapide de Tyreek Hill sur blessure (ischios), la cible privilégiée du QB dans la profondeur. Mis à part avec Travis Kelce, le jeu aérien a eu du mal à se mettre en place. Du coup, Patrick Mahomes nous a montré que lui aussi savait aller chercher des yards et des 1st downs avec ses jambes, en terminant leader de son équipe avec 59 yards.

Avec cette victoire, Kansas City (7-4) garde la main dans la division AFC West, même si Oakland est à l’affût (6-4). Les deux équipes pourraient ainsi être à égalité lors du match dans deux semaines. Pour Los Angeles, cette défaite dissipe les derniers espoirs de playoffs.

Les prochains rendez-vous

Calendrier épais pour les Kansas City Chiefs au retour de leur semaine de repos. La réception des Raiders lors de la week 13 peut décider du sort de la division AFC West. Ensuite, c’est un déplacement chez les Patriots qui est au programme de la week 14.

Pour les Chargers, deux déplacements les attendent lors des prochaines journées, à Denver puis à Jacksonsville.

Si vous avez manqué les matchs de dimanche, c’est par ici