Le match décalé du lundi nous offrait une superbe affiche cette semaine, entre deux poids lourds de la conférence NFC. Les Seahawks visaient la première place de la division NFC West, alors que les Vikings espéraient rester au contact des Packers dans la division NFC North. Au terme d’un match passionnant, c’est finalement Seattle qui affiche un peu plus ses ambitions.

Seattle Seahawks (10-2) 37 – Minnesota Vikings (8-4) 30

  QT1 QT2 QT3 QT4 Score Final
Seattle Seahawks 7 3 17 10 37
Minnesota Vikings 7 10 0 13 30

Le film du match

Les Seahawks démarrent devant leur public et tentent d’installer leur jeu au sol, mais la défense de Minnesota fait le job. De leur côté, les Vikings se montrent dangereux d’entrée dans les airs, avec des belles actions du Fullback Ham C.J puis du WR Stefon Diggs. Rapidement aux portes de l’en-but de Seattle, Minnesota marque les premiers points grâce à une course de Dalvin Cook (0-7). La deuxième possession des Seahawks est plus équilibrée et avance mieux. Josh Gordon et D.K Metcalf gagnent du terrain dans les airs, Rashaad Penny et Chris Carson avancent au sol, et c’est ce dernier qui conclut pour égaliser avant la fin du premier quart-temps (7-7).

Les deux équipes s’échangent des punts en début de deuxième quart-temps, avant une action assez incroyable. Une passe de Russell Wilson est contrée sur la ligne, puis en tentant de taper la balle vers le sol, le QB l’envoie directement dans les bras d’Anthony Harris qui marque facilement (7-14). Cette erreur peu caractéristique ne fait pas douter Wilson, qui repart rapidement de l’avant pour emmener son équipe dans les 20 yards adverses. La défense de Minnesota tient bon et Seattle doit se contenter d’un field-goal (10-14). Les Vikings répondent en marquant 3 points juste avant la mi-temps (10-17).

Seattle Seahawks vs Minnesota Vikings
Les Vikings ont basculé en tête à la pause (lynqsports.com)

Minnesota à l’occasion de creuser l’écart avec la première possession de la deuxième mi-temps, mais la défense des Seahawks ferme la porte. Seattle profite d’une pénalité pour gagner pas mal de terrain, puis Chris Carson enchaîne avec une grosse course de 25 yards. Son coéquipier Rashaad Penny marque ensuite pour égaliser de nouveau (17-17). La défense des Hawks continue de hausser le ton, et force un fumble de Dalvin Cook pour récupérer la balle en bonne position. Jason Myers donne ensuite l’avantage aux locaux sur un field-goal (20-17). Bien mieux que leur adversaire dans cette 3ème période, les Seahawks enchaînent. Cette fois c’est une longue passe de Russell Wilson pour David Moore (60 yards) qui leur permet de prendre 10 points d’avance (27-17).

La 4ème quart-temps débute par une nouvelle récupération de la défense de Seattle, avec une interception de Trey Flowers sur les 25 yards de Minnesota. Russell Wilson ne se fait pas prier pour en profiter et trouve Rashaad Penny qui marque sur une « screen pass » (34-17). Mais les Vikings n’abdiquent pas. Kirk Cousins profite d’un blitz mal exécuté par la défense des Hawks pour trouver un Laquon Treadwell absolument seul (34-24). Pour tenter de doucher les espoirs de comeback, Pete Carroll sort un fake punt de sa casquette, et cela fonctionne. Mais dans la foulée, la défense de Minnesota force un fumble sur D.K Metcalf. L’espoir revient, encore plus après qu’une pénalité amène les Vikings sur les 25 yards adverses. Le RB rookie Alexander Mattison approche encore son équipe de l’en-but, puis Kyle Rudolph s’offre un superbe touchdown. Les Vikings manquent la transformation mais n’ont plus que 4 points de retard à plus de 7 minutes de la fin (34-30). Kirk Cousins récupère la balle avec un peu plus de 3 minutes au chronomètre mais la défense de Seattle ne cède rien. Les Seahawks font ensuite le boulot pour garder le ballon et marquent un dernier field-goal pour assurer la victoire (37-30).  

Les stats (via NFL)

Seattle Seahawks   Minnesota Vikings  
Passing   Passing  
Russell Wilson 21/31, 240 yds, 2 TD, 1 INT Kirk Cousins 22/38, 276 yds, 2 TD, 1 INT
Rushing   Rushing  
Chris Carson 23 car, 102 yds, 1 TD Dalvin Cook 9 car, 29 yds, 1 TD
Rashaad Penny 15 car, 74 yds, 1 TD    
Receiving Receiving  
David Moore 2 réc, 65 yds, 1 TD Kyle Rudolph 4 réc, 50 yds, 1 TD

Le jeu au sol de Seattle fait la différence

Malgré une erreur étonnante sur l’interception, Russell Wilson a de nouveau sorti un match solide, mais c’est bien son backfield qui a été le plus en vue sur ce match. Face à une défense de Minnesota qui n’allouait qu’un peu plus de 90 yards par match en moyenne, et qui n’avait concédé que 2 touchdowns au sol jusqu’ici, les RB des Seahawks se sont régalés. Chris Carson a mené la charge avec 102 yards et 1 touchdowns, et Rashaad Penny a encore été bon et ajoute 74 yards et 1 touchdown.

Une différence saisissante avec le backfield des Vikings, qui pouvait pourtant compter sur l’un des meilleur RB cette saison, Dalvin Cook. Mais ce dernier n’a jamais pu trouver la solution en début de match et perd même un fumble, avant de quitter le terrain sur blessure dans le 3ème quart-temps.

Kirk Cousins n’aime pas le lundi

Après cette défaite, Kirk Cousins affiche désormais un bilan de 0 victoire pour 8 défaites lorsqu’il a joué le lundi. Hier, il n’a pas été mauvais, mais il lui a manqué quelque chose pour faire la différence. Globalement solide sur le jeu court et intermédiaire, il n’a que très rarement cherché ses receveurs dans la profondeur. Et face aux lignes secondaires de Seattle, il y avait quelque chose à faire. L’absence d’Adam Thielen est un frein, mais le QB pourrait se montrer moins timide dans ce genre de matchs.

Les prochains rendez-vous

Grâce à cette victoire, les Seahawks ont le même bilan que les 49ers, mais passent devant du fait de leur victoire à San Francisco lors de la 10ème journée. En conséquence, Seattle prend la 2ème place dans la conférence NFC et les Niners descendent en 5ème position. Les deux équipes pourraient jouer une finale lors de la dernière journée, mais avant ça, les Haws voyagent chez les Rams et les Panthers et reçoivent les Cardinals.

Pour Minnesota, cette défaite est synonyme de séparation avec les Packers, qui prennent une victoire d’avance, mais les Vikings restent 6ème dans la conférence NFC. Ils restent donc en bonne position pour aller en playoffs. Les deux prochains matchs semblent abordables avec la réception des Lions et un déplacement chez les Chargers. Vient ensuite un choc face aux Packers, avant de boucler la saison régulière face aux Bears.

Pour les résumés des autres matchs de la week 13, c’est par là