La 15ème journée débutait avec une affiche alléchante entre deux rivaux de la division AFC West et deux équipes clairement armées pour aller loin en playoffs. Et ce match a tenu ses promesses, avec un scénario palpitant, qui a trouvé un dénouement en prolongations.


Le film du match

 Q1Q2Q3Q4OTScore Final
Los Angeles Chargers (8-6)014014028
Kansas City Chiefs (10-4)73315634

Le début de ce match est explosif, avec un retour de kickoff de 75 yards d’Andre Roberts, qui met immédiatement les Chargers dans le bon sens. Austin Ekeler, finalement présent, approche de l’en-but, mais Kansas City tient bon, même sur 4th down, et L.A repart sans point. L’attaque des Chiefs se met également rapidement dans le bain, et Patrick Mahomes trouve ses WR en variant bien le jeu. Les 1st downs s’enchaînent, et le fullback Michael Burton s’illustre avec une réception de 20 yards puis le premier touchdown du match en force au sol (0-7).

Justin Herbert a un peu de mal en début de rencontre, avec un 1/6 à la passe puis une interception au milieu du terrain. Au contraire, Mahomes affiche un joli 9/10 et ramène son équipe en redzone. Harrison Butker conclut avec un field-goal de 30 yards (0-10) pour débuter le 2ème quart-temps.

Les Bolts réagissent bien, avec un jeu offensif équilibré. La première réception de Keenan Allen amène l’attaque au porte de l’en-but, et Herbert finit lui-même avec une course (7-10). Derrière, la défense de Los Angeles force un 3&out, et après un mauvais punt, les Chargers démarrent dans le camp de Kansas City. Ils avancent bien, et uniquement au sol, avant une conclusion dans les airs avec une passe de Justin Herbert pour Jalen Guyton (14-10). Dans la foulée, Joey Bosa force un fumble de Patrick Mahomes, puis une longue réception de Mike Williams ramène le danger. Le TE Jared Cook manque un touchdown tout fait, puis les Chiefs stoppent encore leur adversaire sur 4th down pour éviter de prendre des points avant la pause.

Kansas City démarre bien le 3ème quart-temps, en exploitant les espaces dans le jeu aérien, et un field-goal ramène l’écart à 1 petit point (14-13). La réponse des Chargers est rapide, mais pour la 3ème fois du match, les Chiefs parviennent à les arrêter sur 4th down. Tyreek Hil se montre avec une formidable réception de 40 yards malgré la faute. En redzone, c’est au tour de K.C de tenter le coup sur 4th down, et là aussi c’est un échec…

Un bon gain de 22 yards de Justin Jackson conclut le 3ème quart-temps, puis Keenan Allen s’illustre à son tour avec une belle réception le long de la ligne sur une offrande de son QB. Une pénalité amène les Chargers en redzone, qui y retournent sur 4th down. Cette fois ça passe, mais derrière, Joshua Kelley perd le ballon en plongeant dans l’en-but. La réponse de la défense de L.A ne se fait pas attendre, avec une interception spectaculaire de Uchenna Nwosu. Derrière la punition est immédiate avec un touchdown d’Austin Ekeler (21-13). Le match s’emballe avec une « big play » de 69 yards de Travis Kelce, qui permet un touchdown rapide de Tyreek Hill. Et avec la conversion à 2 points réussie, Kansas City égalise (21-21).

C’est au tour du rookie Justin Palmer de s’illustrer avec une magnifique réception, qui fait entrer les Chargers dans le camp adverse. L.A avance bien et Herbert trouve Keenan Allen pour redonner l’avantage à son équipe (28-21). Il reste alors un peu plus de 2 minutes à jouer. Largement suffisant pour Mahomes, qui sur 3rd down, échappe à la pression et trouve Tyreek Hill dans la camp des Bolts. Le QB enchaîne avec une belle course puis se connecte avec Travis Kelce pour faire de nouveau revenir son équipe (28-28). Les locaux doivent punter sur leur dernière possession et le match file en prolongations.

Les Chiefs reçoivent la balle en premier, et le duo Mahomes – Kelce va rapidement clôturer l’affaire. Le TE signe d’abord une longue réception de 27 yards, avant de marquer le touchdown de la victoire sur une autre réception de 34 yards (34-28).


Les opportunités manquées coûtent cher aux Chargers                     

Lorsque l’on regarde le score et le scénario de ce match, il est impossible de ne pas penser aux opportunités que les Chargers ont gâché. A de nombreuses reprises, l’attaque de Los Angeles a eu des occasions de marquer des points mais est reparti sans rien, dont 3 fois aux portes de l’en-but de Kansas City.

A la mi-temps, les deux équipes se quittent avec une avance de 4 points pour les Bolts, qui auraient pu en marquer 14 de plus. La défense des Chiefs signe en effet 2 stops sur 4th down, sur la première possession du match et sur la dernière avant la pause. Puis en 2ème mi-temps, Kansas City arrête encore L.A sur 4th down, puis le fumble de Joshua Kelley en tentant de plonger pour marquer est une autre opportunités manquées.

Cela fait beaucoup trop de points abandonnés en route. Le coach Brandon Staley a lui défendu ses choix, en avançant qu’il fallait « marquer des touchdowns et pas de field-goals pour gagner ce type de matchs »…

Chargers vs Chiefs
Il faut également donner du crédit à la défense des Chiefs, décisive sur plusieurs actions clés (photo : The San Diego Union Tribune)

Les stars des Chiefs s’illustrent

On peut se demander ce que fait la défense des Chargers sur le touchdown victorieux de Travis Kelce, et globalement en prolongations, mais l’attaque de Kansas City a trouvé des solutions pendant toute la rencontre. Et les stars ont brillé, ce qui n’a pas toujours été le cas cette saison.

Plutôt inspiré, à part sur son interception dans le 3ème quart-temps, Patrick Mahomes lance pour 410 yards et 3 touchdowns, et il termine également leader de son équipe au sol avec 32 yards. Il a réussi plusieurs actions dont il a le secret, en échappant à la pression ou en lançant dans la direction opposée de son corps. De quoi nous rappeler son talent spécial, lors d’une saison où il domine moins.

Ses deux receveurs favoris, Tyreek Hill et Travis Kelce ont été dans tous les bons coups. Le premier signe 12 réceptions pour 148 yards et 1 touchdown, tandis que le second affiche 10 réceptions pour 191 yards et 2 touchdowns. Les deux hommes ont régulièrement fait avancer l’attaque, et le TE a été l’homme décisif en prolongations. A l’arrivée de 2 passes de Mahomes, il gagne 61 yards et marque le touchdown victorieux en l’espace d’1 minute.


Le chiffre du soir : 8 394

Un peu dans le dur en début de match, Justin Herbert a progressivement trouvé du rythme. Il s’est repris après son interception et s’est illustré avec plusieurs passes magnifiques. Le QB des Chargers termine avec 236 yards et 2 touchdowns. Cela lui permet de devenir le quarterback avec le plus de yards à la passe sur ses deux première saisons en NFL. A plusieurs matchs de la fin, il dépasse déjà le record d’Andrew Luck (8 196).


Les stats de la rencontre

Los Angeles ChargersKansas City Chiefs
Passing Passing 
Justin Herbert22/38, 236 yards, 2 TD – 1 INTPatrick Mahomes31/47, 410 yards, 3 TD – 1 INT
Rushing Rushing 
Justin Jackson13 courses, 86 yardsPatrick Mahomes3 courses, 32 yards
Receiving Receiving 
Keenan Allen6 réceptions, 78 yards, 1 TDTravis Kelce10 réceptions, 191 yards, 2 TD
Mike Williams3 réceptions, 49 yardsTyreek Hill12 réceptions, 148 yards, 1 TD

Leaders Fantasy

(**format PPR)

  • Travis Kelce : 41.1 points Fantasy
  • Tyreek Hill : 32.8 points
  • Patrick Mahomes : 28.6 points
  • Justin Herbert : 24 points
  • Keenan Allen : 19.8 points
  • Austin Ekeler : 18.2 points

Les prochains rendez-vous

Ce 7ème succès de suite pour Kansas City leur permet de prendre leur revanche sur les Chargers et d’avoir un avantage de 2 victoires sur le rival dans la division AFC West. Les Chiefs recevront Pittsburgh la semaine prochaine, avant de terminer par deux déplacements, à Cincinnati et à Denver.

Si cette défaite limite les chances des Bolts de remporter leur division, cela n’a pour le moment pas trop d’impact sur la course aux playoffs. Mais il faudra bien terminer la saison pour rester dans les places qualificatives. Los Angeles se déplace à Houston la semaine prochaine et à Las Vegas pour le dernier match, et reçoit Denver entre temps.