NFL

NFL, Week 3 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Un vent de fraîcheur souffle sur la NFL en ce début de saison. Avec Drew Brees et Ben Roethlisberger blessés et Eli Manning sur le banc, il ne reste plus que les papy Tom Brady et Philip Rivers qui font de la résistance. Cette semaine en NFL, pas moins de 20 Quarterbacks affichaient moins de 26 ans. La jeune génération est prête à prendre la relève, et pour certains les débuts ont été triomphants.


TAMPA BAY BUCCANEERS (1-2) 31 – NEW YORK GIANTS (1-2) 32

  • New-York a un nouveau héro ! Titulaire pour la première fois, Daniel Jones a fait sensation en réussissant un superbe comeback. Menés de 18 points à un moment du match, les Giants arrachent leur première victoire de la saison après une fin de rencontre folle. Le QB rookie totalise plus de 300 yards et 4 touchdowns. Il a montré une belle précision à la passe et une mobilité intéressante. Il marque d’ailleurs deux fois au sol, dont sur le touchdown qui donne la victoire à New York.
  • Les Bucs ont pourtant eu l’occasion de repasser devant sur le dernier drive du match. Avec environ 1 minute à jouer, Jameis Winston lance 2 longues passes pour Godwin et Evans. Mais le kicker rookie Matt Gay manque le field-goal de 34 yards.
  • Jameis Winston a sorti une nouvelle copie de qualité face à une défense douteuse. Il lance pour 380 yards et 3 touchdowns (1 interception). Mike Evans a quant à lui martyrisé Janoris Jenkins en totalisant 190 yards et 3 touchdowns, la majorité venant en 1ère mi-temps.
  • Shaquill Barrett se positionne comme un candidat au titre de meilleur défenseur après un nouveau match dominant. 10 jours après avoir réussit 3 sacks contre Carolina, il s’en offre 4 de plus sur ce match. Avec 8, il mène largement la ligue et a déjà égalé son total des 3 dernières saisons cumulées.
  • Mauvaise nouvelle enfin pour les Giants avec la blessure de Saquon Barkley. Le RB est revenu sur la touche avec une attelle et des béquilles. Les premiers examens parlent d’une grosse entorse, mais des tests complémentaires sont prévus ce lundi.

KANSAS CITY CHIEFS (3-0) 33 – BALTIMORE RAVENS (2-1)

  • Avant le match, Earl Thomas avait prévu “d’éliminer les big-plays”.. Mais Patrick Mahomes s’est chargé de faire redescendre le Safety de Baltimore sur terre. Le MVP en titre sort de nouveau un énorme match avec 374 yards (27/37) et 3 touchdowns. LeSean McCoy a profité de l’absence de Damien Williams pour s’offrir un doublé. L’attaque de Kansas City était trop forte, avec plus de 26 points marqués pour la 21ème fois de rang.
  • Pour revenir à Mahomes, il lance pour plus de 300 yards pour la 13ème fois en 20 matchs de NFL. Sur ces 20 premières titularisations, il détient d’ailleurs le record de yards (6 576) et de touchdowns (60).
  • Lamar Jackson n’a pas démérité mais il a été surclassé par son adversaire du jour. Le QB des Ravens lance pour 267 yards (22/43) et ajoute 46 yards et 1 TD au sol. C’est d’ailleurs dans ce secteur où il a été le plus performant, car il s’est montré bien moins précis à la passe et les Chiefs ont bien limité les big-plays. Lamar Jackson a un bilan de 8 victoires pour 2 défaites en saison régulière, et les 2 revers sont contre Kansas City.
  • A noter l’excellent match du RB Mark Ingram, qui court pour 103 yards et marque un triplé.

SEATTLE SEAHAWKS (2-1) 27 – NEW ORLEANS SAINTS (2-1) 33

  • Petite sensation à Seattle, où Pete Carroll n’avait jamais perdu au mois de Septembre. Les Seahawks ont laissé filer le match rapidement, en encaissant un touchdown sur un retour de punt (Deonte Harris, 53 yards), puis un autre à la suite d’un fumble de Chris Carson (Vonn Bell, 33 yards). Le jeu au sol a d’ailleurs été très bien contenu par les Saints.
  • Russell Wilson a ensuite tout tenté pour faire revenir son équipe, en vain… Le QB lance pour 406 yards, en ajoute 51 au sol et marque 4 touchdowns.
  • Du côté de New Orleans, la stratégie a été de conserver l’avance acquise en début de rencontre. Pour cela, Sean Payton a misé sur le jeu au sol et sur Alvin Kamara. Le RB gagne 69 yards au sol et 92 au sol, et il s’offre un doublé.
  • Teddy Bridgewater a été plus à l’aise cette semaine, en se montrant intelligent et plus précis. Il ne lance que pour 177 yards (19/27) mais marque 2 touchdowns et ne perd pas de ballon.  A noter le beau travail de la ligne offensive des Saints, qui n’alloue pas le moindre sack.

CLEVELAND BROWNS (1-2) 13 – LOS ANGELES RAMS (3-0)

  • Nouvelle déception pour l’attaque de Cleveland, qui peine à se mettre en route. Baker Mayfield a trop souvent été sous pression, le forçant à se débarrasser rapidement du ballon. Cela a eu pour effet de raccourcir le jeu aérien et de limiter les big-plays. Le plan de jeu de Freddie Kitchens, parfois trop frileux, peut également en être responsable. Baker Mayfield ne réussit que 50% de ses passes, pour 195 yards et 1 touchdown. Le QB aurait pu égaliser en fin de match mais il lance sa 5ème interception de la saison (pour 3 touchdowns).
  • Les Rams aussi ne sont pas encore totalement réglés offensivement. Incapables de marquer un touchdown en 1ère mi-temps, ils ont également perdu 3 fois le ballon. Jared Goff (269 yards) lance 2 interceptions, mais également 2 touchdowns pour Cooper Kupp. Le WR continue d’être précieux avec 11 réceptions et 102 yards.
  • A noter le premier sack de la saison pour Aaron Donald. Le pass-rush des Rams a été globalement performant, avec notamment 2 sacks pour Clay Matthews.

PHILADELPHIA EAGLES (1-2) 24 – DETROIT LIONS (2-0-1) 27

  • Sans complexes, les Lions ont rapidement décanté ce match grâce au premier touchdown sur retour de kick-off de la saison 2019-2020. Jamal Agnew s’illustre en marquant un touchdown de 100 yards.
  • Menés tout le match, les Eagles auraient pourtant pu l’emporter en fin de rencontre après un field-goal contré par Malcolm Jenkins. Mais Carson Wentz et l’attaque de Philadelphia ne réussit pas à inverser la tendance.
  • Les Eagles perdent le match notamment à cause d’un début de match encore très fébrile. Philly commet trop d’erreurs, avec notamment 3 fumbles dont 2 perdus. De son côté, Carson Wentz a subi l’absence de ses receveurs favoris, et termine avec 259 yards (19/36) et 2 TD.
  • Pour Detroit, Matthew Stafford a été moyen, avec 201 yards (18/32) et 1 touchdown. Il s’est souvent tourné sur Marvin Jones, qui termine avec 101 yards et 1 TD.
  • Les Lions de Matt Patricia surprennent et viennent de s’offrir les Chargers et les Eagles. De quoi pimenter encore plus la division NFC North et la conférence NFC en général.
Les Lions sont toujours invaincus après 3 matchs (Getty)

LOS ANGELES CHARGERS (1-2) 20 – HOUSTON TEXANS (2-1) 27

  • A l’image de Russell Wilson pour Seattle, Deshaun Watson est un magicien pour Houston. Encore souvent mis sous pression, il a évité plusieurs sacks et régulièrement réussi des actions assez incroyables. Celle qui ressort intervient évidemment le touchdown décisif de 53 yards de Jordan Akins. Watson sort un très gros match et finit avec 351 yards et 3 touchdowns.
  • Les Chargers sont pourtant mieux entrés dans ce match, avec une première mi-temps aboutie à l’issue de laquelle ils menaient 17-7. Mais la franchise de L.A a ensuite encaissé 20 points de rang, du fait notamment d’erreurs à répétition. Des pénalités, un fumble de Philip Rivers et des ballons relâchés par les receveurs. Le gros match de Keenan Allen (183 yards, 2 TD) n’aura pas suffi.
  • La défense des Texans est à mettre en avant, notamment en 2ème mi-temps. Le pass-rush a été performant, dans le sillage d’un J.J Watt très présent (2 sacks). Whitney Mercilus a encore été bon. Et Houston a parfaitement contenu le jeu au sol des Chargers, ne concédant que 62 yards.

SAN FRANCISCO 49ERS (3-0) 24 – PITTSBURGH STEELERS (0-3) 20

  • En général, gagner la bataille des pertes de balle est synonyme de victoire en NFL. Pas hier à Santa Clara… Les 49ers ont en effet perdu 5 fois la balle, contre 2 pour Pittsburgh, mais ils ont tout de même réussi à gagner. C’est qu’ils ont été bien plus efficaces sur les récupérations, avec 14 points marqués, tandis que les Steelers n’ont marqué que 6 points.
  • La défense de San Francisco a fait un gros boulot pour permettre à l’équipe de rester dans le match, avant que l’attaque se mette enfin en route. Jimmy Garoppolo a été globalement moyen avec 277 yards, 1 touchdown et 2 interceptions, alors que le jeu au sol a encore été performant (168 yards, 2 TD).
  • Pour sa première titularisation, Mason Rudolph a longtemps été dans le dur. Il s’est repris en fin de match, en profitant de la sortie du CB Akhello Witherspoon et l’entrée de Jason Verrett. Ce dernier est battu sur le long touchdown de 76 yards de JuJu Smith-Schuster puis de nouveau sur celui de Diontae Johnson. Rudolph termine avec 174 yards, 2 touchdowns et 1 interception.
  • A noter l’intégration rapide de Minkah Fitzpatrick, recruté cette semaine par les Steelers. L’ex Safety des Dolphins s’offre une interception et force un fumble.

NEW ENGLAND PATRIOTS (3-0) 30 – NEW YORK JETS (0-3) 14

  • Nouvelle journée facile pour les Pats, qui ont mené 30-0 avant d’encaisser deux touchdowns anecdotiques. Ils allouent d’abord un premier à la suite d’un punt mal réceptionné, puis un second sur une pick-6 lancée par Jarett Stidham, qui était entré pour faire souffler Tom Brady.
  • Au final, la défense de New England n’a toujours pas alloué le moindre touchdown cette saison. Et elle a encore été très solide. Devin McCourty réussit une interception pour la troisième fois en trois matchs, et les Jets sont limités à 105 yards offensifs.
  • Luke Falk était titulaire pour la franchise New Yorkaise, et il a logiquement souffert. Il lance pour seulement 98 yards (12/22) et 1 interception. Le’Veon Bell n’a pas été plus en réussite, avec 35 petits yards en 18 courses.
  • Sur les 3 premiers matchs de la saison, les Pats ont très largement dominé leurs adversaires. Ils affichent 1 225 yards (contre 597 alloués) et 106 points (contre 17 encaissés).

GREEN BAY PACKERS (3-0) 27 – DENVER BRONCOS (0-3) 16

  • Aaron Rodgers (235 yards) a parfaitement lancé les Packers en trouvant Marques Valdez-Scantling pour un touchdown de 40 yards en début de match. Et ensuite, c’est une nouvelle fois la défense qui a fait la différence.
  • Denver perd 3 fois le ballon sur le match, et la défense des Packers a su faire les actions nécessaires dans les moments clés. Les nouveaux visages de cette défense ont encore brillé, avec 3 sacks pour Preston Smith, 2 pour Za’Darius Smith et 1 interception pour le rookie Darnell Savage. Au total, Green Bay réussit 6 sacks et force 2 fumbles qui mènent à 2 touchdowns d’Aaron Jones.
  • Du côté de Denver, toujours pas de sack à se mettre sous la dent après 3 journées. Cela devient inquiétant, surtout que les Broncos n’ont pas forcé la moindre perte de balle non plus (0 interception et fumble).
  • Seul joueur à surnager pour les Broncos, Phillip Lindsay affiche 81 yards et 2 touchdowns au sol, ainsi que 49 yards dans les airs.

BUFFALO BILLS (3-0) 21 – CINCINNATI BENGALS (0-3) 17

  • Grosse première mi-temps de Buffalo qui mène 14-0 et qui n’alloue que 77 yards. Ça été un peu plus compliqué, notamment offensivement, ensuite, puisque les Bengals ont réussi à revenir en deuxième mi-temps.
  • Les Bills ont globalement maîtrisé la possession, grâce notamment à un jeu au sol performant malgré les absents. Frank Gore mène la charge avec 76 yards, Josh Allen en gagne 46, et Buffalo termine avec un total de 175 yards dans ce secteur. Allen qui a sorti un match plutôt correct à la passe, avec 243 yards, 1 touchdown et 1 interception. 
  • Mais c’est encore la défense qui a fait la différence, forçant notamment 4 pertes de balle. Andy Dalton se fait intercepter à deux reprises par Tre’Davious White, la dernière assurant la victoire, et les receveurs de Cincinnati perdent 2 fumbles.
3 matchs, 3 victoires pour Tre’Davious White et les Bills (Buffalo News)

DALLAS COWBOYS (3-0) 31 – MIAMI DOLPHINS (0-3) 6

  • C’est un peu mieux pour Miami, qui a tenu une mi-temps avant de finir par décrocher. La défense a plutôt été correcte sur la première partie du match, et Josh Rosen a fait ce qu’il a pu. Le QB, qui était titulaire pour la première fois avec les Dolphins, lance pour 200 yards (18/39).
  • Dak Prescott a été moins bon que sur les deux premiers matchs, avec notamment 1 interception. Mais le QB termine tout de même avec 246 yards et 3 touchdowns au total. Le trio offensif de Dallas a d’ailleurs encore été en vue, avec 125 yards au sol pour Ezekiel Elliott, et 88 yards et 2 TD pour Amari Cooper.
  • Miami continue d’avoir du mal au sol, et alloue 235 yards sur ce match. 125 pour Zeke donc, mais aussi 102 pour Tony Pollard.

MINNESOTA VIKINGS (2-1) 34 – OAKLAND RAIDERS (1-2) 14

  • Match sérieux et abouti pour les Vikings face aux Raiders, notamment offensivement. Kirk Cousins se reprend après un départ compliqué, il lance pour 174 yards (15/21) et 1 touchdown. Adam Thielen s’est montré très présent et marque 2 fois, dont son premier touchdown au sol en carrière.
  • Dalvin Cook continue d’être impressionnant au sol. Le RB de Minnesota gagne 110 yards, et passe donc la barre des 100 yards pour la 3ème fois en 3 matchs. Avec 375 yards au compteur, il est leader de NFL. Les Vikings ont dominé au sol sur ce match, avec 211 yards au total.
  • En défense, Minnesota a encore été solide. Le jeu au sol d’Oakland est limité à 88 yards, et Harrison Smith intercepte Derek Carr. Le Safety compte désormais 21 interceptions en carrière.
  • Seul petite satisfaction pour les hommes de Jon Gruden, c’est l’activité de Darren Waller. Le TE attrape 13 balles pour 134 yards. Globalement l’attaque a été encore trop moyenne, à l’image de Derek Carr (242 yards, 2 TD, 1 INT).

ARIZONA CARDINALS (0-2-1) 20 – CAROLINA PANTHERS (1-2) 38

  • En l’absence de Cam Newton, les Panthers ont aligné Kyle Allen cette semaine. Ce dernier avait été prometteur en fin de saison dernière, et il a confirmé en étant étincelant face aux Cardinals, affichant 261 yards (19/26) et 4 touchdowns. Il a donné de l’allant à une attaque qui en manquait sur les deux premiers matchs.
  • La présence de Christian McCaffrey a bien aidé, puisque le RB reste une menace constante, comme il l’a montré sur son touchdown de 76 yards. Sur le match, il affiche 153 yards au sol et 35 de plus dans les airs.
  • En face, Kyler Murray, qui avait été battu par Kyle Allen pour devenir le QB numéro 1 de Texas A&M il y a quelques années, continue de ressembler à un rookie. Parfois enthousiasmant (173 yards, 2 TD), il commet également des erreurs (2 interceptions). Il s’est montré assez intéressant au sol, avec 69 yards.
  • Autre jeune joueur prometteur qui alterne le chaud et le froid, Donte Jackson était dans un bon jour hier. Le CB des Panthers s’offre 2 interceptions. Globalement, la défense de Carolina a elle aussi été mieux, avec notamment 8 sacks.

INDIANAPOLIS COLTS (2-1) 27 – ATLANTA FALCONS (1-2) 24

  • Encore un match serré pour les Colts, et une deuxième victoire au final. Indianapolis a su tenir après une grosse première mi-temps. La défense a été très solide en début de match, limitant Atlanta à 152 yards offensifs et 6 points sur les deux premiers quart-temps.
  • Jacoby Brissett a encore été bon au centre de l’attaque des Colts, et lance pour 310 yards et 2 touchdowns.
  • Pour Atlanta, ça été mieux en deuxième mi-temps, mais pas suffisant pour revenir. Matt Ryan totalise 304 yards et 3 touchdowns, mais sa 7ème interception de la saison fait mal. Austin Hooper a été très présent avec 2 touchdowns, et Julio Jones affiche 128 yards.
  • Les Falcons se sont fait mal tous seuls, en étant pénalisés un total de 16 fois pour 128 yards.
  • A noter que Adam Vinatieri a réussi ses 5 coups de pied du match.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *