Du fait de raisons techniques, le résumé des matchs de la 8ème journée seront allégés. Le format change provisoirement, avec un coup d’œil rapide de la situation par division après les matchs du week-end.


AFC North

1Baltimore Ravens5-2
2Cincinnati Bengals5-3
3Pittsburgh Steelers4-3
4Cleveland Browns4-4

De repos cette semaine, les Ravens ont observé de loin la situation, qui a été plutôt favorable pour eux. Dominés par les Bengals lors du match précédent, ils ont dû savourer la chute du rival face aux Jets (31-34). Pourtant si séduisante jusqu’ici, l’équipe de Cincinnati a rendu une copie bâclée dimanche. En attaque, la première mi-temps a été très compliquée, et la défense a alloué plus de 500 yards au total, dont plus de 400 à un quarterback qui n’avait jamais débuté un match en NFL…

Les deux autres franchises de la division jouaient l’une contre l’autre ce week-end. Et grâce à une défense de fer, les Steelers l’ont emporté (15-10). Malgré la présence de Baker Mayfield et Nick Chubb, l’attaque de Cleveland n’a jamais réussi à forcer le verrou. La saison des Browns prend une tournure négative.


AFC East

1Buffalo Bills5-2
2New England Patriots4-4
3New York Jets2-5
4Miami Dolphins1-7

On a encore pu remarquer l’écart entre les Bills et les Dolphins ce week-end, avec un nouveau succès de Buffalo (26-11). Cela a été moins net que lors du premier affrontement, mais la différence reste sérieuse. Josh Allen a brillé, avec 249 yards et 2 touchdowns dans les airs, ainsi que 55 yards et 1 autre touchdown au sol. Les Bills conservent une avance confortable dans la division.

Et la seule équipe qui semble capable de suivre (de loin) est New England. Dans un style pas toujours flamboyant, les Patriots ont réussi à battre les Chargers (27-24). La défense a bien contenu Justin Herbert, avec notamment 2 interceptions de l’ancien joueur des Bolts, Adrian Phillips. Mac Jones a joué une partie propre (217 yards).

Un petit mot sur les Jets, qui ont surpris les Bengals (34-31). Titulaire pour la première fois en NFL, le QB Mike White a surpris son monde en lançant 405 yards et 3 touchdowns (2 INT).


AFC South

1Tennessee Titans6-2
2Indianapolis Colts3-5
3Jacksonville Jaguars1-6
4Houston Texans1-7

Deuxième victoire en deux matchs face aux Colts pour les Titans, qui s’imposent en prolongation sur un field-goal (34-31). Les deux équipes ont eu leurs moments, et chacune a commis son lot d’erreurs. Ryan Tannehill (265 yards) et Carson Wentz (231) affichent 3 touchdowns et 2 interceptions chacun. A.J Brown a brillé pour Tennessee (10 réceptions, 155 yards, 1 TD), et Michael Pittman lui a répondu (10 réceptions, 86 yards, 2 TD). Mais malgré la victoire, les Titans vont surement payer la blessure du RB Derrick Henry, touché au pied, et qui sera absent entre 6 et 10 semaines.

Dans le fin fond du classement, pas de signes d’améliorations pour Jacksonville et Houston. Harassés par Seattle, les Jaguars n’ont jamais réussi à trouver du rythme, notamment au sol (défaite 31-7). Quant à Houston, le résultat (défaite 38-22) ne reflète pas la réalité car les Texans étaient menés 38-0 après 3 quart-temps et avant que les remplaçants des Rams entrent.


AFC West

1Las Vegas Raiders5-2
2Los Angeles Chargers4-3
3Kansas City Chiefs4-4
4Denver Broncos4-4

Semaine de repos encore agitée à Vegas (avec le renvoi d’Henry Ruggs), mais une première place dans la division toujours d’actualité. Gênés par la défense des Pats, Justin Herbert (223 yards, 2 TD – 2 INT) et les Chargers ont manqué le coche en s’inclinant (24-27).

Dans le même temps, Kansas City et Denver ont gagné et se sont rapprochés. A l’image d’un Patrick Mahomes encore moyen (275 yards, 1 TD – 1 INT), les Chiefs ont du bataillé pour arracher la victoire face aux Giants (20-17). La défense a sorti sa meilleure prestation de la saison. Après 4 défaites de rang, les Broncos ont retrouvé le goût de la victoire contre Washington (17-14). Malgré l’absence de Von Miller (blessé avant d’être transféré), la défense a été très solide, et heureusement car l’attaque n’a rien fait pour gagner le match.

Chiefs vs Giants
Une victoire qui fait du bien pour Patrick Mahomes et les Chiefs (photo : The Kansas City Star)

NFC North

1Green Bay Packers7-1
2Minnesota Vikings3-4
3Chicago Bears3-5
4Detroit Lions0-8

L’écart se creuse entre les Packers et le reste de la division NFC North. La victoire de jeudi face aux Cardinals (24-21) est un message fort envoyé au reste de la ligue, et cela permet à Green Bay de prendre le pouvoir dans la conférence NFC.

Car derrière, les trois autres franchises ont perdu ce week-end. Opposés à des Cowboys sans Dak Prescott, les Vikings n’ont pas su profiter de la situation (défaite 20-16). D’habitude prolifique, l’attaque de Minnesota a déçu, avec par exemple seulement 184 yards (et 1 TD) pour Kirk Cousins. Les Bears aussi ont laissé échapper une victoire qui semblait possible, la faute notamment à une défense trop friable (défaite 33-22). Le point positif de cette rencontre est la prestation de Justin Fields, qui affiche 175 yards (1 TD, 1 INT) dans les airs et 103 yards au sol (1 TD). Enfin, toujours pas de victoire cette saison pour les Lions, dominés en long en large et en travers par Philly (6-44).


NFC East

1Dallas Cowboys6-1
2Philadelphia Eagles3-5
3Washington Football Team2-6
4New York Giants2-6

Les Cowboys ont décidé de ne pas prendre de risque avec Dak Prescott, et ils ont bien fait car son remplaçant est allé chercher la victoire (20-16). Cooper Rush a été très bon, avec 325 yards et 2 touchdowns, dont celui de la gagne en toute fin de rencontre. La défense de Dallas a également montré les muscles pour contenir l’attaque de Minnesota.

Cela permet à la franchise Texane d’asseoir un peu plus sa domination dans la division. Washington et New York ont perdu face à Denver (10-17) et Kansas City (17-20). Les deux franchises sont restées au contact, mais des limites offensives ont couté cher. Du coup, les Eagles passent devant grâce à leur large succès contre Detroit (44-6). Philly s’est appuyé sur un jeu au sol dominant (236 yards, 4 TD), et sur une défense féroce (6 sacks).


NFC South

1Tampa Bay Buccaneers6-2
2New Orleans Saints5-2
3Carolina Panthers4-4
4Atlanta Falcons3-4

Les quatre franchises de la division NFC South se jouaient ce week-end, et les grands gagnants sont les Saints, qui ont encore réussi à battre Tom Brady et les Bucs (36-27). La défense des New Orleans a été excellente pour limiter autant que faire se peut le QB (375 yards, 4 TD, 2 INT) et l’attaque de feu de Tampa. Bien dans son match, Jameis Winston s’est sérieusement blessé au genou, mais Trevor Siemian a parfaitement terminé le job (159 yards, 1 TD).

Dans l’autre rencontre, les Panthers ont mis fin à une série de 4 défaites consécutives en venant à bout d’Atlanta (19-13). La défense a notamment retrouvé sa solidité, faisant vivre un match compliqué à Matt Ryan (146 yards, 1 TD, 2 INT). De son côté, Sam Darnold a été propre (129 yards) avant de sortir blessé. A noter que Stephon Gilmore a signé une interception pour son premier match avec Carolina.


NFC West

1Arizona Cardinals7-1
2Los Angeles Rams7-1
3San Francisco 49ers3-4
4Seattle Seahawks3-5

Battus pour la première fois de la saison jeudi dernier, par Green Bay (21-24), les Cardinals ont laissé revenir les Rams, qui ont mis une rouste aux Texans (38-22). Et si Kyler Murray a perdu des points dans la course au trophée de MVP (274 yards, 2 INT), Matthew Stafford (305 yards, 3 TD) et Cooper Kupp (7 réceptions, 115 yards, 1 TD) en ont gagnés.

Un peu plus loin, les 49ers et les Seahawks ont également gagné pour conserver un peu d’espoir. Vainqueurs des Bears (33-22), les Niners ont pu compter sur un très bon Jimmy Garoppolo (322 yards, 2 TD au sol) et sur un Deebo Samuel encore intenable (171 yards). Pour écarter les Jaguars (31-7), les Seahawks se sont appuyés sur une excellente défense et sur un Geno Smith efficace (20/24, 195 yards, 2 TD) qui remporte sa première victoire comme QB titulaire de Seattle.