Gênés par une bonne défense des Giants, Tom Brady et les Bucs ont mis du temps à trouver le rythme. Ils ont finalement fait la différence en deuxième mi-temps, avant de tenir bon en toute fin de rencontre.


Le film du match

 Q1Q2Q3Q4Total
New York Giants773623
Tampa Bay Buccaneers3391025

1ère mi-temps

Les Giants gagnent le toss et décident de laisser la balle à Tom Brady pour commencer. Les Bucs démarrent fort et après 2 passes et 2 courses, ils sont déjà dans le camp adverse. Mais deux mauvais snaps coupent l’avancée de l’attaque et c’est Ryan Succop qui ouvre le score au pied (0-3). Une action créative permet à New York d’éviter un 3&out d’entrée, mais les Giants doivent rapidement se dégager.

Sur la deuxième action du deuxième drive des Bucs, Tom Brady est touché au moment de lancer. Ronald Jones parvient tout de même à attraper le ballon par Blake Martinez force un fumble dans la foulée. Les G-Men récupèrent la balle sur les 12 yards de Tampa, et profitent de l’opportunité avec un beau touchdown de Dion Lewis (7-3).

Malgré un dégagement court, les Buccaneers ne font rien et se dégagent. Le punt est bon mais New York avance plutôt bien dans un premier temps, jusqu’à un gros sack de Devin White qui fait reculer les Giants. La défense des New-Yorkais rend la faveur juste derrière avec un sack de Leonard Williams.

Les locaux se montrent de nouveaux efficace, avec notamment 3 first-downs consécutifs. Ils continuent leur avancée régulière et Wayne Gallman conclut au sol, en force (14-3). Tom Brady effectue alors un exercice qu’il affectionne, le « 2 minutes drill » et Tampa réduit l’écart juste avant la pause avec un field-goal (14-6).

2ème mi-temps

Les Giants ont la balle pour débuter le 3ème quart-temps, et ils ont donc l’occasion de creuser l’écart. Mais alors qu’il se retrouve sous pression, Daniel Jones se fait intercepter par Carlton Davis. Les Bucs convertissent un 4th down pour garder la possession, mais une fois de plus, ils ne peuvent faire mieux qu’un field-goal (14-9).

L’attaque de New-York coince un peu, à l’image de Sterling Shepard, trop court sur une tentative de passe longue de son QB. Au contraire, Tom Brady et les Buccaneers commencent à trouver leur rythme. Le QB trouve Rob Gronkowski pour rapidement entrer dans le camp adverse, puis une pénalité contre les Giants rapproche encore l’attaque. Brady trouve de nouveau son tight-end préféré pour son premier touchdown et pour donner l’avantage à son équipe (14-15).

Les G-Men retrouvent un peu d’allant, avec notamment deux bonnes passe de Daniel Jones, pour Slayton et pour Engram avec un gros gain. Un field-goal de Graham Gano fait repasser New-York devant en fin de 3ème quart-temps.

En début de 4ème quart-temps, les défenses s’illustrent. Celle des Giants se montre solide dans les airs et signe un sack pour forcer un punt rapide. Puis celle des Bucs répond avec une 2ème interception, signée Sean Murphy-Bunting. Encore sous pression, Daniel Jones aurait dû se débarrasser de la balle. Tom Brady en profite pour amener son équipe en redzone avec deux bonnes passes, puis il envoie un petit lob pour Mike Evans, qui marque (17-22). Tampa enchaîne en forçant un 3&out et Ryan Succop rajoute 3 points (17-25).

La défense des Bucs reste solide mais les Giants parviennent à convertir deux 4th downs, dont un de façon miraculeuse. Daniel Jones enchaîne avec une belle passe de touchdown pour Golden Tate (23-25). Hélas pour New-York, la conversion à 2 points est manquée. Tampa s’impose de justesse.


Encore des erreurs couteuses de Daniel Jones

On imaginait aisément une victoire confortable des Bucs dans ce match, mais la défense de New York en a décidé autrement. Plutôt très solide pendant tout le match, elle a permis à l’équipe d’avoir une chance de gagner. Et si l’attaque a converti certaines opportunités, par exemple après le fumble, elle a également commis des erreurs. Le responsable de ces erreurs est encore Daniel Jones, qui lance 2 interceptions. Le QB a déjà lancé 9 interceptions cette saison, et il faut ajouter 5 fumbles perdus. Ça fait 14 pertes de balle en 8 matchs et 34 en 20 titularisations pour Jones.

Daniel Jones
Les erreurs de Daniel Jones continuent de s’empiler (photo : New York Daily News)

Dans un match serré comme celui-ci, la différence se fait entre un QB qui commet de erreurs et un QB qui sait les éviter. L’année dernière, les Bucs auraient probablement perdu à cause d’erreurs de Jameis Winston, cette saison, ils gagnent grâce à l’expérience de Tom Brady.

Brady et Gronk continuent d’écrire leur histoire

Gêné par une bonne défense des Giants, Tom Brady en a même perdu son flegme après un sack. Mais le QB a su rester calme pour marquer 2 touchdowns en deuxième mi-temps, et mener son équipe à un 6ème succès. Avec l’aide d’une défense encore excellente.

Le QB lance donc 2 passes de touchdowns hier, une pour Mike Evans et une autre pour Rob Gronkowski. Celle pour le TE fait entrer le duo un peu plus dans l’histoire. C’est en effet le 93ème touchdown du duo Brady-Gronk, ce qui lui permet de dépasser Steve Young et Jerry Rice (92). Seuls Peyton Manning et Marvin Harrison (114 TD) ont fait mieux dans l’histoire.


Les stats de la rencontre

Buffalo BillsKansas City Chiefs
Passing Passing 
Daniel Jones25/41, 256 yds, 2 TD – 2 INTTom Brady28/40, 279 yds, 2 TD
Rushing Rushing 
Wayne Gallman12 car, 44 yds, 1 TDLeonard Fournette15 car, 52 yds
Receiving Receiving 
Sterling Shepard8 réc, 74 ydsMike Evans5 réc, 55 yds, 1 TD
Evan Engram5 réc, 61 ydsRob Gronkowski4 réc, 41 yds, 1TD

Leaders Fantasy

(**format PPR)

  • Tom Brady : 19.1 points
  • Daniel Jones : 18.2
  • Mike Evans : 16.5
  • Sterling Shepard : 15.4
  • Rob Gronkowski : 14.1

Les prochains rendez-vous

Actuellement en tête de la NFC South, les Bucs vont tenter de conserver leur position dans les prochaines semaines. La semaine prochaine, place au choc de cette division avec la réception des Saints. Ensuite, un déplacement chez les Panthers est au programme.

Deux matchs à l’intérieur de la division NFC East attendent également les Giants. Ils débuteront par un déplacement dans la capitale, avant de recevoir les Eagles lors de la Week 10.