D’un côté, une équipe qui participe à sa 4ème finale de conférence consécutive et qui est aguerrie aux joutes en playoffs. De l’autre, une franchise qui retrouve le haut niveau avec une génération prometteuse et insouciante. Présentation de la finale de conférence AFC, entre des Chiefs favoris et des Bengals qui n’ont peur de rien.


Où et quand ?

  • Dimanche 30 janvier, à 21h
  • GEHA Field at Arrowhead Stadium, Kansas City

Diffusion TV en France

  • La Chaîne L’Equipe (en clair)
  • BeIN Sports

Précédemment dans la saison

Kansas City Chiefs

Méconnaissables en début de saison, avec une attaque moins performante et une défense désorganisée, les Chiefs se sont remis dans le droit chemin pour remporter 9 de leurs 10 derniers matchs. Patrick Mahomes a retrouvé ses sensations, l’attaque a repris son rythme et marqué plus de 30 points lors de 7 rencontres, et la défense est devenue dominante derrière son leader Chris Jones. Kansas City a ainsi conservé son titre dans la division AFC West, et terminé à la 2ème place dans la conférence AFC.

Pour la première fois depuis que Patrick Mahomes est le quarterback des Chiefs, la franchise a eu à jouer un match de wild-card. Une formalité car Kansas City a largement dominé Pittsburgh (42-21) dans le sillage d’un Mahomes en grande forme (5 touchdowns en 11 minutes). Lors du tour suivant, le QB a trouvé un adversaire à sa hauteur, Josh Allen, et les deux hommes se sont livré un duel épique. Les Chiefs ont finalement eu le dernier mot en prolongations (42-36) au terme d’un match qui restera dans l’histoire. Ils vont ainsi jouer leur 4ème finale de conférence AFC consécutive.

Cincinnati Bengals

De dernier à premier. Minés par la grosse blessure de Joe Burrow, les Bengals avaient souffert pour terminer la saison 2020. Mais tout cela est de l’histoire ancienne, car le QB est revenu au top et la franchise a fait exploser son potentiel offensif. Notamment excellents dans les matchs contre les rivaux de l’AFC North (sweeps des Ravens et des Steelers), ils ont réussi à remporter la division. En feu sur les dernières rencontres, Joe Burrow arrive confiant, alors que le WR rookie Ja’Marr Chase veut continuer de battre des records.

Lors du 1er tour des playoffs, les Bengals ont battu les Raiders (26-19), offrant ainsi à la ville de Cincinnati une première victoire en playoffs en 31 ans. Puis la week-end dernier, lors du Divisional Round, cette équipe s’est offert sa première victoire de son histoire en playoffs à l’extérieur, en dominant les Titans grâce à un field-goal à la dernière seconde (19-16). Dans les deux matchs, les Bengals se sont appuyés sur leurs forces, avec notamment des gros matchs du duo Joe Burrow – Ja’Marr Chase.


Historique

Ces deux équipes se sont déjà croisées cette saison, il y a moins d’un mois. Lors du duel de le Week 17, les Bengals ont crée la sensation en l’emportant 34-31, validant au passage le titre de division AFC North. Les Chiefs se souviennent de cette rencontre, car c’est leur seule défaite sur les 9 dernières journées de la saison régulière. Si Patrick Mahomes avait fait un bon match (259 yards, 2 TD), c’est le jeune duo de Cincinnati qui s’était illustré avec des performances historique. En feu, Joe Burrow avait lancé pour 446 yards et 4 touchdowns, tandis que Ja’Marr Chase avait martyrisé la défense de Kansas City avec 11 réceptions, 266 yards et 3 touchdowns.

Joe Burrow vs Chiefs
Joe Burrow était déjà en feu lors du premier affrontement entre les deux équipes (photo : Jeff Dean, AP)

Ce sera en revanche une première en playoffs, car les deux franchises ne se sont jamais affrontées à ce stade de la compétition. Historiquement dans la série, il y a eu 30 matchs, et les Bengals mènent 16 victoires à 14. L’objectif pour Kansas City est de retrouver le Super Bowl un an après avoir perdu le précédent face à Tampa Bay. Pour Cincinnati, ce serait une première depuis la saison 1988. 


Comparaison des équipes

Kansas City ChiefsCincinnati Bengals
 Attaque 
396.8 (3)Yards (total)361.5 (13)
281.8 (4)Yards à la passe259.0 (7)
115.0 (16)Yards au sol102.5 (23)
28.2 (4)Points par match27.1 (7)
 Défense 
368.9 (27)Yards (total) alloués350.8 (18)
251.4 (27)Yards à la passe alloués248.4 (26)
117.6 (21)Yards au sol alloués102.5 (5)
21.4 (8)Points par matchs encaissés22.1 (17)
29 (5)Pertes de balle forcées21 (17)
31 (29)Sacks42 (11)

Leaders statistiques

Kansas City ChiefsCincinnati Bengals
Attaque
Patrick Mahomes : 4 839 yards, 37 TD – 13 INTPassingJoe Burrow : 4 611 yards, 34 TD – 14 INT
Darrel Williams : 558 yards, 3.9 YPA, 6 TDRushingJoe Mixon : 1 205 yards, 4.1 YPA, 13 TD
Tyreek Hill : 111 réceptions, 1 239 yards, 9 TDReceivingJa’Marr Chase : 81 réceptions, 1 455 yards, 13 TD
 Défense 
T.J Watt : 22.5SacksTrey Hendrickson : 14
Minkah Fitzpatrick : 124PlaquagesLogan Wilson : 100
Akhello Witherspoon : 3InterceptionsLogan Wilson : 4

Clés du match

Insouciance ou expérience ?

Si ces deux équipes peuvent se ressembler par leur capacité à être prolifiques en attaque, et notamment dans les airs, elles sont en fait très différentes. Et la principale inégalité à ce stade de la compétition est l’expérience. Les Chiefs participent à leur 4ème finale de conférence consécutive, et ils ont joué 2 Super Bowl avec 1 succès. Les Bengals ont remporté un premier match de playoffs en 31 ans lors du tour des wild-card, et ils ont gagné pour la première fois à l’extérieur en playoffs dans l’histoire de la franchise la semaine dernière. Les références ne sont donc pas les mêmes dans les années récentes.

Evidemment, Cincinnati n’a pas grand-chose à perdre car la saison est déjà excellente et surtout bien au-dessus des attentes. Du coup, ce groupe déjà décomplexé n’aura surement pas trop de pression ce week-end face à l’ogre de l’AFC. Joe Burrow a démontré son calme et sa confiance lors des deux matchs précédents, et les Bengals ont déjà montré cette saison qu’ils pouvaient suivre le rythme des Chiefs.

Pour Kansas City, l’heure n’est pas à la rigolade car cette équipe veut retrouver le trophée Lombardi, un an après la défaite face aux Buccaneers. Après un tour de chauffe face aux Steelers en wild-card, ils ont passé l’obstacle qui semblait le plus sérieux lors du Divisional Round. Car sur le papier, Buffalo était en effet l’équipe qui pouvait battre les Chiefs dans la conférence AFC. Cela a bien failli arriver, mais Patrick Mahomes et Travis Kelce n’ont eu besoin que de 13 secondes pour changer le cours de l’histoire. Une preuve supplémentaire ou un rappel que cette équipe a des capacités incroyables, et qu’il ne faut jamais la penser morte.  

Alors que l’on était prêt à retirer Kansas City des favoris après 7 journées (bilan de 3-4), la franchise a retrouvé son meilleur niveau pour remporter 9 de ses 10 derniers matchs et conserver son titre dans la division AFC West. Et les playoffs nous ont confirmé que les Chiefs que nous connaissons sont bien toujours là. Patrick Mahomes sort pour le moment des playoffs exceptionnelles, avec 404 yards et 5 touchdowns lors du 1er tour, puis 378 yards et 3 touchdowns lors du second. Son bilan en playoffs sur sa carrière est d’ailleurs assez incroyable. En 10 matchs (8 remportés), il affiche 3 106 yards, 25 touchdowns et 5 interceptions. Et c’est encore mieux si l’on isole les matchs à domicile, avec un ratio de 23 touchdowns pour 1 interception au Arrowhead Stadium, qui sera de nouveau le théâtre de la finale de conférence AFC dimanche. Lors des 3 finales de conférence que le QB a jouées, il a chaque fois lancé 3 touchdowns.

Presser Joe Burrow pour le ralentir

Dans un monde normal, gagner en se faisant sacker 9 fois est très difficile. Et pourtant, les Bengals se sont imposés à Nashville samedi dernier et Joe Burrow a passé une partie de sa soirée dans les bras des défenseurs des Titans. Ce record (égalé) en playoffs a débouché sur une sorte d’anomalie statistiques, mais si Cincinnati veut créer la surprise ce week-end, il faudra éviter de rééditer cette performance.

Burrow est habitué à se faire malmené par les pass-rushers adverses, puisqu’il a été l’un des QB les plus sackés cette saison en NFL. Rappelons que c’était déjà le cas lors de son année rookie, et que cela avait mal terminé avec sa grosse blessure au genou. Lors du premier affrontement entre Cincinnati et Kansas City, la défense des Chiefs avait signé 6 sacks. Mais là aussi, ça n’avait pas suffi à ralentir un Joe Burrow en feu. Comme quoi, il a un certain talent pour encaisser et se relever.

Lors de ce premier match, Burrow avait découpé les lignes secondaires des Chiefs, en lançant pour 446 yards et 4 touchdowns, et en remportant au passage son duel avec Patrick Mahomes. Il avait partagé l’affiche avec son WR Ja’Marr Chase, qui avait dominé en attrapant 11 ballons pour 266 yards et 3 touchdowns. Si Kansas City veut éviter un nouveau show de l’ancien duo de LSU, ils vont devoir resserrer les rangs derrière. Et quand on voit que Gabriel Davis vient de leur passer 201 yards et 4 touchdowns lors du match précédent, on peut être dubitatif. Autre point d’inquiétude, le statut de Tyrann Mathieu, qui est en protocole commotion et donc incertain pour dimanche. Son absence affaiblirait encore les lignes secondaires de Kansas City.

Car si les Chiefs ont montré qu’ils pouvaient contenir 1 receveur (Stefon Diggs dimanche dernier par exemple), ils ne semblent pas en mesure d’en surveiller plusieurs. Et c’est un problème quand on sait que Cincinnati possède peut-être le meilleur trio de WR de NFL, avec Tee Higgins et Tyler Boyd aux côtés de Ja’Marr Chase.


A lire également : Présentation de la finale de conférence NFC