On continue les présentations avec les linebackers. Si l’ultra polyvalent Isaiah Simmons est l’un des meilleurs défenseurs à se présenter à la Draft 2020, d’autres profils peuvent être convoités. Ainsi, l’explosivité de Kenneth Murray, la polyvalence de Patrick Queen, et le talent de pass-rusher de Zack Baun peuvent inciter des équipes à les prendre dès les premiers tours.

Isaiah Simmons

  • Université : Clemson

Stats au niveau universitaire

Année Université Matchs Plaquages TFL Sacks Interceptions Fumbles
2016 Clemson 1 1 0 0 0 0
2017 Clemson 13 45 3 1 0 1
2018 Clemson 15 88 9 2 1 3
2019 Clemson 15 104 16.5 8 3 2

Points forts

  • Polyvalence. Peut être aligner comme linebacker, mais également comme Safety et même au poste de Slot Cornerback. Ses qualités physiques et athlétiques lui permettent de savoir tout faire, et les coachs peuvent se régaler en l’alignant dans différents schémas défensifs.
  • QB spy. Excellent sur les blitzs (8 sacks en 2019). Il sait analyser les actions et ses qualités athlétiques lui permettent de finir. Sa formidable mobilité lui permet également de contenir les QB mobiles, un aspect très important en NFL moderne.
  • Périmètre couvert et allonge. Explosif, agile et rapide, il est capable de défendre une grande partie du terrain avec aisance et de se repositionner rapidement. Son envergure et son allonge font de lui un plaqueur sûr.

Points faibles

  • Trop polyvalent ? Il n’a pas de vrai position et en conséquence n’excelle pas forcément sur un poste précis. Il faudra donc qu’on lui permette cette liberté pour qu’il exprime toutes ses qualités.
  • Plus athlète que pur footballeur. Cela faisait la différence quasi systématiquement au niveau universitaire, ce sera moins vrai en NFL. Il devra notamment un peu s’épaissir et gagner en force pour continuer à réussir autant d’actions.

Résumé

Isaiah Simmons peut jouer à n’importe quelle position dans le « back-seven ». Il peut batailler avec des linemen ou des tight-ends près de la ligne, il peut espionner le QB adverse, il peut le chasser sur des blitzs, et il est capable d’assurer en couverture face à n’importe quel TE ou WR et même en un contre un. Et le fait de ne pas avoir de réelle position n’est plus un problème dans une NFL qui aime de plus en plus les profils hybrides. Ses qualités rares vont faire de lui l’un des joueurs les plus convoités de cette Draft 2020.

Prédiction

  • 1er tour, top 5.

Kenneth Murray

  • Université : Oklahoma

Stats au niveau universitaire

Année Université Matchs Plaquages TFL Sacks Interceptions Fumbles
2017 Oklahoma 13 68 7 1 0 1
2018 Oklahoma 13 155 12.5 4.5 0 0
2019 Oklahoma 14 102 17 4 0 0

Points forts

  • Champ d’action. Capable de couvrir le terrain d’une touche à l’autre. Second effort remarquable pour réduire les distances et fondre sur son adversaire. Grosse endurance.
  • Explosif. Se met rapidement en action et son style de jeu agressif ajoute une dimension supplémentaire. Cela lui permet d’être en position avant les autres et de réaliser des actions parfois spectaculaires.

Points faibles

  • Prise de décision. Du fait de son jeu basé sur l’explosivité et la vitesse, il se montre parfois trop agressif. Cela lui fait manqué des actions
  • Couverture. Plus un manque d’expérience qu’un souci de qualité. Très peu utilisé en homme à homme, et occasionnellement en zone. Dans ce dernier secteur, il a montré qu’il était capable de tenir sa place et avec un peu de travail ça le fera sans problème.
Kenneth Murray Draft
Kenneth Murray, un prospect explosif au poste de linebacker (photo : Sooners Sports)

Résumé

En développant un peu sa technique en couverture, Kenneth Murray peut devenir un linebacker performant sur toutes les phases défensives. Ses qualités athlétiques et son champ d’action lui permettent d’avoir un impact fort sur certaines phases. Joueur spectaculaire, il doit tout de même faire attention à ne pas être trop agressif.

Prédiction

1er tour.

Patrick Queen

  • Université : LSU

Stats au niveau universitaire

Année Université Matchs Plaquages TFL Sacks Interceptions Fumbles
2017 LSU 3 6 0.5 0 0 0
2018 LSU 11 40 5 1 0 0
2019 LSU 15 85 12 3 1 0

Points forts

  • « 3 down » linebacker. Capable de plaquer, de redescendre en couverture et de chasser les QB adverses. LSU a l’habitude de sortir ce genre de linebackers. Queen est un bon athlète, rapide et fluide.
  • QI Football. Analyse rapidement la situation et voit ce qu’il se passe. Son rôle central dans la défense des Tigers lui a permis de développer ses qualités de communication et de prendre rapidement des responsabilités.

Points faibles

  • Manque d’expérience. Une seule saison comme titulaire (ILB) à LSU. Manque encore un peu de masse et donc d’impact au point de contact face aux linemen.
  • Plaquages. Ici aussi son manque de masse lui joue parfois des tours pour finir proprement le travail, et son allonge moyenne n’aide pas.
Patrick Queen Draft
Patrick Queen lors de la finale universitaire face à Clemson (Photo : Sue Ogrocki, AP)

Résumé

Linebacker complet et talentueux, Patrick Queen a toutes les qualités requises pour réussir en NFL. Sa capacité à pouvoir jouer toutes les phases est un gros plus. La question pour les franchises est de savoir si sa seule saison comme titulaire était un mirage ou s’il commence seulement à exprimer tout son potentiel.

Prédiction

  • 1er tour.

Zack Baun

  • Université : Wisconsin

Stats au niveau universitaire

Année Université Matchs Plaquages TFL Sacks Interceptions Fumbles
2017 Wisconsin 7 15 3.5 0 0 1
2018 Wisconsin 13 62 7.5 2.5 1 0
2019 Wisconsin 14 75 19.5 12.5 1 2

Points forts

  • Polyvalent. Tient son rang sur les phases au sol, capable de chasser les QB adverses, et en place lorsqu’il doit redescendre en couverture. Sa capacité à bien lire le jeu et à anticiper les actions l’aide sur toutes les phases.
  • Progression en pass-rush. Son explosivité et ses qualités athlétiques se sont enfin traduites en production sur le terrain lors de sa dernière saison (19.5 plaquages avec perte de yards et 12.5 sacks). Il a encore beaucoup de marge de progression dans se secteur, ce qui est très prometteur tant il a dominé les OL de Big Ten en 2019.

Points faibles

  • Taille. Pas super grand, ce qui peut limiter son impact comme pur edge-rusher. De même, il peut souffrir face aux linemen offensifs au niveau supérieur, notamment les plus grands gabarits. Allonge moyenne.
  • Masse. Il pourrait ajouter un peu de masse afin de se montrer plus solide face aux linemen offensifs au niveau supérieur. Il est parfois stoppé trop facilement lorsqu’il n’arrive pas à établir le contact en premier.
Zack Baun Draft
Zack Baun a été élu dans la première équipe-type de la Big Ten en 2019 (Photo : Channel3000)

Résumé

Linebackers polyvalent, Zack Baun a développé ses qualités de pass-rushers et est surement le numéro 1 de cette classe dans ce secteur. Le tout alors que sa progression ne fait à priori que commencer. Sa taille et son manque de masse peuvent le ralentir au niveau suivant s’il ne parvient pas à gagner en technique, mais il offre déjà des garanties pour être dans la rotation et sur le terrain sur les phases de pass-rush. Au bout de quelques saisons, il est capable d’être indéboulonnable et présent sur toutes les phases défensives.  

Prédiction

  • Fin du 1er tour.

Malik Harrison

  • Université : Ohio State

Stats au niveau universitaire

Année Université Matchs Plaquages TFL Sacks Interceptions Fumbles
2016 Ohio State 5 13 1 1 0 0
2017 Ohio State 11 36 3 2 0 0
2018 Ohio State 12 81 8.5 2.5 1 0
2019 Ohio State 14 75 16.5 3.5 0 0

Points forts

  • Jeu au sol. Plaqueur très sûr. Mêle bon timing, puissance et équilibre. Sa bonne mobilité lui permet également d’espionner les QB et de les chasser si besoin. Excellent finisseur.
  • Physique. Linebacker massif qui excelle au contact. Ses mains sont bien positionnées et puissantes, ce qui lui permet contrer les blocks.

Points faibles

  • Couverture. Même s’il a joué Safety au lycée, il n’a que très peu été utilisé en couverture au niveau universitaire à Ohio State. Ses capacités dans ce secteur sont donc un peu floues pour le moment.
  • Agressivité. Anticipe parfois trop vite les actions et peut se faire prendre par des RPO ou des « fakes ». Et comme il est assez massif, sa capacité de changement de direction est poussive.
Malik Harrison Draft
Malik Harrison prêt à bondir (photo : Icon Sportswire, Getty)

Résumé

Malik Harrison est un linebacker sûr qui peut avoir un impact dès maintenant sur les phases au sol. Ses qualités physiques et ses talents de plaqueur feront le job sans problème en NFL. Cependant, il faut voir son évolution en couverture pour savoir s’il peut devenir un titulaire sur toutes les phases défensives.

Prédiction

  • 2ème tour.

Autres LB à suivre :

  • Jordyn Brooks (Texas Tech)
  • Troy Dye (Oregon)
  • Jacob Phillips (LSU)
  • Anfernee Jennings (Alabama)
  • Akeem Davis-Gaither (Appalachian State)