La classe 2021 de Linebackers ne possède pas des masses d’énormes talents, mais les profils sont très variés. Selon les équipes, certains joueurs seront ainsi classés plus ou moins haut. Micah Parsons est le gros lot à cette position, et il est peut-être même le meilleur prospect défensif de cette Draft. D’autres joueurs ont les qualités pour être sélectionnés dès le 1er jour.


Micah Parsons

  • Université : Penn State
  • Prospect 5 étoiles

Lorsqu’il était jeune, Micah Parsons a commencé par la lutte, avant de se mettre au football américain et un peu au basketball. Avec le lycée de Harrisburg en Pennsylvanie, il joue Defensive End et Running-back, et il s’illustre des deux côtés du terrain. Lors de sa dernière année, il gagne 1 239 yards au sol, marque 29 touchdowns, et signe 9,5 sacks et 55 plaquages. Noté 5 étoiles, il est l’un des meilleurs prospects du pays en 2017, et reçoit plus de 20 offres. Ohio State faisait partie des favorites, mais a dû se retirer du fait de violations dans le processus de recrutement. Parsons a finalement rejoint son premier choix, Penn State.

Lorsqu’il arrive chez les Nittany Lions, il est informé qu’il serait en compétition pour être titulaire, mais comme Linebacker Intérieur et pas comme Defensive End. Il ne démarrera qu’un seul match mais terminera tout de même leader de son équipe en plaquages (82). La saison suivante, il fait encore mieux et remporte le trophée de Meilleur Linebacker du pays. Il fait partie de l’équipe-type de la conférence Big Ten et est All-American. 2019 sera sa dernière saison universitaire car il a décidé de ne pas jouer en 2020.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksINTFum
2018Penn StateBig Ten13824.01.502
2019Penn StateBig Ten1310914.05.004
2020Penn StateBig TenOpt-out     

Points positifs

  • Athlète complet, il est capable de couvrir toutes les zones du terrain. En conséquence, il a les qualités requises pour être un linebacker moderne performant.
  • Ancien DE, Parsons est d’ailleurs un excellent pass-rush. Il serait surement parmi les meilleurs prospects s’il avait décidé d’être un pass-rusher.
  • Instincts rares.
  • Excellent plaqueur. Très peu de ratés.

Points négatifs

  • On ne l’a pas vu jouer depuis la saison 2019 (Opt-out).
  • Moins utilisé en couverture par Penn State.

Surement le meilleur prospect défensif de cette Draft, Micah Parsons a les qualités pour devenir l’un des meilleurs linebackers de NFL rapidement. Plaqueur sûr et formidable blitzeur, il a les qualités pour intégrer n’importe quel schéma et sur toutes les phases.

Projection : 1er tour / Top 10


Jeremiah Owusu-Koramoah

  • Université : Notre Dame
  • Prospect 3 étoiles

Né en Virginie, Jeremiah Owusu-Koramoah n’est noté que 3 étoiles, mais cela ne l’empêche pas d’être très convoité. Il reçoit plus de 20 offres, certaines comme Linebacker, d’autres comme Safety. Deux positions qu’il a occupé au lycée de Bethel. Et lors de sa dernière saison, il montré sa polyvalence avec notamment 70 plaquages, 7 interceptions et 6 touchdowns défensifs. Dans un premier temps, il opte pour l’université de Virginie, avant de s’engager avec Notre Dame.

Lors de ses deux premières saisons avec les Fighting Irish, JOK ne joue pas beaucoup. Il est dans l’équipe « réserve » lors de sa première année et se casse le pied lors de la deuxième. En 2019, il est est titulaire et peut enfin montrer ses qualités et sa polyvalence. Un sentiment renforcé l’année dernière, où il a accumulé les distinctions. Il remporte ainsi le trophée de Meilleur Linebacker, il est élu Meilleur Défenseur de la conférence ACC, et est également All-American.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksINTFum
2019Notre DameIndépendant138013.55.502
2020Notre DameACC126211.01.513

Points positifs

  • JOK reste sur une saison 2020 formidable, avec de nombreuses accolades.
  • Explosif et fluide, il excelle par ses mouvements dans les petits espaces.
  • Polyvalence. Joueur hybride entre un Linebacker et un Safety, il a également très souvent occupé le poste de Slot CB chez les Fighting Irish.

Points négatifs

  • Comme beaucoup de joueur hybride LB/S, il apparaît un peu « light » pour le poste de Linebacker en NFL. Il est d’ailleurs peu probable qu’il puisse occuper le poste de LB intérieur au niveau supérieur.

Même s’il sera l’un des plus petits Linebackers de NFL, il représente le défenseur moderne. Polyvalent, il est capable de jouer différentes positions et sait tout faire. Bien utilisé par un coach créatif, il peut devenir rapidement un joueur d’impact en défense.

Projection : 1er tour


Zaven Collins

  • Université : Tulsa
  • Prospect 3 étoiles

Avec l’équipe du lycée de Hominy, dans l’Oklahoma, Zaven Collins faisait beaucoup de choses. Il était en effet Quarterback en attaque et Linebacker / Safety en défense. Lorsqu’il en sort en 2016, ses stats sont ronflantes, avec notamment 3 056 yards et 32 touchdowns à la passe, 4 084 yards et 54 touchdowns au sol, ainsi que plus de 200 plaquages. Malgré tout, il ne reçoit aucune offre de la part d’universités du Power Five. Noté 3 étoiles comme Linebacker, il est finalement recruté par l’université de Tulsa, sa ville natale.

Avec les Golden Hurricane, il ne joue pas lors de sa première année, et est lancé titulaire lors de la deuxième. Prolifique lors de ses 3 saisons, il impressionne particulièrement en 2020. Collins remporte ainsi les trophées Bronko Nagurski et Chuck Bednarik, qui sacrent le Meilleur Joueur Défensif du pays.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksINTFum
2018TulsaAmerican12859.51.511
2019TulsaAmerican12968.02.000
2020TulsaAmerican8547.54.042

Points positifs

  • Physique « old-school », à la Brian Urlacher.
  • Formidable blitzer. Une bête lorsqu’il arrive lancée, les RB adverses ne tiendront pas le choc.
  • Collins était également l’un des meilleurs Linebacker en couverture.

Points négatifs

  • Quelques lacunes (étonnantes) comme plaqueur.
  • Niveau de compétition moyen face à Tulsa.

A l’heure où les Linebackers de NFL sont de plus en plus petits, Zaven Collins débarque avec son physique « old-school ». Défenseur ultra-complet, il excelle notamment sur les blitzs, où il est très difficile à stopper. Les équipes qui intègrent beaucoup de blitzs dans leurs schémas défensifs doivent avoir Collins très haut dans leurs listes.

Projection : 1er tour


Nick Bolton

  • Université : Missouri
  • Prospect 3 étoiles

Élevé du lycée Lone Star à Frisco au Texas, Nick Bolton est élu MVP de l’équipe lors de ses deux dernières années. Il affiche ainsi 111 plaquages et 1 interception lors de sa saison Junior, puis 130 plaquages et 5 interceptions lors de sa saison Senior. D’abord intéressé par l’université de Washington, il rend ensuite visite à Kansas et Missouri, et s’engage finalement avec les Tigers.

Bolton obtient du temps de jeu dès sa première année avec Mizzou, et devient titulaire en 2019. Et lors des deux dernières saisons, aucun joueur de la conférence SEC n’a réussi autant de stops défensifs. Il est d’ailleurs nommé dans l’équipe-type de la SEC lors des deux années.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksINTFum
2018MissouriSEC10221.01.000
2019MissouriSEC121038.51.020
2020MissouriSEC10958.02.000

Points positifs

  • Joueur intense. Donne le ton à la défense. Plaqueur violent.
  • Grosse activité, Bolton est capable de jouer d’une ligne à l’autre sans soucis.
  • Très bon en couverture.

Points négatifs

  • Léger manque de vitesse de pointe.
  • Un peu petit, il pourrait avoir du mal à couvrir les Tight-end en NFL.

Physiquement parlant, Nick Bolton ne sera pas le Linebacker le plus impressionnant. Mais grâce à son envie et à l’intensité qu’il apporte, il représente parfaitement cette position centrale de la défense. Il devrait être un MIKE Linebacker d’impact rapidement.

Projection : 1er tour / Début du 2ème


Jamin Davis

  • Université : Kentucky
  • Prospect 3 étoiles

Né à Hawaï, Davis a grandi dans l’État de Georgie. Avec le lycée de Long County, il joue un peu en attaque, mais brille surtout en défense. Il totalise ainsi plus de 300 plaquages, dont 126 lors de sa dernière année. Recruté comme un « athlète » plus qu’un joueur de football par certaines universités, il rejoint Kentucky.

Ce n’est pas avant 2020 que l’on a réellement entendu parler de Jamin Davis chez les Wildcats. Avant ça, il n’avait pas joué lors de sa première année, il avait surtout été présent dans les équipe-spéciales durant sa deuxième saison, et il était LB remplaçant lors de sa troisième année. Finalement titulaire en 2020, il termine leader de son équipe en plaquages (102) et signe également 3 interceptions.

Jamin Davis Draft NFL 2021
Jamin Davis est un nom en vogue dans les dernières Mock Drafts (photo : USA Today Sports)

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksINTFum
2018KentuckySEC7100.00.010
2019KentuckySEC8321.01.010
2020KentuckySEC101024.01.531

Points positifs

  • Davis se montré particulièrement à l’aise dans les petits espaces. Il sait naviguer entre les blocks et trouver une voie vers le backfield ou le ballon.
  • Plaqueur très sûr.
  • Physique idéal pour un LB, avec l’allonge recherchée actuellement en NFL.

Points négatifs

  • Manque d’expérience en couverture.
  • Manque d’expérience globale, avec 1 seule saison comme titulaire à Kentucky.

La cote de Jamin Davis ne cesse d’augmenter. Dans les dernières Mock Draft, certains experts le font même sortir dès le 1er tour. Il faut dire que ses qualités intriguent, et que malgré son inexpérience relative, il promet un gros potentiel.

Projection : 2ème tour


Chazz Surratt

  • Université : North Carolina
  • Prospect 3 étoiles

Quarterback de formation, Chazz Surratt a laissé son empreinte au lycée de East Lincoln et dans l’État de Caroline du Nord. Trois fois Meilleur Joueur de sa conférence, et Meilleur Joueur de Carolina du Nord en 2016, Surratt a battu le record de l’Etat en yards à la passe (16 593) et en touchdowns (229). Noté 3 étoiles comme « Dual-threat QB », il reçoit plusieurs offres. Malgré l’intérêt de Clemson, il reste chez lui et s’engage avec l’université de North Carolina. Il est le frère du WR de Wake Forest, Sage Surratt.

Lorsqu’il arrive chez les Tar Heels, c’est pour jouer Quarterback. Il joue un peu en 2017, et devait être le titulaire en 2018. Un lancement décalé du fait d’une suspension, et rapidement stoppé après un match compliqué et un poignet cassé. A son retour de blessure, son coach lui fait part d’un changement de position, en défense. Surratt envisage alors de quitter UNC, mais il est finalement convaincu par le nouveau coach de l’équipe, qui lui fait comprendre qu’il aura plus de chance d’atteindre son objectif de jouer en NFL. A partir de 2019, Chazz Surratt devient Linebacker, et il impressionne rapidement. Il termine leader de son équipe en plaquages (115) et apparaît dans l’équipe-type de la conférence ACC. Il confirme la saison dernière, en devenant plus complet avec l’expérience.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksINTFum
2019North CarolinaACC1311515.06.511
2020North CarolinaACC11917.56.011

Points positifs

  • Polyvalent et productif malgré une expérience limitée au poste de Linebacker.
  • Amélioration drastique sur les plaquages en 2020.
  • Surratt est un joueur intense. Potentiel playmaker.

Points négatifs

  • Peu de temps de jeu comme Linebacker. Il était Quarterback il y a encore 2 ans.
  • Manque de répétitions en couverture.
  • Encore trop de plaquages manqués.

A court-terme, Chazz Surratt n’aura pas l’impact de joueurs plus expérimentés que lui au poste de Linebacker. Mais son adaptation rapide et son potentiel en font un joueur intéressant à développer.

Projection : Fin du 2ème tour / 3ème tour


Dylan Moses

  • Université : Alabama
  • Prospect 5 étoiles

Le jeune Dylan Moses a grandi non loin du campus de l’université de Louisiana State, et il s’est fait rapidement repéré par les Tigers. A l’âge de 14 ans seulement, lors d’un camp d’été, il impressionne et reçoit déjà une offre de bourse. En attendant, il fait ses gammes dans un lycée filiale de LSU, avant de partir jouer sa dernière année dans la fameuse IMG Academy en Floride. Mais alors que tout le monde pensait qu’il allait revenir en Louisiane, il choisit finalement Alabama.

En termes d’expérience, rien à dire pour Dylan Moses, qui est le Linebacker qui a le plus joué de snaps en 2020. Il a eu du temps de jeu dès son arrivée en 2017 et a été titulaire à partir de 2018, occupant différentes positions comme Linebacker. Seules des blessures ont pu l’écarter des terrains.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksINTFum
2017AlabamaSEC8305.51.511
2018AlabamaSEC158610.03.501
2020AlabamaSEC12766.01.011

Points positifs

  • Moses est avant tout un joueur athlétique et explosif.
  • Il est également un plaqueur très sûr.
  • Bon rendement sur les blitzs.

Points négatifs

  • Réactions et analyses trop lentes. Trop souvent en couverture, ses yeux sont bloqués sur le Quarterback.
  • Pas assez playmaker.
  • Des blessures régulières. Finale nationale manquée en 2018 (pied cassé), saison 2019 blanche (genou).

D’un point de vue athlétique, difficile de ne pas aimer Dylan Moses. Mais le Linebacker n’a pas su développer des qualités de playmaker avec les Crimson Tide, et ses lacunes dans la lecture du jeu posent problème. Dans le bon système, au moins en début de carrière, il peut tout de même être productif.

Projection : 3ème tour


Jabril Cox

  • Université : LSU
  • Prospect 2 étoiles

Né à Kansas City, Jabril Cox joue au football américain et au basketball pour le lycée de Rayton South. Il y joue a de nombreuses positions, dont Quarterback, Receveur, Linebacker et Defensive Back. Lors de sa dernière année, il affiche 3 107 yards et 31 touchdowns en attaque. Malgré ses performances, il n’est pas très activement recruté en FBS et il prend la direction du niveau FCS et de North Dakota State.

Avec les Bisons, il s’impose comme l’un des meilleurs Linebacker de FCS, et aide son équipe à remporter 3 titres consécutifs. En 2017, il est élu Meilleur Freshman de la conférence Missouri Valley, et en 2018, il est nommé Meilleur Défenseur. Chaque saison, il est également dans l’équipe-type de la FCS. Pour sa dernière saison universitaire, il décide de grimper de niveau et rejoint LSU. Il se fait une place au sein de la défense des Tigers et termine troisième meilleur plaqueur de son équipe.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksINTFum
2017NDSUMissouri Valley (FCS)875 4.51 
2018NDSUMissouri Valley (FCS)1591 4.04 
2019NDSUMissouri Valley (FCS)1592 5.51 
2020LSUSEC10586.51.030

Points positifs

  • Ultra productif avec NDSU au niveau FCS. Également productif avec LSU, dans différents schémas.
  • Cox possède une très grande fluidité. Cela lui permet d’être un miroir en couverture sur les TE et les Slot WR.

Points négatifs

  • Léger manque de puissance. Plus un physique de Safety.
  • Quelques soucis pour finir les actions dans le jeu au sol.

Si Jabril Cox n’est pas le meilleur défenseur au sol, il apporte des qualités particulièrement intéressantes en couverture. Dans un système de jeu adapté, il peut déjà avoir une petite place, et selon les équipes, sa cote sera variable.

Projection : 3ème tour


Baron Browning

  • Université : Ohio State
  • Prospect 5 étoiles

Vu comme l’un des meilleurs Linebackers du pays en 2017, Baron Browning est noté 5 étoiles à sa sortie du lycée de Kennedale au Texas. Il est même vu comme l’OLB numéro 1. De nombreuses grosses universités ont évidemment tenté de le recruter, et il a pris la direction d’Ohio State.

S’il pouvait dominer physiquement plus jeune, il a du mal à faire des différences au niveau universitaire. Pourtant dans la rotation de la défense des Buckeyes dès sa première saison, il n’a jamais été le playmaker attendu. Sa dernière saison l’a vu passer au poste de Linebacker Extérieur, et une amélioration de ses performances s’est notée.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksINTFum
2017Ohio StateBig Ten5141.50.000
2018Ohio StateBig Ten9233.51.000
2019Ohio StateBig Ten114311.05.000
2020Ohio StateBig Ten7293.01.002

Points positifs

  • Browning possède des traits physiques parfaits pour un Linebacker.
  • Ses plaquages peuvent être dévastateurs.
  • Potentiel très intéressant comme pass-rusher.

Points négatifs

  • Il est dans la réaction plus que dans l’anticipation. Soucis de lecture du jeu. Il a d’ailleurs été clairement meilleur dans un rôle « simplifié » en 2020.
  • Production moyenne en 4 saisons chez les Buckeyes.

Malgré 4 ans passé à Columbus, Baron Browning n’a jamais réellement réussi à confirmer son statut de prospect 5 étoiles. Ralenti par une lecture du jeu douteuse, il a profité d’un changement de rôle pour montrer des signes d’amélioration en 2020. Son potentiel de « blitzer » est surement son principal atout actuellement.

Projection : 3ème ou 4ème tour


Cameron McGrone

  • Université : Michigan
  • Prospect 4 étoiles

Membre de l’équipe de football américain du lycée de Central High d’Indianapolis, Cameron McGrone est noté comme un prospect 5 étoiles et vu comme le joueur numéro 1 de l’État d’Indiana. Il affiche 159 plaquages (dont 31.5 avec perte de yards) durant sa carrière, malgré une rupture des ligaments croisés subie en 2017. Il reçoit 21 offres, mais ne rend visite qu’à Michigan, où il décidera de jouer.

Avec les Wolverines, il joue très peu lors de sa première année en 2018, puis est remplaçant l’année suivante. Mais il est propulsé titulaire après la blessure d’un coéquipier. Il montre alors ses qualités physiques mais ce n’est pas suffisant pour être vu comme un des meilleurs prospect à la position lors de la Draft 2020. Il a alors décidé de revenir à Ann Arbor pour une saison supplémentaire pour tenter de faire grimper sa cote.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksINTFum
2019MichiganBig Ten11659.02.501
2020MichiganBig Ten5262.00.500

Points positifs

  • Volume du jeu. McGrone peut stopper le jeu au sol depuis presque n’importe où.
  • Excellent plaqueur, il fait preuve d’une belle technique.
  • Encore jeune (20 ans), ce qui peut laisser penser à une progression.

Points négatifs

  • Très peu de production en couverture. Des soucis de lenteur dans la lecture du jeu.
  • La progression attendue en 2020 n’a pas été très convaincante.

S’il est utilisé dans un rôle où il doit attaquer le jeu au sol adverse, et s’il n’a pas à descendre trop souvent en couverture, Cameron McGrone peut apporter son impact physique au milieu de la défense. Les franchises de NFL peuvent également miser sur un potentiel encore inexprimé.

Projection : 3ème ou 4ème tour


Pete Werner

  • Université : Ohio State
  • Prospect 4 étoiles

Star locale, Pete Werner est élu Meilleur Linebacker de l’État lors de sa dernière saison pour le lycée d’Indianapolis. Cette année-là, il affiche 64 plaquages, dont 17 avec perte de yards, et 8 sacks. Convoité par de nombreux programmes prestigieux, il pense d’abord rejoindre Notre Dame. Mais après avoir rencontré Urban Meyer et son staff, il choisit finalement Ohio State.

Après une première année d’observation, Pete Werner est devenu une pièce importante de la défense des Buckeyes pendant trois saisons. Sans faire trop de bruit, il a rempli son rôle. 2020 reste sa saison la plus aboutie, avec une apparition dans l’équipe-type de la conférence Big Ten.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksINTFum
2017Ohio StateBig Ten590.50.000
2018Ohio StateBig Ten12587.53.002
2019Ohio StateBig Ten14645.50.000
2020Ohio StateBig Ten8542.51.002

Points positifs

  • Werner a les traits d’un linebacker intérieur de NFL. Très solide sur les phases au sol, il est également capable de descendre en couverture si besoin.
  • Potentiel de jouer polyvalent. Il a joué au poste de Safety au lycée et a parfois occupé un rôle hybride LB/S avec Ohio State

Points négatifs

  • Vitesse modeste. Peut avoir un peu de retard pour fermer les brèches.
  • Instincts moyens. Pas assez d’actions clés durant sa carrière.

 Pete Werner n’est pas un playmaker et n’a pas le profil d’une star. Mais il est un linebacker solide, qui fera le boulot qu’on lui demande. Un Coordinateur Défensif de NFL n’aura aucun mal à l’inclure dans sa rotation, même tôt dans sa carrière.

Projection : 4ème tour