Suite des présentations avec aujourd’hui la ligne offensive, un secteur qui pourrait attirer très tôt les franchises de NFL lors de cette Draft. Ainsi, Evan Neal et Ikem Ekwonu sont pressentis pour sortir dans le top 5, et d’autres linemen devraient suivre lors du 1er tour.


OT

Evan Neal

  • Ville de naissance : Okeechobee (Floride)
  • Age : 21 ans
  • Lycée : IMG Academy
  • Université : Alabama
  • Recrutement : 5 étoiles

L’ADN du football est certainement présent chez Evan Neal, puisque de nombreux membres de sa famille l’ont pratiqué ou le pratique. Un de ses oncles a même remporté 2 Super Bowls avec les Dolphins, et son père a porté les couleurs de l’université de Tulane. Evan a fait ses classes au sein de la prestigieuse IMG Academy en Floride, et à sa sortie, il était noté 5 étoiles et vu comme le prospect numéro 1 au poste de Tackle Offensif.

Courtisé très tôt par les plus gros programmes, il a reçu plus de 20 offres au total, et il a choisi de rejoindre Alabama pour « être le meilleur ». En 2019, il est lancé titulaire immédiatement au poste de Left Guard et fait partie d’une des OL références dans le pays. Il est élu dans l’équipe-type Freshman de l’année. En 2020, Neal est titulaire au poste de Right Tackle et aide les Crimson Tide à remporter le titre national, avec notamment un jeu au sol dominant. La ligne offensive d’Alabama est élue meilleure OL du pays. Enfin, en 2021, il a été nommé capitaine et est passé à gauche. Encore une fois excellent, il est élu All-American.

Points forts

  • Massif. Difficile à bouger. Mais mobilité étonnante pour son gabarit.
  • Polyvalence. A été titulaire comme Guard et aux deux postes de Tackles avec Alabama. Progression constante malgré les changements.
  • Un des meilleurs « run blocker » du pays.

Points faibles

  • S’il est pris à défaut, il peut avoir quelques soucis de redirection latérale. Il a ainsi tendance à se jeter et peut perdre son équilibre.

Résumé

En tenant plusieurs positions à Alabama, il a acquis une expérience de qualité et a confirmé son talent. Déjà prêt pour démarrer en NFL comme RT ou LT, il dispose tout de même d’une marge de progression en protection sur les phases de passes. Evan Neal devrait faire partie des premiers noms appelés lors de la Draft 2022.

Projection

  • 1er tour. Top 5.

Ikem Ekwonu

  • Ville de naissance : Charlotte (Caroline du Nord)
  • Age : 21 ans
  • Lycée : Providence Day
  • Université : NC State
  • Recrutement : 3 étoiles

Originaire du Nigeria, son père est arrivé au États-Unis pour jouer au basket. Ikem Ekwonu a ainsi grandi à Charlotte, et s’est fait repérer par de nombreuses universités. Il a choisi NC State pour continuer son éducation et sa formation sportive.

Chose rare, il a été lancé directement par les Wolfpack au poste de Left Tackle, et il a démarré une spécialisation « pancakes ». Dès sa première saison, il est dans la 2ème équipe-type de la conférence ACC. En 2020, il est aligné comme Guard et Tackle, et il a montré quelques soucis sur les phases de protection dans le jeu de passes. Ce qu’il a corrigé lors de sa dernière saison, où il a en plus été dominant au sol. Il termine sur une note très positive en étant élu dans les équipes-types ACC et nationale.

Points forts

  • Élu « OL le plus craint » de ACC. Dominant, combattant, il inflige des punitions à ses adversaires.
  • Convaincant comme Guard et comme Tackle, particulièrement sur les phases au sol.
  • QI football excellent. A reçu des offres d’Harvard et Yale notamment.

Points faibles

  • Quelques lacunes en protection sur les phases de passes. Mis en difficulté par des pass-rushers rapides.
  • Parfois trop agressif, il perd en précision.

Résumé

Certains recruteurs verront Ikem Ekwonu comme un Guard en NFL, mais il serait dommage de ne pas lui laisser sa chance comme Tackle. D’autres, au contraire, le voient même comme un meilleur prospect que Neal. En tout cas, il est capable d’être déjà dominant dans un système qui s’appuie beaucoup sur le jeu au sol, et il devrait continuer de progresser en pass-protection.

Projection

  • 1er tour. Top 5.

Charles Cross

  • Ville de naissance : Laurel (Mississippi)
  • Age : 21
  • Lycée : Laurel
  • Université : Mississippi State
  • Recrutement : 5 étoiles

Dès son temps à Laurel, dans le Mississippi, Charles Cross a fait tourner les têtes. Noté 5 étoiles et vu comme le prospect numéro 1 de l’état, il a rapidement reçu des offres de la part d’universités prestigieuses. Initialement, son choix s’était porté sur Florida State, puis il a décidé de rester chez lui et a rejoint Mississippi State, attiré par la proximité de sa maison et le discours coach de la ligne offensive Marcus Johnson.

A son arrivée chez les Bulldogs, il participe à quelques bouts de matchs mais peaufine son apprentissage. Il est lancé titulaire, au poste de Left Tackle, l’année suivante. Mississippi ouvre la saison avec un énorme match dans les airs de K.J Costello, qui bat des records SEC (623 yards, 5 TD). A partir de ce moment, Cross va s’épanouir dans le système Air Raid de l’attaque de Mike Leach. En 2021, il a encore progressé et a remporté le trophée Kent Hull qui récompense le meilleur OL de l’état du Mississippi.

Points forts

  • LT naturel. Physique, puissance, technique, équilibre, contrôle, QI, placement des mains…
  • Compétiteur, il joue avec une grande intensité du début à la fin de chaque action.
  • Grosse progression en 2021, potentiel énorme confirmé lors du Senior Bowl.

Points faibles

  • Il n’est pas le Tackle le plus imposant.
  • Très peu de concepts NFL dans le jeu au sol de Mississippi State. Exclusivement de la zone.

Résumé

Le « produit » Charles Cross n’est pas tout à fait fini, mais le potentiel est formidable. Il est le meilleur bloqueur de cette classe sur les phases de passes et un LT naturel au niveau supérieur. Ses traits sont précieux et recherchés, et cela devrait conduire à une sélection rapide fin avril.

Projection

  • 1er tour. Top 10.

Trevor Penning

  • Ville de naissance : Clear Lake (Iowa)
  • Age : 22 ans
  • Lycée : Newman Catholic
  • Université : Northern Iowa
  • Recrutement : 0 étoile

Athlète un peu touche à tout au lycée, il joue notamment TE et DE dans l’équipe de football américain. Pas forcément impressionnant, il n’est pas noté et peu recruté. Il reçoit une proposition de Northern Iowa, au niveau FCS, qui « investissait sur le projet physique ».

En 2017, il ne joue pas mais fait la transition au poste de lineman offensif, et prend notamment 45 kg. Il obtient un peu de temps de jeu l’année suivante mais ne devient titulaire qu’en 2019. Il devient vite dominant, et malgré la coupure liée au Covid en 2020, il confirme lors de sa dernière saison. Élu dans l’équipe-type de la conférence Missouri Valley, il est également en course pour le trophée Walter Payton (meilleur joueur de FCS), un fait rare pour un OL. Pas très médiatisé car il ne jouait pas en FBS, il a pris la lumière lors d’un Senior Bowl où il a brutalisé des gens sur le terrain.

Points forts

  • Une montagne. Une force de la nature. Impossible de le « bull-rush ».
  • Dominant au sol. Il joue « violemment » et aime punir voire humilier son défenseur. Ce goût prononcé pour le pancake s’est noté lors du Senior Bowl.

Points faibles

  • Besoin de raffinement technique en pass-protection.
  • Son style intense peut conduire à des pénalités.
  • Niveau de compétition moyen en FCS.

Résumé

Dominant au niveau FCS mais logiquement peu connu du grand public et même des recruteurs, Trevor Penning a montré ses qualités et son intensité lors du Senior Bowl puis du NFL Combine. Il doit encore progresser en pass-protection mais il semble pouvoir être un OT capable de déjà tenir son rang sur les phases de courses.

Projection

  • 1er tour

Bernhard Raimann

  • Ville de naissance : Steinbrunn (Autriche)
  • Age : 24 ans
  • Lycée : Ballsportgymnasium Wien
  • Université : Central Michigan
  • Recrutement : 2 étoiles

Le parcours de Bernhard Raimann est atypique. Né en Autriche, il découvre le football américain à l’âge de 14 ans chez les Vienna Vikings. En 2016, il part aux États-Unis et plus précisément dans le Michigan, pour un échange scolaire. Il continue à jouer dans l’équipe du lycée local, au poste de TE, et reçoit une offre de la part de l’université de Central Michigan. Raimann revient alors en Autriche pour finir son cursus et faire 6 mois dans l’armée.

Bernhard Raimann - Draft NFL 2022
Bernhard Raimann lors du NFL Combine (photo : NFL)

Il repart ensuite pour Central Michigan, où il joue très peu comme TE lors de ses deux premières années. En 2020, il prend de la masse et change de position vers la ligne offensive. Titulaire à 4 reprises cette année-là, il devient titulaire au poste de LT pour sa dernière saison universitaire. Et c’est un succès puisqu’il est élu dans l’équipe-type de la conférence MAC et reçoit le trophée d’OL de l’année.

Points forts

  • Ancien TE, il a conservé la fluidité et l’explosivité de ce poste.
  • Belle technique, aussi bien sur les phases au sol que sur celles de passes, malgré une faible expérience.

Points faibles

  • Seulement 2 ans comme OL. Niveau de compétition moyen dans la conférence MAC.
  • Manque encore un petit de masse, et petit bras en dessous des standards NFL. Quelques limites pour engager les contacts au niveau supérieur ?

Résumé

Le niveau technique, dans tous les secteurs, de Bernhard Raimann est assez incroyable compte tenu de sa faible expérience au poste. Il devrait avoir sa chance comme Tackle, même si un positionnement comme Guard en NFL peut également faire sens pour certains scout.

Projection

  • 1er ou 2ème tour

Daniel Faalele

  • Ville de naissance : Melbourne (Australie)
  • Age : 22 ans
  • Lycée : IMG Academy
  • Université : Minnesota
  • Recrutement : 4 étoiles

Né à Melbourne, en Australie, Daniel Faalele vivait une vie paisible en jouant au rugby et au basket. Puis un jour, un recruteur de l’université d’Hawaï le repère alors qu’il fait du repérage dans la région. Faalele est alors invité à un camp satellite organisé par l’université du Michigan et il tape dans l’œil de plusieurs programmes. La prestigieuse IMG Academy le fait venir pour jouer au football américain, et après seulement 2 ans, il est un prospect 4 étoiles qui reçoit 20 offres et qui s’engage avec Minnesota.

Chez les Golden Gophers, il gagne une place de titulaire avant la fin de sa première année et est confirmé titulaire pour la saison 2019. En grande progression, il aide l’université à sortir la meilleure saison de son histoire récente. En 2020, Faalele décide de ne pas jouer à cause du Covid, mais sa progression est encore nette lorsqu’il revient l’année dernière. Il termine ainsi sa carrière universitaire avec une sélection dans l’équipe-type de la conférence Big Ten.

Points forts

  • L’homme le plus massif de la Draft 2022 (2m07, 175 kg). Impossible à bouger.
  • Force incroyable dans les mains au contact, allonge pour contrôler les blocks et les diriger, surtout sur les phases au sol.
  • Finalement assez fluide et mobile pour son gabarit.

Points faibles

  • Peu d’expérience comme joueur de football américain. Encore en phase d’apprentissage, notamment en pass-protection.
  • Des progrès à faire dans le placement de ses pieds. Des problèmes d’équilibre.

Résumé

Les attributs physiques de Daniel Faalele ne peuvent qu’attirer, et sa rapide et constante progression ne fait qu’accentuer l’intrigue autour de se joueur peu expérimenté. S’il continue dans ce sens et qu’il devient meilleur en pass-protection, il devrait pouvoir s’imposer à l’un ou l’autre poste de Tackle.

Projection

  • 2ème tour

Tyler Smith

  • Ville de naissance : Fort Worth (Texas)
  • Age : 21 ans
  • Lycée : North Crowley
  • Université : Tulsa
  • Recrutement : 3 étoiles

Excellent sur la ligne offensive de son lycée, que ce soit comme Guard ou Tackle, Tyler Smith était l’ancre d’une attaque dominante au sol. Prospect 3 étoiles à sa sortie, il ne reçoit pas d’intérêt de la part des universités les plus prestigieuses, mais est contacté par quelques programmes du Groupe of 5 comme Houston ou Navy. Il décide finalement de partir pour un l’état voisin de l’Oklahoma et rejoint Tulsa.

Il y gagne sa place progressivement dès sa 1ère année, et est lancé titulaire au poste de Left Tackle en 2020. Il n’alloue aucun sack et ne concède que 8 pressions en 9 matchs, de quoi figurer dans l’équipe-type de la conférence AAC en fin de saison. Lors de sa dernière année, le calendrier de Tulsa était plus compliqué, mais il a globalement confirmé en dehors de quelques matchs difficiles face à des edge-rushers élites. Il termine dans la 2ème équipe-type de l’AAC.

Points forts

  • Mentalité. Agressif et décisif, il cherche à dominer son adversaire.
  • Agilité et mobilité latérale très bonnes pour sa taille. A tenu le poste de LT à Tulsa.
  • Ultra solide à l’impact. Il ne subit pas de « bull-rush ».

Points faibles

  • Technique. Placement des mains et timing irréguliers.
  • Parfois trop agressif. Mauvais angles et perte d’équilibre.
  • Quelques pénalités (holds).

Résumé

Tyler Smith possède des traits physiques et une mentalité pour réussir au niveau supérieur. Dans un premier temps, il semble être un Guard en NFL, avec le potentiel pour retrouver son poste de Left Tackle s’il progresse techniquement en pass-protection.

Projection

  • 2ème ou 3ème tour

Nicholas Petit-Frère

  • Ville de naissance : Tampa (Florida)
  • Age : 22 ans
  • Lycée : Berkeley Preparatory
  • Université : Ohio State
  • Recrutement : 5 étoiles

Lorsque Petit-Frère termine son cursus au lycée de Berkeley Preparatory, il est noté 5 étoiles et est vu comme le OT numéro 1 dans le pays. Joueur de football américain, mais aussi de basket, il reçoit ainsi de nombreuses offres de la part des plus gros programmes de FBS (Alabama, Florida…). Mais c’est vers Ohio State qu’il se dirige, attiré par l’histoire fournie de développement de talents NFL.

En 2018, il observe et apprend, puis en 2019, il commence à voir le terrain comme remplaçant. Son temps arrive en 2020 lorsqu’il est lancé titulaire au poste de Right Tackle. Convaincant, il est même « promu » Left Tackle pour sa dernière année. Tout n’a pas été parfait sur cette position, mais il est tout de même présent dans l’équipe-type de la conférence Big Ten et dans la 2ème équipe type du pays en fin de saison. 

Points forts

  • Athlète fluide. Excellente mobilité latérale et bon jeu de jambes. Cela lui permet d’être à l’aise face aux pass-rushers rapides.
  • Physique idéal pour un OT. Force naturelle, densité.
  • Expérience comme RT et LT à Ohio State.

Points faibles

  • Tendance à jouer trop large, il laisse de l’espace aux pass-rusher, notamment à l’intérieur.
  • Timing et technique de mains à améliorer.
  • En difficulté comme LT face à des pass-rushers de niveau NFL (Aidan Hutchinson…).

Résumé

Ses lacunes techniques ont été exposées au poste de Left Tackle la saison dernière, mais il a tout de même été prometteur et il a le potentiel pour être un OT titulaire en NFL. Son physique et ses qualités athlétiques idéales pour la position sont recherchés.

Projection

  • 2ème ou 3ème tour

Darian Kinnard

  • Ville de naissance : Youngstown (Ohio)
  • Age : 22 ans
  • Lycée : Saint Ignatius
  • Université : Kentucky
  • Recrutement : 4 étoiles

Impressionnant physiquement très tôt – il mesurait environ 2 mètres et pesait plus de 150 kg lors de sa dernière de lycée à Cleveland – Darian Kinnard attire rapidement les programmes du Power 5. Des universités comme Pitt, Purdue ou Iowa State lui font des offres, mais il opte pour le conférence SEC et rejoint Kentucky.

Après une année « redshirt » en 2018, Kinnard est aligné comme Right Tackle dans un système « run heavy » où il progresse vite et domine. En 2020, il apparaît ainsi dans l’équipe-type de la conférence SEC. Lors de sa dernière saison, le changement de coach entraîne un changement de système, avec plus de passes. Il s’adapte très bien et n’alloue qu’un seul sack. Il confirme son statut All-SEC, remporte le trophée Jacob Blocking, et est demi-finaliste pour le trophée Outland (top OL).

Points forts

  • Excellent contre le jeu au sol (note de 90+ chaque saison par PFF).
  • Physique massif mais déplacements légers.
  • Agressif, il s’engage violemment et termine ses actions.

Points faibles

  • Schéma orienté principalement sur le jeu au sol pendant 2 saisons à Kentucky. Peu de concepts de pass-protection. Logiquement en retard techniquement.
  • Timing, utilisation des mains à revoir.  

Résumé

La puissance naturelle de Darian Kinnard est intrigante et son potentiel semble important, mais les lacunes techniques en pass-protection sont réelles du fait d’un faible nombre de répétitions notamment. Kinnard est l’un des meilleurs bloqueurs sur les phases au sol, et son style agressif peut faire des merveilles au poste de Guard dans le bon système. En attendant mieux ?…

Projection

  • 2ème ou 3ème tour

IOL

Tyler Linderbaum

  • Ville de naissance : Solon (Iowa)
  • Age : 21 ans
  • Lycée : Solon
  • Université : Iowa
  • Recrutement : 3 étoiles

Tyler Linderbaum est l’incarnation de l’athlète multi-sports au lycée, puisqu’il pratique le foot US, le baseball, l’athlétisme et la lutte. Mais c’est bien comme footballeur (OL/DL) qu’il est remarqué. Vivant à 10 minutes seulement du campus de l’université de l’Iowa, il choisit naturellement de rejoindre les Hawkeyes.

Tyler Linderbaum - Draft NFL 2022
Tyler Linderbaum est le meilleur prospect de cette Draft 2022 au poste de Centre (photo : Getty)

Il est alors recruté comme Defensive Tackle, poste auquel il joue quelques matchs lors de sa première saison. Mais dès l’intersaison suivante, il fait des tests comme OL qui sont convaincants. Tellement convaincants qu’il est titulaire dès 2019 au poste de Centre. La confirmation arrive ensuite, avec deux sélections dans l’équipe-type de la conférence Big Ten, puis une accolade All-American et un trophée Rimington (meilleur OC du pays) en 2021.

Points forts

  • Meilleur Centre du championnat universitaire en 2020 et 2021 (PFF). Bon sur les phases au sol comme sur celles de passes.
  • Ancien DL. Cela se ressent dans sa manière de bouger. Explosivité, fluidité et rapidité d’exécution.
  • Force naturelle, notamment dans les mains (passé de lutteur).

Points faibles

  • 2 ans d’expérience à haut niveau comme Centre. Encore une marge de progression au niveau technique et au niveau de la masse pour être plus régulier.

Résumé

La faible expérience relative de Tyler Linderbaum au poste de Centre n’est pas un problème. Ses qualités physiques sont au point et sa technique est déjà bonne, et en plus il a de la marge de progression. Il est l’un des meilleurs prospects récent à cette position, et le clair numéro 1 cette année.

Projection

  • 1er tour. Top 20.

Kenyon Green

  • Ville de naissance : Humble (Texas)
  • Age : 21 ans
  • Lycée : Atascocita
  • Université : Texas A&M
  • Recrutement : 5 étoiles

Prospect 5 étoiles à la sortie de son humble lycée du Texas, Kenyon Green avait l’embarras du choix pour continuer sa carrière. Courtisé par Alabama ou Oregon, il a choisi LSU dans un premier temps, avant de changer pour rejoindre Texas A&M.

Chez les Aggies, il est lancé titulaire directement, au poste de Right Guard et reçoit les honneurs de l’équipe-type Freshman. L’année suivante, il passe au poste de Left Guard et devient All-American comme membre de l’une des meilleures OL du pays. Lors de sa dernière saison, Greene devait jouer Left Tackle, mais des blessures en série l’ont contraint à dépanner sur différentes positions. Cela ne l’a pas empêché de rester All-American.

Points forts

  • Polyvalence. A joué partout en 3 saisons avec Texas A&M, pour un total de 35 titularisations.
  • Explosivité et rapidité d’exécution pour sa taille. Cela lui permet de contrer et de réagir.

Points faibles

  • Tendance à se jeter avec les mains sur les défenseurs.
  • Des soucis de pénalités (holding).

Résumé

Baladé un peu partout par les Aggies, Kenyon Green a répondu présent, mais c’est au poste de (Left) Guard qu’il a semblé le plus à l’aise. Sa polyvalence sera un plus le jour de la Draft et pourrait lui permettre de sortir dès le 1er jour.

Projection

  • 1er tour

Zion Johnson

  • Ville de naissance : Bowie (Maryland)
  • Age : 22 ans
  • Lycée : Riverdale Baptist
  • Université : Boston College
  • Recrutement : 0 étoile

Non noté après ses années lycées dans le Maryland, Zion Johnson n’a pas perdu espoir. Il a ainsi décidé de partir en JUCO pendant 2 ans, à Davidson. Titulaire incontournable sur la ligne offensive et récipiendaire de plusieurs distinctions, il entre enfin dans les radars de la Division I et part pour Boston College.

Avec les Eagles, il est titulaire au poste de Left Guard et est nommé dans la 2ème équipe-type de la conférence ACC. L’année suivante, il passe Left Tackle et il continue de faire du bon travail, avec notamment une sélection dans la 3ème équipe-type de l’ACC. Après avoir envisagé de se présenter à la Draft 2021, il revient à Boston College pour une dernière saison. Il revient à l’intérieur, est membre de l’équipe-type de la conférence ACC, et s’affirme comme un des meilleurs prospects au poste de Guard. 

Points forts

  • Complet. Bonne technique en pass-protection et solide comme bloqueur sur les phases au sol.
  • Régularité. Joueur propre et sûr, il ne fait jamais un mauvais match, aussi bien comme LG que comme LT.
  • Puissance du bas du corps idéale pour un Guard NFL.

Points faibles

  • Quelques soucis de perte d’équilibre.
  • Parfois en retard pour identifier un blitz ou une fausse piste.

Résumé

Zion Johnson n’est pas forcément le prospect le plus « flashy » mais il est certainement le plus sûr au poste de Guard. Sa régularité est remarquable, et il est capable d’intégrer la ligne offensive d’une équipe NFL dès le premier jour.

Projection

  • 1er tour