Week-end favorable pour les équipes en déplacement puisqu’il n’y a que des victoires à l’extérieur pour le moment sur cette 2ème journée. Dans la conférence A, le Flash continue d’impressionner, les Spartiates sont également invaincus, et les Black Panthers ont signé leur premier succès. Dans la conférence B, les Argonautes ont enchaîné une 2ème victoire tandis que le derby du sud s’est joué à la dernière seconde en faveur des Grizzlys.


Les résultats de la 2ème journée


Conférence A

Nouvelle démonstration du Flash

Déjà impressionnant lors de son entrée en lice, le Flash a encore fait parler sa puissance ce week-end. En déplacement chez les voisins Molosses, les joueurs de La Courneuve ont dominé dès la première seconde.

Il ne fallait en effet pas arriver en retard au Stade Blaise Matuidi, car le Flash ouvre le score sur le kickoff initial grâce à un touchdown d’Amir Kilani, une ancien Molosse, sur le retour. Et à la fin du 1er quart-temps, l’écart est déjà de 21 points, après un touchdown dans les airs sur le premier drive de La Courneuve et un autre touchdown après un fumble forcé sur un retour de kickoff. Le Flash corse ensuite l’addition juste avant la pause en marquant au sol (0-28).

Dans le dur en première mi-temps, et coupable de nombreux plaquages manqués notamment, la défense d’Asnières réussit enfin un stop en début de 3ème quart-temps. Hélas l’attaque ne capitalise et perd un nouveau ballon sur un mauvais snap. Le Flash laisse passer son temps un peu plus faible puis repart de l’avant en marquant 2 nouveaux touchdowns dans le 4ème quart-temps, pour porter le score à 0-40. Les Molosses vont sauver l’honneur en marquant à leur tour sur un retour de kickoff, mais c’est bien trop peu, bien trop tard. Score final, 40 à 6 pour le Flash.

Le QB Conor Miller signe un match propre, sans forcer, avec 75 yards (7/10) et 2 touchdowns. Le score large a permis l’entrée du français Leo Cremades, qui affiche 56 yards (4/6) et 1 touchdown.

Comeback et 1ère victoire pour les Black Panthers

Ce remake de la dernière finale du championnat (en 2019) nous a offert un match intéressant et disputé. Le début est idéal pour Thonon, avec 1 interception sur la première passe de la rencontre, et la sanction derrière avec un field-goal pour l’ouverture du score. La réaction des Cougars est rapide avec un touchdown après un long drive bien mené, mais les Black Panthers répondent immédiatement en marquant sur une jolie passe de Brett Hunchak (7-9). La fin de la 1ère mi-temps est plutôt en faveur du club de St Ouen, avec 2 autres touchdowns dans les airs, contre un seul field-goal pour les visiteurs. A la pause, les Cougars mènent 21-12.

Les Black Panthers reviennent plus tranchants des vestiaires et recollent rapidement. Brett Hunchak lit parfaitement le blitz de la défense adverse et trouve son WR démarqué pour un long touchdown. Ensuite, Thonon profite des erreurs des Cougars, trop souvent pénalisés, pour repasser devant avec un field-goal (21-22). Les locaux repartent finalement de l’avant à la fin du 3ème quart-temps, avec une bonne série de passes du QB Brody Hahn, qui fait ensuite la différence avec ses jambes (27-22). La défense des Cougars pense ensuite faire le nécessaire avec un gros stop, mais les Black Panthers reviennent à la charge, et cette fois, le RB Nicolas Khandar trouve la solution sur la droite. Thonon reprend l’avantage (27-28) à 1 minute 30 de la fin, et St Ouen ne reviendra pas.

Les Spartiates enchaînent à l’extérieur

Après le succès à Asnières lors de la 1ère journée, les Spartiates sont allés s’imposer dans le Nord. L’équipe d’Amiens a ouvert le score dans cette rencontre, mais ce sont les Vikings qui mènent à la mi-temps sur le score de 7 à 6. Le match est très accroché et les deux équipes sont dos à dos (13-13) à 2 minutes de la fin. C’est alors que la connexion américaine des Spartiates fait la différence, avec pour la troisième fois du match, un touchdown de D’Angelo Chaisson sur une passe de Cornelius Kinchen. Et comme la semaine dernière, la défense tient bon derrière pour conserver l’avantage (13-20).

Le joueur américain D’Angelo Chaisson a encore brillé ce week-end, et des deux côtés du terrain. En attaque, il attrape la moitié des passes lancées par Cornelius Kinchen (7 réceptions) pour 193 yards, et marque les 3 touchdowns de son équipe. En défense, il ajoute 4 plaquages et 3 passes déviées comme Defensive Back.

Interrogé par le Courrier Picard à l’issue du match, le coach d’Amiens Steeve Guersent s’est montré satisfait du caractère de son équipe : « La rencontre a été disputée. Et comme face aux Molosses, nous sommes allés chercher la victoire avec du caractère, c’est constructif. Nous avons été solides défensivement ».


Conférence B

Deuxième succès pour les Argos

En déplacement à Grenoble, les Argonautes ont bien réussi leur entame de match. Sur le premier drive, l’attaque du club Aixois décide de tenter un long 4th down, en raison du vent, et cela se concrétise par un touchdown. Dans la foulée, les Centaures rendent la balle sur un fumble lors du retour de kickoff, et les Argos doublent la mise sur une longue passe de 80 yards de Michael Pina pour son receveur (0-14). Après ce départ délicat, les locaux vont se relancer grâce à une action défensive, et un fumble forcé sur le quarterback d’Aix en Provence. Derrière, le QB de Grenoble Loic Caruso s’occupe de capitaliser avec un « QB sneak », et les Centaures réduisent l’écart avant la pause (7-14).

La défense des Argos revient fort et signe une interception dès le début du 3ème quart-temps, mais l’attaque n’en profite pas. Au contraire, ce sont les Centaures qui repartent de l’avant et qui reviennent à 1 petit point grâce à un nouveau « QB sneak » (13-14). Après avoir laissé son adversaire recoller, Aix réagit enfin et reprend un peu d’air avec un touchdown en fin de 3ème quart-temps. Puis dans la dernière période, les Argos gèrent le chronomètre et assurent la victoire avec un nouveau touchdown (13-26).

Magnifique derby du Sud

Largement battus à Marseille lors de la 1ère journée, les Hurricanes voulaient offrir un meilleur visage pour leur premier match à domicile. Mais ils ont été cueillis à froid par des Grizzlys venu pour jouer. Les visiteurs réalisent une superbe 1ère mi-temps, offensivement comme défensivement, et ils mènent 14-0 à la pause.

Au retour des vestiaires, Montpellier affiche d’autres intentions et recolle rapidement avec 2 touchdowns (13-14). Ensuite, les deux équipes vont se rendre coup pour coup et nous offrir une fin de rencontre de toute beauté. Les Grizzlys reprennent ainsi de l’air mais les Canes égalisent toute de suite (21-21), puis le club Catalan signe un Safety pour reprendre 2 petits points d’avance. Pas de quoi stopper l’attaque de Montpellier, qui repart de plus belle et qui va prendre l’avantage pour la première fois du match (28-23). Mais ce sont finalement les Grizzlys qui ont le dernier mot, avec un touchdown à la dernière seconde (28-31).

Déjà très en vue lors du 1er match, le WR des Grizzlys Idriss Ramky a encore été excellent ce week-end. Omniprésent et cible privilégiée pour le QB Jacob Purichia, il termine avec 14 réceptions pour 144 yards et 2 touchdowns.

Grizzlys Catalans
Premier succès cette saison pour les Grizzlys (photo : Grizzlys Catalans)

Les meilleures performances de la semaine

Quarterbacks

  1. Michael Pina (Argonautes) : 20/29, 330 yards, 4 TD
  2. Jacob Purichia (Grizzlys) : 26/42, 230 yards, 2 TD
  3. Joachim Torrelli (Hurricanes) : 20/28, 250 yards, 3 TD

Running-backs

  1. Jason Bofunda (Flash) : 11 courses, 78 yards, 1 TD
  2. Ozny Adramann (Grizzlys) : 27 courses, 104 yards, 1 TD (2 fumbles)
  3. François Stevens (Vikings) : 5 courses, 70 yards

Receveurs

  1. D’Angelo Chaisson (Spartiates) : 7 réceptions, 193 yards, 3 TD
  2. Idriss Ramky (Grizzlys) : 14 réceptions, 144 yards, 2 TD
  3. Pedro Rosa (Argonautes) : 6 réceptions, 121 yards, 1 TD

Défense

  1. Ange Kamgan (Flash) : 5 plaquages, 2 sacks
  2. Giovanni Bitodi (Molosses) : 5 plaquages, 1 sack, 1 fumble forcé
  3. Quentin Thery (Vikings) : 5 plaquages, 1 interception, 1 TD