Vous avez l’habitude de cette rubrique durant la saison régulière, et pour conclure la saison, voici l’équipe-type ultime. Contrairement aux différentes distinctions NFL, comme les trophées (MVP, DPOY…) ou les sélections All-Pro, nous avons décidé de prendre en compte les performances en playoffs. Les apparitions dans les équipes-types ont également été ajoutées dans nos critères.


Attaque

Quarterbacks

Titulaire : Aaron Rodgers (Green Bay Packers)

  • Stats 2021 : 68,9%, 4 340 yards, 37 TD – 4 INT

Deuxième trophée de MVP consécutif et quatrième au global durant sa carrière pour Aaron Rodgers, qui a de nouveau été excellent cette saison. Toujours aussi précis et propre, il affiche encore un ratio touchdowns (37) – interceptions (4) incroyable, sachant que la moitié des interceptions ont eu lieu lors de la déroute de la Week 1 à New Orleans…

Certes, le nouvel échec en playoffs fait tache, mais difficile de contester le statut de meilleur QB de NFL à Aaron Rodgers depuis 2 saisons.

Remplaçant : Joe Burrow (Cincinnati Bengals)

  • Stats 2021 : 69,9%, 5 716 tards, 39 TD – 16 INT

Oui Matthew Stafford a remporté le Super Bowl grâce à un drive victorieux. Oui Patrick Mahomes et Josh Allen se sont livrés un duel épique. Mais quelle performance est plus impressionnante que celle de Joe Burrow cette saison ?

De retour d’une très grosse blessure, il a mis quelques matchs à retrouver ses sensations, puis il a explosé. A son summum en fin de saison régulière, il a emmené son équipe en playoffs. Une fois en playoffs, il a guidé Cincinnati à sa première victoire en 31 ans puis a continué sa route jusqu’au Super Bowl en écartant la tête de série numéro 1 de l’AFC (Tennessee) puis le champion en titre de la conférence (Kansas City). Le titre n’est pas au bout mais Burrow s’est hissé dans la liste des joueurs « élite » au poste de quarterback.

Running-backs

Titulaire : Jonathan Taylor (Indianapolis Colts)

  • Stats 2021 : 1 811 yards, 18 TD

Fort d’une saison rookie très convaincante, Jonathan Taylor a confirmé avec une année 2021 de très haut niveau. Un temps éclipsé par Derrick Henry dans la division AFC South, il a pris la lumière après la blessure du RB des Titans. Dominant quasiment chaque semaine, il a porté l’attaque des Colts avec ses 1 811 yards et 18 touchdowns au sol. Également présent dans le jeu aérien, il a ajouté 40 réceptions et 360 yards.

Puissant au contact, il sait gagner des yards supplémentaires (1 272 yards, RB numéro 1 en NFL), et explosif, il est capable de longs gains (50 courses de 10 yards ou plus, RB numéro 1 en NFL).

Remplaçant : Nick Chubb (Cleveland Browns)

  • Stats 2021 : 1 258 yards, 8 TD

Derrick Henry serait évidemment présent comme titulaire ou remplaçant s’il avait joué l’intégralité de la saison, mais sa blessure a coupé net une nouvelle domination.

Pour choisir le RB numéro 2, j’ai opté pour celui qui me semble être le jouer plus dangereux avec la balle en main. Et difficile de faire mieux que Nick Chubb, qui a peu d’égal en termes d’explosivité et de fluidité. Malgré quelques matchs manqués, il a terminé avec 1 258 yards, dont 967 gagnés après contact (3ème RB en NFL). Sa moyenne de 5,5 yards par course est la référence dans la ligue (avec Jonathan Taylor) et ses 41 courses de 10 yards ou plus sont également dans le top (2ème derrière seulement Taylor).

Receveurs

Titulaires

Cooper Kupp (Los Angeles Rams)

  • Stats 2021 : 178 réceptions, 2 425 yards, 22 TD

Son trophée de MVP du Super Bowl LVI a couronné ce qui est peut-être la saison la plus dominante de l’histoire de la part d’un WR. En fin de saison, Cooper Kupp affiche des stats incroyables, avec 178 réceptions, 2 425 yards et 22 touchdowns, de loin les meilleures marques de la ligue.

Véritable menace sur le slot, il est également capable de faire des différences dans la profondeur. Rapidement devenu la cible préférée de Matthew Stafford, il est passé tout proche de plusieurs records NFL durant la saison régulière, et il a continué sa domination en playoffs pour aider les Rams à remporter le titre.

Davante Adams (Green Bay Packers)

  • Stats 2021 : 132 réceptions, 1 643 yards, 11 TD

Modèle de régularité, Davante Adams continue de dominer les défenses NFL. Sa connexion avec Aaron Rodgers est bien connue mais elle reste l’une des plus efficaces et peu d’équipes trouvent la solution pour les contrer.

WR le plus souvent présent dans nos équipes-types, il pointe dans le top 3 de toutes les catégories statistiques majeures avec ses 132 réceptions, 1 643 yards et 11 touchdowns. Particulièrement sûr, il est également l’un des receveurs avec le meilleur ratio de « drops » (4 seulement).

Deebo Samuel (San Francisco 49ers)

  • Stats 2021 : 87 réceptions, 1 559 yards, 7 TD

J’ai longuement hésité entre Deebo Samuel et Ja’Marr Chase, mais malgré la saison rookie historique du WR des Bengals, j’ai opté pour le joueur des 49ers. La raison est simple : il a surement été le joueur offensif le plus dangereux de NFL cette saison. Comment ? Par sa polyvalence.

Car en plus d’avoir signé une saison de haute volée dans les airs, il a également été très dangereux au sol avec 365 yards et 8 touchdowns de plus. Fer de lance de l’attaque de San Francisco, il a constamment fait parler son explosivité pour signer des gros gains à partir de pas grand-chose et pour casser de nombreux plaquages (937 yards après contact, numéro 2 WR derrière Kupp).

Remplaçants

Ja’Marr Chase (Cincinnati Bengals)

  • Stats 2021 : 106 réceptions, 1 823 yards, 14 TD

Critiqué pour quelques soucis de « drops » durant la pré-saison et sur ses premiers matchs, Ja’Marr Chase a rapidement fait oublier ce petit problème. Et très vite, sa connexion naturelle avec son ancien QB à LSU (Joe Burrow) a recommencé à faire des dégâts.

Auteur de 2 matchs à plus de 200 yards en saison régulière, il a éclipsé le record de yards (1 455) établit 1 an plus tôt par Justin Jefferson. En playoffs, le WR n’a pas faibli et il s’est offert le record de yards pour un rookie à ce niveau de la compétition (368).

Justin Jefferson (Minnesota Vikings)

  • Stats 2021 : 108 réceptions, 1 616 yards, 10 TD

En parlant de Jefferson, ancien de LSU lui aussi, il a confirmé sa grosse saison rookie en faisant encore mieux pour sa deuxième année dans l’élite. Avec plus de 100 réceptions, plus de 1 600 yards et 10 touchdowns, il a assis son statut de jeune WR star de NFL.

Tyreek Hill (Kansas City Chiefs)

  • Stats 2021 : 134 réceptions, 1 524 yards, 12 TD

Toujours au rendez-vous, le « Cheetah » continue de faire payer les défenses de NFL avec sa vitesse. Il a notamment montré pourquoi il était l’un des WR les plus dangereux de la ligue en playoffs, avec un touchdown crucial face aux Bills en demi-finales de conférence. Globalement sur sa saison, il est numéro 2 de NFL en réceptions (134), numéro 6 en yards (1 524) et numéro 4 en touchdowns (12).

Tight-ends

Titulaire : Mark Andrews (Baltimore Ravens)

  • Stats 2021 : 107 réceptions, 1 361 yards, 9 TD

Quelle saison pour Mark Andrews, qui a été le receveur le plus dangereux des Ravens et qui s’est invité dans la discussion de référence à son poste, aux côtés des Travis Kelce ou George Kittle. Aucun TE n’a été aussi prolifique que lui durant la saison régulière, avec plus de 100 réceptions, plus de 1 300 yards et 9 touchdowns. Receveur très sûr et menace en redzone, il a passé un cap cette saison.

Mark Andrews
Mark Andrews s’est hissé au niveau des meilleurs TE de NFL cette saison (photo : Pressbox)

Remplaçant : Travis Kelce (Kansas City Chiefs)

  • Stats 2021 : 115 réceptions, 1 424 yards, 12 TD

J’ai hésité à laisser Kelce en titulaire, car son importance a été cruciale en playoffs pour les Chiefs. Rien que son rôle lors de la fin de match folle face aux Bills peut faire pencher la balance. Si Kansas City était allé au bout, il aurait surement conservé son statut de TE numéro 1.

Ligne offensive

Titulaires

Trent Williams (LT – San Francisco 49ers)

Le Left Tackle n’en est pas à sa première saison dominante, mais il a encore été particulièrement fort cette année. Notamment sur les phases au sol, où il est largement le lineman le mieux noté de la ligue (97,7/100 par PFF). Evidemment, il a été ultra performant sur les phases aériennes également, avec seulement 1 sack concédé en 1 100 snaps joués.

Joel Bitonio (LG – Cleveland Browns)

Prolongé par les Browns avant la saison, Joel Bitonio a répondu avec une superbe saison. Véritable référence au poste de Guard, il a dominé sur les phases de courses comme sur celles de passes. Très peu souvent pris à défaut, il n’a concédé que 2 sacks sur près de 1 000 snaps joués.

Corey Linsley (C – Los Angeles Chargers)

Recrutement gagnant pour les Chargers, qui ne pouvaient à priori pas se tromper en prenant Corey Linsley. Star au poste de Centre, il s’est adapté rapidement et a repris sa domination. Aussi bon sur les phases au sol que sur celles dans les airs, il n’a pas subi un seul sack de la saison.

Zack Martin (RG – Dallas Cowboys)

Une des références à ce poste depuis de nombreuses années, Zack Martin ne faiblit pas. Toujours aussi dominant au sol, il est également un formidable protecteur pour son quarterback. Cette saison, il a joué 1 173 snaps et n’a alloué que 2 sacks.

Tristan Wirfs (RT – Tampa Bay Buccaneers)

Excellent lors de sa saison rookie, Tristan Wirfs a confirmé lors de sa deuxième année dans l’élite. Véritable roc sur la droite de la ligne de Tampa, il n’a concédé que 3 petits sacks sur presque 1 200 snaps joués. Et preuve de son importance, il a beaucoup manqué aux Bucs lorsqu’il était absent à cause d’une blessure.

Remplaçants

Rashawn Slater (LT – Los Angeles Chargers)

Sélectionné au 1er tour de la Draft 2021 par les Chargers, Slater a démarré tout de suite au poste de Left Tackle. Pas impressionné, il a été excellent sur toutes les phases. Il termine la saison avec plus de 1 100 snaps au compteur, et seulement 26 pressions (dont 4 sacks) allouées. Les Bolts ont trouvé leur LT du futur.

Joe Thuney (LG – Kansas City Chiefs)

Recruté par les Chiefs durant l’intersaison, Thuney a conservé le niveau de jeu qu’il avait chez les Pats. A savoir celui d’un des meilleurs OG de la ligue. Son ratio sacks (1) et pressions (17) concédés est ridicule en 1 339 snaps joués.

Creed Humphrey (C – Kansas City Chiefs)

Lancé titulaire dès le premier match au Centre de la ligne offensive des Chiefs, Creed Humphrey n’a jamais quitté son poste. Propre dans ses transmissions pour Mahomes et solide en protection (3 sacks concédés en 1 394 snaps), il a surtout fait parler sa puissance sur les phases de courses.

Shaq Mason (RG – New England Patriots)

Si les Pats ont perdu un excellent Guard en Joe Thuney, ils en ont un autre en Shaq Mason. Sur le terrain pour plus de 1 000 snaps, il n’a subi que 2 sacks et 16 petites pressions cette saison. Idéal pour protéger un QB rookie comme Mac Jones.

Lane Johnson (RT – Philadelphia Eagles)

Il a moins joué que d’autres RT du fait de blessures (851 snaps), mais quand il a tenu sa place, il a été infranchissable. La stats ne mentent pas puisqu’il n’a pas alloué un seul sack de la saison, et seulement 11 pressions au total.


Défense

Defensive Linemen

Titulaires

Aaron Donald (Los Angeles Rams)

  • Stats 2021 : 19 sacks, 57 plaquages, 4 fumbles forcés

Ce n’est pas une surprise de retrouver Aaron Donald ici, puisqu’il est le meilleur DT de la planète et l’un des défenseurs les plus dominants de l’histoire. Abonné à notre équipe-type, il a encore signé une saison monstrueuse à l’intérieur, malgré des doubles ou triples blocs réguliers.

Capable de faire tourner des matchs à lui tout seul, il sait s’illustrer dans les grands moments. Il a ainsi signé la pression décisive face aux Rams pour assurer le titre aux Rams lors du Super Bowl LVI. Un match lors duquel il a réussi 2 sacks. Désormais champion, il se montre flou sur son avenir, mais nous espérons le revoir sur les terrains en 2022.

Cameron Heyward (Pittsburgh Steelers)

  • Stats 2021 : 11 sacks, 59 plaquages, 2 fumbles forces

On parle beaucoup, et à juste titre, de T.J Watt au sein de la défense de Pittsburgh, mais il peut compter sur un associé de choix devant. Cameron Heyward est un formidable défenseur contre le jeu au sol, qui est également capable de mettre souvent la pression. Complet et impactant, il est une première lame qui permet souvent aux autres joueurs comme Watt de finir le travail.

Remplaçants

Chris Jones (Kansas City Chiefs)

  • Stats 2021 : 10 sacks, 18 plaquages

Positionné plus sur l’extérieur en début de saison, Chris Jones a été un peu moins performant. Mais le défenseur des Chiefs a retrouvé sa place et son impact ensuite pour aider la défense de Kansas City à retrouver des couleurs. Il reste l’un des meilleurs pass-rush de NFL à l’intérieur.  

Jeffery Simmons (Tennessee Titans)

  • Stats 2021 : 14 sacks, 48 plaquages

On avait entrevu le talent de Simmons lors des précédentes saisons, et 2021 est l’année de l’explosion. Le défenseur des Titans manque encore de régularité, notamment au sol, comparé aux meilleurs, mais il s’est montré dominant et impossible à arrêter sur certains matchs.

Edges

Titulaires

T.J Watt (Pittsburgh Steelers)

  • Stats 2021 : 23 sacks, 33 plaquages, 5 fumbles forcés

La famille Watt n’est vraiment pas comme les autres. En plus de produire des monstres physiques, elle donne des défenseurs dominants en NFL. Car après les 3 trophée de Meilleur Défenseur de J.J, son frère T.J a pris le relais cette année. L’annonce fraternelle du prix a d’ailleurs été un beau moment de la cérémonie des « NFL Awards ».

Pour en arriver là, T.J Watt a tout simplement été dominant, et il a égalé le record de sacks de Michael Strahan sur une saison (22,5). Finisseur hors pair, il crée le chaos constamment sur la ligne de scrimmage ou sur le backfield, avec des sacks, des fumbles forcés (5) ou des passes contrées (7).

Nick Bosa (San Francisco 49ers)

  • Stats 2021 : 21 sacks, 32 plaquages, 5 fumbles forcés

Autre famille qui fournit des formidables défenseurs en NFL, celle des Bosa. Si Joey a connu quelques pépins physiques, son jeune frère Nick est parfaitement revenu après sa grosse blessure de l’année dernière.

Passé un peu sous les radars dans les récompenses (pas All-Pro), il a pourtant signé une saison XXL. Souvent au top dans les gros matchs, il a ainsi brillé en playoffs pour permettre aux 49ers de surprendre les Cowboys puis les Packers. Il est l’un des 3 défenseurs à avoir signé plus de 20 sacks cette saison (playoffs incluses).

Nick Bosa
Retour de blessure, grosse saison, excellentes playoffs…Nick Bosa mérite sa place dans l’équipe-type (photo : USATSI)

Remplaçants

Maxx Crosby (Las Vegas Raiders)

  • Stats 2021 : 11 sacks, 40 plaquages

Le nombre de sacks de Crosby est très bon mais il est un peu loin de celui des leaders. Cependant, aucun pass-rusher n’a mis plus souvent la pression sur les quarterbacks adverses cette saison, avec 108 au total. C’est 40 de plus de T.J Watt par exemple. Le seul joueur qui fait mieux est Aaron Donald (109), mais avec 3 matchs de plus en playoffs.

Myles Garrett (Cleveland Browns)

  • Stats 2021 : 18 sacks, 25 plaquages

Particulièrement dominant lors de la première partie de saison, Myles Garrett a eu un peu plus de mal après son test positif au Covid 19. Il signe néanmoins une saison de grande qualité et reste l’un des pass-rushers les plus dangereux de la ligue. Il sera candidat pour le trophée de DPOY encore en 2022.

Linebackers

Titulaires

Micah Parsons (Dallas Cowboys)

  • Stats 2021 : 67 plaquages, 14 sacks, 3 fumbles forcés

Elu Meilleur Rookie Défensif à l’unanimité, Micah Parsons a produit une saison exceptionnelle. Qu’il soit aligné comme linebacker classique ou comme edge-rusher, il a toujours su avoir un impact. En fin de saison, il affiche ainsi 67 plaquages et 14 sacks, symboles de sa polyvalence. Sa présence a permis à la défense de Dallas de s’imposer comme l’une des meilleures de la NFL, et le chantier n’était pas gagné. Parsons peut être un défenseur spécial.

De’Vondre Campbell (Green Bay Packers)

  • Stats 2021 : 117 plaquages, 2 sacks, 2 interceptions, 2 fumbles forcés

Souvent bon à Atlanta au début de sa carrière, Campbell s’était un peu perdu dans le désert de l’Arizona en 2020. Arrivé dans le froid de Green Bay cette saison, il a retrouvé ses sensations et signé sa meilleure saison. Défenseur complet, il a terminé leader de son équipe en plaquages (117) et a ajouté des doublés en sacks, interceptions et fumbles. Il a aidé à stabiliser une zone faible des Packers.

Remplaçants

Darius Leonard (Indianapolis Colts)

  • Stats 2021 : 81 plaquages, 4 interceptions, 7 fumbles forcés

L’impact de Darius Leonard n’a que peu d’égal en NFL, et il a encore forcé de nombreuses pertes de balle cette saison. Référence au poste de linebacker, il affiche ainsi 7 fumbles forcés et 4 interceptions. Il est le cœur de la défense des Colts.

Fred Warner (San Francisco 49ers)

  • Stats 2021 : 112 plaquages, 2 sacks, 2 fumbles forcés

Parfois gêné par des petits pépins physique, Fred Warner n’en pas perdu pour autant son envie. Lorsqu’il est sur le terrain, on a l’impression qu’il est partout. Formidable plaqueur, il est également capable d’être tranchant sur les blitzs, et il assure en couverture quand c’est nécessaire.

Cornerbacks

Titulaires

Jalen Ramsey (Los Angeles Rams)

  • Stats 2021 : 74 plaquages, 4 interceptions, 16 passes déviées

Le dernier match de Jalen Ramsey ne doit pas fait figure de normalité, car c’est très rare de le voir souffrir comme ça. Le CB des Rams reste l’un des meilleurs à son poste et il est capable de suivre et de contenir les meilleurs WR de la ligue. Auteur de 4 interceptions et 16 passes déviées cette saison, il n’a alloué des réceptions que sur 61,5% des passes lancées vers lui.

Trevon Diggs (Dallas Cowboys)

  • Stats 2021 : 46 plaquages, 11 interceptions, 9 passes déviées

Le CB des Cowboys est un cas assez étonnant. Dans le positif, on va retenir ses 11 interceptions, le meilleur score en NFL cette saison, et une performance à signaler car il est assez rare de voir des défenseurs avec plus de 10 interceptions. Dans le négatif, aucun joueur n’a concédé plus de yards que Diggs cette saison (1 068). Son style de jeu agressif veut ça, il faut donc être prêt à concéder des « big plays » pour compenser avec de nombreuses actions d’impact.

A.J Terrell (Atlanta Falcons)

  • Stats 2021 : 56 plaquages, 3 interceptions, 13 passes déviées

Le CB est mon cri du cœur (avec Nick Bosa) et un joueur que je souhaite donc mettre en avant. Un peu perdu au sein d’une défense souvent à la rue, le CB des Falcons a réalisé une saison exceptionnelle. Il est ainsi la référence à sa position en pourcentage de réceptions subit (43,9%) et en yards concédés (200), et il fait partie des meilleurs en rating des QB face à lui (47,5).

Remplaçants

J.C Jackson (New England Patriots)

  • Stats 2021 : 50 plaquages, 8 interceptions, 12 passes déviées

Le départ de Stephon Gilmore l’a fait sortir de l’ombre, et il a prouvé qu’il pouvait assurer comme CB numéro 1. Souvent très bien placé, il est une référence en interceptions (8) et en passes déviées (12). Il se classe également dans le haut du panier en % de réceptions alloué (52,4%) et en rating des QB face à lui (52,4).

Marshon Lattimore (New Orleans Saints)

  • Stats 2021 : 55 plaquages, 3 interceptions, 18 passes déviées

A l’image de Diggs, le CB des Saints peut également se montre parfois trop agressif et allouer quelques gros gains. Mais il est l’un des meilleurs CB de NFL et sa lecture du jeu lui permet d’être souvent proche de la balle. Ses 18 passes déviées sont ainsi le plus gros total cette saison.

Darius Slay (Philadelphia Eagles)

  • Stats 2021 : 52 plaquages, 3 interceptions, 5 passes déviées

Après quelques années de moins bien, Darius Slay a retrouvé un très haut niveau cette saison à Philadelphia. Il a concédé peu de yards (479) et s’est illustré en signant 2 pick-6 sur ses 3 interceptions.

Safeties

Titulaires

Jordan Poyer (Buffalo Bills)

  • Stats 2021 : 69 plaquages, 5 interceptions

Le duo de Safeties des Bills est le meilleur de NFL actuellement, mais Jordan Poyer a signé une saison encore plus aboutie que Micah Hyde. La différence avec le reste des joueurs se fait en couverture, où Poyer s’est montré tout simplement exceptionnel. Il suffit de regarder les stats pour comprendre. Il n’a ainsi alloué que 61 yards sur la saison et signé 5 interceptions, et les QB adverses affichent un rating famélique de 13,7 cette saison.

Kevin Byard (Tennessee Titans)

  • Stats 2021 : 75 plaquages, 5 interceptions

Le Safety des Titans fait partie des meilleurs à son poste depuis plusieurs saisons maintenant, et il est surement l’un des défenseurs les plus complets. Toujours excellents au sol, il a signé 75 plaquages et 2 fumbles cette saison, et très opportuniste, il a ajouté 5 interceptions sur son travail en couverture.

Kevin Byard
Kevin Byard est l’un des leaders de la défense des Titans depuis plusieurs saisons maintenant (photo : SkySports)

Remplaçants

Antoine Winfield Jr (Tampa Bay Buccaneers)

  • Stats 2021 : 77 plaquages, 2 interceptions, 3 fumbles forcés

Les promesses entrevues lors de sa saison rookie se sont confirmées cette saison. Antoine Winfield Jr s’est déjà imposé comme l’un des très bons Safeties de la ligue, et son style plaît. Véritable playmaker, il sait forcer des pertes de balle (2 interceptions, 3 fumbles) et ses plaquages sont souvent violents (77 cette saison).

Adrian Phillips (New England Patriots)

  • Stats 2021 : 68 plaquages, 4 interceptions

Autre joueur qui n’a pas eu la faveur des accolades mais qui a signé une très belle saison, chez les Patriots. Pour sa deuxième saison à New England, il a peu changé son jeu, en étant un peu moins présent en soutien du jeu au sol et plus utilisé en couverture. Les résultats sont excellents, avec notamment 4 interceptions.


Équipes Spéciales

Kicker

Titulaire : Justin Tucker (Baltimore Ravens)

  • Stats 2021 : 100% XP, 94,6% FG, 6 50+ yards

Le kicker des Ravens reste la référence en NFL, et il a terminé leader de la ligue en pourcentage de réussite sur les field-goals comme sur les transformations. Mais la cerise sur le gâteau est son record NFL, avec un field-goal de 66 yards.

Remplaçant : Evan McPherson (Cincinnati Bengals)

  • Stats 2021 : 96,3% XP, 89,4% FG, 12 50+ yards

Mis à part quelques matchs un peu raté durant la saison régulière, Evan McPherson a connu une année rookie glorieuse. Il a notamment été au top en playoffs, avec 0 coup de pied raté et plusieurs field-goals victorieux. Particulièrement à l’aise de loin, il a terminé la saison avec 12 coups de pied de plus de 50 yards.

Punter

Titulaire : A.J Cole (Las Vegas Raiders)

  • Stats 2021 : 3 301 yards, 50 YPA, 32 I20

Le punter des Raiders affiche la meilleur moyenne cette saison avec 50 yards par dégagements.

Remplaçant : Bryan Anger (Dallas Cowboys)

  • Stats 2021 : 3 411 yards, 48,7 YPA, 29 I20

Anger a souvent fait du bien aux Cowboys avec ses longs punts.

Returner

Titulaire : Braxton Berrios (New York Jets)

  • Stats 2021 : 852 yards KR, 1 TD / 201 yards PR

Le WR des Jets est l’un des deux seuls joueurs à totaliser plus de 1 000 yards sur des retours cette saison (avec Andre Roberts). Capable de créer le danger sur les retours de kickoffs et de punts, il a plus brillé dans la première catégorie, avec 852 yards et 1 touchdown de 102 yards.

Remplaçant : Jakeem Grant (Chicago Bears)

  • Stats 2021 : 390 yards PR, 1 TD

Le joueur des Bears a été le joueur le plus menaçant sur le retours de punts cette saison. Il a ainsi gagné 309 yards dans cet exercice et a marqué un beau touchdown de 97 yards.