L’euphorie des playoffs et du Super Bowl est maintenant retombée et nous entrons dans une longue période sans NFL. Nous vous proposons ainsi de replonger, déjà avec une certaine nostalgie, dans une saison 2021 exceptionnelle. Chaque semaine de la saison régulière a eu son lot de grands matchs et de surprises. Les playoffs ont été exceptionnelles, peut-être les plus belles de l’histoire, et le Super Bowl LVI a été une parfaite conclusion pour une saison fantastique de football américain.

Week 1

Coup d’envoi de la saison 2021 avec l’affiche entre les Bucs, champions en titre, et les Cowboys. Après un gros duel Brady – Prescott, Tampa Bay l’emporte 31-29 sur le fil. La 1ère journée est également marquée par un large succès des Cardinals à Tennessee (38-13) et par la fessée subie par les Packers à New Orleans (38-3).

Week 2

Grand match entre les Ravens et les Chiefs, remporté 36-35 par Baltimore. Lamar Jackson et Patrick Mahomes se livrent un duel épique, et pour la première fois en 4 affrontements, le QB des Ravens sort victorieux.

Week 3

Une semaine exceptionnelle avec de nombreux matchs fous. Les deux derniers finalistes sont battus par des nouveaux prétendants (les Bucs par les Rams et les Chiefs par les Chargers). Et Justin Tucker, le kicker des Ravens, signe le record NFL en marquant un field-goal victorieux d’une distance de 66 yards.

Week 4

Séquence émotions avec le retour de Tom Brady à Foxborough pour la première fois depuis son départ pour la Floride. Comme un symbole, le G.O.A.T dépasse Drew Brees pour devenir le leader en yards à la passe dans l’histoire de la NFL (80 560 yards après ce match).

Week 5

Feu artifice offensif entre les Chargers et les Browns, avec un succès 47-42 pour la franchise de Los Angeles. Les deux équipes cumulent 89 points et 1 024 yards sur cette rencontre. Et pendant ce temps là dans la NFC, les Cardinals sont toujours invaincus après 5 journées.

Week 6

Retour de la NFL à Londres, avec la 1ère victoire de la saison pour les Jaguars face aux Dolphins, et le 1er succès de Trevor Lawrence dans l’élite. Et pendant ce temps là sur le sol américain, Derrick Henry martyrise les Bills et Aaron Rodgers domine encore les Bears.

Week 7

Cincinnati en impose avec un succès fracassant 41-17 à Baltimore. Joe Burrow confirme son retour en forme avec 416 yards et 3 touchdowns, et le WR rookie Ja’Marr Chase affiche 201 yards. Au contraire, les Chiefs inquiètent avec une défaite sèche à Nashville (27-3) et un bilan négatif après 7 journées (3-4).

Week 8

Il n’y a plus d’équipe invaincue en NFL à l’issue de cette journée car les Cardinals perdent pour la 1ère fois, face aux Packers. La franchise de Green Bay en profite ainsi pour envoyer un message fort au reste de la NFC.

Week 9

Week-end plein de surprises, avec notamment un succès des Jaguars face aux Bills ou encore une déroute des Cowboys face à Denver. Cette semaine marque également un moment important de la saison, avec le départ d’Odell Beckham Jr de Cleveland et son arrivée chez les Rams.

Week 10

Premier match nul de la saison, entre les Steelers et les Lions. La franchise de Detroit ne gagne toujours pas mais ne termine pas avec une défaite pour le première fois de la saison.

Week 11

Le retour des Pats ! Grâce à une belle série de victoires (5) et en profitant d’une lourde défaite de Buffalo face aux Colts, ils repassent leaders de la division AFC East.

Week 12                          

Semaine de chocs en NFL, avec de nombreux matchs clés pour les playoffs. Dans la NFC, un possible avant-goût de finale de conférence se solde par un succès des Packers sur les Rams (36-28).

Week 13

Enfin une victoire pour les Lions, qui surprennent les Vikings. Detroit ne terminera pas la saison avec la bulle. Ailleurs en NFL, les Cardinals sont les premiers à passer la barre des 10 victoires.

Week 14

Pour de nombreux observateurs, le choc entre les Bucs et les Bills pouvaient avoir un goût de Super Bowl. Tom Brady et Tampa prennent le dessus sur Josh Allen et Buffalo en prolongation (33-27).

Week 15

En résistant aux Ravens, Green Bay s’offre sa 11ème victoire de la saison et s’assure le titre de la division NFC North. Les Packers sont les premiers qualifiés pour les playoffs.

Week 16

Les Cowboys passent 56 points à Washington et remportent la division NFC East. Les Bucs s’empare du titre de la division NFC South pour la 1ère fois depuis 2007. La situation s’éclaircit dans la course pour les playoffs.

Week 17

Nouvelle victoire de prestige pour les Bengals, face à Kansas City (34-31). Joe Burrow lance pour 446 yards et 4 touchdowns et Ja’Marr Chase attrape pour 266 yards et 3 touchdowns. Ce succès permet à Cincinnati de remporter la division AFC North pour la première fois depuis 2005. Dans le même temps, les Titans conservent le titre dans l’AFC South.

Week 18

San Francisco accroche les playoffs in-extremis en gagnant après prolongations à Los Angeles. Les Rams remportent tout de même la division NFC West. Les Colts perdent tout en chutant inexplicablement face à Jacksonville, et les Raiders arrachent le dernier billet en battant les Chargers.

Wild-Cards

Pour la première fois en 31 ans, les Bengals remportent un match de playoffs, en battant les Raiders en Wild-Card. Les autres équipes à domicile font le job, sauf les Cowboys, qui chutent face aux 49ers.

Divisional Round

Le meilleur Divisional Round de l’histoire ? 4 matchs fous avec des dénouements à suspense. Trois matchs se jouent sur des field-goals à la dernière seconde et l’autre affiche nous a offert une fin de match surréaliste et une prolongation épique entre les Chiefs et les Bills.

Conference Championships

Après 6 défaites de suite face aux 49ers, les Rams brisent enfin la série et se qualifient pour le Super Bowl LVI. Ils rejoignent les Bengals, qui ont sorti les Chiefs en prolongations après un beau comeback de 18 points.

Super Bowl

Les Rams remportent le Super Bowl LVI face aux Bengals, sur le score de 23 à 20. Matthew Stafford mène le drive décisif, Aaron Donald signe une action défensive clé et Cooper Kupp est nommé MVP de la finale. Sean McVay est le plus jeune coach champion, et la franchise s’offre le deuxième trophée Lombardi de son histoire.