Pendant que le Flash montrait sa puissance sur la scène Européenne, les autres équipes du championnat élite s’affrontaient pour le compte de la 7ème journée de la saison régulière.

Dans la conférence A, les Black Panthers ont confirmé leur 2ème place, tandis que les Cougars ont pris l’avantage sur les Spartiates lors d’un affrontement peut être décisif en vue des playoffs. Dans la conférence B, les Blue Stars ont éteint les Ours et les Grizzlys n’ont laissé aucune chance aux Hurricanes. Et la petite surprise du week-end est venue de Provence, avec un succès des Centaures à Aix.


Les résultats de la J7


Conférence A

Spartiates d’Amiens (3-4) 14 – Cougars de Saint-Ouen l’Aumône (4-3) 42

C’était un match important dans la course pour la 3ème place de la conférence A, et donc pour les playoffs. Et c’est le club du 95 qui a pris l’avantage en allant s’imposer avec autorité sur le terrain des Spartiates. Mieux partis, avec un cinglant 28-0 sur les deux premiers quart-temps, les Cougars ont ensuite géré. Pour Amiens, c’est définitivement compliqué à domicile cette saison, avec un 3ème revers en 4 rencontres.

Les Spartiates n’étaient pas épargnés par les blessures pour ce match et cela s’est clairement ressenti sur le terrain. Mais le coach Steeve Guersent, interrogé par le Courrier Picard s’est tout de même montré content de son attaque aérienne. Il est vrai que le QB Cornelius Kinchen a signé l’un de ses meilleurs matchs, avec 297 yards et 2 touchdowns pour 1 interception. Les 2 touchdowns étant attrapés par le WR Damien Cauet (9 réceptions, 126 yards).

Du côté des Cougars, Brody Hahn a sorti un match très convaincant, avec 276 yards (19/26) et 4 touchdowns. 4 receveurs différents ont marqué, mais c’est Jeff Alexandre qui s’est le plus illustré avec 9 réceptions et 118 yards.

Molosses d’Asnières (1-6) 15 – Black Panthers de Thonon (6-1) 34

Et de 6 victoires de rang pour les Black Panthers, qui confortent leur 2ème place dans la conférence A. Le début de rencontre a été plutôt serré, avec un premier touchdown au sol d’Akiva Wedge et une réponse immédiate des Molosses sur une réception de Ryan Sevin. Puis le club de Thonon a accéléré avec un doublé de Wedge (74 yards au total) puis un doublé du WR Pierre-Yves Dayres. Un dernier touchdown de Rémi Bertellin en fin de 3ème quart-temps a définitivement scellé l’avance des Black Panthers.

Pour Thonon, Brett Hunchak a signé un match très propre, avec seulement 3 passes manquées (14/17), 146 yards et 3 touchdowns. En face, c’est Adrien Roux qui était titulaire au poste de quarterback ce week-end. Il n’a pas été mauvais, avec 195 yards, 2 touchdowns et 1 interception, mais l’attaque des Molosses reste poussive.

Flash de La Courneuve (7-0) 85 – Vikings de Villeneuve d’Ascq (0-7) 0

Le Flash et les Vikings avaient ouvert la 7ème journée le week-end précédent, et ce duel entre le grand favori et le petit poucet a débouché sur un score fleuve. La Courneuve, qui a fait largement tourner son effectif, passe 85 points au club du Nord. 3 quarterbacks différents ont notamment participé aux 6 touchdowns aériens du Flash. La défense du club du 93 a également continué sa domination, avec 3 interceptions et seulement 51 petits yards alloués aux Vikings.

La raison de ce match avancé était une rencontre européenne pour La Courneuve ce week-end. En déplacement à Badalona, en Catalogne, le Flash a confirmé sa puissance en l’emportant face aux Dracs sur le score de 49 à 7, validant au passage une qualification en quarts de finale de CEFL.


Conférence B

Argonautes d’Aix en Provence (3-1-3) 22 – Centaures de Grenoble (2-5) 24

Confrontés à quelques blessures et toujours des problèmes offensifs, les Centaures ont tout de même réussi à surprendre les Argonautes ce week-end. Grenoble a ainsi profité d’une défense moyenne d’Aix en Provence, tout en faisant preuve d’une belle solidité, notamment en première mi-temps. Les Centaures ont ensuite tenu bon pour remporter une belle victoire à l’extérieur. Ce deuxième succès de la saison est très important et un grand pas en avant en vue du maintien dans l’élite.

Pour les Argos, la mauvaise se poursuit, avec désormais 4 matchs sans victoire (3 défaites et 1 nul). Un temps en bonne position pour accrocher les playoffs, ils vont devoir se battre jusqu’au bout. Le QB Michael Pina, si bon en début de saison, a eu plus de mal dans les airs samedi (10/24, 159 yards, 2 touchdowns pour 1 interception), mais il a apporté au sol (81 yards, 1 TD). Un secteur où Corentin Ducatillon continue d’être efficace (139 yards).

Du côté des Centaures, le QB Loic Caruso termine avec 167 yards et 2 touchdowns pour 1 interception. Les 2 passes de touchdown sont attrapées par Juwan Abraham (117 yards), et le RB Handy Maldera ajoute 115 yards et 1 touchdown au sol.

Succès très important pour les Centaures dans l’optique du maintien

Grizzlys Catalans (5-2) 48 – Hurricanes de Montpellier (0-7) 0

Lors du match aller, les Hurricanes avaient fait illusion lors d’une rencontre très accrochée (défaite 28-31 à domicile). Au retour, il n’y en a pas eu car les Grizzlys ont dominé du début à la fin. Le club Catalan profite en plus des défaites de ses 2 adversaires directs en vue des playoffs, les Argonautes et les Ours, pour se donner de l’air à la 2ème place de la conférence B. Pour Montpellier, c’est une 7ème défaite en autant de matchs, et le club file doucement vers la relégation, surtout que Grenoble l’a emporté ce week-end.

Pour les Grizzlys, Jacob Purichia a signé un très gros match. Le QB lance pour 348 yards (24/33) et 4 touchdowns. Il a encore pu compter sur ses deux WR préférés : Idriss Ramky (9 réceptions, 125 yards et 2 touchdowns) et Sean Boswell (9 réceptions, 164 yards, 1 TD). Chez les Canes, le total de 42 yards gagnés est famélique et s’accompagne de 4 pertes de balle (2 interceptions, 2 fumbles).

Blue Stars de Marseille (7-0) 44 – Ours de Toulouse (3-1-3) 2

Les Ours n’avaient pas existé lors du match aller de la 2ème journée (défaite 0-33 à Toulouse), mais ils ont surpris depuis. L’écart s’est néanmoins confirmé avec une nouvelle large victoire des Blue Stars, qui ont tout de même laissé un petit safety et 2 points à leur adversaire. Les Ours n’auront donc pas trouvé la solution pour marquer un touchdown à cette défense Marseillaise, qui continue de dominer.

Les stats en fin de rencontre sont en effet hallucinant de ce côté du terrain, avec encore une razia de sacks (7 au total), et surtout un total de – 18 yards net en attaque… Chez les Blue Stars, Kaleb Scott a connu des meilleurs jours dans les airs (209 yards, 2 touchdowns et 1 interception), mais il a aussi fait quelques dégâts au sol (59 yards, 2 TD).