Apothéose de cette RB Week 2021, voici notre classement des meilleurs Running-backs !


1. Derrick Henry (Tennessee Titans)

  • Stats 2020 : 16 matchs, 378 courses, 2 027 yards, 17 TD / 19 réceptions, 114 yards
  • Stats sur 3 ans : 47 matchs, 896 courses, 4 626 yards, 45 TD / 52 réceptions, 419 yards, 2 TD

Le roi lui-même ! Maître du jeu de courses en NFL depuis deux ans, Derrick Henry a terminé (largement) leader en yards au sol lors des deux dernières saisons. En 2019, il affichait 1 540 yards (et 16 TD), et avait ensuite réussie des playoffs de dingue pour aider son équipe à atteindre la finale de conférence. Puis en 2020, il a encore haussé son niveau de jeu et est allé chercher la barre des 2 000 yards (avec 17 TD). RB le plus dominant balle en main, Henry ne devrait pas faiblir tout de suite. Il n’a que 27 ans, et l’arrivée de Julio Jones chez les Titans pourrait même lui permettre d’avoir plus de brèches. Longue vie au roi !


2. Christian McCaffrey (Carolina Panthers)

  • Stats 2020 : 3 matchs, 59 courses, 225 yards, 5 TD / 17 réceptions, 149 yards, 1 TD
  • Stats sur 3 ans : 35 matchs, 565 courses, 2 710 yards, 27 TD / 240 réceptions, 2 021 yards, 11 TD

Plus qu’un running-back, Christian McCaffrey est une arme offensive. En 2019, il avait d’ailleurs réussi un fait assez rare pour un joueur : passer la barre des 1 000 yards au sol ET dans les airs. Excellent au sol et formidable receveur, CMC est une menace constante pour une défense. Sa saison 2020 a hélas été coupée nette après seulement 3 matchs, mais la star des Panthers devrait être de retour à 100% pour la reprise. Et il n’y a aucune raison qu’il ne reprenne pas là où il s’était arrêté. McCaffrey devrait encore être le choix numéro 1 lors des Drafts Fantasy en 2021.


3. Dalvin Cook (Minnesota Vikings)

  • Stats 2020 : 14 matchs, 312 courses, 1 557 yards, 16 TD / 44 réceptions, 361 yards, 1 TD
  • Stats sur 3 ans : 39 matchs, 695 courses, 3 307 yards, 31 TD / 137 réceptions, 1 185 yards, 3 TD

Après un début de carrière marqué par les blessures, Dalvin Cook a enfin pu exprimer son talent depuis 2 ans. Plus tranquille avec son corps, il a progressé et il s’est imposé comme l’un des RB les plus dangereux de la ligue. En 2019, il a signé sa première saison à plus de 1 000 yards (avec 13 TD), et l’année dernière, il a totalisé 1 557 yards (et 16 TD). Le tout derrière une ligne offensive très souvent fébrile. Les Vikings ont d’ailleurs investi dans ce secteur, ce qui pourrait permettre à Cook d’avoir plus de brèches qui s’ouvrent.


4. Alvin Kamara (New Orleans Saints)

  • Stats 2020 : 15 matchs, 187 courses, 932 yards, 16 TD / 83 réceptions, 756 yards, 5 TD
  • Stats sur 3 ans : 44 matchs, 552 courses, 2 612 yards, 35 TD / 245 réceptions, 1 998 yards, 10 TD

Comme CMC, Alvin Kamara est une arme complète et dangereuse à tout moment. Depuis son entrée en NFL en 2017, sa régularité est remarquable et il est Pro Bowler chaque année. En 4 ans, il n’a jamais couru pour moins de 728 yards, il n’a jamais attrapé moins de 81 passes, et il n’a jamais marqué moins de 6 touchdowns. Le seul bémol sur son CV est peut-être le manque d’une saison avec plus de 1 000 yards au sol. Il est passé tout près l’année dernière, et il pourrait le faire cette saison. Le départ de Drew Brees va propulser Kamara comme leader offensif, et le jeu devrait souvent passer par lui. Son nombre de courses augmentera donc surement et il sera également l’un des meilleurs amis du nouveau QB. Il ne serait ainsi pas étonnant devoir le RB des Saints terminer la saison avec plus de 1 000 yards au sol et plus de 100 réceptions.


5. Nick Chubb (Cleveland Browns)

  • Stats 2020 : 12 matchs, 190 courses, 1 067 yards, 12 TD / 16 réceptions, 150 yards
  • Stats sur 3 ans : 44 matchs, 680 courses, 3 557 yards, 28 TD / 72 réceptions, 577 yards, 2 TD

Regarder Nick Chubb courir est un régal. A la fois puissant, agile et rapide, il est l’un des RB les plus efficaces de NFL. Sa moyenne de 5.6 yards par course en 2020 peut en témoigner. Chubb est également un expert pour casser des plaquages, et même la référence actuelle (124 sur les deux dernières saisons). Malgré la présence d’un autre excellent running-back à Cleveland (Kareem Hunt), Chubb s’est imposé comme le numéro 1. Encore très jeune, il possède en plus une marge de progression, notamment dans son apport sur les phases aériennes.


6. Saquon Barkley (New York Giants)

  • Stats 2020 : 2 matchs, 19 courses, 34 yards / 6 réceptions, 60 yards
  • Stats sur 3 ans : 31 matchs, 497 courses, 2 344 yards, 17 TD / 149 réceptions, 1 219 yards, 6 TD

D’un point de vue du talent, Saquon Barkley est peut-être le RB numéro 1. Équilibre parfait entre la puissance, la vitesse et l’explosivité, il est capable de marquer à tout moment, que ce soit au sol ou dans les airs. Mais la jeune star a deux points faibles depuis le début de sa carrière : son corps et son équipe. Sa saison 2020 a ainsi été marquée par une grosse blessure, subie dès la 2ème journée. Et les mauvaises performances de son équipe depuis son arrivée en 2018 n’aident pas à dévoiler tout son talent. S’il revient à 100%, Barkley sera de nouveau l’arme numéro 1 de l’attaque « new look » des Giants.


7. Ezekiel Elliott (Dallas Cowboys)

  • Stats 2020 : 15 matchs, 244 courses, 979 yards, 6 TD / 52 réceptions, 338 yards, 2 TD
  • Stats sur 3 ans : 46 matchs, 849 courses, 3 770 yards, 24 TD / 183 réceptions, 1 325 yards, 7 TD

Ce classement peut paraitre un peu dur pour Zeke, mais il sort d’une saison compliquée, et il va devoir montrer qu’il est encore au niveau de l’élite. Sa saison 2020 moyenne peut être expliquée par plusieurs facteurs, comme l’absence de Dak Prescott ou une ligne offensive moins solide qu’auparavant. Mais les signaux n’étaient pas bons pour Elliott, qui s’est montré poussif, qui a connu quelques soucis de fumble, et qui a perdu des touches au profit de Tony Pollard. Pour rester dans le gratin de la ligue à la position, il va devoir rebondir en 2021 et montrer que l’année dernière n’était qu’une anomalie. Le retour de Prescott et d’un jeu aérien performant devrait l’aider à être plus libre, à lui d’en profiter.


8. Aaron Jones (Green Bay Packers)

  • Stats 2020 : 14 matchs, 201 courses, 1 104 yards, 9 TD / 47 réceptions, 355 yards, 2 TD
  • Stats sur 3 ans : 42 matchs, 570 courses, 2 916 yards, 33 TD / 122 réceptions, 1 035 yards, 6 TD

Sans trop faire de bruit, Aaron Jones s’est imposé parmi les meilleurs RB de NFL. Sur les deux dernières saisons, il a franchi la barre des 1 000 yards au sol et marqué 30 touchdowns au total. Dur au mal et efficace (5.5 YPA en 2021), Jones a bien mérité sa prolongation de contrat. Et il pourrait devenir encore plus important au sein de l’attaque de Green Bay si Aaron Rodgers n’est pas de retour…

Aaron Jones
L’autre Aaron est également très important dans les performances de l’attque de Green Bay (photo : Packers)

9. Josh Jacobs (Las Vegas Raiders)

  • Stats 2020 : 15 matchs, 273 courses, 1 065 yards, 12 TD / 33 réceptions, 238 yards
  • Stats sur 2 ans (drafté en 2019) : 28 matchs, 515 courses, 2 215 yards, 19 TD / 53 réceptions, 404 yards

Très en vue lors de sa saison rookie (1 150 yards, 7 TD), Josh Jacobs a confirmé l’année dernière. Joueur puissant qui casse beaucoup de plaquages, il semble bien parti pour durer. Sauf si les Raiders ne le laissent pas s’exprimer. La franchise ne semble en effet pas convaincue que Jacobs puisse être le seul vrai RB numéro 1, sinon pourquoi avoir décidé de recruter Kenyan Drake ? Le premier est clairement le meilleur joueur, mais il pourrait perdre des touches au profit du second, ce qui limitera ses stats.


10. Joe Mixon (Cincinnati Bengals)

  • Stats 2020 : 6 matchs, 119 courses, 428 yards, 3 TD / 21 réceptions, 138 yards, 1 TD
  • Stats sur 3 ans : 36 matchs, 634 courses, 2 733 yards, 16 TD / 99 réceptions, 721 yards, 5 TD

Le plus dur est-il derrière Joe Mixon ? Excellent running-back, qui a déjà terminé leader de l’AFC en yards au sol, il est englué dans une attaque en difficulté. Les soucis de ligne offensive sont lourds et il a dû se battre plus que n’importe qui pour aller chercher ses yards. Après deux années à plus de 1 100 yards en 2018 et 2019, Mixon a vu sa dernière saison coupée par les blessures. En 2021, l’espoir est de mise pour Cincinnati, qui pourra compter sur le retour de Joe Burrow, sur des renforts sur la ligne offensive, et sur une attaque prometteuse. Les planètes pourraient donc être alignées et Joe Mixon a le talent pour en profiter, aussi bien au sol que dans le jeu de passes.


11 à 15 : Jonathan Taylor (IND), Kareem Hunt (CLE), Austin Ekeler (LAC), Chris Carson (SEA), David Montgomery

Du beau monde et des profils différents sur ce pallier. Jonathan Taylor a démarré très fort sa carrière NFL avec une brillante saison rookie (1 169 yards, 11 TD), mais il faudra voir comment Indianapolis gère le retour de blessure de Marlon Mack. Kareem Hunt est aujourd’hui un numéro 2 qui serait numéro 1 dans de nombreuses équipes, et il y a donc conflit entre son potentiel et ses stats. Austin Ekeler est l’un des RB les plus dangereux dans les airs, mais on aimerait le voir être plus efficace au sol sur une saison complète. Chris Carson a les qualités pour être un RB dominant, à condition de ne pas être blessé. Et David Montgomery doit confirmer les belles promesses entrevues sur la deuxième partie de la saison 2020.


16 à 20 : Leonard Fournette (TB), J.K Dobbins (BAL), Miles Sanders (PHI), Melvin Gordon (DEN), Cam Akers (LAR)

On a quitté Leonard Fournette avec un statut de « Playoff Lenny » car le RB a été excellent lors des playoffs. Cependant, il doit partager le travail avec Ronald Jones à Tampa, ce qui limite son impact. J.K Dobbins a pris le pouvoir à Baltimore, même si les Ravens continue de diluer les touches entre leurs différents RB et Lamar Jackson. Miles Sanders reste une énigme et l’on s’interroge pour savoir s’il est assez régulier pour être un vrai numéro 1 dans la durée. Melvin Gordon est un cas compliqué, parfois efficace, parfois frustrant, et globalement limité dans les airs. Quant à Cam Akers, il devrait être le numéro 1 des Rams et a le potentiel pour une très grosse progression lors de sa deuxième saison pro.

J.K Dobbins
Vers une grosse saison de J.K Dobbins chez les Ravens ? (photo : Baltimore Sun)

Mentions Honorables : James Robinson (JAX), Antonio Gibson (WAS), D’Andre Swift (DET), Clyde Edwards-Helaire (KC), Raheem Mostert (SF)

Antonio Gibson, D’Andre Swift et Clyde Edwards-Helaire sont trois joueurs de deuxième année qui peuvent franchir un pallier en 2021. Tous seront titulaires et devraient avoir plus d’opportunités cette saison. James Robinson aussi entame sa deuxième saison, mais la belle histoire de 2020 va devoir faire avec l’arrivée de Travis Etienne à Jacksonville. Enfin, Raheem Mostert est le probable leader du backfield de San Francisco.


Rookies à suivre : Najee Harris (PIT), Travis Etienne (JAX), Javonte Williams (DEN)

Parmi les rookies, Najee Harris est celui qui semble avoir la voie la plus dégagée pour être performant d’entrée. Il devrait pouvoir être le numéro 1 sur le backfield des Steelers dès la première journée et montre de quoi il est capable au sol comme dans les airs. Travis Etienne aussi a les qualités d’un titulaire immédiat, mais les Jaguars peuvent aussi compter sur James Robinson, qui a sorti une saison à plus de 1 000 yards en 2020. Enfin, Javonte Williams sera surement derrière Melvin Gordon à Denver, mais son potentiel peut lui permettre de le titiller rapidement.