Pas d’énorme surprise ce week-end, même si Oklahoma a perdu son bilan parfait et de nouveaux points dans la course aux playoffs. Le top 4 a brillé, Michigan est resté dans le coup, pas Texas A&M.


Les difficultés d’Oklahoma confirmées

  • (13) Baylor (8-2) 27 – (8) Oklahoma (9-1) 14
  • (10) Oklahoma State (9-1) 63 – TCU (4-6) 17

Pour beaucoup d’observateurs, le comité était trop sévère en positionnant les Sooners 8ème dans le classement des Playoffs, malgré un bilan toujours parfait. Être invaincu est une chose, mais la réalité du terrain en est une autre, et il est clair que cette équipe a trop souvent eu du mal à faire la différence. Et les difficultés se sont confirmées samedi à Baylor, avec une première défaite plus que méritée pour les hommes de Lincoln Riley.

Classés 13ème avant ce choc et clairement meilleurs ce week-end, les Bears ont dominé cette rencontre sur toutes les phases. Le score est finalement assez clément pour les Sooners. La défense de Baylor a fait une excellent travail pour limiter OU à 260 yards offensifs, et le jeu au sol à dominer et contrôler le tempo du match avec 296 yards au total. Deux joueurs des Bears passent les 100 yards (148 pour Abram Smith, 107 et 2 TD pour le QB Gerry Bohanon).

Pour Oklahoma, l’attaque n’a jamais trouvé son rythme, et le phénomène Caleb Williams a souffert. Le jeune QB lance notamment 2 interceptions, et il a été remplacé par Spencer Rattler, qui n’a pas pu faire grand-chose.

Cette défaite des Sooners profite notamment au rival Oklahoma State, qui a largement dominé TCU ce week-end. Les Cowboys ont déjà battu Baylor un peu plus tôt dans la saison, et ils se retrouvent ainsi en bonne position pour aller en finale de conférence Big 12.


Les Wolverines résistent à la pression

  • Penn State (6-4) 17 – (6) Michigan (9-1) 21

L’équipe 2021 de Jim Harbaugh est différente de celle des années précédentes, et elle l’a confirmée hier en allant chercher la victoire sur le terrain de Penn State. Devant 14-6 dans le 4ème quart-temps, les Wolverines ont pourtant semblé perdre le contrôle du match en laissant les Nittany Lions égaliser puis prendre l’avantage sur un field-goal qui fait suite à un fumble. Mais malgré une ambiance électrique et une énorme pression, Michigan a répondu et Cade McNamara a trouvé Erick All pour remporter le match.

Privés de leur meilleur joueur offensif, le RB Blake Corum, les Wolverines ont pu compter sur un Hassan Haskins performant au sol (156 yards) et sur un Cade McNamara efficace dans les airs (217 yards, 3 TD). La défense a également répondu présent pour préserver l’avantage en fin de rencontre. Ce résultat permet à Michigan de rester en course pour les playoffs, et le fameux choc face à Ohio State s’annonce épique.


Georgia, Alabama et Ohio State déroulent

  • Tennessee (5-5) 17 – Georgia (10-0) 41
  • (2) Alabama (9-1) 59 – New Mexico State (1-9) 3
  • (4) Ohio State (9-1) 59 – (19) Purdue (6-4) 31
  • (3) Oregon (9-1) 38 – Washington State (5-5) 24

Fantastiques défensivement depuis le début de la saison, les Bulldogs avaient un test intéressant face à une attaque très prolifique des Vols. Et malgré quelques absents et un touchdown rapide de Tennessee, la défense de Georgia a encore dominé. Progressivement, l’équipe numéro 1 du pays a pris ses distances, avec un bon Stetson Bennett (253 yards, 2 TD) et un James Cook électrique au sol (104 yards, 2 TD).

Aucun problème pour Alabama, qui avait un match très facile à New Mexico State. Cela a permis au quarterback Bryce Young de soigner sa candidature pour le trophée Heisman. Il ne rate que 2 passes sur ce match (21/23) et lance pour 270 yards et 5 touchdowns, dont 3 pour Jameson Williams (158 yards). Au sol, Brian Robinson Jr (99 yards) s’offre un doublé.

Opposés à Purdue, experts des surprises face aux équipes très bien classées, les Buckeyes ne sont pas tombés dans le piège. Très sérieux dès le début du match, ils ont rapidement creusé l’écart. Si la défense n’a pas été géniale, laissant Aidan O’Connell se faire plaisir (390 yards, 4 TD), l’attaque était en très grande forme. Le QB C.J Stroud réussit 31 de ses 38 passes, pour 361 yards et 5 touchdowns. Les WR d’OSU ont passé la soirée à dominer, avec 9 réceptions, 139 yards et 1 touchdown pour la sensation Jaxon Smith-Njigba, 10 réceptions, 126 yards et 3 touchdowns pour Garrett Wilson, et 9 réceptions, 85 yards et 1 touchdown pour Chris Olave. Et le jeu au sol a également participé, avec 263 yards et 3 touchdowns au total.

Un petit mot de l’autre université classées dans le top 4 avant cette journée, Oregon. Les Ducks ont joué un match sérieux face à Washington State, avec un bon Anthony Brown. Le QB affiche 135 yards et 1 touchdown dans les airs, ainsi que 123 yards et 1 autre touchdown au sol.


Énorme comeback pour Will Rogers et Mississippi State

  • (17) Auburn (6-4) 34 – Mississippi State (6-4) 43

Pendant une bonne partie de la première mi-temps, il n’y a pas eu photo tant la domination d’Auburn était forte. Les Tigers ont marqué sur leurs 4 premières possessions pour construire une avance de 25 points avant la pause. Mais l’équipe de Mike Leach n’allait pas se laisser faire aussi facilement, et Mississippi State s’est offert le plus gros comeback de son histoire.

Le grand artisan de cet énorme retour est le QB Will Rogers, qui confirme sa formidable saison. Sur un nuage en deuxième mi-temps, il termine avec 415 yards (44/55) et 6 touchdowns. La défense d’Auburn, pourtant solide, n’a rien pu faire. C’est une nouvelle saison décevante pour les Tigers, qui tenteront tout de même de briller dans l’Iron Bowl (face à Alabama).

Will Rogers
Will Rogers poursuit sa grosse saison avec un comeback historique (photo : USA Today Sports)

Nouvelle désillusion pour Texas A&M

  • (15) Ole Miss (8-2) 29 – (11) Texas A&M (7-3) 19

En pleine forme depuis la victoire face à Alabama, les Aggies voulaient confirmer dans le Mississippi. Mais l’attaque est retombée dans ses travers du début de saison, permettant à Ole Miss de prendre une avance confortable en première mi-temps (15-0). Après un bon retour, à 2 petits points des Rebels, Texas A&M n’a pas su inverser la tendance. Si bon depuis plusieurs matchs, Zach Calzada (237 yards) a souffert, lançant notamment 2 interceptions.

Pour Ole Miss, Matt Corral a signé un match très correct, avec 247 yards et 1 touchdown et 1 fumble perdu. Ce n’est pas le genre de chiffres qui va lui permettre de surpasser Bryce Young dans la course au trophée Heisman, mais le prestige de la victoire face à un adversaire prestigieux va compter.


Florida évite l’humiliation. Pas Texas.

  • Florida (5-5) 70 – Samford (4-6) 52
  • Texas (4-6) 56 – Kansas (2-8) 57

Lorsque l’on voit le score finale entre Florida et Samford, il n’y a à priori pas de raison de s’exciter. Sauf que que Samford est un programme FCS, et que le Gators viennent d’allouer un nombre de points record à une équipe de ce niveau… On savait que la défense de Florida était catastrophique cette année, et cela ne cesse de s’empirer, même après le renvoi du coordinateur défensif. Menés de 7 points à la pause, les Gators ont dû s’employer pour passer un 35-10 aux Bulldogs en deuxième mi-temps et ne pas se faire ridiculiser. Les joueurs de Florida ont ensuite fêté la victoire comme s’ils venaient de remporter le titre national… Les temps sont durs à Gainesville.

La situation est également très critique à Austin, où les Longhorns viennent de perdre un 5ème match consécutif, du jamais vu depuis 1956. Texas subit également sa première défaite contre Kansas à domicile, et les Jayhawks n’avaient plus gagné un match de Big 12 à l’extérieur depuis 2008… Le crise couve dans le Texas, un programme qui a payé 24 millions de dollars pour se séparer de son précédent coach (Tom Herman) et qui a aligné plus de 34 millions pour recruter Steve Sarkisian…


Les autres résultats importants

  • South Florida (2-8) 28 – (5) Cincinnati (10-0) 45
  • (7) Michigan State (9-1) 40 – Maryland (5-5) 21
  • Virginia (6-4) 3 – (9) Notre Dame (9-1) 28
  • (12) Wake Forest (9-1) 45 – (16) NC State (7-3) 42
  • (21) Pittsburgh (8-2) 30 – North Carolina (5-5) 23
  • LSU (4-6) 13 – (25) Arkansas (7-3) 16
  • Texas Tech (6-4) 41 – Iowa State (6-4) 38
  • Florida State (4-6) 31 – Miami (5-5) 28

Les meilleurs performance de la semaine

QB

  1. Will Rogers (Mississippi State) : 44/55, 415 yards, 6 TD
  2. Aidan O’Connell (Purdue) : 40/52, 390 yards, 4 TD
  3. Bailey Zappe (Western Kentucky) : 34/42, 482 yards, 5 TD – 1 INT

RB

  1. Charles Williams (UNLV) : 38 courses, 266 yards, 3 TD
  2. Lew Nichols (Central Michigan) : 43 courses, 215 yards, 4 TD
  3. Braelon Allen (Wisconsin) : 25 courses, 173 yards, 3 TD

WR

  1. Cedric Tillman (Tennessee) : 10 réceptions, 200 yards, 1 TD
  2. Michael Tinsley (Western Kentucky) : 10 réceptions, 198 yards, 2 TD
  3. Xavier Worthy (Texas) : 14 réceptions, 152 yards, 3 TD