La fin de la saison régulière approche, et les performances sont de plus en plus importantes en vue des playoffs et du trophée Heisman. Dans le premier cas, Oregon a perdu toute chance de représenter la Pac-12, tandis que Cincinnati a marqué des points. Dans le deuxième cas, C.J Stroud et Bryce Young ont brillé ce week-end dans des matchs clés.


Les Ducks se font plumer par les Utes

  • (23) Utah (8-3) 38 – (3) Oregon (9-2) 7

Troisième dans le dernier classement des Playoffs, Oregon savait que sa place était précaire. La victoire face à Ohio State pesait lourd dans cette décision du comité, mais avec déjà une défaite, les Ducks n’avaient pas le droit à un autre faux-pas. Et la défaite de 31 points à Utah en est un énorme, qui élimine l’université (et l’ensemble de la conférence Pac-12) de la course aux playoffs.

Complètement hors sujet dès le début du match, les Ducks ont perdu tout espoir juste avant la mi-temps, sur une période de moins de 30 secondes. Car après un touchdown au sol de Tavion Thomas (94 yards, 3 TD), les Utes forcent un punt rapide et marquent sur le retour pour prendre un avantage de 4 touchdowns (27-0) à la pause.

Les deux équipes se retrouveront surement en finale de conférence Pac-12 dans quelques semaines. Utah a donc le possibilité de définitivement gâcher une saison pourtant si prometteuse des Ducks…


C.J Stroud et Bryce Young dominent dans des matchs clés

  • (4) Ohio State (10-1) 56 – (7) Michigan State (9-2) 7
  • (2) Alabama (10-1) 42 – (21) Arkansas (7-4) 35

Il faut marquer les esprits dans cette période clé de la saison régulière, et les Buckeyes l’ont fait en découpant Michigan State ce week-end. Impressionnants offensivement, ils ont roulé sur des Spartans dépassés par le talent offensif de des adversaires du jour. Le quarterback C.J Stroud a signé son « moment Heisman » en lançant pour 432 yards et 6 touchdowns, avec seulement 3 passes manquées (32/35). Trois receveurs différents d’Ohio State terminent avec plus de 100 yards : 140 yards et 2 touchdowns pour Chris Olave, 126 yards et 2 touchdowns pour Garrett Wilson, et 105 yards et 1 touchdown pou Jaxon Smith-Njigba. Les Buckeyes sont très chauds avant le choc face à Michigan de samedi prochain.

Opposés à de très bons Razorbacks, avec notamment 326 yards et 3 touchdowns du QB KJ Jefferson, les Crimson Tide ont dû s’employer pour l’emporter. Et s’ils ont su répondre, c’est notamment grâce au talent de leur QB Bryce Young. Le favori pour remporter le trophée Heisman cette saison a ainsi lancé 559 yards (31/40) et 5 touchdowns. Deux WR d’Alabama se sont illustrés, Jameson Williams qui affiche 190 yards et un triplé, et John Metchie III qui termine avec 173 yards et 1 touchdown. Cette victoire assure aux Tide la 1ère place dans leur division, et donc un choc avec Georgia en finale de conférence, le 4 décembre prochain.


Cincinnati poursuit sa route vers une saison parfaite

  • (5) Cincinnati (11-0) 48 – SMU (8-3) 14
  • (22) UTSA (11-0) 34 – UAB (7-4) 31

Victorieux mais pas impressionnants depuis quelques semaines, les Bearcats restaient dans la course aux playoffs mais on voyait bien que le comité avait des arguments pour les laisser hors du top 4. Le match face à SMU, un adversaire de taille, était donc un moment charnière dans la saison de Cincinnati. Et la réponse a été parfaite, avec un match abouti des deux côtés du terrain. Desmond Ridder a paradé, avec 274 yards et 3 touchdowns dans les airs, 46 yards et 1 touchdown au sol, et même 1 autre touchdown sur une réception. Et la défense a fait un superbe boulot pour limiter le QB des Mustangs, Tanner Mordecai, à seulement 66 yards (1 TD). Si les Bearcats ne se font pas surprendre par East Carolina la semaine prochaine, la finale de conférence AAC face à Houston sera un rendez-vous à ne pas manquer.

Un petit mot également pour UTSA, qui a également réussi à conserver son bilan parfait, au terme d’un match fou face à UAB. Et parfois il faut un peu de chance. Après avoir fait le boulot en défense, les Roadrunners sont arrivés aux portes de l’en-but des Blazers. Et malgré une passe touchée par un défenseur, un WR de UTSA parvient à marquer le touchdown victorieux, qui permet à la saison magique de l’université de continuer.


Malik Cunningham en mode record

  • Duke (3-8) 22 – Louisville (6-5) 62

L’université de Louisville a eu la chance de voir passer des excellents quarterbacks, et notamment un certains Lamar Jackson, qui avait remporté le trophée Heisman en 2016. Et bien, Malik Cunningham a tout de même réussi à marquer l’histoire des Cardinals ce week-end, avec un match stratosphérique. Le QB affiche 303 yards dans les airs, 224 au sol et il totalise 7 touchdowns. Il est ainsi devenu le premier joueur de l’histoire de la conférence ACC avec plus de 300 yards à la passe et plus de 200 yards sur des courses en un match, et le deuxième de l’histoire après Marques Tuiasosopo (en 1999 avec Washington).  

Malik Cunningham Louisville
Malik Cunningham était en mode Lamar Jackson ce week-end (photo : AP)

Clemson relance la division ACC Atlantic

  • Clemson (8-3) 48 – (10) Wake Forest (9-2) 27

La saison n’est pas facile pour Clemson, qui accueillait Wake Forest ce week-end, une équipe classée dans le top 25. Et l’attaque léthargique des Tigers s’est réveillée pour infligée une belle claque aux Demon Deacons, avec notamment 333 yards et 4 touchdowns produit par le jeu au sol. La défense a également gêné une attaque de Wake Forest d’habitude si bien huilée.

Malgré tout les problèmes de Clemson cette année, l’université est toujours mathématiquement dans le coup pour remporter la division ACC Atlantic. Il faudra évidemment une victoire des Tigers à South Carolina, mais également un peu d’aide et des défaites de Wake Forest (vs Boston College) et NC State (vs North Carolina).


Florida perd encore et se sépare de Dan Mullen

  • Missouri (6-5) 24 – Florida (5-6) 23

Nouvelle défaite pour les Gators, qui affichent désormais un bilan négatif sur la saison. Le bilan devient même carrément flippant face à des adversaires du Power Five, avec seulement 2 victoires sur les 11 derniers matchs.

Ce revers a été le coup de grâce pour Dan Mullen, qui a été viré peu de temps après. Le coach avait semblé dépassé par les évènements samedi, avec plusieurs choix étonnant durant la rencontre. A la tête de l’université depuis 2018, Mullen avait mené Florida à un bilan positif et à un Bowl lors de chacune de ses 3 premières saisons. Il quitte Gainesville avec un bilan global de 34 victoires pour 15 défaites, et 2 victoires dans des Bowls (Peach Bowl en 2018, Orange Bowl en 2019).


Les autres résultats importants

  • (1) Georgia (11-0) 56 – Charleston Southern (4-6) 7
  • Maryland (5-6) 18 – (6) Michigan (10-1) 59
  • (8) Notre Dame (10-1) 55 – Georgia Tech (3-8) 0
  • Texas Tech (6-5) 0 – (9) Oklahoma State (10-1) 23
  • Kansas State (7-4) 10 – (11) Baylor (9-2) 20
  • (12) Ole Miss (9-2) 31 – Vanderbilt (2-9) 17
  • (13) Oklahoma (10-1) 28 – Iowa State (6-5) 21
  • (24) Houston (10-1) 31 – Memphis (5-6) 13
  • USC (4-6) 33 – UCLA (7-4) 62
  • West Virginia (5-6) 31 – Texas (4-7) 23

Les meilleures performances de la semaine

QB

  1. Bryce Young (Alabama) : 31/40, 559 yards, 5 TD
  2. C.J Stroud (Ohio State) : 32/35, 432 yards, 6 TD
  3. Malik Cunningham (Louisville) : 18/25, 303 yards, 5 TD / 11 courses, 224 yards, 2 TD

RB

  1. Braelon Allen (Wisconsin) : 22 courses, 228 yards, 3 TD
  2. Bryant Koback (Toledo) : 21 courses, 203 yards, 4 TD
  3. DeAndre Hughes (Air Force) : 23 courses, 221 yards, 2 TD

WR

  1. Jordan Addison (Pitt) : 14 réceptions, 202 yards, 4 TD
  2. Jameson Williams (Alabama) : 8 réceptions, 190 yards, 3 TD
  3. Milton Wright (Purdue) : 8 réceptions, 213 yards, 3 TD