Après deux défaites consécutives, les Bucs devaient réagir. Et même si l’adversaire n’a pas montré une grande résistance, la victoire est à la clé, avec une performance tranquille et maitrisée des deux côtés du terrain.


Le film du match

 Q1Q2Q3Q4Score Final
Tampa Bay Buccaneers (7-3)71010330
New York Giants (3-7)370010

La première possession est un modèle du genre pour Tampa Bay, qui va déjà chercher loin dans son playbook. Chris Godwin est notamment en vue, et il marque le premier touchdown du match (7-0). Les Giants sont moins efficaces mais avancent quand même, et ils répondent directement avec un field-goal (7-3). La défense New Yorkaise a du mal à ralentir Tom Brady, qui réussit ses 10 premières passes, et les Bucs rajoutent 3 points en début de 2ème quart-temps (10-3).

Après le premier punt de la rencontre, des Giants, une passe de Brady est touchée par Mike Evans puis termine dans les bras d’un défenseur new yorkais. Malgré la pression, Daniel Jones trouve une solution, son Left Tackle Andrew Thomas, pour égaliser (10-10). Le QB des Bucs, qui en a vu d’autres, n’est pas affecté par cette perte de balle et il repart de plus belle, avec notamment quelques passes pour Rob Gronkowski pour se rassurer. Rapidement de retour en redzone, Tampa conclut avec un touchdown de Ronald Jones au sol (17-10). Ce sera le score à la mi-temps, après un échange de punts et un fumble de New York.

Les Giants tentent de réduire l’écart dès le début du 3ème quart-temps, et ils avancent un peu avant d’être stoppés net sur 4th down. Encore une fois, l’efficacité est meilleure du côté de Tampa, avec toujours une solution pour Tom Brady. L’attaque remonte vite le terrain et Mike Evans donne 14 points d’avance à son équipe (24-10).

La fin du match est marquée par des erreurs de Daniel Jones, qui permettent aux Bucs de conforter leur avance. Le QB de New York offre une interception sur une passe pour personne, puis il en lance une deuxième un peu plus tard. A chaque fois, Ryan Succop marque un field-goal pour finalement porter le score à 30-10. Une fois le score acquis, Tom Brady cède sa place à Blaine Gabbert, qui fait défiler le chrono, avec l’aide de 2 sacks bien placés de sa défense.


Daniel Jones et les Giants vont dans la mauvaise direction

Avec cette 7ème défaite de la saison, et les victoires de Philadelphia et Washington, la franchise New Yorkaise chute à la dernière place de la division NFC East. S’il y a quelques points positifs, comme l’émergence du WR Kadarius Toney, la situation est globalement maussade. Daniel Jones, qui a encore commis des erreurs hier, n’apporte pas les garanties souhaitées, et les questions sur son futur à New York va de nouveau se poser. De même, le contrat de Saquon Barkley ne va pas tarder à arriver à échéance, et la franchise devra trancher. Si les mauvaises performances se poursuivent, l’intersaison s’annonce encore mouvementée chez les Giants.

Daniel Jones
Nouvelle soirée en prime time compliquée pour Daniel Jones (photo : AP)

Tom Brady facile. La défense solide.

Battus par New Orleans avant leur « bye week » et par Washington la semaine dernière, les Bucs se devaient de réagir. Et c’est ce qu’ils ont fait, lors d’un match qu’ils ont globalement contrôler de bout en bout. Mis à part une interception sur une passe touchée et quelques lancés un peu dans les chaussettes de ses receveurs, Tom Brady a été plutôt tranquille. Il a varié les plaisirs vers ses nombreux receveurs et terminent une nouvelle fois au-dessus des 300 yards. Mike Evans (73 yards, 1 TD) et Chris Godwin (65 yards, 1 TD) ont encore été très en vue, et le retour de Rob Gronkowski (71 yards) a également fait du bien.

La défense de Tampa a également fait son boulot, en gênant régulièrement Daniel Jones et en maîtrisant l’impact de Saquon Barkley. Souvent sous pression, le QB des Giants a été forcé à faire des erreurs (2 interceptions). Les 2 sacks coup sur coup en fin de rencontre ont mis un point final à ce match dominé.


La stats WTF

Pour la première fois dans l’histoire, 1 touchdown offensif et 1 interception ont été signées par deux joueurs de plus de 300 pounds (136 kg environ)… Nice job big fellas !


Les stats de la rencontre

Tampa Bay BuccaneersNew York Giants
Passing Passing 
Tom Brady30/46, 307 yards, 2 TD – 1 INTDaniel Jones23/38, 167 yards, 1 TD – 2 INT
Rushing Rushing 
Ronald Jones8 courses, 33 yards, 1 TDSaquon Barkley6 courses, 25 yards
Receiving Receiving 
Mike Evans6 réceptions, 73 yards, 1 TDKadarius Toney7 réceptions, 40 yards
Rob Gronkowski6 réceptions, 71 yardsDarius Slayton4 réceptions, 37 yards

Leaders Fantasy

(**format PPR)

  • Tom Brady : 20,3 points Fantasy
  • Mike Evans : 20,3 points
  • Chris Godwin : 19,2 points
  • Leonard Fournette : 13,4 points
  • Rob Gronkowski : 13,1 points

Les prochains rendez-vous

Calendrier assez homogène sur la fin de saison pour les Bucs, qui cherchent à conserver leur titre de division. Ils auront d’ailleurs 4 matchs face à des rivaux, dont deux face aux Panthers et un surement crucial contre New Orleans. Deux adversaires coriaces (Indianapolis et Buffalo) et deux autres plus favorables (Atlanta, NY Jets) sont également au programme.

Les Giants aussi ont encore 4 matchs à jouer à l’intérieur de la division, dont deux contre Philadelphia (qui sera le prochain adversaire).