Mis à part Alabama et Georgia, aucune autre université n’est souveraine depuis le début de la saison. Ohio State et Florida ont déjà perdu, Oklahoma est passé tout prêt d’un revers lors de 3 de ses 4 matchs, et d’autres équipes classées ont déjà perdu au moins 1 fois. Ce week-end, un autre prétendant aux playoffs a chuté : Texas A&M. Mais en parlant de playoffs, la plus grosse information est la deuxième défaite de Clemson, qui a perdu toute chance d’y participer.


Les Longhorns dominent le derby du Texas

  • Texas (3-1) 70 – Texas Tech (3-1) 35

Déjà battus cette saison, les Longhorns jouaient gros lors du derby face aux Red Raiders. L’équipe de Texas Tech arrivait avec un bilan parfait et une défense plutôt solide sur ses trois premiers matchs. Mais tout cela a volé en éclat face à une attaque de Texas en pleine forme, à commencer par le QB Casey Thompson. Numéro 2 au début de saison derrière Hudson Card, il fait du bien à l’attaque des Longhorns depuis 2 matchs. Samedi face à Texas Tech, il lance pour 303 yards (18/23) et 5 touchdowns (1 INT), et ajoute 1 autre touchdown au sol. Sa présence permet également au RB Bijan Robinson d’être plus performant (137 yards). Steve Sarkisian a peut-être trouvé la bonne formule.


Georgia pulvérise Vanderbilt

  • Vanderbilt (1-3) 0 – (2) Georgia (4-0) 62

Depuis la victoire face à Clemson lors du match d’ouverture, les Bulldogs impressionnent. Ce week-end, l’adversaire n’était pas forcément coriace, mais mettre 62 points sans en encaisser un seul à l’extérieur reste une performance de haut vol. Et Georgia n’a pas eu à forcer longtemps car il y avait déjà 35-0 après une dizaine de minutes de jeu. Rapidement efficaces offensivement donc, les Bulldogs ont également été redoutables défensivement. Les Commodores terminent la rencontre avec 77 yards au total, et seulement 24 dans les airs. Georgia n’a pris qu’un seul touchdown depuis le début de la saison.


Les playoffs s’éloignent pour Clemson

  • NC State (3-1) 27 – (9) Clemson (2-2) 21

Après la défaite lors du premier match de la saison, les Tigers savaient qu’ils n’avaient plus le droit à l’erreur… Et ils ont chuté une deuxième fois ce week-end, compromettant grandement leur chance de participer aux playoffs. Car même s’ils peuvent encore remporter la conférence ACC, il est quasiment impossible que le comité les sélectionne. Ce serait un petit tremblement de terre dans le monde du football universitaire, car Clemson reste sur 6 participations consécutives aux playoffs.

Le problème de Clemson cette année est une inefficacité chronique en attaque. Samedi face aux Wolfpack, les Tigers ont produit deux jolis drives et puis c’est tout. Et la défense n’est pas assez dominante pour compenser à chaque fois, encore moins quand elle prend 238 yards et 4 touchdown par le QB adverse (Dan Leary). Annoncé comme un prétendants au trophée Heisman avant la saison, le QB D.J Uiagalelei continue d’être moyen (111 yards, 2TD – 1 INT). Si Clemson continue à ce niveau, une sortie du top 25 ne tardera pas, et ce serait une sacrée surprise.  


Arkansas confirme dans la SEC West

  • (16) Arkansas (4-0) 20 – (7) Texas A&M (3-1) 10
  • (1) Alabama (4-0) 63 – Southern Miss (1-3) 14

Arkansas continue sa conquête du Texas, avec une nouvelle victoire de prestige face à un adversaire classé. Car après avoir dominé les Longhorns, les Razorbacks ont fait tomber Texas A&M ce week-end. Pour s’offrir les Aggies, qui s’appuyaient beaucoup sur leur grosse défense depuis le début de saison, Arkansas a livré une copie pleine d’équilibre et d’opportunisme. Dans ce match globalement assez fermé, les Razorbacks ont été les plus efficaces, à commencer par le QB KJ Jefferson qui affiche 212 yards et 2 touchdowns en seulement 15 passes. Sa sortie prématurée sur blessure aurait pu faire dérailler l’équipe, mais ça n’a pas été le cas. En face, les soucis de Quarterbacks continuent pour les Aggies, et Zach Calzada a été très moyen (151 yards, 1 INT).

Pour la deuxième saison du coach Sam Pittman, Arkansas semble être sur la bonne voie. Et après 4 journées, les Razorbacks sont les seuls à suivre le rythme d’Alabama dans la division West de la SEC. Les Crimson Tide ont déroulé face à Southern Miss, avec un Bryce Young prolifique (313 yards, 5 TD – 1 INT). L’autre équipe invaincue de cette division est Ole Miss, l’adversaire des Razorbacks après Georgia la semaine prochaine. Deux matchs très attendus.


Un 4ème quart-temps d’anthologie pour Notre Dame

  • (18) Wisconsin (1-2) 13 – (12) Notre Dame (4-0) 41

Depuis le début de saison, le doute persiste autour de Notre Dame. L’équipe semble moins forte que la saison dernière, ce qui est logique étant donné les nombreux départs, mais elle s’en sort toujours. Et samedi n’a pas été différent. Car si le score final semble très large, les Fighting Irish étaient encore menés 13 à 10 en début de 4ème quart-temps… La défense et les équipes-spéciales ont fait la différence, avec un touchdown de 96 yards sur un retour de coup de pied, et deux pick-6. Cette dernière période a été un calvaire pour Wisconsin, qui ne marque pas un seul point et qui perd 4 ballons dans les 14 dernières minutes de jeu. Les Badgers perdent pour la deuxième fois en 3 matchs.

Notre Dame vs Wisconsin
Grâce à une énorme fin de match, les Fighting Irish restent invaincus (photo : USATSI)

Pour Notre Dame, c’est donc la 4ème victoire en 4 matchs, même si ça n’a pas toujours été très beau. Les Fighting Irish seront encore testés le week-end prochain, avec un gros choc face à Cincinnati au programme.


Oklahoma continue de se faire peur

  • (4) Oklahoma (4-0) 16 – West Virginia (2-2) 13

Lors de deux de leurs trois premiers matchs, les Sooners se sont imposés de justesse, face à Tulane et Nebraska. Samedi, ce n’est plus de justesse mais d’extrême limite, car Oklahoma n’a pas mené une seule seconde face à West Virginia, et s’impose à la dernière seconde sur un field-goald. L’attaque de l’équipe de Lincoln Riley ne fonctionne pas, à l’image d’un Spencer Rattler loin du niveau attendu (256 yards, 1 TD – 1 INT). Les fans des Sooners se sont d’ailleurs fait entendre en demandant un changement de Quarterback pendant le match…


SMU reste parfait après la victoire contre le rival TCU

  • TCU (2-1) 34 – SMU (4-0) 42

La rivalité entre les Mustangs et les Horned Frogs a un nom : le Iron Skillet. Les deux équipes étaient invaincues avant ce choc, et SMU frappe un gros coup en allant s’imposer à l’extérieur. Une performance qui va les rapprocher du top 25. Toujours très prolifique, le QB de SMU Tanner Mordecai a réussi à compenser ses 3 interceptions avec 5 touchdowns au total. L’ancien QB d’Oklahoma connaît un début de saison explosif avec 1 268 yards et 20 touchdowns en 4 matchs.


Iowa State et North Carolina surpris

  • Baylor (4-0) 31 – (14) Iowa State (2-2) 29
  • Georgia Tech (2-2) 45 – (21) North Carolina (2-2) 22
  • Oklahoma State (4-0) 31 – (25) Kansas State (3-1) 20

Trois équipes du top 25 ont perdu face à des adversaires non classés ce week-end. Baylor poursuit son début de saison parfait en dominant Iowa State, mettant fin à une série de 15 matchs sans succès face à des adversaires classés. Déjà battus par les Hawkeyes dans le derby de l’Iowa, les Cyclones sortent définitivement de la conversation pour les playoffs.

Alors qu’on pensait que les Tar Heels avaient remis la machine en route lors des deux derniers matchs, ils ont rechuté ce week-end. La deuxième défaite de la saison est subie face à Georgia Tech, équipe qui avait déjà bien embêté Clemson la semaine dernière. Sam Howell a fait un bon match pour North Carolina, avec 306 yards et 3 touchdowns, mais sa défense n’a pas eu de solution pour stopper le jeu au sol des Yellow Jackets (261 yards, 4 TD).

Kansas State a également chuté, face à une très bonne équipe d’Oklahoma State. Toujours invaincus, les Cowboys ont pu compter sur un bon Spencer Sanders, auteur de 344 yards et 3 touchdowns face aux Wildcats.


Les autres résultats importants

  • (3) Oregon (4-0) 41 – Arizona (0-4) 19
  • (5) Iowa (4-0) 24 – Colorado State (1-3) 14
  • (6) Penn State (4-0) 38 – Villanova (3-1) 17
  • (10) Ohio State (3-1) 59 – Akron (1-3) 7
  • (11) Florida (3-1) 38 – Tennessee (2-2) 14
  • (15) BYU (4-0) 35 – South Florida (1-3) 27
  • (19) Michigan (4-0) 20 – Rutgers (3-1) 13
  • (20) Michigan State (4-0) 23 – Nebraska (2-3) 20
  • (23) Auburn (3-1) 34 – Georgia State (1-3) 24
  • Stanford (2-2) 24 – (24) UCLA (3-1) 35
  • Mississippi State (2-2) 25 – LSU (3-1) 28
  • Florida State (0-4) 23 – Louisville (3-1) 31
  • USC (2-2) 27 – Oregon State (3-1) 45
  • Minnesota (2-2) 10 – Bowling Green (2-2) 14

Les plus grosses performances de la Week 4

QB

  1. Jake Haener (Fresno State) : 30/42, 378 yards, 5 TD – 1 INT
  2. Kenny Pickett (Pittsburgh) : 24/28, 403 yards, 5 TD
  3. Sean Clifford (Penn State) : 19/26, 401 yards, 4 TD – 1 INT

RB

  1. Christian Anderson (QB – Army) : 15 courses, 236 yards, 2 TD
  2. Evan Hull (Northwestern) : 22 courses, 216 yards, 2 TD
  3. Sincere McCormick (UTSA) : 42 courses, 184 yards, 3 TD

WR

  1. Jordan Addison (Pittsburgh) : 6 réceptions, 179 yards, 3 TD
  2. Treylon Burks (Arkansas) : 6 réceptions, 167 yards, 1 TD
  3. Parker Washington (Penn State) : 5 réceptions, 148 yards, 2 TD