L’attraction majeure de cette 8ème journée était bien sûr le coup d’envoi de la saison de la conférence Big Ten. Ohio State, une des équipes favorites pour le titre national, était très attendue. Et les Buckeyes n’ont pas déçu, contrairement à Penn State, battue d’entrée. Ailleurs, Clemson, Alabama et Notre Dame continuent leurs saisons parfaites, tout comme Cincinnati dans le Group of Five.


Débuts victorieux pour Ohio State et Michigan. Pas pour Penn State.

  • (5) Ohio State (1-0) 52 – Nebraska 17
  • Indiana (1-0) 36 – (8) Penn State (0-1) 35
  • (21) Minnesota (0-1) 24 – (18) Michigan (1-0) 49
  • (14) Wisconsin (1-0) 45 – Illinois (0-1) 7
  • Michigan State (0-1) 27 – Rutgers (1-0) 38

Il a fallu attendre la 8ème journée, mais la saison de la conférence Big Ten a enfin débutée. Wisconsin et Illinois avaient ouvert les hostilités vendredi, avec une victoire convaincante des Badgers. Le QB Graham Mertz a brillé pour ses débuts, avec 248 yards (20/21) et 5 touchdowns.

Une des équipes favorites pour les playoffs, Ohio State a parfaitement lancée sa saison hier, en disposant facilement de Nebraska. Prétendant au trophée Heisman, le QB Justin Fields a été excellent avec 276 yards (20/21) et 2 touchdowns dans les airs, ainsi que 54 yards et 1 autre touchdown au sol. Belle entrée en matière également pour Michigan, qui s’est offert une belle victoire à Minnesota. Décevant en défense, les Golden Gophers n’ont jamais réussi à stopper une attaque équilibrée des Wolverines.

Classée 8ème et vu comme la principale menace pour Ohio State dans la Big Ten, Penn State a chuté d’entrée. Le choc de la semaine prochaine entre les deux équipes perd un peu de sa saveur. Les Nittany Lions ont vécu une fin de match assez folle et ils se sont fait surprendre. En fin de 4ème quart-temps, Indiana parvient à égaliser grâce à un touchdown et une conversion à 2 points. Puis en prolongations, les Hoosiers refont le coup et l’emportent sur une conversion à 2 points incroyable, qui voit le QB d’Indiana plonger et s’étirer de tout son long pour toucher le pylône.

Enfin, félicitations à Rutgers, qui a remporté un match de conférence pour la première fois depuis novembre 2017. Les Scarlet Knights restaient en effet sur 21 défaites consécutives face à des rivaux de la Big Ten. Hier, ils ont mis fin à cette série en battant Michigan State à l’extérieur.

Petite frayeur pour Clemson. Matchs tranquilles pour Alabama et Notre Dame.

  • (1) Clemson (6-0) 47 – Syracuse (1-5) 21
  • Tennessee (2-3) 17 – (2) Alabama (5-0) 48
  • Pittbsurgh (3-4) 3 – (3) Notre Dame (5-0) 45

Une pick-6 de Trevor Lawrence, un fumble perdu de Travis Etienne, et Syracuse qui parvient à revenir à 7 points dans le 3ème quart-temps… On a cru une surprise possible hier. Mais la défense de Clemson a remis les pendules à l’heure en marquant après avoir forcé un fumble, puis les Tigers ont assuré leur 6ème victoire en 6 matchs (47-21). Trevor Lawrence affiche finalement 289 yards et 2 touchdowns, et Travis Etienne gagne 86 yards et marque un triplé au sol.

Il n’y a pas eu d’inquiétudes pour Alabama, qui a rapidement plié l’affaire contre Tennessee (48-17). Mac Jones lance pour 387 yards et Najee Harris s’offre un triplé au sol. Les Crimson Tide ont tout de même connu un coup dur avec la blessure de Jaylen Waddle. Le WR s’est cassé a cheville sur le coup d’envoi du match, il ne rejouera pas de la saison. La dernière équipe du podium, Notre Dame, n’a pas fait de sentiments face à Pittsburgh. Ian Book lance pour 312 yards et 3 touchdowns dans ce facile succès (45-3).

Oklahoma State confirme. BYU s’affirme.

  • (6) Oklahoma State (4-0) 24 – (17) Iowa State (3-2) 21
  • (12) BYU (6-0) 52 – Texas State (1-6) 14

Toujours invaincus, les Cowboys font leur petit bonhomme de chemin. De retour au centre de l’attaque d’Oklahoma State, le QB Spencer Sanders lance 2 interceptions mais ses qualités ont permis à son équipe d’aller chercher la victoire. Il lance pour 235 yards et 1 touchdown et ajoute 71 yards et 1 autre touchdown au sol. Comme souvent, Chubba Hubbard a bien aidé dans le jeu de courses, affichant 139 yards et 1 touchdown. La défense continue d’être solide et a bien limité l’impact de Brock Purdy et de l’attaque aérienne des Cyclones. Avec Oklahoma et Texas un peu moins bien dans la conférence Big 12, Oklahoma State a une chance de se positionner dans la courses aux playoffs.

Autre équipe qui continue sa route parfaite, BYU a largement dominé une faible équipe de Texas State. Encore brillant, Zach Wilson lance pour 287 yards et 4 touchdowns. Ça fait 6/6 pour les Cougars.

Le derby du Kansas pour les Wildcats

  • (20) Kansas State (4-1) 55 – Kansas (0-5) 14

Le fossé se creuse entre Kansas State et Kansas, après la claque infligée par les Wildcats aux Jayhawks. Le fait marquant de ce derby a été le match de Phillip Brooks sur les retours de punts. A lui tout seul, il a pu faire la différence. Sur 4 punts retournés, Brooks gagne plus de 40 yards à chaque fois, totalise 189 yards et marque 2 touchdowns (55 yards et 52 yards). Une performance historique qui permet à Kansas State de confirmer son rang d’équipe classée dans le top 20, et qui plonge un peu plus Kansas dans la crise.

Kansas State Wildcats
Superbe début de saison pour Kansas State (photo : Getty)

Cincinnati s’offre le choc de la conférence AAC.

  • (16) SMU (5-1) 13 – (9) Cincinnati (4-0) 42

Ce match était surement l’un des plus important dans le Group of Five. Et les Bearcats ont frappé fort en allant battre largement SMU à l’extérieur. Le QB de Cincinnati, Desmond Ridder, a fait des dégâts avec ses jambes puisqu’il gagne 179 yards et marque 3 fois en seulement 8 courses. Il a joute 126 yards et 1 touchdown à la passe. L’autre point fort a été la défense de Cincinnati, qui a étouffé Shane Buechele (216 yards, 1 TD – 1 INT). Les Mustangs affichaient 563 yards et 42.6 points en moyenne avant cette rencontre, et ils ont été limité à 290 yards et 13 points. Ce succès permet aux Bearcats de confirmer leur position dans le top 10.

LSU et Oklahoma réagissent

  • LSU (2-2) 52 – South Carolina (2-3) 24
  • TCU (1-3) 14 – Oklahoma (3-2) 33

Déjà battus deux fois cette saison, ces deux équipes présentes en playoffs l’année dernière tentent de remonter la pente. A domicile face à South Carolina, LSU a fait le job grâce à une attaque performante. Le QB numéro 2 des Tigers, TJ Finley, était titulaire et il lance pour 265 yards et 2 touchdowns (1 interception). Le jeu au sol de LSU a dominé avec 276 yards et 3 touchdowns. En face pour les Gamecocks, les 126 yards et 2 touchdowns du RB Kevin Harris n’ont pas suffi.

Dans le même temps, Oklahoma s’est offert un beau succès à TCU. Spencer Rattler lance pour 332 yards et 2 touchdowns, tous les deux pour le WR Marvin Mims (132 yards). S’ils continuent comme ça, les Sooners devraient revenir dans le top 25.


Les autres résultats importants

  • (11) Miami (5-1) 19 – Virginia (1-4) 14
  • (14) North Carolina (4-1) 48 – (23) NC State (4-2) 21
  • Wake Forest (3-2) 23 – (19) Virginia Tech (3-2) 16
  • (22) Marshall (5-0) 20 – Florida Atlantic (1-1) 9
  • (25) Coastal Carolina (5-0) 28 – Georgia Southern (3-2) 14
  • Ole Miss (1-4) 28 – Auburn (3-2) 35
  • Texas (3-2) 27 – Baylor (1-2) 16
  • Texas Tech (2-3) 34 – West Virginia (3-2) 27

Les meilleures performances de la Week 8

Passing

  1. Dillon Gabriel (UCF) : 26/40, 422 yards, 5 TD
  2. Malik Willis (Liberty) : 24/31, 345 yards, 6 TD
  3. Carson Strong (Nevada) : 39/52, 420 yards, 4 TD

Rushing

  1. Desmon Ridder (QB, Cincinnati) : 8 courses, 179 yards, 3 TD
  2. Javian Hawkins (Louisville) : 16 courses, 174 yards, 3 TD
  3. Javonte Williams (North Carolina) : 19 courses, 160 yards, 3 TD

Receiving

  1. Marlon Williams (UCF) : 9 réceptions, 174 yards, 3 TD
  2. Kawaan Baker (South Alabama) : 6 réceptions, 154 yards, 3 TD
  3. Calvin Austin III (Memphis) : 6 réceptions, 184 yards, 1 TD

A lire également : Retour sur les matchs NFL de dimanche