Après deux journées, nous commençons à voir les forces en présence dans chaque conférence. Ce week-end, la suprématie de la conférence A est jeu puisque les deux équipes invaincues, le Flash et les Spartiates, s’affrontent. Dans la conférence B, les Argonautes et les Blue Stars veulent poursuivre leurs débuts parfaits, face à des équipes qui cherchent encore leurs premiers succès.


Programme de la 3ème journée


Conférence A

Spartiates d’Amiens (2-0) vs Flash de La Courneuve (2-0)

  • Samedi 5 mars, à 19h
  • Stade du Grand Marais, Amiens

Duel au sommet dans la conférence A, entre les deux seules équipes toujours invaincues. Et si le Flash a été plus impressionnant depuis le début de la saison, les Spartiates sont allés chercher leurs deux succès à l’extérieur.

Amiens a d’ailleurs obtenu ses victoires avec des scénarios similaires sur les deux rencontres. Les matchs ont à chaque fois été serré et la solidité défensive des Spartiates, particulièrement dans le money time, a fait la différence. Mais cette identité accrocheuse sera-t-elle suffisante face au rouleau compresseur de La Courneuve ?

Car le Flash fait preuve d’un superbe équilibre offensif, dans le sillage des deux recrues américaines (le QB Conor Miller et le TE Ryan Smith) qui se sont intégrées très rapidement. Et défensivement, La Courneuve fait également la loi, avec un seul touchdown encaissé, et encore pas dans le jeu mais sur un retour de kickoff. La mission numéro 1 de cette défense sera de stopper d’Angelo Chaisson, le joueur le plus dangereux des Spartiates et auteur d’un triplé face aux Vikings.

Cougars de Saint Ouen l’Aumône (1-1) vs Molosses d’Asnières (0-2)

  • Dimanche 6 mars, à 14h
  • Stade Escutary, Saint Ouen l’Aumône

Deux semaines après la réception compliquée du Flash (défaite 40-6), les Molosses se déplacent pour la première fois mais ils restent en Ile de France. Dans le dur offensivement depuis le début de la saison, l’équipe d’Asnières espère trouver du rythme face aux Cougars ce week-end.

Des Cougars qui avaient très bien débuté face aux Vikings, mais qui ont chuté de peu face aux Black Panthers lors de la 2ème journée, à l’issue d’un match animé lors duquel ils ont trop souvent été pénalisés. Il faudra corriger ce problème pour éviter une nouvelle déconvenue. Sur les deux premiers matchs, Saint Ouen a pu compter sur des prestations très encourageantes du QB Brody Hahn, qui est notamment co-leader du championnat avec 8 touchdowns.

Black Panthers de Thonon (1-1) vs Vikings de Villeneuve d’Ascq (0-2)

  • Samedi 5 mars, à 19h
  • Stade Moynat, Thonon

Cela fait deux ans que Thonon attend le retour du football américain dans son stade. Le premier match à domicile de la saison est un petit évènement et la maire en personne (Christophe Arminjon) donnera la coup d’envoi face aux Vikings.

Les Black Panthers avaient raté leur entrée en lice lors du match d’ouverture à La Courneuve (défaite 35-0), puis ils se sont repris la semaine suivante à Saint Ouen en signant une courte mais précieuse victoire. A l’image de son équipe, le QB Canadien Brett Hunchak a commencé à trouver du rythme face aux Cougars.

Trop justes sur les deux premiers matchs, les Vikings se sont montrés combatifs face aux Spartiates il y a deux semaines. Ils voudront ainsi poursuivre dans ce sens, et obtenir une première victoire chez le champion sortant serait un gros coup.


Conférence B

Argonautes d’Aix en Provence (2-0) vs Hurricanes de Montpellier (0-2)

  • Dimanche 6 mars, à 14h
  • Stade Georges Carcassonne, Aix en Provence

On ne savait pas trop quoi penser des Argos avant la saison, par manque d’informations, et autant dire qu’ils ont rassuré. Vainqueurs de leurs deux premiers déplacements de la saison, les voici de retour à Aix pour leur première à domicile en 2022. Offensivement très au point, les Argonautes peuvent compter sur un excellent Michael Pina. Le quarterback américain est actuellement leader du championnat Elite en yards (588) et touchdowns (8), et il n’a pas encore lancé d’interception. L’attaque Aixoise possède également le RB numéro 2 en yards (175) et touchdowns (2) après 2 matchs : Corentin Ducatillon.

En face, les Canes ne sont pas bien rentrés dans leur saison, avec une lourde défaite face aux Blue Stars lors de la 1ère journée. Il y a eu du mieux contre les Grizzlys, malgré la défaite à la dernière seconde. Le QB de l’équipe de France, Joachim Torrelli, a montré ses qualité au sol sur la première rencontre, puis son bras lors du deuxième match. Peut-être qu’il sortira la panoplie complète ce week-end pour faire souffrir les Argos.  

Ours de Toulouse (1-1) vs Grizzlys Catalans (1-1)

  • Dimanche 6 mars, à 14h
  • Stade des Argoulets, Toulouse

Troisième match consécutif à domicile au programme pour les Ours, qui tenteront d’avoir un bilan positif avant de partir en voyage. L’équipe de Toulouse avait fêté son retour dans l’élite avec une courte victoire défensive lors de la 1ère journée, puis ils ont été sèchement battus samedi face aux Blue Stars (33-0).

Depuis le début de la saison, les Grizzlys ont montré un gros potentiel offensif, mais ils ont aussi encaissé beaucoup de points. Du côté de l’attaque, la connexion entre le QB Jacob Purichia (487 yards, 4 TD – 1 INT) et le WR Idriss Ramky (23 réceptions, 312 yards, 4 TD) fait de gros dégâts, et le RB Ozni Adramann est actuellement le coureur le plus prolifique du championnat (187 yards, 4 TD).

Blue Stars de Marseille (2-0) vs Centaures de Grenoble (0-2)

  • Samedi 5 mars, à 19h
  • Stade Delort, Marseille

Si le Flash impressionne dans la conférence A, ce sont les Blue Stars qui en imposent dans la conférence B. Après leur facile succès à Toulouse samedi, ils affichent la meilleure différence de points du championnat Elite, avec 91 points marqués pour seulement 7 encaissés. En attaque, le QB Kaleb Scott est notamment très en forme. Après 2 matchs, il est 2ème du championnat en yards (564) et co-leader en touchdowns (8).

C’est beaucoup plus poussif dans ce secteur offensif pour les Centaures, qui ont manqué de répondant face aux Ours comme face aux Argonautes lors de leurs deux défaites. Ils ont été dans le coup à chaque fois, grâce notamment à une défense plutôt solide, mais ils devront se montrer plus dangereux et efficaces pour faire douter l’ogre Marseillais.