Nous sommes désormais intercalés entre la fin de la saison et la Draft 2022, et nous entrons donc dans une phase de préparation de cet évènement clé de l’intersaison. Et avant de lancer nos séries sur l’édition 2022, voici un premier bilan de l’édition 2021.

Première partie aujourd’hui, avec un retour sur les choix des 16 franchises de la conférence NFC.


Arizona Cardinals

TourChoixJoueurPositionUniversité
116Zaven CollinsLBTulsa
249Rondale MooreWRPurdue
4136Marco WilsonCBFlorida
6210Victor DimujekeDEDuke
6223Tay GowanCBUCF
7243James WigginsSCincinnati
7247Michal MenetOCPenn State

Même s’il est apparu lors de 14 matchs, Zaven Collins n’a pas eu un gros impact pour les Cards, avec seulement 25 plaquages en fin de saison. Peut-être sera-t-il plus utilisé lors de sa 2ème saison, à l’image d’Isaiah Simmons.

Les deux choix suivants de la franchise de l’Arizona ont plutôt été des réussites. Le WR Rondale Moore a régulièrement montré son explosivité et il a terminé avec 54 réceptions pour 435 yards. Il apporte quelque chose de différent à cette attaque. Quant à Marco Wilson, pris au 4ème tour, il a beaucoup joué (15 matchs) et signé notamment 48 plaquages. Utile dans la rotation derrière, il doit tout de même encore pas mal progresser.

La fin de Draft est plus anonyme, avec deux joueurs qui ont très peu joué (Dimujeke et Wiggins) et deux autres qui ne sont déjà plus dans l’effectif. Tay Gowan est parti lors du transfert pour Zach Ertz et Menet a été coupé.

Bilan : une Draft jugée moyenne et qui s’est avérée en effet moyenne.


Atlanta Falcons

TourChoixJoueurPositionUniversité
14Kyle PittsTEFlorida
240Richie GrantSUCF
368Jalen MayfieldOTMichigan
4108Darren HallCBSan Diego State
4114Drew DalmanOCStanford
5148Ta’Quon GrahamDTTexas
5182Adetokunbo OgundejiDENotre Dame
5183Avery WilliamsCBBoise State
6187Frank DarbyWRArizona State

Alors qu’ils avaient de nombreux besoins, notamment en défense, les Falcons n’avaient pas hésité à prendre un TE dès le 4ème choix. Et on ne peut pas leur reprocher aujourd’hui car ils ont perdu Julio Jones mais ils ont trouvé un formidable jeune receveur en Kyle Pitts. Au-dessus des 1 000 yards (68 réceptions, 1 026 yards), le TE a confirmé ses qualités, et il semble avoir le potentiel pour s’installer durablement parmi les références à ce poste.

L’autre choix positif de cette Draft 2021 pour Atlanta est le DE Adetokunbo Ogundeji, pris au 5ème tour et qui a quasiment joué tous les matchs. Il a apporté de la profondeur à la ligne défensive des Falcons et a signé 18 plaquages et 1 sack. De la profondeur, le Tackle Jalen Mayfield aussi en a donné, mais son niveau de jeu a été insuffisant pour réellement changer la donne sur la ligne.

La majorité des rookies ont eu pas mal de temps de jeu, ce qui est une bonne chose, mais l’impact reste globalement faible. Les DB Richie Grant (28 plaquages) et Darren Hall (21 plaquages) sont ceux qui ont le plus participé.

Bilan : l’impact reste un peu trop limité sur l’année 1, mais cette Draft a les moyens de devenir bien positive à terme.


Carolina Panthers

TourChoixJoueurPositionUniversité
18Jaycee HornCBSouth Carolina
259Terrace Marshall JrWRLSU
370Brady ChristensenOTBYU
383Tommy TrembleTENotre Dame
4126Chubba HubbardRBOklahoma State
5158Daviyon NixonDTIowa
5166Keith TaylorCBWashington
6193Deonte BrownOGAlabama
6204Shi SmithWRSouth Carolina
6222Thomas FletcherLSAlabama
7232Phil HoskinsDTKentucky

Difficile de juger le 1er choix des Panthers, car Jaycee Horn a rapidement vu sa saison se terminer à cause d’une blessure. Premier CB sélectionné, devant Patrick Surtain II notamment, il avait plutôt bien débuté la saison, avec notamment une première interception en carrière.

Plusieurs joueurs pris ensuite ont beaucoup joué pour la franchise, avec plus ou moins de résultats. Dans les satisfactions, on peut citer le Tackle Brady Christensen, qui a tenu sa place dans la rotation sur la ligne et qui a démarré 6 rencontres. Le RB Chubba Hubbard a également assuré lorsqu’il a dû remplacer Christian McCaffrey. Complet, il affiche 612 yards et 5 touchdowns au sol, ainsi que 25 réceptions et 174 yards dans les airs. Enfin, le CB Keith Taylor a dépanné derrière, avec 16 matchs joué pour 38 plaquages et 3 passes déviées.

Au rang des déceptions, le TE Tommy Tremble (20 réceptions, 180 yards) n’a pas réussi à s’imposer dans un effectif où la position n’est pas très forte. Le DT Daviyon Nixon est également resté très discret pour sa première année. Et les choix de fin de Draft n’ont pas pesé.

Bilan : si la majorité des besoins avaient été couverts lors de la Draft, trop peu de rookies ont eu des saisons positives


Chicago Bears

TourChoixJoueurPositionUniversité
111Justin FieldsQBOhio State
239Teven JenkinsOTOklahoma State
5151Larry BoromOGMissouri
6217Khalil HerbertRBVirginia Tech
6221Dazz NewsomeWRNorth Carolina
6228Thomas Graham JrCBOregon
7250Kyris TongaDTBYU

La franchise de Chicago avait décidé de monter un trade pour aller chercher Justin Fields en 11ème position, avec l’idée de préparer le futur au poste de Quarterback. Si Andy Dalton a été nommé titulaire, le rookie a eu sa chance et il a montré son potentiel lors de 12 matchs. Sa mobilité est intéressante (264 yards), et il a eu quelques belles séquences dans les airs, mais il doit gagner en confiance et en efficacité dans ce secteur (58,9%, 1 870 yards, 7 TD – 10 INT). Les stats ne sont pas folles mais l’impression donnée par Fields est positive.

On attendait de voir Teven Jenkins sur la ligne offensive, et après un début de saison poussif, il s’est blessé et n’a pas rejoué. Il reste donc un point d’interrogation. Le Guard Larry Borom n’a pas totalement convaincu lors de ses 8 titularisations. Contrairement au RB Khalil Herbert, qui a répondu présent sur les quelques matchs où il a dû assumer plus de travail (433 yards, 2 TD).

Les autres joueurs ont peu joué, mais petite lueur d’espoir sur le CB Thomas Graham Jr, qui a un peu plus joué sur la fin et qui a fait des matchs très prometteurs.  

Bilan : le futur de Justin Fields déterminera la réussite de cette Draft, et les promesses entrevues doivent donner espoir à la franchise et à ses fans.


Dallas Cowboys

TourChoixJoueurPositionUniversité
112Micah ParsonsLBPenn State
244Kelvin JosephCBKentucky
375Osa OdighizuwaDTUCLA
384Chauncey GolstonDEIowa
399Nahshon WrightCBOregon State
4115Jabril CoxLBLSU
4138Josh BallOTMarshall
5179Simi FehokoWRStanford
6192Quinton BohannaDTKentucky
6227Israel MukuamuCBSouth Carolina
7238Matt FarniokOGNebraska

Meilleur Rookie Défensif (à l’unanimité) et considéré dans les votes pour le trophée de Meilleur Défenseur de NFL, Micah Parsons valide à lui seul la Draft 2021 des Cowboys. C’est d’ailleurs principalement de ce côté du terrain que les performances des rookies ont été bonnes. Le DT Osa Odighizuwa a joué tous les matchs et a participé avec 2 sacks et 36 plaquages. Le DT Chauncey Golston (16 matchs) a également intégré la rotation. Derrière, le CB Kelvin Joseph a démarré à l’infirmerie puis a produit quelques bons matchs à son retour.

D’autres joueurs ont été plus décevants, comme le LB Jabril Cox, ou le CB Israel Mukuamu, qui ont tous les deux peu joué. Blessé, le Tackle Josh Ball n’a pas pu se montrer, tandis que Matt Farniok peut s’avérer un joueur utile pour la profondeur, ce qui serait déjà bien pour un choix si tardif.

Bilan : les Cowboys avaient mis le paquet pour redresser leur défense, et notamment grâce à Micah Parsons, la mission a été une réussite.


Detroit Lions

TourChoixJoueurPositionUniversité
17Penei SewellOTOregon
241Levi OnwuzurikeDTWashington
372Alim McNeillDTNC State
3101Ifeatu MelifonwuCBSyracuse
4112Amon-Ra St. BrownWRUSC
4113Derrick BarnesLBPurdue
7257Jermar JeffersonRBOregon State

Récupérer Penei Sewell avec le 7ème choix semblait être un gros coup pour Detroit, et cela s’est confirmé. Aligné à droite sur la ligne des Lions, il a démarré 16 matchs et s’est montré très solide. La franchise s’est trouvé un pilier pour son nouveau projet.

Le choix de doubler la mise sur le poste de DT était curieux, et cela ne fait toujours pas vraiment sens. Les deux joueurs ont joué régulièrement, avec un meilleur rendement pour Alim McNeill (2 sacks, 39 plaquages) que pour Levi Onwuzurike. Finalement, le défenseur qui a eu le plus d’impact est le LB Derrick Barnes, qui a signé 67 plaquages et 2 sacks en 16 matchs. Le CB Ifeatu Melifonwu (15 plaquages, 3 passes déviées) a moins joué.

Mais le vrai bon coup de cette Draft de Detroit et l’un des meilleurs au global sur cette Draft 2021, c’est la sélection d’Amon-Ra St Brown au 4ème tour. Rapidement aligné du fait de la faiblesse des Lions à cette position, il n’a pas mis longtemps pour devenir le WR numéro 1. Particulièrement bon sur la deuxième partie de saison, il termine avec 90 réceptions, 912 yards et 5 touchdowns.

Bilan : une Draft de qualité pour une équipe qui en avait besoin, avec un pilier pour la ligne et un des meilleurs coups au poste de WR.


Green Bay Packers

TourChoixJoueurPositionUniversité
129Eric StokesCBGeorgia
262Josh MyersOCOhio State
385Amari RodgersWRClemson
4142Royce NewmanOGMississippi
5173Tedarrell SlatonDTFlorida
5178Shemar Jean-CharlesCBAppalachian State
6214Cole Van LanenOGWisconsin
6220Isaiah McDuffieLBBoston College
7256Kylin HillRBMississippi State

Première partie de Draft réussie pour les Packers, avec des joueurs qui ont eu des rôles importants immédiatement. Eric Stokes a répondu au besoin d’un nouveau CB avec panache. Souvent bon, il lui manque 1 interception mais il affiche 55 plaquages et 14 passes déviées. L’autre zone maitrisée, et c’est une habitude pour Green Bay, c’est la ligne offensive. Pour compenser les départs, Josh Myers et Royce Newman ont été propulsé titulaires et ils ont répondu présent. Le premier a manqué pas mal de matchs à cause d’une blessure, mais sa solidité s’est déjà révélée, et le second a démarré 16 rencontres. Le DT Tedarrell Slaton a également beaucoup joué, mais avec des résultats plus irréguliers.

Sur le reste de la Draft, les joueurs ont peu joué ou alors principalement dans les équipes spéciales. Le WR Amari Rodgers ne s’est pas vraiment fait une place en attaque pour le moment, et il a gagné 365 yards sur les retours de kickoffs.

Bilan : Une Draft en deux temps, avec une première partie positive qui a permis de renforcer des zones affaiblies (OL, CB).


Los Angeles Rams

TourChoixJoueurPositionUniversité
257Tutu AtwellWRLouisville
3103Ernest JonesLBSouth Carolina
4117Bobby Brown IIIDTTexas A&M
4130Robert RochellCBCentral Arkansas
4141Jacob HarrisWR/TEUCF
5174Earnest Brown IVDENorthwestern
7233Jake FunkRBMaryland
7249Ben SkowronekWRNotre Dame
7252Chris GarrettEDGEConcordia-St. Paul

On le sait, les Rams n’ont pas décidé de miser sur la Draft pour se construire un effectif compétitif. La franchise a d’ailleurs tendance à se séparer de ses choix pour acquérir des joueurs plus aguerris. Sans 1er choix en 2021, ils ont principalement sélectionné sur la fin, et peu de joueurs ont eu de l’impact. Le seul rookie qui a réellement participé cette saison est le LB Ernest Jones, qui a pas mal joué et qui a été présent en playoffs. Il affiche 61 plaquages et 2 interceptions. D’autres joueurs comme le CB Robert Rochell (10 matchs) ou le WR Ben Skowronek (16 matchs) ont eu un peu de temps de jeu mais n’ont pas pesé.

Premier choix des Rams en 2021, le WR Tutu Atwell n’a pas réussi à se faire une place avant de se blesser. Il finit ainsi avec 0 réceptions, et simplement quelques apparitions comme returner.

Bilan : Vainqueur du Super Bowl LVI, les Rams ne se sont pas appuyés sur leur Draft pour faire la différence.


Minnesota Vikings

TourChoixJoueurPositionUniversité
123Christian DarrisawOTVirginia Tech
366Kellen MondQBTexas A&M
378Chazz SurrattLBNorth Carolina
386Wyatt DavisOGOhio State
390Patrick Jones IIEDGEPittsburgh
4119Kene NwangwuRBIowa State
4125Camryn BynumCBCalifornia
4134Janarius RobinsonEDGEFlorida State
5157Ihmir Smith-MarsetteWRIowa
5168Zach DavidsonTECentral Missouri
6199Jaylen TwymanDTPittsburgh

Il a fallu attendre un petit peu pour voir le 1er choix des Vikings en action, car Christian Darrisaw a débuté à l’infirmerie. A son retour, il a progressivement intégré la rotation puis a pris une place de titulaire attendu sur la ligne. On attend plus mais sa première année est plutôt positive. Et il faut ensuite descendre un peu pour trouver d’autres joueurs qui ont eu un peu d’impact. Jusqu’au 4ème tour, avec Kene Nwangwu et Camryn Byrn. Le RB a principalement été vu comme returner, où il a fait des dégâts sur les retours de punts, avec notamment deux longs touchdowns. Le DB n’a pas eu assez de temps jeu alors qu’il a montré de belles choses lorsqu’il a joué.

Pour les nombreux autres choix de la franchise du Minnesota, c’est plutôt la déception qui est de mise. Le LB Chazz Surratt et le Guard Wyatt Smith n’ont pas décollé des équipes spéciales. Les défenseurs Janarius Robinson et Jaylen Twyman ont passé la saison à l’infirmerie, et Patrick Jones II n’a pas eu beaucoup d’impact.

Bilan : volume n’est pas synonyme de valeur pour les Vikings sur cette Draft, avec un seul joueur qui a réellement eu un apport comme titulaire.


New Orleans Saints

TourChoixJoueurPositionUniversité
128Payton TurnerDEHouston
260Pete WernerLBOhio State
376Paulson AdeboCBStanford
4133Ian BookQBNotre Dame
6206Landon YoungOTKentucky
7255Kawaan BakerWRSouth Alabama

Draft assez concentrée pour les Saints, qui n’avaient que 6 choix en 2021. Et dans le lot, deux joueurs ont été plutôt très bons. Le LB Pete Warner a été particulièrement actif dans un rôle assez classique au centre de la défense. Il affiche ainsi 62 plaquages et 14 matchs joués. Le CB Paulson Adebo a été un peu plus irrégulier, ce qui est assez normal à cette position, mais il a montré de belles prédispositions avec 3 interceptions et 66 plaquages.

Sur les autres choix, pas grand-chose à dire. C’est normal pour le QB Ian Book, qui arrivait comme numéro 3 et qui a très peu joué. C’est plus préoccupant pour Payton Turner, le 1er choix de NOLA, qui n’a que très peu pesé comme pass-rusher (1 sack).

Bilan : choix étonnant au 1er tour, Payton Turner interroge toujours, mais les Saints ont réussi à trouver deux défenseurs qui ont déjà eu des gros rôles comme rookies.


New York Giants

TourChoixJoueurPositionUniversité
120Kadarius ToneyWRFlorida
250Azeez OjulariEDGEGeorgia
371Aaron RobinsonCBUCF
4116Elerson G. SmithEDGENorthern Iowa
6196Gary BrightwellRBArizona
6201Rodarius WilliamsCBOklahoma State

Il ne faut pas se tromper lorsque l’on n’a pas beaucoup de choix, et les Giants ont globalement réussi un 50/50. La première moitié est positive, avec trois joueurs qui ont beaucoup joué et qui ont été plutôt bons. Kadarius Toney (39 réceptions, 420 yards) a été ralenti par des pépins physiques, mais son explosivité fait indéniablement de lui une arme offensive à suivre. En défense, Azeez Ojulari a montré ses qualités de pass-rusher avec 8 sacks (et 49 plaquages), et le CB Aaron Robinson n’a pas été mauvais dans la rotation (26 plaquages, 3 passes déviées).

La deuxième partie de la Draft est plus compliquée, avec des joueurs qui ont un peu participé mais qui n’ont pas réussi à se faire de la place. La deuxième année peut leur permettre de se développer.

Bilan : trouver 3 joueurs qui ont eu un impact notable est une bonne chose, même si ce n’était pas suffisant pour aider cet effectif à être plus compétitif.


Philadelphia Eagles

TourChoixJoueurPositionUniversité
110DeVonta SmithWRAlabama
237Landon DickersonOCAlabama
373Milton WilliamsDTLouisiana Tech
4123Zach McPhearsonCBTexas Tech
5150Kenneth GainwellRBMemphis
6189Marlon TuipulotuDTUSC
6191Tarron JacksonDECoastal Carolina
6224JaCoby StevensSLSU
7234Patrick JohnsonEDGETulane

Les Eagles ont décidé de se concentrer sur des joueurs en provenance d’Alabama pour leur début de Draft, et cela a plutôt fonctionné. Vainqueur du trophée Heisman en 2020, le WR DeVonta Smith a fait parler ses qualités en NFL, et il termine avec 64 réceptions, 916 yards et 5 touchdowns. Quant à Landon Dickerson, il a démarré 13 matchs à l’intérieur de la ligne offensive et il s’est montré globalement solide.

La franchise de Philadelphia a également trouvé quelques contributeurs plus tard, notamment en défense. Milton Williams (2 sacks, 30 plaquages) et Tarron Jackson (1 sack, 18 plaquages) ont ainsi eu du temps de jeu lors de chaque matchs de la saison. Dernier choix, au 7ème tour, Patrick Johnson a lui aussi intégré la rotation sur la ligne défensive. Du côté de l’attaque, le RB Kenneth Gainwell a montré sa polyvalence avec 291 yards et 5 touchdowns au sol et 33 réceptions pour 253 yards dans les airs.

Bilan : une Draft solide pour Philly, avec plusieurs joueurs qui ont certainement aidé l’équipe à accrocher les playoffs.


San Francisco 49ers

TourChoixJoueurPositionUniversité
13Trey LanceQBNorth Dakota State
248Aaron BanksOGNotre Dame
388Trey SermonRBOhio State
3102Ambry ThomasCBMichigan
5155Jaylon MooreOTWestern Michigan
5172Deommodore LenoirCBOregon
5180Talanoa HufangaSUSC
6194Elijah MitchellRBLouisiana-Lafayette

Lors de la Draft 2021, les Niners ont décidé de chambouler l’ordre en récupérant le 3ème choix, qui a servi à prendre le QB Trey Lance. Ce dernier a joué quelques matchs lorsque Jimmy Garoppolo était blessé, mais il est apparu clair qu’il était, certes prometteur, mais pas encore tout à fait prêt. Il devrait bientôt avoir sa chance, mais difficile de le juger sur sa saison rookie (603 yards, 5 TD – 2 INT à la passe, 168 yards et 1 TD au sol).

Le vrai bon choix de San Francisco sur cette Draft est pour le moment le RB Elijah Mitchell. Pris au 6ème tour, il était même le deuxième RB pris par la franchise, après Trey Sermon au 3ème tour. Ce dernier a d’abord semblé être la relève, mais des soucis physiques l’ont ralenti. Mitchell a alors profité de la situation pour s’imposer, et il a été le RB numéro 1 des Niners sur la fin de saison et en playoffs. A l’issue de sa saison rookie, il affiche plus de 1 000 yards au sol (playoffs incluses) et 7 touchdowns au total.

Les 49ers avaient également mis le paquet sur d’autres positions, avec plus ou moins de succès. Sur les lignes secondaires, le CB Ambry Thomas (1 interception, 23 plaquages) a pas mal joué mais a régulièrement souffert, et le Safety Talanoa Hufanga a été un bon soutien (32 plaquages). C’est moins bien pour la ligne offensive, avec uniquement un rôle dans les équipes spéciales pour Aaron Banks et des résultats médiocres pour Jaylon Moore.

Bilan : si Elijah Mitchell est un excellent coup, nous attendrons de voir comment Trey Lance se développe pour juger définitivement cette Draft.


Seattle Seahawks

TourChoixJoueurPositionUniversité
256D’Wayne EskridgeWRWestern Michigan
4137Tre BrownCBOklahoma
6208Stone ForsytheOTFlorida

Avec seulement 3 choix, et aucun au 1er tour, les Seahawks ne pouvaient pas s’attendre à grand-chose. Et sur les trois joueurs sélectionnés, aucun n’a réellement eu d’impact. Le WR D’Wayne Eskridge n’affiche que 64 yards et 1 touchdown, le CB Tre Brown a joué 5 matchs et le Tackle Stone Forsythe a été cantonné aux équipes spéciales.

Bilan : nous n’attendions pas grand-chose de cette Draft et nous sommes quand même déçus.


Tampa Bay Buccaneers

TourChoixJoueurPositionUniversité
132Joe TryonEDGEWashington
264Kyle TraskQBFlorida
395Robert HainseyOTNotre Dame
4129Jaelon DardenWRNorth Texas
5176K.J BrittLBAuburn
7251Chris WilcoxCBBYU
7259Grant StuardLBHouston

Pas facile d’intégrer un effectif champion et qui est resté le même. Ainsi peu de rookies ont eu leurs mots à dire cette année. Le premier choix, Joe Tryon (4 sacks, 29 plaquages) a pas mal débuté, et même s’il a joué lors de tous les matchs, il n’a pas tenu la cadence. Le WR Jaelon Darden a logiquement eu du mal à percer, mais il a eu le mérite de se montrer sur les retours de coups de pied (501 yards).

Pour les autres joueurs, pas grand-chose à dire. Sélectionné au 2ème tour, Kyle Trask a eu la chance d’apprendre derrière Tom Brady, et il pourrait avoir de nouvelles responsabilités maintenant que le G.O.A.T a pris se retraite.

Bilan : les résultats à court terme sont très faibles pour cette cuvée mais la situation était spéciale chez les Bucs après le titre.


Washington Football Team

TourChoixJoueurPositionUniversité
119Jamin DavisLBKentucky
251Sam CosmiOTTexas
374Benjamin St-JusteCBMinnesota
382Dyami BrownWRNorth Carolina
4124John BatesTEBoise State
5163Darrick ForrestSCincinnati
6225Cameron CheesemanLSMichigan
7240Will Bradley-KingDEBaylor
7246Shaka ToneyEDGEPenn State
7258Dax MilneWRBYU

La franchise de la capitale a ajouté plusieurs joueurs sur des zones qui en avaient besoin, avec des résultats plus ou moins positifs. Sur la ligne offensive, Sam Cosmi a convaincu malgré plusieurs matchs d’absence à cause d’une blessure. Pris au 1er tour, le LB Jamin Davis n’a pas démérité (76 plaquages), tout comme le CB Benjamin St Juste (26 plaquages, 3 passes déviées).

Les renforts sur les postes de receveurs sont plus décevants. Le WR Dyami Brown (165 yards) n’a pas réussi à s’imposer à une position qui manque de playmaker. Le TE John Bates (249 yards, 1 TD) a été un peu mieux, profitant notamment de la blessure de Logan Thomas.  

Bilan : il y a à boire et à manger dans cette Draft, hélas, le principal reproche demeure le fait de ne pas avoir pris de quarterback.