C’est donc officiel, Drew Brees prend sa retraite. Profitons de cette annonce pour revenir sur la brillante carrière du Quarterback. Un parcours qui ne laissait pas présager d’un tel destin, et qui a progressivement basculé dans la légende de ce sport.


Les prémices d’une légende

Né à Dallas, de parents avocats, Drew Brees ne commence pas le football très tôt. D’abord touche à tout, il semble même s’orienter vers le baseball au lycée. Il joue tout de même au football car il est très bon, et malgré une rupture des ligaments croisés, il rebondit et mène son école à un bilan parfait et à un titre régional en 1996. Malgré ses bonnes performances, il ne reçoit pas énormément d’offres de la part des grands programmes universitaires. Son souhait de suivre les pas de sa famille à Texas ou Texas A&M n’est ainsi pas possible.

Brees doit alors choisir entre 2 offres : Purdue et Kentucky, et il choisit la première du fait de sa réputation au niveau académique. Sur le banc lors de sa première année, en 1997, il devient titulaire la saison suivante. Il montre rapidement ses qualités en lançant pour 3 983 yards et 39 touchdowns (20 INT). La saison suivante, il confirme son talent avec 3 909 yards et 25 touchdowns (12 INT), et termine 4ème dans les votes pour le trophée Heisman. Eligible pour la Draft 2000, il décide de rester une année de plus à Purdue pour terminer ses études. Il lance pour 3 668 yards et 26 touchdowns (12 INT) et mène les Boilermakers à leur premier titre de conférence Big Ten depuis 1967, avec notamment des victoires face à Ohio State et Michigan. Brees termine 3ème dans les votes pour les trophée Heisman.

Drew Brees Purdue
Drew Brees avec les couleurs de Purdue (photo : ESPN)

Stats au niveau universitaire

AnnéeEquipeMatchsYardsTDINT
1997Purdue823201
1998Purdue133 9833920
1999Purdue123 9092512
2000Purdue123 6682612
Total11 7929045

Débuts NFL à San Diego

Après une belle carrière universitaire à Purdue, Drew Brees se présente à la Draft NFL 2001. Les projections le voient sortir sur la deuxième partie du 1er tour, mais il est finalement appelé avec le 1er choix du 2ème tour, par les San Diego Chargers. Les raisons avancées étaient une petite taille pour un Quarterback de NFL, un manque de puissance de bras et des bonnes performances dans un système loin des standards de l’élite. Cette année-là, il est le deuxième QB sélectionné, après Michael Vick, qui avait été pris par Atlanta avec le 1er choix. Un choix qui avait été échangé par les Chargers, qui ont pris le RB LaDainian Tomlinson en 5ème position.

Lors de sa saison rookie, Drew Brees est le backup de Doug Flutie. Il ne fait qu’une seule apparition, et lance pour 221 yards et son premier touchdown en NFL. En 2002, il est nommé titulaire devant Flutie et la première partie de saison est prometteuse pour le QB et la franchise. Hélas, la deuxième est très compliquée. Brees affiche 3 284 yards, 17 touchdowns et 16 interceptions pour sa première année complète dans l’élite. Les soucis se confirment en 2004, et Brees est même mis sur le banc pendant 2 mois. Ses stats sont moyennes, avec 2 108 yards, 11 touchdowns et 15 interceptions.

Lors de la Draft 2004, les Chargers prennent Philip Rivers, et le poste de Drew Brees est menacé. Il est finalement titulaire pour la saison et se montre excellent. Il lance pour 3 159 yards et 27 touchdowns (7 INT), est Pro Bowler, et mène son équipe à 12 victoires et une qualification en playoffs. Alors agent libre, il reçoit le Franchise Tag de la part de San Diego et débute de nouveau la saison comme titulaire. Il confirme avec 3 576 yards et 24 touchdowns (15 INT), mais se blesse gravement à l’épaule lors du dernier match de la saison.

Drew Brees Chargers
Philip Rivers et Drew Brees ont été coéquipiers chez les Chargers (photo : San Diego Union-Tribune)

Cela n’empêche pas les Chargers de lui proposer un nouveau contrat, mais avec très peu d’argent garanti. Brees refuse et rencontre d’autres franchises : les Saints et les Dolphins. New Orleans se montre l’équipe la plus motivée et convaincante, et Brees rejoint ainsi la Louisiane en 2006.

Une Superstar au Superdome

Après 5 saisons prometteuses mais mouvementées en Californie du Sud, Drew Brees va réelleemnt exploser chez les Saints et devenir une légende du football américain. En 15 ans à New Orleans, le QB est l’un des joueurs les plus prolifiques de NFL, et il mène une franchise qui sera presque toujours compétitive. Il participe aux playoffs dès sa première saison au club et y remporte son premier match, avant de chuter en finale de conférence NFC. Lors des années suivantes, les Saints manquent les Playoffs, et y retournent finalement en 2009. Portés par un grand Brees, ils vont au bout et remportent le Super Bowl XLIV face aux Colts de Peyton Manning. Le QB de New Orleans lance pour 288 yards et 2 touchdowns et est nommé MVP de la finale.

Même s’il ne retournera jamais au Super Bowl, Drew Brees sera régulièrement à la tête d’un prétendant au titre. Les meilleures chances de la franchise ont eu lieu lors des dernières années, mais les sorties dramatiques se sont succédé. On se rappelle évidemment du « Miracle de Minneapolis » en 2018 et du « no call » en finale de conférence face aux Rams en 2019.

Ce qui manque dans le CV de Drew Brees est un trophée de MVP. Plusieurs fois classé, il n’a jamais réussi à s’offrir le trophée individuel le plus prestigieux (2ème derrière LaDainian Tomlinson en 2006, 2ème derrière Peyton Manning en 2009, 2ème derrière Aaron Rodgers en 2011, 2ème derrière Patrick Mahomes en 2018).

Evènements marquants de la carrière de Drew Brees chez les Saints

  • 2006 : Premier match à plus de 500 yards.
  • 2006 : Record de franchise avec 4 418 yards.
  • 2006 : Première victoire en playoffs.
  • 2008 : Première saison à plus de 5 000 yards
  • 2008 : Offensive Player of the Year
  • 2009 : Vainqueur du Super Bowl XLIV, MVP du match
  • 2011 : Record NFL de yards sur une saison avec 5 476
  • 2013 : Joueur le plus rapide à dépasser la barre des 50 00 yards (183 matchs)
  • 2015 : 5ème joueur de l’histoire et plus rapide à lancer 400 touchdowns (205 matchs)
  • 2016 : Premier jouer avec 100matchs à plus de 300 yards
  • 2016 : 10ème sélection au Pro Bowl
  • 2017 : 3ème joueur et plus rapide à dépasser la barre des 70 000 yards (248 matchs)
  • 2017 : 12ème saison consécutive avec plus de 4 000 yards
  • 2018 : 4ème Quarterback à lancer 500 touchdowns en NFL
  • 2020 : Premier QB de l’histoire avec 80 000 yards en carrière

Du fait de quelques pépins physiques et d’un bras en perte de vitesse, Drew Brees avait montré des signes de fin de parcours depuis 2 ans. Moins prolifique, il a compensé par sa science du jeu et sa précision pour rester performant. Il y a quelques semaines, pour sa dernière quête d’un Super Bowl, Drew Brees est tombé sur une autre légende vivante : Tom Brady.

Records NFL détenus par Drew Brees

  • Yards à la passe : 80 358
  • Passes réussies : 7 142
  • Pourcentage de passes réussies : 67.69%
  • Touchdowns à la passe sur un match : 7 (égalité)
  • Matchs consécutifs avec au moins 1 passe de touchdown : 54

Palmarès et trophées

  • 1x Super Bowl
  • 1x Super Bowl MVP
  • 13x Pro Bowl
  • 5x All-Pro
  • 2x Offensive Player of the Year
  • 1x Comeback Player of the Year