Si la saison 2020 s’annonce inédite, cela ne nous empêchera pas de jouer à notre jeu préféré : la Fantasy Football. Pour vous aider à préparer vos Draft et à bien choisir les joueurs de votre équipe, nous vous proposons des points à chaque position. Vous retrouverez ainsi le classement à la position, les valeurs sûres à cibler, mais également les bons coups à tenter et les risques à prévoir.

Troisième partie avec les Running-backs. 

Le classement des RB

Paramètres utilisés pour les simulations :

  • Scoring PPR
  • Ligues de 12 équipes
1Christian McCaffreyCAR
2Saquon BarkleyNYG
3Ezekiel ElliottDAL
4Alvin KamaraNO
5Dalvin CookMIN
6Derrick HenryTEN
7Austin EkelerLAC
8Clyde Edwards-HelaireKC
9Miles SandersPHI
10Joe MixonCIN
11Kenyan DrakeARI
12Aaron JonesGB
13Nick ChubbCLE
14Josh JacobsLVR
15Chris CarsonSEA
16Todd GurleyATL
17Le’Veon BellNYJ
18Leonard FournetteJAX
19Melvin GordonDEN
20James ConnerPIT
21David JohnsonHOU
22Devin SingletaryBUF
23Mark IngramBAL
24Jonathan TaylorIND
25David MontgomeryCHI
26Kareem HuntCLE
27D’Andre SwiftDET
28Raheem MostertSF
29James WhiteNE
30Tarik CohenCHI
31Cam AkersLAR
32Ronald JonesTB
33Derrius GuiceWAS
34Jordan HowardMIA
35Phillip LindsayDEN
36Kerryon JohnsonDET
37J.K DobbinsBAL
38Ke’Shawn VaughnTB
39Tevin ColemanSF
40Matt BreidaMIA
41Sony MichelNE
42Darrell HendersonLAR
43Marlon MackIND
44Duke JohnsonHOU
45Latavius MurrayNO
46Nyheim HinesIND
47Zack MossBUF
48Alexander MattisonMIN
49Tony PollardDAL
50Justin JacksonLAC

Les stars

Christian McCaffrey, Saquon Barkley, Ezekiel Elliott, Alvin Kamara, Dalvin Cook, Derrick Henry

Grâce à sa polyvalence (1 000 yards au sol comme dans les airs), Christian McCaffrey est une arme ultime en Fantasy. Et après avoir terminé numéro 1 en 2019, il se déclare lui-même comme le choix numéro 1 lors des Drafts cette année. Plutôt logique pour un joueur qui tournait autour des 30 points par match en 2019.

Limité par une blessure, Saquon Barkley a tout de même réussi à se classer dans le top 10 à la position l’année dernière. De retour à 100%, il sera une menace sur toutes les phases et capable de marquer à n’importe quel moment. De quoi justifier un choix dans le top 3 des Drafts Fantasy.

Même si l’attaque de Dallas aura de nombreuses armes offensives, l’efficacité d’Ezekiel Elliott au sol ne sera pas changée. Tout comme son statut de clair numéro 1. Tony Pollard peut gagner du temps de jeu sur les phases aériennes, mais pas lui piquer son job.

Comme Barkley à New York, Alvin Kamara a terminé dans le top 10 en points Fantasy alors qu’il a manqué du temps avec une blessure. RB numéro 1 des Saints au sol et cible de choix pour Drew Brees dans les airs, il devrait récupérer son statut de star Fantasy.

Dalvin Cook s’est imposé comme un des meilleurs RB de NFL et il sera de nouveau le fer de lance de l’attaque des Vikings en 2020. Son potentiel est donc très fort, mais il faut toujours garder en tête son passif de blessures. Viser son backup Alexander Mattison en fin de Draft est une bonne stratégie.

Le leader au sol en 2019 est en position de conserver son statut cette saison. L’attaque des Titans devrait rester centrer autour de lui et il a été très très chaud sur la deuxième partie de saison et en playoffs. Une petite baisse des stats est envisageable, mais la productivité de Derrick Henry devrait rester importante.

Ces 6 stars sortent actuellement dès le 1er tour des Drafts Fantasy, et on ne voit pas ce qui justifierait de ne pas foncer. En format PPR, les RB peuvent être des stars, il faut donc s’assurer les meilleurs joueurs à la position rapidement.

Les choix risqués

Austin Ekeler, Kenyan Drake, Nick Chubb, Melvin Gordon

Dans cette catégorie, les RB cités sont pris tôt lors des Drafts, parfois un peu trop. Ils présentent en effet des risques, liés à différents facteurs, comme des changements au poste de QB ou des situations un peu floues au sein du backfield.

Révélation l’année dernière, Austin Ekeler est aujourd’hui sélectionné au niveau du 2ème tour des Drafts Fantasy. Son potentiel dans le jeu aérien reste très élevé et particulièrement attrayant en PPR. Cependant, ses qualités comme coureur pur restent en-dessous des autres stars à la position, et il n’est pas sûr d’avoir les ballons en redzone avec Justin Jackson et Joshua Kelley dans le mix. De plus, le départ de Philip Rivers peut lui faire mal. Car avec Tyrod Taylor au centre de l’attaque (ce qui est la tendance), le jeu aérien des Chargers sera surement bien plus conservateur. Ne fuyez pas Ekeler, mais attention à ne pas le prendre trop tôt.

Arrivé dans l’Arizona en cours de saison dernière, Kenyan Drake a séduit et même convaincu les Cardinals se lui faire confiance pour être le RB numéro 1. Ses performances sur la deuxième partie de saison sont en effet prometteuses, mais on aimerait avoir la certitude qu’il peut garder ce niveau sur 16 matchs. Jamais dans sa carrière il n’a eu un gros volume, et c’est un problème pour un RB actuellement drafté au niveau du top 10 à la position.

Kenyan Drake Fantasy
Kenyan Drake doit confirmer sur une saison complète (photo : CBS Sports)

Dans le fond, il est logique de voir Nick Chubb sortir très tôt lors des Drafts Fantasy car il s’est imposé comme l’un des meilleurs RB de la ligue en 2019. Cependant, le prendre au 1er tour est un gros risque car il n’est pas seul sur le backfield des Browns. Recruté l’année dernière, Kareem Hunt a progressivement pris de l’importance, notamment dans le jeu aérien. Le risque est donc de voir le travail être plus partagé entre les deux RB cette saison.

En grève pour négocier un contrat en première partie de saison, Melvin Gordon est finalement revenu jouer ensuite, et il n’a pas été transcendant. A l’issue de la saison, les Chargers l’ont laissé partir et il a signé avec les Broncos. Il arrive à Denver pour être le RB numéro 1, mais il ne faut pas oublier Phillip Lindsay trop vite, lui qui a été meilleur que Gordon l’année dernière. Un partage des tâches est probable.

Les potentiels bons coups

Tarik Cohen, Ronald Jones, Tevin Coleman, Darrell Henderson, Alexander Mattison, Justin Jackson, Damien Harris

Sur ce poste clé en Fantasy, et particulièrement en PPR, il est important de prévoir le coup en cas de soucis avec ses RB titulaires. Avoir un « handcuff », c’est-à-dire le remplaçant direct de son titulaire est une stratégie, et miser sur des joueurs à potentiels en est une autre. Et les deux peuvent s’associer.

Le premier joueur de cette liste est un RB qui a déjà été productif dans le passé mais qui sort d’une saison compliquée. Les soucis offensifs de Chicago ne peuvent à priori pas être pire cette saison, et le potentiel dans les airs de Tarik Cohen reste alléchant en format PPR. S’il a de nouveau des passes qui arrivent vers lui, il peut redevenir une arme intéressante.

Même s’il n’a pas encore pu montrer de quoi il était capable, Ronald Jones est un RB avec du potentiel. Et il pourrait bien enfin s’exprimer au sein de l’attaque de feu des Buccaneers en 2020. La signature de LeSean McCoy peut inquiéter pour la Fantasy, mais le vétéran ne vient pas en titulaire. Profitez-en pour drafter Jones tard et faire un bon coup.

A San Francisco, le partage du travail reste un soucis du point de vue Fantasy, car on ne sait jamais quel joueur va avoir le ballon. Raheem Mostert semble bien installé après sa belle saison et ses grosses performances en playoffs, mais cela ne veut pas dire que d’autres RB ne peuvent pas être productifs. Tevin Coleman est plus expérimenté et a plus fait que Mostert dans sa carrière, et il possède des atouts intéressants dans le jeu aérien. Shanahan est clairement attaché à lui et il ne serait pas étonnant de le voir être performant si les blessures le laissent tranquille.

Le cas Darrell Henderson est un pari, qui peut être payant. Todd Gurley n’est plus chez les Rams, et Darrell Henderson semble être le RB numéro 1 actuellement dans la hiérarchie. Cam Akers a été drafté et pourrait avoir son mot à dire, mais Henderson est installé et plus complet. Son potentiel fait qu’il mérite une petite place en fin de Draft.

Alexander Mattison rentre dans la case « handcuff ». Deux arguments font de lui un choix intéressant, que l’on ait Dalvin Cook ou pas dans son effectif. Le premier est que Cook menace de ne pas jouer cette saison s’il n’a pas un nouveau contrat. Et dans ce cas, Mattison serait propulsé RB numéro 1 des Vikings. Le deuxième, si Cook joue, est le risque de blessure de ce dernier. Il n’a jamais terminé une saison en 3 ans, ce qui laisse présager du temps de jeu à son remplaçant direct.

Il y a du changement chez les Chargers puisque Melvin Gordon n’est plus là. Après sa superbe saison 2019, Austin Ekeler a acquis le statut de RB numéro 1, mais on attend de voir s’il peut mener l’équipe au sol sur toute une saison. L’idée est de penser qu’Ekeler va rester très prolifique dans les airs, mais qu’il va avoir du mal à être un vrai pur coureur. Et cela va ouvrir une porte, soit à Justin Jackson, soit au rookie Joshua Kelley.

On termine avec Damien Harris, qui peut être une pépite très bien cachée. Il faudra suivre l’évolution du statut de Sony Michel, le RB numéro 1 des Patriots, qui se remet d’une blessure au pied. Et il ne faut pas oublier que Michel a été moyen en 2019. Bill Belichick pourrait donc chercher à faire tourner et le jeune Harris peut prendre le pouvoir à tout moment s’il a sa chance.

Les rookies

Jonathan Taylor, D’Andre Swift, Cam Akers, J.K Dobbins, Joshua Kelley

Ultra productif avec Wisconsin, Jonathan Taylor a le potentiel d’un titulaire en NFL. Mais il arrive à Indianapolis où un RB est déjà bien installé. Marlon Mack reste en effet sur sa meilleure saison pro, avec plus de 1 000 yards au sol. Taylor pourrait donc démarrer doucement, mais il ne serait pas étonnant de le voir grignoter progressivement du temps de jeu, avant de s’imposer comme le numéro 1.

Pour D’Andre Swift, la situation est encore un peu floue, cependant l’opportunité de s’imposer est important sur le backfield des Lions. Kerryon Johnson est pour le moment le numéro 1 mais il a souvent été blessé et n’a a priori pas entièrement convaincu ses dirigeants, qui ont donc pris Swift lors de la Draft 2020. Même si le volume n’est pas très gros au début pour le rookie, sa polyvalence devrait lui permettre d’être intéressant en PPR rapidement.

La page Todd Gurley étant terminé chez les Rams, il y a une place à prendre. On a déjà vu le cas Darrell Henderson un peu plus tôt, et l’autre candidat est le rookie Cam Akers. La franchise de L.A pourrait opter pour un partage des tâches sur son backfield dès le début de saison. Akers présente cependant moins d’atouts en PPR que D’Andre Swift par exemple.

Baltimore possédait déjà la meilleure attaque au sol en 2019, et ils ont réussi à se renforcer en prenant J.K Dobbins lors de la Draft. Sur le long terme, il devrait être le RB numéro 1 de la franchise, mais pour le moment, il est derrière Mark Ingram. A voir quand la passation aura lieu.

Retrouvez également les analyses des autres positions