Edition de la semaine du 15 février 2021

La semaine a évidemment été marquée par le transfert de Carson Wentz à Indianapolis. Un nouveau mouvement qui annonce une intersaison bien agitée. A Pittsburgh, les questions se centrent autour du QB Ben Roethlisberger. Dans d’autres équipes, le dégraissage à déjà commencé pour tenter de libérer de la masse salariale.


Les Colts recrutent Carson Wentz

A la recherche d’un partenaire pour transférer Carson Wentz, les Eagles ont enfin trouvé quelqu’un avec qui faire affaire. Le Quarterback prend la direction d’Indianapolis. En contrepartie, Philadelphia récupère un choix au 3ème tour de la Draft 2021, et un choix au 2ème tour de la Draft 2022. Ce dernier peut se transformer en choix au 1er tour si Wentz joue plus de 75% des snaps la saison prochaine. On est dans tous les cas bien loin des demandes initiales de Philly. Et même si les Eagles ont réussi à se séparer de leur QB, ils vont continuer à être impacté. En effet, la franchise doit encore absorber plus de 33 millions de dollars de son contrat, un record.

Pour Carson Wentz, le dénouement est plutôt très positif. Il rejoint une franchise qui possède un effectif armé pour aller loin, il est réuni avec son ancien coach Frank Reich, et il devrait être le QB numéro 1 en début de saison. Des conditions qui peuvent lui permettre de rebondir, et de retrouver son meilleur niveau, celui qu’il avait lorsque Reich s’occupait de lui.

Du côté de Philadelphia, c’est donc Jalen Hurts qui devient le QB numéro 1 de la franchise. Intéressant bien que pas transcendant lors de ses quelques matchs joués comme rookie, il a en tout cas les cartes en main. Mais les Eagles ont déjà annoncé qu’ils voulaient le mettre en concurrence. Il faudra voir si la franchise fait signer un « vétéran » comme Ryan Fitzpatrick ou Jameis Winston par exemple, ou si elle décide de prendre un autre jeune joueur lors de la Draft. En possession du 6ème choix, ils sont en tout cas positionnés.

Petite stats pour boucler ce dossier. Aucun des 22 Quarterbacks draftés au 1er tour entre 2009 et 2016 n’est dans son équipe initiale. Un chiffre qui prouve la difficulté de trouver le fameux « Franchise QB ». En peu de temps, les 2 premiers choix de la Draft 2016 (Goff et Wentz) ont été transférés…


Ben Roethlisberger veut continuer

Le Quarterback de 38 ans a fait savoir qu’il voulait continuer à jouer pour Pittsburgh en 2021. Cependant, sa direction ne semble pas encore sûre de son destin. Le problème est que Big Ben coûte très cher (plus de 41 millions de $ en 2021), et que la franchise va être au-dessus du cap prévisionnel. Les Steelers vont donc surement demander à leur QB de baisser fortement son salaire pour rester. En se séparant de lui, ils économiseraient près de 20 millions de $.


Le dégraissage a commencé

A quelques semaines du début du marché des agents libres, les franchises commencent à se préparer. Ainsi, les joueurs devenus « indésirables » sont coupés, et cela permet de dégager un peu de masse salariale. Cette année, la situation risque d’être plus tendue que d’habitude, car le « salary cap » va être revu à la baisse. C’est l’une des conséquences de la diminution des revenus à cause du Covid.

Les premiers mouvements ont déjà eu lieu cette semaine, notamment du côté des Packers et des Panthers. A Green Bay, le LB Christian Kirksey et l’OL Rick Wagner ont ainsi été libéré, après seulement 1 saison au club. Cela permet à la franchise de récupérer environ 10 millions de dollars en masse salariale. Pour Carolina, ce sont 4 joueurs qui ont été coupé. Cela avait commencé avec le DT Kawann Short en début de semaine, puis cela a continué avec le S Tre Boston, le DE Stephen Weatherly et le Punter Michael Palardy.


Leonard Fournette a failli quitter les Bucs

Quelques semaines après la victoire de Tampa Bay au Super Bowl, des petites histoires font surface. C’est le cas d’un échange entre Bruce Arians et Leonard Fournette, qui a eu lieu après la 14ème journée de la saison régulière. Mécontent de son rôle de remplaçant derrière Ronald Jones, le RB a été recadré par son coach. Arians a ainsi demandé au joueur de choisir ce qu’il voulait : « Accepter son rôle partir ».

Heureusement pour les Buccaneers, Fournette a mis de l’eau dans son vin, et il a été l’un des joueurs importants du sacre de son équipe. Surnommé « Playoff Lenny », le RB a totalisé 448 yards et 4 touchdowns en 4 matchs de playoffs, dont 89 yards et 1 touchdown lors du Super Bowl.


Décès de Vincent Jackson à 38 ans

C’est une bien triste nouvelle puisque l’ancien receveur de NFL a été retrouvé mort dans une chambre d’hôtel de Tampa lundi. On ne sait pas encore vraiment les causes du décès, mais le joueur aurait eu des soucis d’alcoolisme et peut-être des problèmes au cerveau. Sa famille a d’ailleurs donné son cerveau pour qu’il soit analysé et qu’il serve à la recherche pour les CTE.

Vincent Jackson
Vincent Jackson sous le maillot des Bucs (photo : 10 News)

Drafté en 2005 par les Chargers, le WR a joué 12 ans en NFL, 7 ans avec San Diego puis 5 saisons à Tampa. 3 fois Pro Bowler, il a attrapé 540 ballons pour 9 080 yards et 57 touchdowns. Il a terminé au-dessus des 1 000 yards à 6 reprises. Jackson avait mis un terme à sa carrière après la saison 2016.


Gus Malzahn devient coach de Central Florida

L’ancien coach de l’université d’Auburn va signer un contrat de 5 ans à hauteur de 11.5 millions de dollars pour s’occuper des Knights.

Gus Malzahn a commencé sa carrière de Coach Principal en 2012, avec Arkansas State, mais il a vite été rappelé par Auburn où il avait été Coordinateur Offensif entre 2009 et 2011. Et dès sa première saison avec les Tigers, il remporte la Conférence SEC avant d’échouer en finale nationale. Auburn participera à des Bowls lors de 7 des 8 saison de Malzahn, avec 2 trophées à la clé. Ce bilan moyen dans ces matchs de prestige et une dernière saison décevante ont finalement poussé les Tigers à se séparer de leur coach.

Malzahn rebondit rapidement et prend en main une université sur la pente ascendante. Excellents de 2017 à 2019, les Knights ont été un peu moins bien en 2020. Toujours classés lors des 3 années précédentes, ils ne l’étaient pas à la fin de la dernière saison. La mission de Gus Malzahn sera de retrouver cette position, de la pérenniser et de continuer à faire progresser UCF.