Edition de la semaine du 22 février 2021

Cette semaine encore, l’actualité est très agitée autour des Quarterbacks de NFL. Ainsi, une saga Russell Wilson est peut-être en train de voir le jour à Seattle, les 49ers rassurent Jimmy Garoppolo, Big Ben et Tom Brady parlent prolongation de contrat, et Dak Prescott est toujours dans l’expectative à Dallas. Mais on commence avec un point sur la recherche d’équipe de J.J Watt.


J.J Watt et la vie d’agent libre

Libéré par les Texans il y a quelques semaines, J.J Watt avait rapidement exprimé son avis sur la « folie » d’être agent libre. Visiblement amusé par ce processus, il a ensuite temporisé avec humour. Il poste ainsi quelques messages intriguant sur Twitter et rend fou les fans de différentes franchises NFL.

Mais le triple vainqueur du trophée de Meilleur Défenseur ne fait pas que s’amuser et il travaille pour trouver sa prochaine franchise. Son objectif premier est de rejoindre une équipe qui lui donnera enfin une chance de remporter un titre. Si les Steelers de son frère T.J ont rapidement été cité, d’autres destinations semblent être favorisées par J.J. D’après Jeremy Fowler d’ESPN, le joueur aurait affiné sa liste à 3 franchises : Buffalo Bills, Green Bay Packers et Tennessee Titans.

La présence des Bills est compréhensible car l’équipe est compétitive et le schéma de jeu défensif correspond bien aux qualités de J.J Watt. Les Packers également sont compétitifs, et c’est l’équipe de cœur du joueur, qui est né dans le Wisconsin et qui a grandit comme fan de Green Bay. La petite surprise est la présence des Titans, qui évoluent dans la même division que Houston. Dans tous les cas, la réponse de J.J Watt semble se rapprocher, et on parle d’un contrat autour de 15-16 millions de dollars annuels.


Au tour de Russell Wilson d’envisager un transfert ?

Cette intersaison s’annonce décidemment particulièrement folle. Après la saga Deshaun Watson à Houston, nous dirigeons-nous vers une saga Russell Wilson à Seattle ? Quelques semaines après avoir fait part de sa frustration à cause de la mauvaise protection et des nombreux sacks subis, le Quarterback laisse planer le doute.

Des sources proches de la franchise rapportent que l’idée d’un transfert a été lancée chez les Seahawks. Et la conclusion est que cela pourrait arriver dans le futur proche, mais pas forcement cette saison… C’est une nouvelle bombe autour d’une autre star de la ligue.

De son côté, Russell Wilson a fait part de son envie de continuer avec Seattle, mais il n’a pas non plus balayé l’idée de partir un jour. Le QB a même donné une liste d’équipes où il se verrait jouer. Quatre équipes sont citées : Chicago Bears, Dallas Cowboys, Las Vegas Raiders, New Orleans Saints.


John Lynch conforte Jimmy Garoppolo

Il y a quelques semaines, les 49ers ont tenté le coup pour faire venir Matthew Stafford. Une preuve que la franchise souhaitait changer les choses au poste de Quarterback. Était-ce un coup unique sur une opportunité intéressante ou une réelle envie de tourner la page Jimmy Garoppolo ?

John Lynch, le président de la franchise, a temporisé cette semaine, et il a affirmé que Jimmy G serait le titulaire pour San Francisco en 2021. Lynch a ainsi déclaré qu’il avait « zéro doute ».

Le problème avec Garoppolo n’est pas forcément son niveau de jeu, car même sans être fabuleux, il affiche un bilan de 26-9 comme titulaire et il a joué un Super Bowl avec les Niners il y a un peu plus d’un an. Le réel soucis est que le QB de 29 ans est souvent blessé. En 3 ans avec San Francisco, il n’a joué qu’une seule saison complète. En 2018, il n’avait participé qu’à 3 matchs, et l’année dernière, il n’a joué que lors de 6 rencontres. Et lorsqu’il a été absent, les 49ers affichent un bilan de 7-21…


Big Ben et les Steelers travaillent pour s’entendre

Le Quarterback a fait part de son envie de continuer au club en 2021, et Pittsburgh veut qu’il soit là. Les deux parties se sont donc rencontrées pour discuter d’un nouveau contrat. Le président des Steelers, Art Rooney, a fait part d’une « réunion productive ». L’idée est de restructurer le gros contrat du Quarterback, afin de libérer du Salary Cap. Car à lui tout seul, Big Ben « mange » plus de 41 millions de dollars en 2021.

Même si son bras n’a plus la puissance d’avant et que sa mobilité est inexistante, Ben Roethlisberger a montré qu’il pouvait encore mener correctement une attaque NFL. En 2020, il a terminé avec 3 803 yards et 33 touchdowns (pour 10 interceptions).


Les Cowboys veulent garder Prescott…mais ne s’engagent pas

Comme il y a un an, les Cowboys doivent gérer la situation contractuelle de leur Quarterback. Dak Prescott a reçu le « Franchise Tag » en 2020, qui avait coûté 31.4 millions de dollars. Et il est possible que cela se reproduise pour 2021, ce qui a couterait 37.7 millions de dollars pour 1 an à Dallas. Un contrat sur le long terme impacterait moins les finances du club.

Du côté de la franchise, on se veut « optimistes » sur un accord avec Prescott. Mais d’après des sources proche du dossier, cet accord est loin d’être fait, et ça n’avance pas beaucoup. En résumé, un nouveau « Franchise Tag » est devenu « probable ».

Dak Prescott
Toujours pas d’accord sur le long terme entre Dak Prescott et les Dallas Cowboys (Photo : Kirby Lee-USA TODAY Sports)

Cette situation floue ne peut pas durer pour des Cowboys, qui doivent trancher sur leur avenir au poste de Quarterback. S’ils n’ont pas envie de s’engager, c’est qu’ils ne voient peut-être pas Dak Prescott comme leur QB sur le long terme. Mais dans ce cas ils doivent préparer le terrain et avoir un plan en cas de départ. Pour la légende du club Emmitt Smith, Dallas doit s’engager avec Dak Prescott et lui donner le contrat qu’il mérite.


Tom Brady pourrait prolonger

En arrivant à Tampa, Tom Brady avait signé un contrat de 2 ans. Après la victoire des Bucs au Super Bowl, le QB a annoncé qu’il irait au bout de son contrat et qu’il serait donc de retour en 2021. Mais Jason Licht, le président de la franchise, n’exclut pas une prolongation du QB de 43 ans. Licht a déclaré que c’était une « association de rêve » et qu’il voulait que ça continue.

On peut comprendre la motivation de la direction des Buccaneers. La franchise a pris le risque de faire venir Brady et ça été payant avec un titre immédiat. Dans un nouveau système pour la première fois de sa carrière, le QB a lancé pour 4 633 yards et 40 touchdowns, avant de dominer en playoffs avec 1 061 yards et 10 touchdowns.


Les Jets attendent avant de trancher sur le cas Darnold

L’un des principaux dossiers pour le nouveau staff des Jets est de faire un choix au poste de Quarterback. Sam Darnold a globalement déçu depuis sa sélection lors de la Draft 2018, mais il est encore très jeune (23 ans) et conserve un potentiel intriguant. La franchise New Yorkaise ne se précipite pas et préfère temporiser.

En possession du 2ème choix lors de la Draft 2021, les Jets sont donc en position pour prendre un nouveau Quarterback (probablement Zach Wilson, Justin Fields ou Trey Lance). L’objectif de Robert Saleh et de son équipe est d’observer et d’analyser de près tous les prospects avant de faire un choix.


Aaron Jones intéressé par les Dolphins

En fin de contrat à Green Bay, Aaron Jones ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. Les Packers peuvent tenter de le conserver en lui proposant un nouveau contrat, mais la situation n’est pas évidente en termes de Salary Cap. Un Franchise Tag est également une option pour Green Bay. Dans le cas où le RB n’est pas conservé, il pourra tester le marché des agents libres. Et il sera surement convoité.

Le joueur s’est lui-même exprimé sur cette possibilité et il a cité Miami comme une destination intéressante. Les Dolphins ont été étonnant la saison dernière, manquant les playoffs de justesse alors qu’ils sont toujours en construction. Sans réel RB numéro 1, ils seraient tout de suite plus forts avec Aaron Jones sur le backfield. Ce dernier reste sur deux superbes saisons, avec 1 084 yards et 16 touchdowns en 2019, puis 1 104 yards et 9 touchdowns en 2020.


Fin de carrière pour Mike Iupati

Le Guard a annoncé cette semaine qu’il mettait un terme à sa carrière, après 11 saisons en NFL et 4 Pro Bowls. Sélectionné en 17ème position de la Draft 2010 par les 49ers, il a joué ses 5 premières saisons à San Francisco. Il fait rapidement partie des références à son poste et participe à 4 Pro Bowls consécutifs entre 2012 et 2015. Sa dernière apparition se fait sous le maillot des Cardinals, qu’il a rejoint en 2015. Il jouera 4 saisons dans l’Arizona, avant de partir tester une autre franchise de la NFC West : Seattle. Chez les Seahawks lors des 2 dernières années, il a finalement décidé de s’arrêter à l’âge de 33 ans, et avec 140 matchs joués dans l’élite.


La NFL veut doubler le prix des droits de diffusion

Les temps sont durs pour tous les monde, et la NFL a connu un gros manque à gagner cette saison. Un des moyens pour faire rentrer plus d’argent, aussi bien sur le court terme que dans la durée, est la renégociation des contrats de diffusion. Les discussions doivent débuter bientôt car un nouveau contrat doit être signé cette année.

Et la NFL s’annonce gourmande puisqu’elle viserait une augmentation de 100% du prix des droits de diffusion. La ligue en a déjà parlé aux différents acteurs, qui sont NBC, CBS, Fox et Disney (qui détient ESPN). Le groupe Disney a d’ailleurs déjà fait part de son refus de payer 3.8 milliards de dollars pour les droits du Monday Night Football, qui coutent 1.9 milliards depuis le dernier contrat en 2011.

Parmi les autres contrats en cours, voici les montants pour chaque diffuseur :

  • Fox : 1.1 milliards $ par an
  • CBS : 1 milliard $ par an
  • NBC : 960 millions $ par an (pour le Sunday Night Fooball)
  • AT&T (via DirecTV) : 1.5 milliards par an

Update : La NFL et Disney viennent de se mettre d’accord sur un montant de 2.6 milliards de dollars par an pour le renouvellement des droits du Monday Night Football. De plus, la chaîne ABC fait son retour dans la rotation pour le Super Bowl.