Retour sur la saison 2020-2021 des Rookies. En s’appuyant sur les performances des joueurs, leurs stats, mais également sur leurs apparitions dans notre équipe-type, nous avons retenu les meilleurs à chaque position. Voici notre Dream Team Rookie de la saison.


Attaque

Quarterback

Justin Herbert (Los Angeles Chargers)

  • Stats 2020 : 4 336 yards, 31 TD – 10 INT
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 1 (1x remplaçant)

QB le plus attendu car numéro 1 de la Draft et titulaire d’entrée pour Cincinnati, Joe Burrow a plutôt conforté son statut de potentielle star au niveau supérieur. Même si les Bengals ne sont pas encore compétitifs, sa présence a changé beaucoup de choses. Hélas, sa saison rookie a été stoppée nette par une blessure sérieuse au genou. Il devrait faire son retour pour le début de la prochaine saison, espérons-le en pleine forme.

Cette saison tronquée a ouvert la place à un autre Quarterback, propulsé titulaire de manière anticipée chez les Chargers. Justin Herbert ne devait pas vraiment jouer si tôt, car jugé pas prêt, mais une blessure de Tyrod Taylor a changé les plans. Et une fois en place, Herbert a fait ce qu’il fallait pour rester. Impressionnant de calme et de confiance, il a joué à un excellent niveau et a battu de nombreux records NFL. Ses 31 touchdowns sont ainsi une nouvelle référence. Justin Herbert a été élu Meilleur Rookie Offensif en fin de saison.

Remplaçant : Joe Burrow (CIN)

Running-backs

Jonathan Taylor (Indianapolis Colts

  • Stats 2020 : 1 169 yards, 11 TD
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 3 (2x titulaire, 1x remplaçant)

James Robinson (Jacksonvilles Jaguars)

  • Stats 2020 : 1 070 yards, 7 TD
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 1 (1x remplaçant)

La cuvée 2020 de running-backs s’est avérée relativement bonne. Plusieurs équipes ont ainsi trouvé des titulaires en puissance. Et si certains étaient attendus, d’autres sont sortis de nulle part.

Ultra prolifique au niveau universitaire avec Wisconsin, Jonathan Taylor a ouvert la saison comme remplaçant à Indianapolis. Mais une blessure rapide de Marlon Mack lui a donné une opportunité. Pas forcément toujours convaincant au départ, il a terminé la saison très fort et s’est imposé comme le clair numéro 1 sur le backfield des Colts. Taylor finit avec 1 169 yards au sol, le meilleur total pour un rookie cette année, et 11 touchdowns, le meilleur total également (à égalité avec Antonio Gibson).

Dans les autres joueurs qui ont répondu aux attentes, on peut citer Clyde Edwards-Helaire, sélectionné au 1er tour de la Draft et très utilisé par les Chiefs, ou J.K Dobbins, qui a mis Mark Ingram sur le banc à Baltimore.

Mais la grosse surprise est la superbe saison de James Robinson avec les Jaguars. Non-drafté, le RB s’est retrouvé propulsé titulaire lors de la 1ère journée, après le départ de Leonard Fournette. Et il a su saisir sa chance en gagnant 1 070 yards et en marquant 7 fois au sol.

Remplaçants : Antonio Gibson (WAS), J.K Dobbins (BAL)

Receveurs

Justin Jefferson (Minnesota Vikings)

  • Stats 2020 : 88 réceptions, 1 400 yards, 7 TD
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 4 (2x titulaire, 2x remplaçant)

Chase Claypool (Pittsburgh Steelers)

  • Stats 2020 : 62 réceptions, 873 yards, 9 TD
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 1 (1x titulaire)

Cinquième WR sélectionné lors de la Draft 2020, en 22ème position, Justin Jefferson est celui qui a été le plus performant. Sélectionné par les Vikings pour remplacer Stefon Diggs, une tâche par évidente, il a largement répondu aux attentes. Seul WR rookie à passer la barre des 1 000 yards dans les airs, il a surtout battu le record NFL pour un rookie avec 1 400 yards. Ses 88 réceptions sont également de loin une référence cette année. Terminer sa première saison en NFL en éclipsant des records de franchise détenus par Randy Moss, c’est plutôt pas mal.

Plusieurs WR rookie ont eu un impact clair au sein de l’attaque de leur équipe. CeeDee Lamb est vite devenu la 2ème option à Dallas, Tee Higgins a fait de même à Cincinnati, en Brandon Aiyuk a montré ses qualités explosives malgré des blessures à San Francisco. Des joueurs comme Laviska Shenault (Jacksonville), Jerry Jeudy (Denver) ou Darnell Mooney (Chicago) ont également montré de belles choses.

Mais hormis Justin Jefferson, un autre joueur s’est distingué. Il s’agit de Chase Claypool, qui s’est imposé comme une menace constante en redzone pour les Steelers. Auteur de 9 touchdowns, la meilleur score chez les rookies, il a explosé lors de plusieurs matchs. Il termine également 4ème en yards (873) et en réceptions (62).

Remplaçants : CeeDee Lamb (DAL), Brandon Aiyuk (SF), Tee Higgins (CIN)

Tight-end

Cole Kmet (Chicago Bears)

  • Stats 2020 : 28 réceptions, 243 yards, 2 TD
  •  Présence dans l’équipe-type Foot-US : 0

Pas grand-chose à se mettre sous la dent à cette position de tight-end en 2020. Peu de rookies ont eu un temps de jeu conséquent, et les stats ne sont pas géniales. Les deux TE les plus prolifiques sont Harrison Bryant et Cole Kmet, et ils n’arrivent même pas à 250 yards. Le plus prometteur semble tout de même le joueur des Bears, qui apparaît prêt à prendre un rôle de titulaire la saison prochaine.

Remplaçant : Harrison Bryant (CLE)

Ligne offensive

Tristan Wirfs (Tampa Bay Buccaneers)

  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 3 (2x titulaire, 1x remplaçant)

Mekhi Becton (New York Jets)

  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 0

Jedrick Wills (Cleveland Browns)

  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 2 (1x titulaire, 1x remplaçant)

Michael Onwenu (New England Patriots)

  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 2 (2x remplaçant)

Damien Lewis (Seattle Seahawks)

  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 1 (1x remplaçant)

Sur les linemen pris au 1er tour de la Draft, il y a eu un peu de tout. Plusieurs, comme Tristan Wirfs, Mekhi Becton ou Jedrick Wills ont confirmé leur statut en sortant des saisons prometteuses voire déjà abouties. D’autres, comme Andrew Thomas ou Austin Jackson, ont souffert, mais ont montré des promesses par moment. Et certains, comme Isaiah Wilson, n’ont pas vu le terrain.

Le joueur qui se distingue cette saison est Tristan Wirfs, auteur de performances excellentes toute l’année et champion NFL au bout. Missionné de protéger le côté droit de Tom Brady, il a démarré tous les matchs, il est le seul joueur de l’effectif de Tampa à avoir joué tous les snaps, il n’a alloué qu’un seul sack, et il a soulevé le trophée Lombardi.

Mekhi Becton pour les Jets et Jedrick Wills pour les Browns ont prouvé leurs potentiels au poste de Left Tackle. Le premier a encore un peu de travail en protection de son QB, mais il est déjà parfois dominant au sol. Le second s’est montré plutôt très sûr pour protéger Baker Mayfield.

Si les Tackles dominent, quelques Guards et/ou Centres se sont également montrés à leur avantage. Particulièrement Damien Lewis à Seattle. Il doit réduire les pénalités, mais son apport sur les phases au sol a fait beaucoup de bien.

La véritable pépite à cette position a été trouvée par les Patriots au 6ème tour de la Draft. Michael Onwenu a beaucoup joué et sur presque toutes les positions de la ligne offensive de New England. Et que ce soit comme Tackle ou comme Guard, il a brillé. Très bon au sol, il a également été solide en protection, puisqu’il n’a été pénalisé qu’une seul fois et qu’il n’a alloué que 14 pressions en 927 snaps.

Remplaçants : Andrew Thomas (NYG), Kevin Dotson (PIT), Ezra Cleveland (MIN)


Défense

Defensive Tackles

Derrick Brown (Carolina Panthers)

  • Stats 2020 : 26 plaquages, 2 sacks
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 0

Javon Kinlaw (San Francisco 49ers)

  • Stats 2020 : 24 plaquages, 2 sacks
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 0

Aucun Defensive Tackle rookie n’a vraiment été impressionnant, mais plusieurs ont montré des qualités certaines. Derrick Henry et Javon Kinlaw en tête. Le premier semble être une base solide de la fondation défensive des Panthers. Globalement solide au sol, il a également apporté de la pression depuis l’intérieur. Le second a du prendre plus de responsabilité du fait des nombreuses blessures sur la ligne défensive des 49ers. Ça n’a pas toujours été parfait, mais le potentiel est élevé. Mieux entouré et plus libre, il peut exploser.

Remplaçants : Raekwon Davis (MIA), Tershawn Wharton (KC)

Edges

Chase Young (Washington Football Team)

  • Stats 2020 : 33 plaquages, 6 sacks, 5 fumbles forcés
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 3 (2x titulaire, 1x remplaçant)

Alex Highsmith (Pittsburgh Steelers)

  • Stats 2020 : 32 plaquages, 2 sacks
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 0

Logiquement élu Meilleur Rookie Défensif, Chase Young a montré pourquoi il était vu comme le Meilleur prospect défensif de la dernière Draft. Sélectionné en 2ème position par Washington, il a rejoint un front-seven jeune et lui a encore fait passer un niveau. Souvent perturbant et régulièrement dominant, il termine sa saison rookie avec 6 sacks et 5 fumbles forcés. Ses 40 pressions au total sont une référence parmi les rookies. S’il confirme, Young sera un candidat au trophée de Meilleur Défenseur de NFL à un moment de sa carrière.

Chase Young Rookie
Chase Young a justifié les attentes lors de sa première saison en NFL (photo : AP)

Ensuite, aucun autre joueur n’a été proche du niveau de Chase Young. Assez attendu, K’Lavon Chaisson a plutôt déçu à Jacksonville. Le plus intéressant a été Alex Highsmith, dans un rôle de rotation chez les Steelers. Auteur de 21 pressions et 2 sacks malgré un temps de jeu limité, il peut s’épanouir dans cette bonne défense.

Remplaçants : Alton Robinson (SEA), Yetur Gross-Matos (CAR)

Linebackers

Patrick Queen (Baltimore Ravens)

  • Stats 2020 : 76 plaquages, 3 sacks, 3 fumbles forcés, 1 interception
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 1 (1x titulaire)

Kenneth Murray (Los Angeles Chargers)

  • Stats 2020 : 79 plaquages, 1 sack
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 1 (1x remplaçant)

Depuis le départ de C.J Mosley, les Ravens cherchaient un linebacker pour patrouiller au cœur de leur défense. Et ils l’ont trouvé avec Patrick Queen. Alors oui, il y a encore du déchet, mais l’impact et le volume de jeu est là. Que ce soit au sol (76 plaquages), en couverture (1 interception) et en pass-rush (20 pressions, 3 sacks), Queen sait tout faire.

Dans un registre plus restreint, principalement sur les phases au sol, un autre Linebacker sélectionné au 1er tour de la Draft a été bon. Kenneth Murray s’est en effet rapidement fait une place au cœur de la défense des Chargers. Avec 79 plaquages, il termine leader à la position dans ce secteur. Avec Herbert puis Murray, la franchise de Los Angeles a réussi son 1er tour en 2020.

Premier LB pris lors de la Draft, dès le 8ème choix, Isaiah Simmons a connu des débuts douloureux. Souvent pris à revers, notamment en couverture, il a fini par corrigé le tir. Sa fin de saison est encourageante pour la suite.

Remplaçants : Isaiah Simmons (ARI), Mykal Walker (ATL)

Cornerbacks

Trevon Diggs (Dallas Cowboys)

  • Stats 2020 : 52 plaquages, 3 interceptions, 12 passes déviées
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 0

L’Jarius Sneed (Kansas City Chiefs)

  • Stats 2020 : 33 plaquages, 3 interceptions, 4 passes déviées
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 1 (1x titulaire)

Le poste de Cornerbacks est l’un des plus difficiles dans la transition entre le niveau universitaire et la NFL. Il est donc normal de voir les rookies souffrir et être souvent visés. Mais certains joueurs ont réussi à tenir leur rang malgré tout. Dans un rôle de quasi-titulaire, Trevon Diggs s’est montré intéressant au sein d’une défense de Dallas pourtant à la rue. Il a terminé la saison leader à la position chez les rookies en interceptions (3) et en passes déviées (12).

L’autre joueur qui a tiré son épingle du jeu est L’Jarius Sneed à Kansas City. Un bon coup de la Draft, car sélectionné 4ème tour, il a rapidement fait partie de la rotation sur les lignes secondaires des Chiefs. Auteur de 3 interceptions, il n’a concédé qu’un seul touchdown sur la saison. Il est clairement le CB rookie qui s’en est le mieux sortir en couverture.

Les deux joueurs sélectionnés très tôt lors de la Draft, Jeffrey Okudah et C.J Henderson, ont souvent été en difficulté. Le fait de jouer pour des équipes très moyennes, voire mauvaises, n’a pas aidé.

Remplaçants : Jaylon Johnson (CHI), Cameron Dantzler (MIN)

Safeties

Antoine Winfield (Tampa Bay Buccaneers)

  • Stats 2020 : 66 plaquages, 3 sacks, 1 interception
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 0

Jeremy Chinn (Carolina Panthers)

  • Stats 2020 : 89 plaquages, 1 sack, 1 interception
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 3 (1x titulaire, 2x remplaçant)

Jordan Fuller (Los Angeles Rams)

  • Stats 2020 : 50 plaquages, 3 interceptions
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 2 (1x titulaire, 1x remplaçant)

La cuvée de Safety est peut-être celle qui a la plus performante cette année. Plusieurs joueurs, comme Antoine Winfield, Jeremy Chinn, Jordan Fuller et Julian Blackmon, se sont rapidement imposés comme des joueurs importants.

Père d’un fameux joueur de NFL, Antoine Winfield n’a pas mis longtemps à écrire sa propre histoire. Champion dès sa première saison, il a vite imposé son intensité sur les lignes secondaires des Bucs. Auteur de 66 plaquages, 1 interception et 3 sacks, il peut tout faire. Des qualités partagées par Jeremy Chinn, omniprésent au sein de la défense des Panthers, et longtemps dans le coup pour le trophée de Meilleur Rookie Défensif. Chinn termine la saison avec 89 plaquages (le meilleur total chez les Rookies).

Excellent au sein de la meilleure défense de NFL, Jordan Fuller a fait sa partie du boulot. Il signe notamment 3 interceptions, le meilleur total chez les rookies cette année. Il s’est également illustré par ses performances très solides au sol.

Remplaçants : Julian Blackmon (IND), Kamren Curl (WAS)


Equipes-spéciales

Kicker

Rodrigo Blankenship (Indianapolis Colts)

  • Stats 2020 : 28/34 FG, 57/59 XP
  • Sélections dans l’équipe-type Foot-US : 1 (1x titulaire)

Deux kickers ont joué toute la saison : Rodrigo Blankenship pour les Colts et Tyler Bass pour les Bills. Les deux ont des stats plutôt similaires en termes de pourcentage de réussite, mais Blankenship s’est montré plus de fois décisif.

Remplaçant : Tyler Bass (BUF)

Punter

Tommy Townsend (Kansas City Chiefs)

  • Stats 2020 : 52 punts, 2 339 yards, 45 YPA
  • Sélection dans l’équipe-type Foot-US : 1 (1x titulaire)

Sur ses 52 punts, Tommy Townsend en a envoyé 20 dans les 20 yards adverses.

Remplaçant : Joseph Charlton (CAR)

Returner

Isaiah Rodgers (Indianapolis Colts)

  • Stats 2020 : 21 KR, 578 yards, 1 TD
  • Sélection dans l’équipe-type Foot-US : 1 (1x titulaire)

Ce poste se jouait entre deux joueurs : Isaiah Rodgers, le CB des Colts, et Devin Duvernay, le WR des Ravens. Si tous les deux ont marqué 1 touchdown, le premier prend finalement l’avantage avec un plus gros total de yards (692 contre 598) et une meilleure moyenne (28.8 yards contre 27.5).

Remplaçant : Devin Duvernay (BAL)