C’est la grosse information de la semaine, J.J Watt va rejoindre le désert de l’Arizona et signer avec les Cardinals. Destination surprise dans un premier temps, elle est finalement un choix qui fait sens. La franchise est prête à lui donner le numéro 99, pourtant retiré, et croit que l’ajout d’un triple vainqueur du trophée de Meilleur Défense de NFL peut faire passer un cap à la défense et à l’équipe toute entière.


Une destination surprise

Après une saison tumultueuse en interne et compliquée sur le terrain, les Texans sont entrés dans une intersaison floue et délicate. La saga Deshaun Watson anime les débats, et le départ de J.J Watt était également devenu inéluctable. En fin de course à Houston et lassé par les mauvais résultats, la légende du club voulait aller voir ailleurs. Il en a fait la demande et la franchise l’a laissé libre après 10 ans de bons et loyaux services.

Sur le marché pour la première fois de sa carrière, J.J Watt s’est pris au jeu et a laissé planer le doute. Après avoir dit qu’être agent libre était « fou », il a demandé du temps pour faire son choix. Recruté par son frère pour le rejoindre à Pittsburgh, il a logiquement été convoité par de nombreuses équipes. De son côté, le joueur a été clair, il veut jouer pour une franchise qui peut remporter le Super Bowl. Rapidement, sa liste s’affine, et des équipes comme Green Bay, Buffalo et Tennessee semblaient tenir la corde.

Mais quelques jours plus tard, J.J Watt prend tout le monde par surprise en postant une photo de lui sur les réseaux sociaux. La légende est simple : « source : moi », et on y voit le joueur faire de la musculation avec un t-shirt aux couleurs des Cardinals. Les détails arrivent rapidement et révèlent que Watt va signer un contrat de 2 ans et 31 millions de dollars avec la franchise de l’Arizona.

Un choix qui a sa logique

Pour beaucoup de suiveurs de la NFL, J.J Watt a fait le choix de l’argent sur ce coup. Pour certains, la déception de ne pas le voir jouer pour leurs franchises joue, pour d’autres c’est l’opportunité manquée de le voir évoluer avec ses frères à Pittsburgh… Mais soyons réalistes, les Steelers n’avaient pas l’argent nécessaire pour le faire signer, et ils ont d’autres besoins plus importants que de renforcer leur défense.

En choisissant les Cardinals, J.J Watt va en fait retrouver des personnes qu’il connaît bien. La première personne est le Coordinateur Défensif d’Arizona, Vance Joseph, qui a coaché Watt à Houston lors de ses 3 premières saisons en NFL. Des années où le pass-rusher avait été excellent. Watt va donc retrouver un coach avec qui il a été bon et qui utilise un schéma qu’il connaît très bien. C’est un gros avantage pour son intégration. L’autre personne avec qui Watt est familier est le receveur DeAndre Hopkins, qui était son coéquipier chez les Texans. Ce dernier a d’ailleurs dû s’occuper du lobbying pour le faire venir.

J.J Watt et DeAndre Hopkins
J.J Watt retrouve un ancien coéquipier, DeAndre Hopkins (photo : Getty)

Les Cardinals peuvent-ils remporter le Super Bowl ?

Une autre critique du choix de Watt se porte sur le fait que pour beaucoup, les Cardinals ne sont pas en position de gagner un Super Bowl. La franchise a en effet manqué les Playoffs cette saison, même si ce n’est pas passé loin. Avec un bilan de 8-8, ils ont été doublés de justesse par les Bears. Et si on se penche sur le résultats d’Arizona durant la saison, on se rend compte que l’équipe a été constamment compétitive, tout en évoluant dans une des divisions les plus relevées de la ligue.

Les Cards ne sont pas des favoris pour aller au Super Bowl, mais ils ne sont pas non plus à des années lumières. En continuant de se renforcer dans les bonnes zones, ils peuvent aller chercher quelques victoires de plus et avoir leur mot à dire dans la NFC.

L’un des arguments de la franchise est la présence de Kyler Murray. Le Quarterback est l’une des jeune stars de la NFL, et J.J Watt lui-même en est convaincu. Le défenseur a d’ailleurs écrit au QB en lui disant : « je viens car je crois en toi ». Autre joueur dominant présent dans l’équipe, DeAndre Hopkins est l’un des meilleurs WR de la ligue. Offensivement, le potentiel des Cardinals est très élevé.

En défense, l’arrivée de J.J Watt est un renfort de poids. Le pass-rush s’annonce notamment particulièrement dangereux. Même si Haason Reddick n’est pas conservé (il est en fin de contrat), Arizona va enregistrer le retour de Chandler Jones, blessé cette année. A 100%, Watt et Jones sont deux des plus grosses menaces de la ligue pour les QB adverses. Un chiffre le prouve puisqu’ils sont les deux joueurs qui comptent le plus de sacks depuis 2012 : 97 pour Jones, 95.5 pour Watt. Si l’on ajoute une autre star comme Budda Baker, et un jeune joueur prometteur comme Isaiah Simmons, on obtient des bases solides. Si les Cardinals parviennent à trouver un bon Cornerback, la défense devrait être en bonne position.

Que reste-t-il dans le réservoir de J.J Watt ?

Finalement, la principale question est de savoir dans quel état physique est J.J Watt. A 31 ans, il n’est plus tout jeune, et son corps l’a déjà lâché à de nombreuses reprises lors des dernières saisons. Il a en effet manqué 32 matchs sur les 5 dernières années…

En 2020, il a joué tout les matchs, mais a connu une de ses moins bonnes saisons en termes de statistiques, avec seulement 5 sacks. Des stats qui ne racontent évidemment pas toute l’histoire, car en réalité, Watt a été plutôt performant, notamment au sol. Sa baisse d’efficacité en pass-rush peut notamment être expliquée par les problèmes défensifs globaux de Houston, et l’absence d’un autre pass-rusher. Watt a ainsi été pris par 2 bloqueurs lors de 30% des snaps, le record en NFL la saison passée.

En résumé, si son corps le laisse tranquille, il saura encore se montrer dangereux, particulièrement avec une autre menace comme Chandler Jones à l’opposé.

Conclusion

Il y a 1 mois, les Buccaneers ont remporté le Super Bowl. Au même moment l’année dernière, la franchise de Tampa Bay était moins bonne que celle d’Arizona avant l’arrivée de J.J Watt. Certes, le défenseur n’aura pas l’impact de Tom Brady, mais il peut booster cette défense, et avec d’autres renforts, permettre à l’équipe d’aller chercher 2 ou 3 victoires de plus. Oui, Buffalo ou Green Bay sont plus proches d’un Super Bowl aujourd’hui, mais les Cardinals n’en sont pas si loin.

Pour J.J Watt, cette destination fait sens car il connaît le système défensif, car il croît en cette équipe, et car il aura l’occasion d’affronter Houston en 2021…

Retrouvez aussi l’actualité de la semaine dernière