Edition de la semaine du 1er mars 2021

L’actualité a été assez riche encore cette semaine, avec notamment de nombreux mouvements au sein des franchises de NFL. Le dégraissage continue pour libérer de la masse salariale, et certains joueurs voient leurs contrats restructurés pour pouvoir rester. Nous faisons également le point sur la saga Russell Wilson à Seattle, et nous parlons de deux Quarterbacks de la prochaine Draft.


Washington ne conservera pas Alex Smith

Les belles histoires ont également un fin. Alex Smith, qui a fait un retour miraculeux sur les terrains en 2020, ne va pas continuer l’aventure dans la capitale. Très gravement blessé à la jambe en 2018, le QB avait dû subir 17 opérations et était passé tout proche d’une amputation. Le simple fait de le revoir jouer en NFL était incroyable. Il a joué 8 matchs pour Washington cette saison, lançant pour 1 582 yards, 6 touchdowns et 8 interceptions, et aidant son équipe à remporter la division NFC East et à atteindre les Playoffs. En fin de saison, son retour a logiquement été récompensé par le trophée de « Comeback Player of the Year ».

Mais pour la suite, Washington a d’autres plans au poste de Quarterback. On ne sait pas encore si Smith sera coupé ou s’il sera transféré, mais un mouvement rapide est attendu. Pour le moment, Taylor Heinicke, qui avait séduit lors du match de Wild-Card face à Tampa, a été prolongé, mais la franchise peut chercher un autre titulaire durant le marché des agents libres ou lors de la Draft.

Dans un entretien récent au magazine GQ, Alex Smith a dévoilé qu’il s’attendait à cette décision de la part de ses dirigeants. Le Quarterback a même révélé qu’il avait rapidement compris qu’il ne faisait pas partie des plans de l’équipe lorsqu’il est revenu. Smith dit clairement que Washington « ne voulait pas de lui, qu’il ne voulait pas lui donner une chance ». Sans les blessures (Kyle Allen) et les piètres performances (Dwayne Haskins), Alex Smith n’aurait surement jamais revu le terrain en 2020.

Dans un communiqué de la franchise, paru hier, Ron Rivera explique qu’il a rencontré Alex Smith récemment. Le coach dit ensuite qu’il a accepté la demande du QB d’être libéré.


Les Seahawks fatigués par la saga Russell Wilson

La situation n’est pas idéale à Seattle, avec un Quarterback frustré et une organisation qui s’agace. Mais contrairement aux Texans, qui refusent d’écouter les offres de transfert, les Seahawks répondent au téléphone. La franchise ne cherche pas à vendre absolument Russell Wilson, mais ils écoutent les nombreuses propositions.

De son côté, Russell Wilson semble être intrigué par Chicago, qui apparaît de plus en plus comme sa destination préférée en cas de transfert. Le Quarterback apprécie le coach Matt Nagy, la construction sur la ligne offensive et le marché de la ville de Chicago. Les Bears font partie des équipes très intéressées par Wilson, et ils devraient tenter le coup de manière agressive.


Mac Jones continue de recevoir des louanges

Grâce à une superbe saison 2020 avec Alabama et à un Senior Bowl très convaincant, Mac Jones est le Quarterback à la mode. Sa cote ne cesse de grimper, si bien que de nombreux experts le voient désormais comme un potentiel top 10 lors de la Draft.

Mais les recruteurs et spécialistes ne sont pas les seuls à être positifs avec Jones, car ses anciens coéquipiers ne tarissent pas d’éloge. Cela avait commencé avec DeVonta Smith lors du Senior Bowl. Lors d’une interview, le vainqueur du trophée Heisman a dû répondre à la question : « qui est le meilleur QB entre Tua Tagovailoa et Mac Jones ? » Et sans hésiter, le WR avait répondu Mac Jones. Cette semaine, son coéquipier chez les Crimson Tide, Jaylen Waddle, a eu la même réponse. Aucun des deux receveurs n’a critiqué Tua, mais ils semblent être d’accord sur qui ils préfèrent.

De son côté, Tua Tagovailoa lui-même reconnaît le talent de son successeur. Le QB des Dolphins a ainsi comparé Mac Jones à « un Tom Brady en plus mobile ».


Les recruteurs s’interrogent au sujet de Trey Lance

La Draft 2021 s’annonce particulièrement intéressante car de nombreuses équipes cherchent un nouveau Quarterback. De ce fait, 5 QB pourraient sortir très rapidement en avril prochain. Si Trevor Lawrence est le clair numéro 1, la hiérarchie varie derrière. Justin Fields et Zach Wilson semble être en concurrence pour le 2ème choix, et Mac Jones voit sa cote grimper depuis le Senior Bowl.

Les interrogations aujourd’hui se portent sur Trey Lance. Pour certains, il est le QB avec le plus de potentiel de cette classe, grâce à un bras puissant et de grosses qualités athlétiques. Pour d’autres, son manque d’expérience et de matchs à haut niveau fait peur. Lorsque l’on regarde la saison 2019 de Trey Lance, on ne peut être qu’impressionné. Dominant avec North Dakota State, le QB avait lancé pour 2 786 yards et 28 touchdowns, sans lancer la moindre interception, et il avait ajouté 1 100 yards et 14 touchdowns au sol. Les Bisons avaient terminé invaincus et champions en FCS. Le premier problème est ce niveau FCS, le deuxième échelon au niveau universitaire, où l’adversité est bien moins forte qu’en FBS. Le deuxième soucis est que Lance et son équipe n’ont quasiment pas joué en 2020 à cause du Covid.

Trey Lance
Potentiel énorme mais interrogations, Trey Lance divise les recruteurs (photo : Charlotte Observer)

En résumé, Trey Lance possède un potentiel énorme, mais il n’est peut-être pas encore prêt à débuter en NFL. Certes on se disait déjà ça sur Justin Herbert, et il a prouvé le contraire, mais Lance n’a pas l’expérience du haut niveau comme le QB d’Oregon.


Fin de série pour North Dakota State

En parlant des Bisons, l’ancienne équipe de Trey Lance, ils ont connu la défaite pour la première fois depuis le novembre 2017… Meilleure équipe de FCS depuis plusieurs saisons maintenant, avec notamment 3 titres de champions consécutifs, North Dakota State affichait ainsi une série de 39 victoires consécutives, avant de chuter face à Southern Illinois le week-end dernier (38-14).  Une défaite surprise, notamment par l’écart, qui est le plus important depuis 16 ans contre les Bisons.

Cela met également fin à une série historique de victoires, car gagner autant de match reste rare. Deux universités ont remporté plus de 40 matchs dans l’histoire du football universitaire, Washington (entre 1908 et 1914) et Oklahoma (entre 1953 et 1957). Les Sooners ont d’ailleurs le record avec 47 succès de rang. Depuis 2000, les plus grosses séries sont celles de USC et Miami (34 victoires consécutives) et de Clemson et Florida State (29). 


Le point sur les mouvements en NFL

Cela avait débuté la semaine dernière, les franchises de NFL continuent de se séparer de joueurs qui coutent trop cher. L’objectif est de libérer de la masse salariale afin de signer d’autres joueurs. Rappelons que le nouveau « Salary cap » sera en baisse et devrait tourner autour de 185 millions de dollars, alors qu’il était de 198 millions en 2020. 11 équipes sont actuellement prévues au-dessus de ce montant.

A Miami, c’est Kyle Van Noy qui a été libéré, un an seulement après avoir rejoint la Florida avec un contrat de 4 ans et 51 millions de $. Le Linebacker s’est dit « surpris et déçu » de la décision des Dolphins. Un choix qui permet à Miami d’économiser près de 10 millions de $ en masse salariale. D’après le Boston Herald, il est possible que Van Noy revienne chez les Patriots.

Chez les Vikings, c’est le TE Kyle Rudolph qui a été libéré, après 10 saisons au club. Membre important de l’attaque de Minnesota pendant de nombreuses saisons, il arrive en fin de course et Irv Smith Jr est prêt à prendre la relève. Rudolph quitte Minneapolis avec 4 488 yards, 48 touchdowns et 2 Pro Bowls. Ce mouvement permet aux Vikings de récupérer 8 millions de $.

Autre Tight-end coupé cette semaine, Jared Cook n’est plus dans l’effectif des Saints. New Orleans est l’équipe qui a le plus de travail à faire pour passer sous le « Salary Cap ». Et malgré ce mouvement, la retraite probable de Drew Brees, et des contrats restructurés, il y a encore du chemin.

Du côté de Detroit, c’est le CB Desmond Trufant qui n’est pas conservé. Arrivé l’année dernière pour remplacer Darius Slay, il n’a joué que 6 matchs à cause de blessures. Cela permet aux Lions de récupérer 6 millions de dollars. La franchise de Motor City a également annoncé la signature du WR Tyrell Williams (1 an, 6.2 M$).

Chez les Giants, deux joueurs ont été coupé cette semaine : le WR Golden Tate et le LB David Mayo. Deux joueurs décevants pour New York et qui vont libérer plus de 8 millions de dollars.


Big Ben sera de retour en 2021

Les Steelers et leur Quarterback étaient en discussion pour l’année prochaine, et ils ont trouvé un accord. Trop cher pour ses performances, Ben Roethlisberger a accepté de réduire son salaire (de 19 M$ à 14 M$). Cela permet à Pittsburgh d’économiser 15 millions de dollars sur la masse salariale de 2021.

Big Ben a déclaré que c’était « un honneur d’être un Steeler et de tout donner pour cette organisation ». Il a ajouté qu’il était « heureux d’ajuster son contrat pour aider l’équipe à rester compétitive ».


Justin Simmons et Taylor Moton vont recevoir le Franchise Tag

Chaque saison, les équipes de NFL ont la possibilité d’utiliser un « Franchise Tag » qui leur permet de conserver pour un an un joueur en fin de contrat. Cela évite de voir un élément clé quitter le club et de travailler sur un contrat pour le long terme.

Les deux premiers candidats ont été dévoilés hier, à Denver et Carolina. Les Broncos vont utiliser ce Franchise Tag sur le Safety Justin Simmons, et les deux parties vont continuer les discussions pour un contrat sur le long terme. Simmons avait déjà été tagué l’année dernière. Quant aux Panthers, ils devraient utiliser ce Franchise Tag sur le Tackle Offensif Taylor Moton, avec également une envie de le conserver au-delà de la saison 2021.


Tom Brady opéré du genou

Lors d’un passage dans l’émission « The Late Show with James Corden », Tom Brady a révélé qu’il avait subi une petite opération du genou. Si son coach Bruce Arians avait parlé de simple « nettoyage », il semble que le problème était un peu plus sérieux. Rien de très grave non plus, et le Quarterback devrait être de retour à 100% en juin pour préparer sa 22ème saison NFL.


David Johnson prolonge avec les Texans, Micah Hyde avec les Bills

Arrivé à Houston lors du transfert de DeAndre Hopkins, David Johnson va poursuivre l’aventure au Texas. Le Running-back a accepté de restructurer son contrat et il touchera 6 millions de dollars en 2021. Même s’il n’est plus au niveau de 2016, lorsqu’il était Pro Bowler, Johnson reste un RB utile et polyvalent. La saison dernière, il a affiché 691 yards et 6 touchdowns au sol, ainsi que 33 réceptions pour 314 yards.

Autre joueur qui prolonge son contrat, Micah Hyde va rester 2 ans de plus à Buffalo. Le Safety a reçu une offre à hauteur de 19.3 millions de dollars hier. Hyde est arrivé en 2017 en provenance de Green Bay, et il entrait dans sa dernière année de contrat.