Au programme de cette édition, John Lynch soutient Jimmy Garoppolo, Matt Nagy cède des responsabilités et DeAndre Hopkins s’interroge sur une règle. On rend également hommage au Hall of Famer Paul Hornung, décédé hier.


NFL

Les 49ers croient toujours en Jimmy Garoppolo

Une nouvelle fois interrogé au sujet de son Quarterback, John Lynch a tenu à clarifier la situation. Le Manager General des 49ers a ainsi soutenu son Jimmy Garoppolo, déclarant notamment que « l’équipe était meilleure et on gagne beaucoup de matchs quand il est là ».

Absent lors de plusieurs matchs à cause d’une blessure à la cheville, Jimmy G a également terminé deux rencontres sur le banc du fait de mauvaises performances. Il était vraisemblablement loin d’être à 100% lors de ces matchs. Toujours blessé, il n’a à priori pas besoin d’être opéré pour le moment, mais on ne sait pas s’il rejouera durant la saison.

Cette saison très médiocre de la part du QB de San Francisco agite la presse locale et nationale, qui s’interroge sur son futur. Il est vrai que la franchise peut sortir du contrat du joueur assez facilement à la fin de la saison, et les recruteurs des Niners observent avec attention le QB de BYU, Zach Wilson. Sur ce point, Lynch a simplement répondu qu’ils « suivaient des centaines de joueurs chaque année ».

Matt Nagy abandonne l’appel des actions

Cela lui tenait pourtant à cœur, mais il va arrêter de le faire. Matt Nagy, qui appelait les actions offensives des Bears jusqu’ici, va céder cette responsabilité à son coordinateur offensif Bill Lazor. Le coach admet que « ce n’est pas facile » car c’est un des aspects qu’il « préfère dans le coaching », mais il ajoute que ça va lui permettre de plus « s’occuper des trois phases du jeu ».

En difficulté offensivement, Chicago a peut-être besoin de changement, puisque l’équipe est 29ème de NFL en yards gagnés, et même dernière en yards au sol. Bill Lazor a déjà appelé les actions offensives durant sa carrière. La dernière fois c’était il y a deux ans à Cincinnati.

DeAndre Hopkins demande un changement de règle

Le receveur star des Cardinals s’interroge sur une règle et il partage sa pensée. Pour lui les yards gagnés sur les pénalités sifflées pour obstructions sur les passes (Defensive Pass Interference) devraient être comptés dans les stats pour les receveurs. Cette sortie de DeAndre Hopkins ne sort pas de nulle part, et fait suite au match du week-end dernier entre les Cardinals et les Dolphins. Nuk a en effet forcé plus de pénalités (4) qu’il n’a attrapé de ballons (3), et il est vrai que ses stats sur le match sont modestes (30 yards). Comme il le dit lui-même, « l’important est que la balle avance » mais il a le mérite d’ouvrir un débat.

Paul Hornung s’éteint à l’âge de 84 ans

Encore un Hall of Famer qui nous quitte. Vainqueur du trophée Heisman avec Notre Dame en 1956 et 4 fois champions NFL avec les Packers, Paul Hornung est décédé hier à l’âge de 84 ans.

« Joueur le plus polyvalent qui a joué ce jeu » d’après le coach légendaire Vince Lombardi, il était en effet capable de tout faire sur un terrain. En 9 saisons avec Green Bay, il a ainsi gagné 3 711 yards au sol, 1 480 yards dans les airs et marqué 62 touchdowns. Il a également lancé quelques balles et il s’occupait des coups de pied. Surnommé le « Golden Boy », le natif de Louisville dans le Kentucky, a notamment remporté le trophée de MVP en 1961 et le premier Super Bowl de l’histoire en 1967. Il est entré au College Football Hall of Fame en 1985 puis au Pro Football Hall of Fame en 1986.

Hornung était évidemment membre de notre équipe-type de l’histoire des Packers.


College Football

Les Bearcats coulent les Pirates

  • (7) Cincinnati Bearcats (7-0) 55 – East Carolina Pirates (1-6) 17

Classés au 7ème rang national, les Bearcats étaient largement favoris face à East Carolina hier. Et ils ont confirmé leur statut en dominant facilement des Pirates vite dépassés. Cincinnati menait déjà de 25 points à la pause, et l’emporte finalement 55 à 17. Le QB des Bearcats, Desmond Ridder, a de nouveau été excellent, avec 327 yards et 3 touchdowns dans les airs, ainsi que 75 yards et 1 autre touchdown au sol. La défense a également fait son job en interceptant 3 passes. Cincinnati reste invaincue après 7 matchs, tandis que les Pirates enchaînent une 4ème défaite de rang.