C’est déjà l’heure de la dernière équipe-type de la saison. Et pour terminer en beauté, plusieurs stars ont fini avec classe. Aaron Rodgers a peaufiné son CV de candidat au trophée de MVP, tandis que Derrick Henry a conforté sa couronne.


Attaque

Quarterbacks

Aaron Rodgers (Green Bay Packers)

  • Stats : 19/24, 240 yards, 4 TD

Alors que Patrick Mahomes profité d’un repos bien mérité, Aaron Rodgers était sur le terrain pour tenter de décrocher la même chose que Kansas City, à savoir la première place de la conférence. C’est chose faite pour les Packers, et Rodgers en a profité pour mettre une touche finale à sa campagne de MVP. Le QB de Green Bay sort notamment une première mi-temps parfaite, avec un 10/10 et 3 touchdowns. Il termine ainsi la saison avec 48 touchdowns, de loin le meilleur total cette saison en NFL. Et avec 4 299 yards, il est 7ème.

Remplaçant : Kirk Cousins (MIN)

Running-backs

Derrick Henry (Tennessee Titans)

  • Stats : 34 courses, 250 yards, 2 TD

Il lui fallait plus de 200 yards pour franchir le cap mythique des 2 000 yards sur la saison, et Derrick Henry a fait le job en gagnant 250 yards. C’est son troisième match consécutif avec plus de 200 yards au sol face à Houston… Sur la saison, Henry a dominé la concurrence pour remporter son deuxième « rushing title » consécutif, et il devient le 8ème joueur de l’histoire avec plus de 2 000 yards au sol sur une saison. Ses 17 touchdowns sont également une référence. Le roi Henry reste sur son trône.

Jonathan Taylor (Indianapolis Colts)

  • Stats : 30 courses, 253 yards, 2 TD

Visiblement inspiré par Derrick Henry, le rookie a également fait sauter le compteur sur cette dernière journée. Très en forme depuis plusieurs semaines, Jonathan Taylor termine fort avec 253 yards et un doublé. Pour sa première saison dans l’élite, le RB des Colts termine à la 3ème place avec 1 169 yards (et 11 TD).

Remplaçant : J.K Dobbins (BAL)

Receveurs

Marvin Jones (Detroit Lions)

  • Stats : 8 réceptions, 180 yards, 2 TD

Agent libre en fin de saison, Marvin Jones a marqué des points, que ce soit pour une prolongation avec les Lions ou pour signer un beau contrat ailleurs. WR numéro 1 de Detroit par défaut du fait de la blessure de Kenny Golladay, il a assumé ce statut. Sur son dernier match, il a confirmé en attrapant 8 passes pour 180 yards et 2 touchdowns. Jones termine cette saison avec 76 réceptions, 978 yards et 9 touchdowns.

Brandin Cooks (Houston Texans)

  • Stats : 11 réceptions, 166 yards, 2 TD

Sans DeAndre Hopkins cette saison, et privé de Will Fuller ensuite (suspendu), Deshaun Watson a tout de même pu compter sur Brandin Cooks. Discret au début, il a fini par s’acclimater et est devenu une vraie option numéro 1 pour le QB des Texans. Encore très en vue dimanche, il termine avec 11 réceptions, 166 yards et 2 touchdowns. Sans faire de bruit, Cooks affiche plus de 1 000 yards sur la saison (1 150) pour la 5ème fois en 7 ans de carrière. Une perspective encourageante pour l’attaque de Houston l’année prochaine.

Remplaçants : A.J Brown (TEN), Antonio Brown (TB), Sterling Shepard (NYG)

Tight-end

Chris Herndon (New York Jets)

  • Stats : 7 réceptions, 63 yards, 1 TD

Les Jets attendaient bien plus de prestations de ce genre de la part de leur QB cette saison. Chris Herndon a rappelé sur cette dernière journée, qu’il pouvait être un TE de qualité. Il attrape 7 passes de Sam Darnold, pour 63 yards et 1 touchdown.

Remplaçant : Darren Waller (LV)

Ligne offensive

Terron Armstead (LT – New Orleans Saints)

La ligne offensive des Saints termine très bien la saison, ce qui est de bon augure avant les playoffs. Sur le côté aveugle de Drew Brees, Terron Armstead se montre très solide. Face aux Panthers, il n’a pas concédé la moindre pression, et il a été très précieux sur les phases au sol.

Ali Marpet (LG – Tampa Bay Buccaneers)

Surement l’un des meilleurs Guard cette saison en NFL, Ali Marpet a terminé par une performance pleine face à Atlanta. Aussi bon sur les phases de courses que sur celle de passes, il n’a pas laissé passer un seul défenseur.

Sam Mustipher (C – Chicago Bears)

Très gros match de l’OL des Bears malgré la défaite contre Green Bay. Au centre, Sam Mustipher a parfaitement tenu son rôle d’ancre. Très propre pour protéger Mitchell Trubisky, il n’alloue pas une seule pression sur le match.

Nate Herbig (RG – Philadelphia Eagles)

Malgré les histoires autour du match entre Washington et Philadelphia, certains joueurs des Eagles ont été très bons. C’est le cas du Guard Nate Herbig, qui a fait ce qu’il avait à faire pour protéger Jalen Hurts puis Nate Sudfeld. Il ne subit pas de pression sur l’ensemble du match, et a en plus été très précieux sur les courses de son équipe.

Tristan Wirfs (RT – Tampa Bay Buccaneers)

Excellente saison du rookie, qui a parfaitement rempli sa mission de protection du côté droit de Tom Brady. Sur ce dernier match de la saison, il a confirmé sa solidité et ne concédant qu’une seule petite pression en 67 snaps joués. Les Bucs ont une fondation solide pour le futur.

Remplaçants : Garret Bolles (LT – DEN), Andrus Peat (LG – NO), Connor McGovern (C – NYJ), Mark Glowinski (RG – IND), Braden Smith (RT – IND)


Défense

Defensive Tackles

Leonard Williams (New York Giants)

  • Stats : 8 pressions (3 sacks), 6 plaquages

On connaissait son potentiel et on attendait une vraie grosse saison de sa part. C’est chose faite avec une excellente année au sein de la défense des Giants. Leonard Williams a terminé sa saison avec une sublime performance face à Dallas, signant 3 sacks notamment. Il termine ainsi avec 11.5 sacks, le 7ème meilleur total en NFL cette saison.

Leonard Williams
Leonard Williams en a fait voir de toutes les couleurs à Andy Dalton (photo : Yahoo)

Rasheem Green (Seattle Seahawks)

  • Stats : 4 pressions (1 sack), 3 plaquages, 1 fumble récupéré

Mal partie, la défense des Seahawks aborde les playoffs avec une solidité retrouvée. Le pass-rush continue sa résurgence, et les joueurs alternent les bonnes prestations. Plusieurs se sont montrés à leur avantage ce week-end, dont Rasheem Green sur la ligne. Il signe 1 sack et se montre opportuniste en récupérant un ballon.

Remplaçants : Dre’Mont Jones (DEN), Aaron Donald (LAR)

Edges

Montez Sweat (Washington Football Team)

  • Stats : 7 pressions (1 sack), 5 plaquages

Avec le duo Sweat – Young, Washington peut voir venir. Si le rookie a montré de très belles choses pour sa saison rookie, le premier a été le défenseur le plus prolifique devant. Il a ainsi signé son 9ème sack de la saison face à Philly. Le front-seven sera le principal atout de cette équipe en playoffs.

Maxx Crosby (Las Vegas Raiders)

  • Stats : 7 pressions (1 sack), 4 plaquages

Toujours très actifs, Maxx Crosby fait ce qu’il peut pour fournir un peu de pass-rush aux Raiders. Face à Denver, sa persévérance à été récompensé par 7 pressions et 1 sack. Et il s’est également illustré en contrant 2 field-goals sur ce seul match. Des actions qui se sont avérées être décisives au final.

Remplaçants : Chase Winovich (NE), Benson Mayowa (SEA)

Linebackers

Darius Leonard (Indianapolis Colts)

  • Stats : 1 sack, 9 plaquages, 2 passes déviées, 1 fumble forcé

Avec une place en playoffs en jeu, Darius Leonard a tout laissé sur le terrain. Pas avare d’efforts, le linebacker était partout contre Jacksonville. Toujours bien placé, il réussit 9 plaquages et 1 sacks, et dévie 2 passes en couverture. Sur son sack, il force un fumble de Mike Glennon, et les Colts prennent 17 points d’avance dans la foulée.

Zach Cunningham (Houston Texans)

  • Stats : 12 plaquages, 1 fumble forcé

Grâce à ses 12 plaquages contre Tennessee, Zach Cunningham termine la saison avec le plus gros total de plaquages (164). Sur l’un de ses plaquages, il force même un fumble de Derrick Henry, un fait suffisamment rare pour être mis en avant.

Remplaçants : Tyler Matakevich (BUF), Alex Singleton (PHI)

Cornerbacks

Troy Hill (Los Angeles Rams)

  • Stats : 5 plaquages, 1 interception, 1 TD

La défense de Los Angeles a profité des problèmes de QB des Cardinals pour éteindre le jeu aérien, et ça a été le cas même lorsque Murray est revenu. Toujours opportuniste, Troy Hill signe 1 interception qu’il retourne en touchdown. 6 points qui ont beaucoup compté dans ce match fermé. Sur la saison, le CB des Rams affiche 3 interceptions dont 2 pick-6.

Jalen Ramsey (Los Angeles Rams)

  • Stats : 4 plaquages, 4 passes déviées

L’autre CB des Rams a brillé en muselant régulièrement DeAndre Hopkins. Visé 9 fois durant le match, Jalen Ramsey concède 4 réceptions pour 43 yards, un chiffre très acceptable. Très souvent au contact de son receveur, le CB de L.A dévie un total de 4 passes.

Jaire Alexander (Green Bay Packers)

  • Stats : 3 plaquages, 1 fumble force, 1 passe déviée

Le CB star des Packers a vu 5 ballons arriver dans sa zone, et il n’a concédé que 7 petits yards sur l’ensemble du match face à Chicago. Alexander s’offre une déviation et force un fumble sur un plaquage sur le TE Cole Kmet. Cette récupération permet à son équipe de prendre 11 points d’avance peu de temps après.

Remplaçants : Sean Murphy-Bunting (TB), Jonathan Jones (NE), Byron Jones (MIA)

Safeties

Adrian Amos (Green Bay Packers)

  • Stats : 9 plaquages, 1 interception

Autre défenseurs des lignes secondaires de Green Bay qui s’est illustré, Adrian Amos voulait briller face à son ancienne équipe. Au-delà d’une belle activité (9 plaquages), le Safety a intercepté Mitchell Trubisky dans le 4ème quart-temps, scellant définitivement la victoire des Packers.

Kareem Jackson (Denver Broncos)

  • Stats : 3 plaquages, 1 fumble récupéré, 1 interception

Match plein d’opportunisme pour Kareem Jackson qui récupère 2 ballons face à Las Vegas. Il récupère d’abord un fumble forcé par un coéquipier, puis intercepte une passe de Derek Carr en fin de rencontre.

Remplaçants : Dean Marlowe (BUF), Andrew Wingard (JAX)


Equipes-spéciales

Kicker

Greg Zuerlein (Dallas Cowboys)

  • 4/4 FG, 1/1 XP

100% de réussite au pied pour le kicker des Cowboys, qui réussit son unique transformation et ses 4 field-goals, dont 1 de plus de 50 yards.

Punter

Jake Bailey (New England Patriots)

  • Stats : 6 punts, 272 yards, 45.3 YPA

Le punter des Pats a fait parler sa précision ce week-end, en plaçant notamment 5 de ses 6 dégagements à l’intérieur des 20 yards des Jets.

Returner

Isaiah McKenzie (Buffalo Bills)

  • Stats : 3 retours, 116 yards, 1 TD

Superbe match pour Isaiah McKenzie ce week-end, qui ne s’est pas seulement illsutré comme returner. Son touchdown sur un retour de punt de 84 yards est évidemment spectaculaire, mais avant ça, il avait marqué 2 touchdowns sur des réceptions. Sur le match face à Miami, McKenzie affiche 6 réceptions, 65 yards dans les airs, 116 yards sur des retours et 3 touchdowns.