Dak Prescott Cowboys NFC
NFL

NFL – Le point pour chaque équipe à la mi-saison (NFC)

La majorité des équipes de NFL ont joué 8 matchs, ce qui marque donc la moitié de la saison. Il est donc l’heure de faire un bilan pour chaque équipe, en analysant également les meilleurs joueurs et les plus décevants.

La conférence NFC est très relevée et il faudra avoir un beau bilan pour espérer aller en playoffs. Certaines équipes, comme Atlanta et Chicago, déçoivent et ont du mal à s’accrocher du fait de cette adversité. Si les Saints ou les Packers sont au rendez-vous, ce sont les 49ers qui sont actuellement numéros 1.


NFC East

Dallas Cowboys (4-3)

Impressionnant après le premier mois de championnat (4 victoires), les Cowboys restent sur 3 défaites de rang et tout est remis en question. Ne pas atteindre les playoffs serait une grosse désillusion pour cette équipe bourrée de talent.

  • Meilleur joueur offensif : Dak Prescott (QB)

Même si on aimerait voir un nombre un peu moins important d’interceptions (7), Dak Prescott sort une saison plutôt solide. Il a même été excellent lors de la série de victoires, se montrant plus précis et plus aventureux que jamais.

  • Joueur offensif le plus décevant : Tavon Austin (WR)

Toujours aussi peu utilisé su les phases offensives, Austin n’aura jamais confirmer son talent au niveau NFL. Sur la saison, il n’affiche que 8 réceptions pour 90 yards, et aucun touchdown.

  • Meilleur joueur défensif : Demarcus Lawrence (ED)

La défense de Dallas est assez équilibrée, et c’est ce qui fait sa force. Mais le taulier est toujours Demarcus Lawrence, même si on l’a vu plus dominant que ça. Après 7 matchs, il est second de l’équipe en pressions (22) et sacks (4).

  • Joueur défensif le plus décevant : Leighton Vander Esch (LB)

On a beaucoup parlé du jeune duo de linebackers des Cowboys la saison dernière, et à raison car Leighton Vander Esch et Jaylon Smith étaient très bons. Les deux joueurs sont moins à leur avantage cette saison, avec des plaquages manqués et de l’irrégularité en couverture.

  • Plus grosse surprise : La’el Collins (OT)

Collins a souvent été le vilain petit canard de la ligne offensive de Dallas, mais sa progression est remarquable. Si bien qu’il est devenu presque aussi régulier que Zack Martin et Tyron Smith. Excellent au sol, c’est surtout en protection de son QB que la progression est la plus notable.

New York Giants (2-6)

Il y a du travail à faire, des deux côtés du terrain, avant que les Giants ne redeviennent compétitifs dans la NFC. Mais Saquon Barkley est l’un des meilleurs joueurs de la ligue, et Daniel Jones montre qu’il peut devenir un bon QB pour cette franchise.

  • Meilleur joueur offensif : Saquon Barkley (RB)

Preuve qu’il n’est pas fait comme tous le monde, Saquon Barkley n’a manqué que 2 matchs après sa blessures plutôt sérieuse à la cheville. Joueur le plus dangereux des Giants et peut être de la NFL, il affiche 534 yards et 4 touchdowns au total en 5 matchs.

  • Joueur offensif le plus décevant : Nate Solder (OT)

Recruté à prix d’or il y a deux ans, Nate Solder est en souffrance sur le côté aveugle de Daniel Jones. Le Left Tackle a déjà concédé 33 pressions, 7 sacks et 5 pénalités depuis le début de la saison.

  • Meilleur joueur défensif : Dexter Lawrence (DT)

Drafté au 1er tour de la dernière Draft, Dexter Lawrence prouve qu’il valait l’investissement. L’ex-star de Clemson est surement le meilleur défenseur de l’équipe sur cette première partie de saison. Il est notamment très bon sur les phases au sol, mais montre qu’il peut également apporter en pass-rush intérieur (3 sacks).

  • Joueur défensif le plus décevant : DeAndre Baker (CB)

Baker aussi a été pris au 1er tour de la Draft 2019, mais pour lui l’adaptation est nettement plus compliquée. L’ex-CB de Georgia a déjà alloué 510 yards et 5 touchdowns aux adversaires des Giants.

  • Plus grosse surprise : Daniel Jones (QB)

Tout n’est pas rose, mais Daniel Jones montre qu’il peut devenir un bon quarterback de NFL. Il commet évidemment bon nombre d’erreur de rookie (7 interceptions et 8 fumbles), mais il a également montré ses qualités de précision et sa mobilité. Après ses 7 premiers matchs dans l’élite, il affiche 1 466 yards et 10 touchdowns.

Philadelphia Eagles (4-4)

Carson Wentz n’est pas à son meilleur niveau, les lignes secondaires sont atroces, et pourtant les Eagles sont dans le coup dans la NFC East. Le duel avec les Cowboys s’annonce passionnant, et Philly a une chance si les problèmes sont corrigés.

  • Meilleur joueur offensif : Brandon Brooks (OG)

La ligne offensive reste une force des Eagles, et Brandon Brooks est excellent chaque semaine. Que ce soit en protection de son QB ou sur les phases au sol, il est toujours impeccable. Le Right Guard n’a pas encore concédé de sack cette saison.

  • Joueur offensif le plus décevant : Nelson Agholor (WR)

J’ai hésité à mettre Carson Wentz, qui a des stats correctes mais qui ne semble pas au top. Au final, j’ai opté pour Nelson Agholor, qui reste cantonné à un rôle secondaire dans cette attaque. Lorsqu’il a la chance de se montrer, il est capable d’actions spectaculaires, mais sa sécurité de balle lui coûte chère.

  • Meilleur joueur défensif : Brandon Graham (ED)

Brandon Graham et Fletcher Cox sont toujours les tauliers de cette défense, mais le second est parti un peu plus lentement que d’habitude. Graham est lui leader de l’équipe, avec 42 pressions et 5 sacks, et il est l’un des meilleurs sur les phases au sol.

  • Joueur défensif le plus décevant : Rasul Douglas (CB)

Les lignes secondaires de Philadelphia font partie des pires de la NFL, et ce problème pourrait empêcher les Eagles de viser très haut. Que ce soit Ronald Darby, Sidney Jones ou Rasul Douglas, il n’y en a pas un pour racheter l’autre. Douglas a déjà alloué 365 yards et 3 touchdowns à lui tout seul.

  • Plus grosse surprise : Miles Sanders (RB)

S’il parvient à éviter les fumbles, Miles Sanders va devenir un RB très dangereux. Pour le moment derrière Jordan Howard sur les phases au sol, il se montre aussi performant quand il porte la balle (4.4 YPA). Il est en revanche beaucoup plus intéressant sur les phases aérienne, où il compte déjà 274 yards.

Washington Redskins (1-7)

Heureusement que deux équipes de l’AFC sont historiquement nulles, car les Redskins ne sont pas mal dans leur genre. Cancres de la NFC, ils n’ont qu’une seule victoire, acquise de justesse face à Miami, et ils ont déjà viré leur coach.

  • Meilleur joueur offensif : Terry McLaurin (WR)

Le receveur rookie est le seul joueur à ressortir de cette attaque après 8 matchs. Car même s’il en a manqué un du fait d’une blessure, il est largement leader en yards (458), en touchdowns (5), et il est également numéro 1 en réceptions (28).

  • Joueur offensif le plus décevant : Dwayne Haskins (QB)

Je sais que le contexte n’est pas favorable pour un QB rookie, mais il a été vraiment mauvais lorsqu’il a joué. Clairement pas près pour la NFL, il a lancé pour 140 yards et 4 interceptions en 2 apparitions.

  • Meilleur joueur défensif : Quinton Dunbar (CB)

Pas évident de briller dans une équipe autant à la rue, et pourtant Quinton Dunbar est l’un des meilleurs CB de la ligue sur la première moitié de la saison. Il n’a pas encore alloué de touchdown, et affiche 3 interceptions. Les QB ont un rating de 37.9 lorsqu’ils visent Dunbar.

  • Joueur défensif le plus décevant : Josh Norman (CB)

A l’opposé de Dunbar, son coéquipier Josh Norman est lui en difficulté. Très loin de son niveau, il a déjà alloué 416 yards et 5 touchdowns cette saison. Le rating des QB adverses lorsqu’ils lancent vers lui ? 140.7.

  • Plus grosse surprise : Adrian Peterson (RB)

Absent de la feuille de match en début de saison, Adrian Peterson est rapidement redevenu titulaire. Avec 383 yards et 1 touchdown, il continue d’écrire doucement sa légende, lui qui est désormais numéro 6 dans l’histoire en yards gagnés au sol (13 701).


NFC North

Packers NFC
Les Packers sont de retour (Getty)

Chicago Bears (3-4)

Très attendus, les Bears font partie des grosses déceptions de cette première partie de saison. La défense est toujours très bonne, mais l’attaque est particulièrement mauvaise. L’inefficacité de Mitchell Trubisky commence d’ailleurs à fatiguer les fans.

  • Meilleur joueur offensif : Allen Robinson (WR)

Malgré les soucis de QB des Bears, Allen Robinson se maintient à très bon niveau. Seul joueur offensif à tirer son épingle du jeu, il affiche 526 yards et 3 touchdowns.

  • Joueur offensif le plus décevant : Mitchell Trubisky (QB)

Les fans commencent à perdre patience avec Mitchell Trubisky et on ne peut pas leur donner tort. Le QB est très moyen, et ne compte que 1 095 yards et 5 touchdowns (pour 3 interceptions) en 6 matchs. Chase Daniel, qui l’a remplacé pendant 2 matchs du fait d’une blessure, a presque été plus convaincant.

  • Meilleur joueur défensif : Khalil Mack (ED)

La défense des Bears reste une force, même si elle n’est pas aussi dominante qu’en 2018. La perte d’Akiem Hicks fait mal à l’intérieur. Khalil Mack reste lui excellent, avec déjà 34 pressions, 6 sacks et 3 fumbles forcés.

  • Joueur défensif le plus décevant : Eddie Jackson (S)

Sur les lignes secondaires c’est un peu moins régulier, et plusieurs joueurs jouent en dessous de leur meilleur niveau. C’est le cas d’Eddie Jackson, qui avait été étincelant en 2018, et qui a beaucoup moins d’impact cette saison. Rien d’alarmant tout de même.

  • Plus grosse surprise : Nick Williams (ED)

La blessure d’Akiem Hicks laisse un vide dans le pass-rush derrière Khalil Mack. Du coup, Chicago compte sur plusieurs joueurs pour compenser. Et celui qui s’en sort le mieux est Nick Williams, qui compte déjà 4 sacks.

Detroit Lions (3-3-1)

Les Lions ont le malheur d’évoluer dans une division redoutable, car leur niveau de jeu est bien supérieur aux espérances. Matthew Stafford joue bien, la défense est solide, mais les Lions ont un effectif moins fourni que les rivaux de la NFC North.

  • Meilleur joueur offensif : Matthew Stafford (QB)

Le QB des Lions connaît une belle saison, et son entente avec Kenny Golladay est excellente. Stafford compte 2 093 yards, 16 touchdowns et seulement 4 interceptions après 7 matchs.

  • Joueur offensif le plus décevant : Jesse James (TE)

Recruté assez cher durant l’intersaison, Jesse James devait démarrer la saison comme numéro 1 au poste de TE. Très discret jusqu’ici, il est clairement moins performant que le rookie T.J Hockenson. Avec seulement 7 réceptions et 61 yards, James est un flop.

  • Meilleur joueur défensif : Trey Flowers (ED)

Recruté par Matt Patricia dans son ancien club de New England, Trey Flower a démarré doucement avant de retrouver son rythme de croisière. Après 7 matchs, il est leader des Lions en pressions (24), sacks (3) et fumbles forcés (2).

  • Joueur défensif le plus décevant : Jarrad Davis (LB)

Les linebackers de Detroit sont très médiocres depuis le début de la saison, à commencer par Jarrad Davis. Ce dernier rate beaucoup trop plaquages, et il est souvent battu en couverture.

  • Plus grosse surprise : Kenny Golladay (WR)

C’est une demi-surprise car son explosion était prévue. Avec 506 yards et 6 touchdowns au compteur, il assume son nouveau statut de WR numéro 1.

Green Bay Packers (7-1)

Green Bay est de retour au sommet de la NFC. D’abord portés par une défense retrouvée, les Packers peuvent désormais compter sur un Aaron Rodgers de retour à un niveau MVP. Le plan de jeu du nouveau coach Matt LaFleur semble avoir pris.

  • Meilleur joueur offensif : Aaron Rodgers (QB)

Parti calmement, Aaron Rodgers s’est énervé depuis quelques matchs et c’est la version MVP du QB qui est de retour. Le QB est second de NFL en yards (2 330) et en touchdowns (16), alors qu’il n’a lancé que 2 interceptions.

  • Joueur offensif le plus décevant : Billy Turner (OG)

Le RG des Packers est en difficulté depuis le début de saison. Il a déjà concédé un nombre important de 25 pressions, dont 3 sacks.

  • Meilleur joueur défensif : Za’Darius Smith (ED)

Le recrutement des deux Smith, Za’Darius et Preston, a fait beaucoup de bien à cette défense. Les deux joueurs mènent l’équipe avec respectivement 40 et 32 pressions et 8 et 7 sacks. La différence entre les deux se fait au sol, ou Za’Darius Smith est le plus performant.

  • Joueur défensif le plus décevant : Dean Lowry (DT)

Joueur en vue la saison dernière, Dean Lowry semble en régression. Son impact est trop faible devant, et il est l’une des raisons de la faiblesse des Packers face au jeu au sol.

  • Plus grosse surprise : Aaron Jones (RB)

Lorsque l’on est annoncé comme candidat à une grosse, encore faut-il répondre présent sur le terrain. Et bien c’est ce que fait Aaron Jones, qui est excellent cette saison. Performant au sol, avec 460 yards et déjà 8 touchdowns, il se montre également de plus en plus à l’aise dans les airs, où il affiche 361 yards et 3 touchdowns de plus.

Minnesota Vikings (6-2)

Dans le sillage des Packers, les Vikings se montrent extrêmement compétitifs des deux côtés du terrain depuis quelques semaines. Kirk Cousins va mieux et cela donne une chance supplémentaire à cette équipe de bien figurer.

  • Meilleur joueur offensif : Dalvin Cook (RB)

Leader de NFL en yards au sol, avec 823 yards et 9 touchdowns, Dalvin Cook affiche une moyenne excellente de 5.3 yards par course.  Le RB est également utilisé dans les airs, où il ajoute 293 yards. Il est le dynamiteur de cette attaque et rend la vie de Kirk Cousins plus facile.

  • Joueur offensif le plus décevant : Kyle Rudolph (TE)

Le déclin du TE se poursuit, et il voit son utilisation se réduire. Il n’affiche que 17 réceptions, pour 147 yards et 1 touchdown après 8 matchs. Le rookie Irv Smith est plus performant que lui, et il devrait progressivement devenir titulaire.

  • Meilleur joueur défensif : Eric Kendricks (LB)

Beaucoup de candidats au sein de cette très bonne défense. La paire de pass-rusher Danielle Hunter – Everson Griffen est excellente, tout comme celle de Safety Anthony Harris – Harrison Smith. Mais c’est Eric Kendricks qui est le plus en vue. Le linebacker compte 72 plaquages, 14 pressions et 1 fumble forcé.

  • Joueur défensif le plus décevant : Xavier Rhodes (CB)

Les Vikings ont une belle profondeur de banc, ce qui leur permet de ne pas trop souffrir des matchs moyens de Rhodes. Ce dernier est loin de son meilleur niveau, et il a déjà alloué 317 yards et 3 touchdowns, tout en concédant 7 pénalités.

  • Plus grosse surprise : Kirk Cousins (QB)

Moyen en début de saison, le QB a eu le mérite de se reprendre et il est même excellent depuis quelques matchs. A la mi-saison, il affiche 1 999 yards, 13 touchdowns et 3 interceptions, et il n’apparait plus comme le joueur qui pourrait ralentir l’équipe en playoffs.


NFC South

Saints NFC
Teddy Bridgewater a parfaitement remplacé Drew Brees pendant 5 matchs (AP Photo/Bill Feig)

Atlanta Falcons (1-7)

Rien ne va à Atlanta. La défense n’est jamais revenue de vacances, le jeu au sol est inexistant et Matt Ryan est blessé. Le poste de Dan Quinn ne tient plus à grand-chose, et du changement est surement nécessaire chez les Falcons.

  • Meilleur joueur offensif : Julio Jones (WR)

L’attaque aérienne des Falcons fait ce qu’elle peut pour s’accrocher mais ce n’est pas suffisant. Julio Jones continue lui d’être une des références au poste de receveur, et affiche 712 yards (3ème de NFL) et 4 touchdowns à la mi-saison.

  • Joueur offensif le plus décevant : Devonta Freeman (RB)

Le jeu au sol d’Atlanta fait partie des pires de la ligue, et Devonta Freeman peine à retrouver son meilleur niveau. Il affiche 333 yards pour le moment, avec une faible moyenne de 3.4 yards par course seulement. Freeman n’a pas encore marqué de touchdown au sol.

  • Meilleur joueur défensif : Grady Jarrett (DT)

La défense des Falcons est catastrophique, mais un joueur sort la tête de l’eau, et ce n’est autre que le meilleur défenseur de cette équipe. Grady Jarrett continue d’être l’un des meilleurs joueurs de NFL au sol, et il apporte beaucoup au pass-rush depuis l’intérieur (19 pressions, 3 sacks).

  • Joueur défensif le plus décevant : De’Vondre Campbell (LB)

Il est beaucoup plus facile de trouver des joueurs décevants, et notamment sur les lignes secondaires. Mais une des grosses déceptions vient du niveau de jeu de De’Vondre Campbell. Très prometteur, il est pourtant dans le dur cette saison. Son impact est réduit et il est un handicap sur les phases de couverture (3 touchdowns concédés).

  • Plus grosse surprise : Austin Hooper (TE)

Autre satisfaction dans le domaine aérien, Austin Hooper continue sa progression annuelle. Le TE est actuellement numéro 2 en yards à la position (avec 591), juste derrière Travis Kelce. Il est en train de s’imposer comme l’un des tight-ends les plus réguliers.

Carolina Panthers (4-3)

Kyle Allen est plutôt très bon en l’absence de Cam Newton, mais l’équipe a montré ses limites face à un bon adversaire ce week-end. Un bon Newton ferait évidemment la différence. Christian McCaffrey est dans la conversation pour le trophée de MVP.

  • Meilleur joueur offensif : Christian McCaffrey (RB)

Difficile d’être élu MVP quand on n’est pas un quarterback, et pourtant Christian McCaffrey se mêle à la lutte. 4ème de NFL en yards au sol, avec 735, il affiche également 343 yards dans les airs. A la mi-saison, CMC totalise donc 1 078 yards et 10 touchdowns.

  • Joueur offensif le plus décevant : Daryl Williams (OT)

J’ai hésité entre Daryl Williams et Matt Paradis, ce dernier étant très décevant depuis son arrivée à Carolina (23 pressions concédées). Mais Daryl Williams, qui a navigué sur la ligne depuis le début de saison, a déjà alloué 9 sacks.

  • Meilleur joueur défensif : Luke Kuechly (LB)

Evidemment. Le meilleur linebacker de la ligue continue de jouer à très haut niveau. 5ème de NFL avec 72 plaquages, il est toujours aussi opportuniste en couverture, comme en témoignent ses 2 interceptions.

  • Joueur défensif le plus décevant : Eric Reid (S)

C’est compliqué pour Eric Reid, qui est plus à l’aise sur les blitz que pour son travail majeur de couverture. Le Safety a déjà alloué 244 yards et 3 touchdowns cette saison, et les QB adverses affichent un rating moyen de 143.8 lorsqu’ils le visent.

  • Plus grosse surprise : Kyle Allen (QB)

Titulaire depuis la 3ème journée à la place de Cam Newton, blessé, Kyle Allen s’en sort plutôt bien. Invaincu et sans interception jusqu’à dimanche, il est retombé sur terre face aux 49ers, mais son niveau de jeu a permis aux Panthers de rester très compétitif. Il affiche 1 059 yards, 7 touchdowns, 3 interceptions, et 4 victoires en 5 titularisations.

New Orleans Saints (7-1)

Privé de Drew Brees pendant plus d’un mois, et d’Alvin Kamara dernièrement, les Saints sont invaincus avec Teddy Bridgewater au centre de l’attaque. Sean Payton fait un travail formidable, qui pourrait amener cette équipe très loin.

  • Meilleur joueur offensif : Michael Thomas (WR)

Que ce soit Drew Brees, Teddy Bridgewater ou le gardien du stade, Michael Thomas attrape tout ce qui arrive en sa direction. Leader de NFL en réceptions (73) et en yards (875), le receveur compte également 4 touchdowns.

  • Joueur offensif le plus décevant : Jared Cook (TE)

Recruté pour prendre le poste de TE titulaire, Jared Cook est plutôt décevant pour le moment et loin du niveau affiché à Oakland. Il a certes été un peu blessé, mais n’affiche que 168 yards et 2 touchdowns à la mi-saison.

  • Meilleur joueur défensif : Cameron Jordan (ED)

La défense des Saints a considérablement augmenté son niveau depuis le début de la saison, grâce notamment aux retours en forme de jeunes joueurs comme Marshon Lattimore et Marcus Williams. Mais le taulier, c’est Cameron Jordan, qui est leader de l’équipe avec 44 pressions et 8 sacks déjà.

  • Joueur défensif le plus décevant : A.J Klein (LB)

Le linebacker est à la peine sur la première partie de saison. Douteux sur les phases au sol, il manque beaucoup de plaquages, et il souffre en couverture. En 8 matchs, il a déjà alloué 318 yards et 2 touchdowns.

  • Plus grosse surprise : Teddy Bridgewater (QB)

C’est l’une des belles histoires de cette première moitié de saison. Titulaire lors des 5 derniers matchs pour remplacer un Drew Brees blessé, Teddy Bridgewater rend sa place avec le sentiment du devoir accompli. Invaincu, il affiche 1 370 yards, 9 touchdowns et 2 interceptions. Les Saints savent qu’ils ont un numéro 2 de grande qualité en cas de problème.

Tampa Bay Buccaneers (2-5)

Les Bucs ont des points forts, comme l’un des meilleurs duos de WR (Evans, Godwin) ou une des meilleures défenses au sol de la ligue, mais ils ont aussi des gros points faibles, comme les erreurs de Jameis Winston ou une défense aérienne absente.  

  • Meilleur joueur offensif : Chris Godwin (WR)

Les Bucs ont la chance d’avoir peut-être le meilleur duo de receveurs de la ligue. Mike Evans est une référence depuis de nombreuses saisons, mais Chris Godwin explose littéralement cette année. Il est actuellement 5ème de NFL avec ses 705 yards, et il a déjà marqué 6 fois.

  • Joueur offensif le plus décevant : O.J Howard (TE)

Mais où est passé O.J Howard ? Amené à devenir l’un des meilleurs TE de la ligue, Howard ne fait rien cette saison. Il n’affiche que 176 yards et n’a pas marqué une seule fois en 6 matchs.

  • Meilleur joueur défensif : Shaquil Barrett (ED)

Il s’est calmé après son début de saison incroyable, mais Barrett est toujours co-leader de la NFL avec 10 sacks, ce qui est déjà largement son record personnel. Il est également leader de son équipe en pressions (27) et en fumbles forcés (4).

  • Joueur défensif le plus décevant : Carlton Davis (CB)

Les Bucs ont l’une des pires défenses de la ligue contre le jeu aérien, c’est donc dans ce secteur qu’il faut chercher. Les deux joueurs les plus en difficultés sont Vernon Hargreaves, qui a déjà alloué 477 yards et 2 TD, et Carlton Davis, qui a concédé 250 yards et 4 touchdowns. A eux deux, ils totalisent également 10 pénalités.

  • Plus grosse surprise : Ronald Jones (RB)

Je fais partie des gens qui pensent que Ronald Jones deviendra un bon running-back en NFL. Même si les Bucs utilisent encore beaucoup Peyton Barber, c’est bien Jones qui est le plus efficace avec 314 yards et 2 touchdowns et une moyenne de 4.2 yards par course. Il est également bien plus intéressant dans les airs.


NFC West

Nick Bosa 49ers NFC
Nick Bosa en impose déjà (Sky Sports)

Arizona Cardinals (3-4-1)

La bonne nouvelle est que Kyler Murray semble être le quarterback du futur de la franchise. Le rookie montre de très belles choses, malgré une attaque encore sur courant alternatif. Le plan de jeu de Kliff Kingsbury est ambitieux mais pas toujours efficace. En défense, le manque de talent est clair.

  • Meilleur joueur offensif : Kyler Murray (QB)

Il y a encore beaucoup de travail, mais le potentiel de Kyler Murray est exceptionnel. Ses qualités dans les airs et au sol font de lui un joueur dangereux à tout moment. Après ses 8 premiers matchs en NFL, il affiche 1 988 yards, 7 touchdowns et 4 interceptions dans les airs, ainsi que 124 yards et 2 touchdowns de plus au sol.

  • Joueur offensif le plus décevant : Justin Murray (OL)

La ligne offensive des Cards n’est pas aussi mauvaise qu’en 2018 mais elle reste une zone faible. Justin Murray est particulièrement en difficulté, avec déjà 17 pressions, dont 3 sacks, alloués.

  • Meilleur joueur défensif : Chandler Jones (ED)

Grâce à un match récent à 4 sacks, Jones s’est repositionné en 2ème position de la NFL avec 9 sacks déjà. Pass-rusher toujours aussi dangereux, il compte 37 pressions et 4 fumbles forcés après 8 matchs.

  • Joueur défensif le plus décevant : Haason Reddick (LB)

Le linebacker n’a jamais été étincelant, mais il est particulièrement médiocre cette saison. Coupable d’un nombre incalculable de plaquages manqués, il est également souvent pris à revers en couverture, puisqu’il a déjà concédé 4 touchdowns.

  • Plus grosse surprise : Chase Edmonds (RB)

Avec David Johnson blessé, les Cardinals ont dû se tourner vers Chase Edmonds. Sorti de nulle part, ce dernier a montré qu’il pouvait être une option viable sur le backfield d’Arizona. Avec un nombre de touches limités, il totalise tout de même 400 yards et 5 touchdowns.

Los Angeles Rams (5-3)

Le finaliste du dernier Superbowl n’est que 3ème de sa division à la mi-saison ! Moins flamboyants offensivement, les Rams ont eu un passage à vide de 3 semaines, mais ils restent une équipe dangereuse en vue des playoffs.

  • Meilleur joueur offensif : Cooper Kupp (WR)

Aucune équipe de NFL n’a un trio de receveurs comme les Rams. Si Robert Woods et Brandin Cooks ont tous les deux plus de 400 yards au compteur, c’est bien Cooper Kupp qui fait le plus de dégâts sur le slot. 2ème de NFL avec 792 yards, il compte également 5 touchdowns.

  • Joueur offensif le plus décevant : Rob Havenstein (RT)

Une des raisons de la petite baisse de productivité offensive, c’est la régression de la ligne offensive. Les départs ont pesé, notamment à l’intérieur. Mais le plus surprenant est devoir des joueurs d’ordinaire solide, être en difficulté. C’est le cas du Right Tackle, Rob Havenstein, qui a déjà subi 30 pressions (dont 4 sacks).

  • Meilleur joueur défensif : Aaron Donald (DT)

Le meilleur défenseur de NFL en titre a connu un départ discret, mais il est monté en puissance après quelques matchs. Il compte à ce jour 39 pressions, 5 sacks et 2 fumbles forcés. Il faut compter sur lui pour le trophée de DPOY en fin de saison, car une grosse deuxième partie de saison est prévue.

  • Joueur défensif le plus décevant : Aqib Talib (CB)

Portés par le duo Marcus Peters – Aqib Talib la saison dernière, les Rams ont tourné la page. Peters a été transféré à Baltimore et Talib à Miami. Mais avant de se blesser, ce dernier n’était que l’ombre du CB dominant qu’on a connu. En 5 matchs, il avait alloué 3 touchdowns et un rating de 112.2.

  • Plus grosse surprise : Dante Fowler (ED)

Malgré des résultats en dent de scie, les Rams ont décidé de prolonger Dante Fowler durant l’intersaison. Bien leur en a pris, car le pass-rusher est en feu sur cette première partie de saison. Il fait en effet mieux que Aaron Donald puisqu’il mène l’équipe avec 44 pressions et 9 sacks.

San Francisco 49ers (7-0)

La grosse surprise de cette saison est de voir les 49ers invaincus après 7 matchs. Très intéressant et performant offensivement et dominant en défense, les Niners de Kyle Shanahan ont pris la ligue par surprise. De là à aller loin en playoffs ?

  • Meilleur joueur offensif : Matt Breida (RB)

L’ensemble du backfield de San Francisco mérite d’être cité ici. Kyle Shanahan fait un travail fabuleux et met en avant les forces de chacun. Matt Breida est le leader, avec 446 yards, mais Tevin Coleman et Raheem Mostert comptent aussi plus de 300 yards. Et il ne faut pas oublier Jeff Wilson, qui est souvent utilisé pour finir le boulot.

  • Joueur offensif le plus décevant : Dante Pettis (WR)

Le receveur avait déjà progressivement perdu sa place durant le camp d’entrainement, et il ne semble plus vraiment entré dans les plans offensifs de l’équipe. Après 7 matchs, il ne compte que 10 réceptions pour 88 yards et 1 touchdowns. Et l’arrivée d’Emmanuel Sanders ne va pas arranger sa situation.

  • Meilleur joueur défensif : Nick Bosa (ED)

Après son match monstrueux du week-end, certains (dont Richard Sherman) pensent que Nick Bosa doit être dans la discussion pour le trophée de meilleur défenseur. C’est dire l’impression que laisse le rookie sur le terrain. Après ses 7 premiers matchs en NFL, il affiche 8 sacks, 1 fumble forcé et 1 interception.

  • Joueur défensif le plus décevant : Fred Warner (LB)

Difficile de sortir un joueur qui n’est pas performant au sein de cette équipe en plein bourre. Fred Warner se montre assez discret, comme s’il était en second plan dans ce front-seven dominant.

  • Plus grosse surprise : Arik Armstead (ED)

Pas mauvais mais pas transcendant durant ses 4 premières saisons à San Francisco, Arik Armstead explose cette saison. Avec déjà 6 sacks, il a doublé son record personnel alors qu’il reste une moitié de saison à jouer.

Seattle Seahawks (6-2)

Emmenés par le MVP à la mi-saison, Russell Wilson, les Seahawks sont largement dans la course aux playoffs. Mais la réalité sur le terrain n’est pas toujours géniale, et il faudra que leur QB continue à ce rythme pour continuer à cacher les lacunes.

  • Meilleur joueur offensif : Russell Wilson (QB)

Faisons simple, Russell Wilson est le MVP à la mi-saison. Le QB joue à un niveau formidable, et porte toujours son équipe. Sans lui, le bilan serait surement bien différent. Sur les 8 premiers matchs de la saison, Wilson affiche 2 127 yards, 17 touchdowns et seulement 1 interception.

  • Joueur offensif le plus décevant : Germain Ifedi (OL)

La ligne offensive de Seattle reste un problème récurrent, et Germain Ifedi s’illustre par ses performances médiocres. Le Right Tackle a déjà concédé 34 pressions (dont 3 sacks) et 7 pénalités.

  • Meilleur joueur défensif : Jadeveon Clowney (ED)

A peine arrivé, Jadeveon Clowney s’est imposé comme le meilleur défenseur de l’équipe. L’ex 1er choix de Draft est leader des Seahawks en pressions (33), co-leader en sacks (2) et compte 2 récupérations de balle.

  • Joueur défensif le plus décevant : Tre Flowers (CB)

Première moitié de saison compliquée pour Tre Flowers, qui est souvent battu par les receveurs adverses. Le CB a déjà alloué 326 yards et 2 touchdowns, et il a été pénalisé à 4 reprises.

  • Plus grosse surprise : D.K Metcalf (WR)

J’ai hésité entre Will Dissly et D.K Metcalf, et j’ai finalement opté pour le receveur. Le rookie impose déjà son physique et il est une option dangereuse dans la profondeur et en redzone. Après 8 matchs, il compte 402 yards et 4 touchdowns.

** Pour le bilan des équipes de l’AFC, c’est par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *