Première « dream team » de la saison, avec déjà des habitués au rendez-vous comme le duo des Chiefs : Patrick Mahomes et Travis Kelce. Plusieurs joueurs qui ont changé d’équipes durant l’intersaison sont présents, en attaque comme en défense.


Attaque

Quarterback

Patrick Mahomes (Kansas City Chiefs)

  • Stats : 30/39, 360 yards, 5 TD, 144.2 rating

Pas de Tyreek Hill, pas de problème pour Patrick Mahomes. Le QB des Chiefs a démarré sa saison en trombe avec une masterclass face aux Cardinals. Parfaitement dans le rythme, il a ainsi réussi 30 de ses 39 passes, pour 360 yards et 5 touchdowns. Le grand Mahomes du mois de septembre est bien au rendez-vous.

Remplaçant : Geno Smith (Seahawks)

Running-back

Saquon Barkley (New York Giants)

  • Stats : 18 courses, 164 yards, 1 TD

Ça fait vraiment plaisir de revoir Saquon Barkley en forme, après les différentes blessures qui ont minés ses dernières saisons. Le running-back des Giants semble enfin à 100% et ça fait la différence. Electrique et décisif face aux Titans, il a grandement contribué à la victoire surprise de son équipe, grâce à ses 164 yards au sol, 30 dans les airs, son touchdown et sa transformation à 2 points clés.

Remplaçant : D’Andre Swift (Lions)

Receveurs

Justin Jefferson (Minnesota Vikings)

  • Stats : 9 réceptions, 184 yards, 2 touchdowns

« Il est actuellement le meilleur ». Ces simples mots de la part d’Aaron Rodgers, son adversaire de la semaine, suffisent à illustrer la domination de Justin Jefferson. Le WR des Vikings à planer au-dessus de cette rencontre, remportant ses duels contre n’importe quel défenseur. Il s’impose déjà comme un candidat sérieux pour le trophée de Meilleur Joueur Offensif cette saison.

Davante Adams (Las Vegas Raiders)

  • Stats : 10 réceptions, 141 yards, 1 TD

Il n’aura pas fallu longtemps pour que Derek Carr et Davante Adams retrouvent leurs automatismes de Fresno State. Les deux amis nous ont offerts un avant-goût prometteur de la réunification en NFL, même si la victoire n’était pas au bout. Adams est rapidement devenu le point central de l’attaque aérienne des Raiders. Et pendant ce temps, Aaron Rodgers et les fans des Packers le pleurent.

Stefon Diggs (Buffalo Bills)

  • Stats : 8 réceptions, 122 yards, 1 TD

En prime time pour le match d’ouverture de cette saison, Stefon Diggs nous a rappelé pourquoi il faisait partie des meilleurs receveurs de la ligue. Même face à une défense solide, et régulièrement contre l’un des cracks à la position de cornerback – Jalen Ramsey – il a su se démarquer et gagner ses duels. L’éclosion de Gabriel Davis à l’opposé peut lui donner encore plus de libertés, et ça peut faire peur au reste de la NFL.

Remplaçants : A.J Brown (Eagles), Mike Evans (Bucs), Cooper Kupp (Rams)

Tight-end                     

Travis Kelce (Kansas City Chiefs)

  • Stats : 8 réceptions, 121 yards, 1 TD

Joueur le plus régulier au haut niveau depuis de nombreuses saisons maintenant, Travis Kelce a repris sur le même rythme. Sans Tyreek Hill, il est plus que jamais l’option numéro 1 pour Patrick Mahomes, et cela s’est senti sur ce premier match. Très occupé, Kelce a terminé leader des Chiefs dans les airs, et cela pourrait se produire chaque semaine.

Remplaçant : Gerald Everett (Chargers)

Ligne offensive

LT – Charles Leno Jr (Washington Commanders)

Performance très solide pour le Left Tackle des Commanders, qui a notamment parfaitement assuré sa mission de protection du côté aveugle de Carson Wentz (0 pression concédée).

LG – Joe Thuney (Kansas City Chiefs)

Valeur sûre à l’intérieur, Joe Thuney a livré une copie sans faute pour ce premier match. Particulièrement solide en protection de Patrick Mahomes, il a également été présent sur les phases au sol.

C – Ryan Kelly (Indianapolis Colts)

Les Colts n’ont pas réussi à aller chercher la victoire, mais la ligne offensive a fait son boulot. Matt Ryan a globalement été bien protégé et Jonathan Taylor a fait des dégâts au sol. Au centre, Ryan Kelly a été un pilier quasi inamovible.

RG – Nate Davis (Tennessee Titans)

Match assez paradoxal pour les Titans qui ont fait de bonnes choses mais qui ont finalement perdu face aux Giants. La ligne offensive a ainsi été plutôt très bonne sur l’ensemble du match, à l’image d’un Nate Davis très solide dans tous les secteurs.

RT – Isaiah Wynn (New England Patriots)

Match compliqué pour l’attaque des Patriots, mais Isaiah Wynn a fait son boulot sur la droite de la ligne. Le RT n’a ainsi pas subie la moindre pression et il n’a concédé aucune pénalité.

Remplaçants : Dion Dawkins (LT – Bills), Quenton Nelson (LG – Colts), Ted Karras (C – Bengals), Wyatt Teller (RG – Browns), Lane Johnson (RT – Eagles)


Défense

Ligne défensive

Jeffery Simmons (Tennessee Titans)

  • Stats : 6 pressions (2 sacks), 6 plaquages, 1 fumble forcé

Avant le début de la saison, les Titans ont perdu Harold Landry, leur pass-rusher extérieur le plus fiable. Il faut donc que d’autres joueurs compensent, et Justin Simmons a répondu présent sur le premier match. Auteur de 2 sacks, il a également forcé un fumble de Daniel Jones sur l’un d’eux. Une récupération de balle qui a permis à Tennessee de marquer un field-goal et de rentrer aux vestiaires avec 13 points d’avance.

Jordan Phillips (Buffalo Bills)

  • Stats : 6 pressions (1,5 sacks), 4 plaquages

L’intégralité de la défense des Bills a été excellente lors du match d’ouverture, mais le bon travail a évidemment commencé devant. Symbole de cette solidité, Jordan Phillips a abattu un gros boulot, aussi bien en pass-rush que sur les phases au sol.

Remplaçants : Chris Jones (Chiefs), Justin Madubuike (Ravens)

Edge

Uchenna Nwosu (Seattle Seahawks)

  • Stats : 5 pressions (1 sack), 7 plaquages, 1 fumble forcé

Arrivé à Seattle durant l’intersaison, Nwosu n’a pas attendu longtemps pour avoir un impact positif. Tranchant en pass-rush et souvent bien placé pour ses plaquages, il est dans le coup sur les 2 fumbles forcés par les Seahawks aux portes de leur en-but.

Uchenna Nwosu
Débuts réussis pour Uchenna Nwosu (10) avec Seattle (photo : Seahawks)

Khalil Mack (Los Angeles Chargers)

  • Stats : 5 pressions (3 sacks), 6 plaquages, 1 fumble forcé

Recruté par les Chargers pour étoffer un effectif ambitieux, Khalil Mack nous a rappelé son talent dès cette première journée. Il a pesé sur la rencontre face aux Raiders en dominant la ligne offensive et en signant 3 sacks. Son duo avec Joey Bosa (2 sacks) s’annonce intimidant.

Remplaçants : Myles Garrett (Browns), Jerry Hughes (Texans)

Linebackers

Nick Bolton (Kansas City Chiefs)

  • Stats : 2 pressions, 10 plaquages

Très intéressant lors de sa saison rookie, Nick Bolton a fait beaucoup de bien au corps de linebackers des Chiefs. Une impression confirmée dès le premier match, avec une prestation complète. Très actif, il signe 10 plaquages et plusieurs pressions sur des blitzs.

Eric Kendricks (Minnesota Vikings)

  • Stats : 1 pression, 4 plaquages, 1 passe déviée

Patron du milieu de la défense des Vikings depuis plusieurs saisons, Eric Kendricks a été l’un des rares joueurs a un peu surnagé l’année dernière. Et il a été l’un des meilleurs joueurs d’une défense en meilleure forme ce week-end. Défenseur complet, il a été présent sur toutes les phases.

Remplaçants : E.J Speed (Colts), Drue Tranquill (Chargers)

Cornerbacks

D.J Reed (New York Jets)

  • Stats : 2 plaquages, 1 fumble force, 1 interception

En détresse sur les lignes secondaires l’année dernière, les Jets se sont renforcés durant l’intersaison. D.J Reed fait partie des recrues, et il a fait beaucoup de bien dès son premier match. Infranchissable dans les airs, il n’a laissé passer aucune des 6 passes lancées vers lui et a signé une interception sur Lamar Jackson.

L’Jarius Sneed (Kansas City Chiefs)

  • Stats : 1 sack, 8 plaquages, 1 passe déviée

Très gros match pour L’Jarius Sneed, aussi bien en couverture que globalement. Dans les airs, il n’a ainsi concédé que 23 yards sur 6 passes lancées dans sa direction (4 réceptions). Dans le reste du jeu, il a ajouté 8 plaquages et 1 sack.

Bryce Callahan (Los Angeles Chargers)

  • Stats : 5 plaquages, 1 interception, 1 passe déviée

En attendant le retour sur les terrains de J.C Jackson, la recrue phare derrière des Bolts, nous avons pu voir l’impact d’un autre joueur signé et un peu moins médiatisé. Bryce Callahan a été excellent dans les airs, avec seulement 21 yards concédé sur 7 passes lancées vers lui (3 réceptions), et avec 1 interception et 1 passe déviée.

Remplaçants : Jaylon Johnson (Bears), Carlton Davis (Bucs), Cameron Sutton (Steelers)

Safeties

Minkah Fitzpatrick (Pittsburgh Steelers)

  • Stats : 14 plaquages, 1 interception, 1 TD

Match XXL pour Minkah Fitzpatrick et pour la défense des Steelers face à Cincinnati. Le Safety a ainsi participé à la fête avec 1 des 4 interceptions sur Joe Burrow, qu’il a eu le plaisir de retourner en touchdown. Omniprésent, il termine aussi avec un total impressionnant de 14 plaquages, et même 1 field-goal contré pour éviter la défaite et forcer la prolongation.

Darrick Forrest (Washington Commanders)

  • Stats : 5 plaquages, 1 fumble forcé, 1 interception, 1 passe déviée

Drafté l’année dernière par les Commanders, Forrest a connu une saison rookie presque blanche du fait d’une blessure. En forme, il a eu du temps de jeu dès le premier match et il a montré de belles qualités. Dans les airs, il n’a concédé que 3 réceptions pour 31 yards, et sur les 3 autres passes lancées vers lui, il a signé 1 interception et 1 déviation.

Remplaçants : Talanoa Hufanga (49ers), Antoine Winfield Jr (Bucs)


Équipes spéciales

Kicker

Cade York (Cleveland Browns)

  • Stats : 2/2 XP, 4/4 FG

Premier match NFL réussi pour le rookie des Browns. Le kicker a réussi un 100%, mais il a surtout donné la victoire à son équipe sur un field-goal de 58 yards en fin de rencontre.

Punter

Bradley Pinion (Atlanta Falcons)

  • Stats : 4 punts, 180 yards, 45 YPA

Le pied des Pinion a fait du bien aux Falcons, avec notamment 2 de ses 4 dégagements qui ont terminé dans les 20 yards des Saints. Un seul de ses punt a été retourné par New Orleans.

Returner

Richie James (New York Giants)

  • 5 retours, 62 yards, 12.4 AVG

Pas grand-chose à se mettre sous la dent pour cette 1ère journée du côté des retours. Le plus tranchant a peut-être été Richie James sur les retours de punt.