Place à la jeunesse, avec une version « Rookies » de notre équipe-type. Le présence de plusieurs joueurs, déjà présents dans l’équipe-type globale, n’est pas surprenante, mais il a été plus difficile de trancher pour d’autres, notamment sur certaines positions.


Attaque

Quarterbacks

Titulaire : Mac Jones (New England Patriots)

  • Stats 2021 : 67,3%, 4 033 yards, 24 TD – 15 INT

Sur les différents Quarterbacks draftés en 2021, 3 ont débuté la saison comme titulaires. Trevor Lawrence et Zach Wilson étaient prévus, mais Mac Jones pas forcément. Mais les Pats ont rapidement été convaincu et ils ont coupé Cam Newton avant le début de la saison pour lancer le rookie. Un choix plutôt payant car il a été le QB de 1ère année le plus convaincant, le seul à amener son équipe en playoffs et à participer au Pro Bowl.

Remplaçant : Justin Fields (Chicago Bears)

  • Stats 2021 : 58,9%, 1 870 yards, 7 TD – 10 INT

Même si Trevor Lawrence et Zach Wilson ont plus joué que Justin Fields, je trouve que ce dernier a montré plus de choses intéressantes sur le temps de jeu qu’il a eu. Sa mobilité est notamment intéressante, et avec un peu de plus de confiance et un nouveau staff en 2022, il peut montrer ses qualités.

Running-backs

Titulaire : Najee Harris (Pittsburgh Steelers)

  • Stats 2021 : 1 229 yards, 7 TD / 76 réceptions, 466 yards

Immédiatement titulaire sur le backfield des Steelers, Najee Harris est même rapidement devenu la plaque tournante de l’attaque de Pittsburgh. Pas toujours aidé par sa ligne offensive, le RB n’a pas compté ses efforts pour gagner des yards. Il a également été très précieux dans le jeu aérien, avec 7­6 réceptions et 466 yards dans ce secteur.

Remplaçant : Elijah Mitchell (San Francisco 49ers)

  • Stats 2021 : 1 132 yards, 6 TD / 26 réceptions, 194 yards

Dernier choix de Draft des 49ers en 2021, au 6ème tour, Elijah Mitchell s’est progressivement imposé pour devenir la clair numéro 1 sur le backfield des finalistes NFC. Très bon coureur, il a passé la barre des 1 000 yards sur l’ensemble de la saison, et il s’est illustré par son bon ratio explosivité – puissance. Il est ainsi la référence parmi les RB rookies en course de plus de 10 yards (31) et numéro 2 juste derrière Harris en yards après contact (901).

Receveurs

Titulaires

Ja’Marr Chase (Cincinnati Bengals)

  • Stats 2021 : 106 réceptions, 1 823 yards, 14 TD

Critiqué pour quelques soucis de « drops » durant la pré-saison et sur ses premiers matchs, Ja’Marr Chase a rapidement fait oublier ce petit problème. Et très vite, sa connexion naturelle avec son ancien QB à LSU (Joe Burrow) a recommencé à faire des dégâts.

Auteur de 2 matchs à plus de 200 yards en saison régulière, il a éclipsé le record de yards (1 455) établit 1 an plus tôt par Justin Jefferson. En playoffs, le WR n’a pas faibli et il s’est offert le record de yards pour un rookie à ce niveau de la compétition (368).

Amon-Ra St. Brown (Detroit Lions)

  • Stats 2021 : 90 réceptions, 912 yards, 5 TD

Bon, sans plus, sur la première partie de la saison, Amon-Ra St Brown a terminé très fort. Auteur du touchdown victorieux sur la première victoire des Lions, il est ensuite devenu le WR numéro 1 de l’équipe. Au final, il ne passe pas très loin des 100 réceptions et de la barre des 1 000 yards, des chiffres au-delà des espérances pour un joueur sélectionné au 4ème tour.

Jaylen Waddle (Miami Dolphins)

  • Stats 2021 : 104 réceptions, 1 015 yards, 6 TD

Il lui a fallu quelques matchs pour se mettre au rythme NFL, mais on a très rapidement vu que Waddle avait quelque chose. Et il s’est progressivement imposé comme un receveur très dangereux pour les Dolphins, dans le jeu court comme dans la profondeur. Il a ainsi multiplié les réceptions et placé quelques longs gains grâce à se vitesse. Il est le seul WR rookie avec Chase à avoir passer les 100 réceptions et la barre des 1 000 yards.

Remplaçants

DeVonta Smith (Philadelphia Eagles)

  • Stats 2021 : 68 réceptions, 976 yards, 5 TD

La cuvée 2021 des WR étaient quand même assez exceptionnelle, puisque DeVonta Smith, vainqueur du trophée Heisman et auteur d’une belle saison rookie, n’est que remplaçant ici. Ce qui a fait la différence avec les 3 autres receveurs est une plus grande irrégularité, ce qui est assez commun pour des joueurs de première année. Malgré ça, il a confirmé son potentiel en terminant tout près de la barre des 1 000 yards.

Elijah Moore (New York Jets)

  • Stats 2021 : 43 réceptions, 538 yards, 5 TD

Des blessures l’ont empêché de nous en montrer plus, mais Moore a fait parler son explosivité lors de plusieurs matchs. Il est un joueur offensif polyvalent qui peut devenir une arme très dangereuse dans cette jeune attaque des Jets.

Rashod Bateman (Baltimore Ravens)

  • Stats 2021 : 46 réceptions, 515 yards, 1 TD

Lui aussi a manqué plusieurs matchs, en début de saison, puis il a montré de belles qualités une fois installé dans la rotation des Ravens. Capable de remporter ses duels dans les airs et très sûr avec ses mains, il peut être le profil qui manquait à l’attaque aérienne de Baltimore.

Tight-ends

Titulaire : Kyle Pitts (Atlanta Falcons)

  • Stats 2021 : 68 réceptions, 1 026 yards, 1 TD

Sélectionné très tôt lors de la Draft, Kyle Pitts était particulièrement attendu. Et même si on ne peut pas encore parler de domination, du niveau d’un Travis Kelce ou d’un Gronk au sommet, on sent bien que le TE des Falcons a un énorme potentiel. Passer la barre des 1 000 yards comme rookie n’est jamais évident, encore plus à sa position. Désormais, on aimerait le voir plus dangereux en redzone (1 seul touchdown en 2021).

Remplaçant : Pat Freiermuth (Pittsburgh Steelers)

  • Stats 2021 : 64 réceptions, 522 yards, 7 TD

Hiérarchie respectée au poste de TE car Freiermuth était le deuxième nom appelé lors de la dernière Draft, au 2ème tour. Moins prolifique que Pitts dans la profondeur (presque moitié moins de yards avec un nombre de réceptions quasi identique), il a revanche été une formidable option en redzone pour Ben Roethlibserger (7 TD).

Ligne offensive

Titulaires

Rashawn Slater (LT – Los Angeles Chargers)

Sélectionné au 1er tour de la Draft 2021 par les Chargers, Slater a démarré tout de suite au poste de Left Tackle. Pas impressionné, il a été excellent sur toutes les phases. Il termine la saison avec plus de 1 100 snaps au compteur, et seulement 26 pressions (dont 4 sacks) allouées. Les Bolts ont trouvé leur LT du futur.

Rashawn Slater
Formidable saison rookie pour Rashawn Slater avec les Chargers (photo : Icon Sportswire)

Alijah Vera-Tucker (LG – New York Jets)

Lineman polyvalent au niveau universitaire, Alijah Vera-Tucker est resté au poste de Left Guard lors de sa saison rookie chez les Jets. Il a joué 16 matchs comme titulaire et s’est montré plus très solide sur les phases au sol. En protection sur les phases de passes, il n’a pas alloué trop de sacks (2) mais a eu tendance à céder un peu trop de pressions.

Creed Humphrey (C – Kansas City Chiefs)

Lancé titulaire dès le premier match au Centre de la ligne offensive des Chiefs, Creed Humphrey n’a jamais quitté son poste. Propre dans ses transmissions pour Mahomes et solide en protection (3 sacks concédés en 1 394 snaps), il a surtout fait parler sa puissance sur les phases de courses.

Trey Smith (RG – Kansas City Chiefs)

En plus d’avoir réussi leur recrutement sur la ligne offensive, les Chiefs ont très bien géré la Draft. On vient de voir Creed Humphrey, et à ses côtés, Trey Smith n’a pas été mal non plus. Pourtant sélectionné au 6ème tour, le Guard a démarré 17 matchs au total et il est le lineman rookie qui a joué le plus de snaps (1 404). Comme Vera-Tucker, il est déjà très solide au sol mais doit encore progresser sur les phases aériennes.

Penei Sewell (RT – Detroit Lions)

Premier lineman sélectionné lors de la Draft 2021, avec le 7ème choix, Penei Sewell a été positionné à droite chez les Lions. Il a plutôt bien tenu et a livré une saison très encourageante. Comme plusieurs autres OL rookie, il a une marge de progression en protection de son QB, mais il affiche la meilleur note au sol (84,5/100 par PFF).

Remplaçants

Christian Darrisaw (LT – Minnesota Vikings)

Blessé en début de saison, il a mis un peu de temps à s’installer, puis il a montré qu’il pouvait être le LT du futur pour les Vikings. Lui aussi est mieux au point sur les phases de courses.

Landon Dickerson (LG – Philadelphia Eagles)

Même combat pour Dickerson, qui a parfois souffert sur les phases de protection de son quarterback. Il a cependant été titulaire lors de 13 matchs comme rookie et a bien aidé les Eagles au deux postes de Guards.

Josh Myers (C – Green Bay Packers)

Titulaire dès le début, Myers avait la difficile mission de prendre le relais de Corey Linsley. Blessé une bonne partie de la saison, il est revenu juste avant les playoffs et a fait du bien au Centre. Lui est plutôt au point en protection, avec aucun sack concédé en 349 snaps joués.

Quinn Meinerz (RG – Denver Broncos)

Bloqueur polyvalent à l’intérieur, Quinn Meinerz a intégré la rotation sur la ligne des Broncos, et il s’est montré plutôt solide sur toutes les phases.

Samuel Cosmi (RT – Washington Football Team)

Dommage qu’il se soit blessé à la mi-saison, car ses débuts étaient très encourageants sur la droite de la ligne offensive de Washington. Déjà excellent au sol, il semble également capable de tenir la baraque sur les phases de passes.


Défense

Defensive Linemen

Titulaires

Christian Barmore (New England Patriots)

  • Stats 2021 : 1,5 sacks, 39 plaquages

Pas de quoi s’extasier à l’intérieur de la ligne défensif, car peu de rookies ont eu un gros impact. Christian Barmore sort peut-être un peu du lot car il est l’un de ceux qui a le plus joué et il a montré de belles qualités de pass-rusher. Il est ainsi largement le DL rookie avec le plus de pressions (51).

Alim McNeill (Detroit Lions)

  • Stats 2021 : 2 sacks, 35 plaquages

Les Lions ont doublé la mise en prenant deux DL en début de Draft. Le plus intéressant a été McNeill, qui a eu quelques bons moments contre le jeu au sol et en pass-rush.

Remplaçants

Milton Williams (Philadelphia Eagles)

  • Stats 2021 : 2 sacks, 32 plaquages

Williams a intégré la rotation de la ligne défensive des Eagles et il a mis sa pierre à l’édifice avec quelques sacks et quelques plaquages.

Osa Odighizuwa (Dallas Cowboys)

  • Stats 2021 : 3 sacks, 35 plaquages

Il est le DL rookie qui a le plus joué, et c’est comme pass-rusher qu’il a le plus apporté, avec 38 pressions et 3 sacks. Mais le jeune défenseur des Cowboys doit progresser contre le jeu au sol.

Edges

Titulaires

Gregory Rousseau (Buffalo Bills)

  • Stats 2021 : 4 sacks, 46 plaquages, 1 fumble forcé

En draftant Rousseau, les Bills ont pris le risque de sélectionner un joueur à gros potentiel mais avec beaucoup d’interrogations sur sa préparation pour la NFL. Ils ont bien joué le coup en l’incluant de manière intelligente à la rotation, et l’ancien défenseur de l’université de Miami a répondu positivement. Complet, il a prouvé qu’il pouvait en effet devenir un excellent joueur sur l’extérieur.  

Odafe Oweh (Baltimore Ravens)

  • Stats 2021 : 5 sacks, 28 plaquages, 3 fumbles forcés

Rapidement, Odafe Oweh a montré qu’il pouvait être un playmaker. Peut-être un peu trop irrégulier, il a ainsi réussi plusieurs très gros matchs, avec des actions décisifs, comme des gros sacks ou des fumbles forcés. Il est le pass-rusher rookie qui a signé le plus de pressions (49).

Remplaçants

Kwity Paye (Indianapolis Colts)

  • Stats 2021 : 4 sacks, 28 plaquages, 1 fumble forcé

Saison encourageante pour Kwity Paye, qui semble avoir le talent pour devenir un défenseur complet sur l’extérieur, même si on aimerait le voir un peu plus souvent proche du ballon sur les phases de courses.

Azeez Ojulari (New York Giants)

  • Stats 2021 : 8 sacks, 48 plaquages, 1 fumble forcé

Sélectionné au 2ème tour par les Giants, Ojulari sentait la bonne affaire. Et cela s’est confirmé sur le terrain avec une belle année rookie, dans une contexte pas forcément évident. Il est le pass-rusher de première année qui a le plus joué, et il terminé numéro 2 les rookies en pressions (42) et en sacks (8).

Linebackers

Titulaires

Micah Parsons (Dallas Cowboys)

  • Stats 2021 : 79 plaquages, 13 sacks, 3 fumbles forcés

Elu Meilleur Rookie Défensif à l’unanimité, Micah Parsons a produit une saison exceptionnelle. Qu’il soit aligné comme linebacker classique ou comme edge-rusher, il a toujours su avoir un impact. En fin de saison, il affiche ainsi 67 plaquages et 14 sacks, symboles de sa polyvalence. Sa présence a permis à la défense de Dallas de s’imposer comme l’une des meilleures de la NFL, et le chantier n’était pas gagné. Parsons peut être un défenseur spécial.

Nick Bolton (Kansas City Chiefs)

  • Stats 2021 : 112 plaquages

Lors des dernières saisons, les Chiefs avaient quelques soucis au milieu de leur défense, avec des linebackers généralement limités. L’arrivée de Nick Bolton a fait du bien, et il a tout de suite pris un rôle important comme rookie. Il a ainsi beaucoup joué et il a terminé la saison comme leader de son équipe en plaquages (112).

Remplaçants

Jeremiah Owusu-Koramoah (Cleveland Browns)

  • Stats 2021 : 70 plaquages, 1,5 sacks, 2 fumbles forces

Tombé au 2ème tour de la Draft, JOK était une aubaine pour les Browns. Le linebacker a rapidement montré les qualités appréciées à Notre Dame, à savoir celle d’un défenseur très complet. Capable de briller sur toutes les phases, il est un bel ajout pour la défense de Cleveland.

Ernest Jones (Los Angeles Rams)

  • Stats 2021 : 63 plaquages, 2 sacks, 2 interceptions

Membre de la rotation pour l’équipe championne, Ernest Jones a participé activement au titre de son équipe. Aligné dans divers rôles selon les matchs, il a répondu présent avec ses plaquages, ses pressions et ses interceptions.

Cornerbacks

Titulaires

Patrick Surtain II (Denver Broncos)

  • Stats 2021 : 58 plaquages, 4 interceptions

Avec 900 snaps joués, Patrick Surtain II est rapidement devenu un titulaire incontournable sur les lignes secondaires de Denver. Titulaire lors de 15 matchs, il a terminé la saison comme référence parmi les rookies avec ses 4 interceptions (dont 1 pick-6) et ses 14 passes déviées.

Patrick Surtain II
Patrick Surtain II a du rendre son père fier après une saison rookie très réussie (photo : Getty)

Nate Hobbs (Las Vegas Raiders)

  • Stats 2021 : 79 plaquages, 1 interception

Sélectionné au 5ème tour, Nate Hobbs s’est avéré être une bonne pioche pour les Raiders. Il a beaucoup joué et s’est montré très solide en couverture mais également pour soutenir ses coéquipiers au sol. Il affiche ainsi 79 plaquages sur la saison.

Eric Stokes (Green Bay Packers)

  • Stats 2021 : 56 plaquages, 1 interception

Les Packers avaient besoin d’un nouveau CB titulaire et Eric Stokes a montré qu’il était l’homme de la situation. Tout n’a pas été parfait, mais il a sorti une saison très convaincante, avec notamment 14 passes déviées (numéro 1 chez les rookies avec Surtain). Il est également le CB de première année qui a le plus joué, avec près de 1 000 snaps.

Remplaçants

Greg Newsome II (Cleveland Browns)

  • Stats 2021 : 34 plaquages, 9 passes déviées

Pas d’interception mais un bon travail global en couverture pour le CB rookie des Browns, qui a notamment dévié 9 passes.

Tyson Campbell (Jacksonville Jaguars)

  • Stats 2021 : 70 plaquages, 2 interceptions

Campbell a alterné le bon et le moins bon, ce qui est plutôt normal pour un rookie, notamment quand il joue beaucoup (14 titularisations). Dépassé lors de certains matchs, il a montré de belles qualités sur d’autres, et a terminé avec 2 interceptions et 10 passes déviées.

Paulson Adebo (New Orleans Saints)

  • Stats 2021 : 62 plaquages, 3 interceptions

Constat un peu similaire pour Paulson Adebo, qui a tout de même démontré un certain talent pour sentir les actions, avec 3 interceptions et 8 passes déviées.

Safeties

Titulaires

Jevon Holland (Miami Dolphins)

  • Stats 2021 : 65 plaquages, 2,5 sacks, 2 interceptions

Très belle saison pour le Safety des Dolphins, qui a rapidement gagné sa place et qui a montré différentes facettes de son jeu. Il est ainsi au top parmi les rookies dans de nombreux secteurs, comme les sacks (2,5), les interceptions (2) ou encore les plaquages (65). Miami s’est trouvé un super joueur pour les lignes secondaires.

Trevon Moehrig (Las Vegas Raiders)

  • Stats 2021 : 54 plaquages, 1 interception

Finalement, les 2 Safeties les plus cotés sont ceux qui ont été les plus performants. Trevon Moehrig est celui qui a le plus joué, avec plus de 1 200 snaps au compteur, et il s’est montré plutôt complet. Il a moins été un « playmaker » que Holland, mais il a réalisé de nombreuses actions positifs pour les Raiders.

Remplaçants

Camryn Bynum (Minnesota Vikings)

  • Stats 2021 : 28 plaquages, 1 interception

Très peu utilisé sur la première partie de la saison, Bynum a été lancé lors de la 9ème journée à Baltimore où il a été très bon. Je trouve que Minnesota ne lui a pas suffisamment donné sa chance ensuite, alors que ses 2 titularisations avaient été prometteuses.

Cadern Sterns (Denver Broncos)

  • Stats 2021 : 28 plaquages, 2 interceptions

Utilisé dans la rotation sur les lignes secondaires des Broncos, Cadern Sterns a profité de ses bouts de matchs pour montrer quelques belles choses. A certains moments, il s’est illustré sur des blitzs (2 sacks lors de la Week 3), à d’autres il a été convaincant en couverture (2 interceptions sur la saison).


Équipes Spéciales

Kicker

Evan McPherson (Cincinnati Bengals)

  • Stats 2021 : 52/54 XP, 42/47 FG, 12/14 50+

Mis à part quelques matchs un peu raté durant la saison régulière, Evan McPherson a connu une année rookie glorieuse. Il a notamment été au top en playoffs, avec 0 coup de pied raté et plusieurs field-goals victorieux. Particulièrement à l’aise de loin, il a terminé la saison avec 12 coups de pied de plus de 50 yards.

Punter

Pressley Harvin (Pittsburgh Steelers)

  • Stats 2021 : 3 330 yards, 43.3 YPA

Seul punter rookie à avoir jouer cette saison, Harvin est le choix par défaut… Il a réalisé une saison correcte pour les Steelers, avec une moyenne de 43,3 yards par punt et 32 dégagements (sur 77) envoyé dans les 20 yards adverses.

Returner

Kene Nwangwu (Minnesota Vikings)

  • Stats 2021 : 18 KR, 579 yards, 2 TD

Si on l’a très peu vu dans le jeu, à son poste de running-back, Nwangwu a fait sensation comme returner. Il a notamment fait deux fois les « highlights » avec deux long touchdowns.