Les Buccaneers et les Cowboys ouvraient la saison 2021-2022 de NFL cette nuit à Tampa, et les deux équipes nous ont offert un très beau spectacle. Tom Brady et Dak Prescott se sont rendus coup pour coup durant toute la soirée, et ce sont finalement les Bucs qui sont sortis vainqueurs sur un field-goal en toute fin de rencontre.


Le film du match

 Q1Q2Q3Q4Score Final
Buccaneers (1-0)7147331
Cowboys (0-1)7910329

1ère mi-temps

En possession du ballon pour débuter, les Bucs prennent leurs marques avec quelques courses. Tom Brady tente sa première passe sur 3rd down et la manque. Tampa démarre avec un 3&out mais le punt est excellent. Pour sa première passe dans un match de saison régulière depuis octobre dernier, Dak Prescott se connecte avec Amari Cooper. Les Cowboys passent la mi-terrain mais ne vont pas assez loin pour pouvoir ouvrir le score.

Pour le deuxième drive de son équipe, Tom Brady commence à se chauffer et trouve ses receveurs en augmentant la distance. Le QB réussit 4 passes consécutives et Tampa arrive pour la première fois en redzone. Chris Godwin s’offre 2 réceptions de plus dont le premier touchdown de la saison (7-0). Dallas ne perd pas de temps pour repartir de l’avant, avec notamment deux 1st down gagnés par Michael Gallup. Quelques actions plus tard, CeeDee Lamb prend le dessus sur son défenseur et égalise (7-7).

Après une longue réception d’Antonio Brown, la défense de Dallas force finalement un punt pour conclure le 1er quart-temps. Placés juste devant leur en-but, les Cowboys rendent la balle rapidement aux Bucs, qui héritent d’une bonne position sur le terrain. Godwin se montre de nouveau, avec 2 réceptions supplémentaires, puis Rob Gronkowski conclut sur une passe de Tom Brady (14-7). Comme lors du premier touchdown, l’attaque de Dallas répond bien et garde le rythme. Lamb ramène le danger dans le camp adverse puis Tampa est pénalisé à deux reprises. Mais les Cowboys patinent, puisque Dak Prescott évite de peu une interception puis Greg Zuerlein manque un field-goal de 31 yards.

Les deux drives suivants sont marqués par 2 récupérations de la défense de Dallas. La première perte de balle est un fumble forcé par DeMarcus Lawrence sur une course de Ronald Jones. La seconde est une interception de Trevon Diggs sur une passe mal négociée par Leonard Fournette. A chaque fois, le Cowboys punissent les Bucs, d’abord avec un touchdown d’Amari Cooper, ensuite avec un field goal de Zuerlein. Les visiteurs prennent l’avantage pour la première fois du match (14-16).

Tom Brady et les Buccaneers ne paniquent pas pour autant et réagissent comme des champions, avec un très beau touchdown de 47 yards d’Antonio Brown sur une passe soyeuse de son QB (21-16). La fin du 2ème quart-temps est un peu folle. Une nouvelle pénalité contre Tampa fait avancer Dallas, mais le premier sack du match de la part de Shaquil Barrett compense. Cela force les Cowboys à tenter un field-goal de 60 yards, qui est raté. Derrière, Brady tente un hail-mary pour conclure la première-temps, mais sa tentative est interceptée. A la pause, les Bucs mènent 21 à 16.

Prescott, Cooper et Lamb
L’attaque aérienne a montré sa force de frappe malgré la défaite (photo : Dallas New)

2ème mi-temps

Amari Cooper se montre dès le retour des vestiaires, avec 3 réceptions dont une sur 3rd down. Dallas vient ainsi rapidement jouer dans le camp adverse. Toujours dans le dur, les DBs de Tampa se prennent une nouvelle pénalité qui rapproche le danger. Mais la défense des Bucs tient bon ensuite et limite la casse à un field-goal (21-19). Dans la foulée, la défense des Cowboys force un 3&out. Hélas, l’attaque n’arrive pas à capitaliser ce bon départ, car Dak Prescott se fait intercepter sur une passe touchée mais pas contrôlée par CeeDee Lamb. La sanction ne se fait pas attendre, avec un deuxième touchdown pour la connexion Brady – Gronk (28-19).

Très sollicité, Dak Prescott passe la barre des 300 yards avant la fin du 3ème quart-temps. Les Cowboys ont un bon rythme, grâce notamment à Lamb et surtout à Cooper. Le WR fait de nouveau la différence et marque son deuxième touchdown personnel. L’écart n’est que de 2 points avant la dernière période (28-26).

Les deux équipes s’échangent des punts pour ouvrir le 4ème quart-temps, avant que les Buccaneers repartent de l’avant. Différents attaquants s’illustrent avec des réceptions et l’avancée est régulière. Mais alors que Chris Godwin tente de marquer, le ballon lui échappe dans l’en-but… Attentif, Jourdan Lewis le récupère pour Dallas. Les Cowboys tentent de profiter de cette nouvelle récupération, mais des pénalités les ralentissent. Finalement, une « big play » de CeeDee Lamb sur 3rd down débloque la situation juste après le 2 minutes warning. Dallas entre dans le camp adverse mais la ligne offensive est de nouveau pénalisée. Cela force Greg Zuerlein à tenter un coup de pied de 48 yards, qu’il passe. Les Cowboys prennent l’avantage à 1 minute 24 de la fin (28-29).

Dans une situation qu’il maîtrise et qu’il adore, Tom Brady remonte le terrain. Il s’appuie d’abord sur Rob Gronkowski pour passer la ligne médiane, puis trouve Chris Godwin dans la profondeur pour atterrir dans les 20 yards de Dallas. Ryan Succop se présente et ne tremble pas pour réussir le field-goal de 36 yards qui donne la victoire à Tampa Bay (31-29).


Duel de haut vol entre Tom Brady et Dak Prescott

A 44 ans et pour sa 22ème saison en NFL, Tom Brady a tout de suite montré qu’il était encore affuté et motivé. Rapidement dans ce match, il a varié les passes entres ses différents receveurs et s’est montré efficace. La connexion a été évidente avec Rob Gronkowski (8 réceptions, 90 yards, 2 TD) et Antonio Brown (5 réceptions, 121 yards, 1 TD), et Chris Godwin (9 réceptions, 105 yards, 1 TD) a aussi été très en vue malgré son fumble perdu.

Brady termine avec 50 passes tentées (32 réussies) pour 379 yards et 4 touchdowns. Il lance certes 2 interceptions, mais la première intervient après un ballon relâché par Leonard Fournette, et la seconde est sur un hail-mary en toute fin de première mi-temps. Le QB s’est également illustré dans l’un de ses exercices favoris, à savoir un drive gagnant. Sa précision et sa science du jeu ont permis à Tampa d’aller chercher le field-goal décisif.

Pour revenir au duo Brady – Gronk, il a passé une étape importante sur ce match. En effet, le deuxième touchdown du TE est le 100ème qu’il attrapait sur une passe de son QB fétiche. Un seul duo a fait mieux dans l’histoire, Peyton Manning et Marvin Harrison (114 TD).

Si Brady a bien démarré, Dak Prescott a également débuté par un très gros match. Lui qui n’avait plus joué depuis la 5ème journée de la saison 2020 a vite rassuré son staff et ses fans. D’ailleurs, Mike McCarthy lui a confié les clés de l’attaque, comme en témoignent les 58 passes tentées (42 réussies). En comptant sur un Amari Cooper dominant (13 réceptions, 139 yards, 2 TD) et un CeeDee Lamb disponible (7 réceptions, 104 yards, 1 TD), il a montré que cette attaque aérienne pouvait être très dangereuse. En fin de rencontre, Prescott affiche 403 yards et 3 touchdowns pour 1 interception.

Dommage collatéral de l’utilisation à outrance du jeu de passes, Ezekiel Elliott a été très discret. Le RB star de Dallas n’avait couru que 4 fois à la mi-temps, et il termine avec seulement 33 yards en 11 courses.

Les erreurs de Greg Zuerlein coûtent cher à Dallas

Le kicker des Cowboys peut s’en vouloir, car son entrée en matière délicate a peut-être couté une victoire de prestige à son équipe. On ne peut pas vraiment lui reprocher son échec sur la tentative de 61 yards, mais ses deux autres loupés sont plus embêtants. Greg Zuerlein a en effet manqué deux coups de pied consécutifs dans le 2ème quart-temps, d’abord un field-goal de 31 yards, puis une transformation après un touchdown. Au total se sont donc 4 points plutôt faciles qui se sont envolés, difficile à avaler quand l’écart final n’est que de 2 petits points…

Greg Zuerlein
« Si je fais mon boulot, nous gagnons le match »… Greg Zuerlein a assumé après ses deux ratés (photo : Dallas Cowboys)

Des problèmes sur les lignes secondaires des Bucs

Même s’il n’a signé qu’un seul sack, le pass-rush de Tampa s’est montré au niveau et il a souvent mis la pression sur Dak Prescott. Vita Vea a fait parler sa puissance, Shaquill Barret a enregistré son premier sack et Devin White a couru partout. Pas d’inquiétude à avoir sur le front-seven donc.

En revanche, la situation est plus délicate derrière, et les Defensive Backs des Bucs ont eu du mal sur ce match d’ouverture. L’absence de Jordan Whitehead, blessé, et la sortie prématurée de Sean Murphy-Bunting n’ont pas aidé. Et face à l’attaque aérienne dangereuse des Cowboys, les joueurs sur le terrain ont souffert. Amari Cooper et CeeDee Lamb ont souvent remporté leurs duels, et lorsque les passes n’arrivaient pas, les défenseurs de Tampa se sont souvent fait pénaliser.


Les stats de la rencontre

Tampa Bay BuccaneersDallas Cowboys
Passing Passing 
Tom Brady32/50, 379 yards, 4 TD – 2 INTDak Prescott42/58, 403 yards, 3 TD – 1 INT
Rushing Rushing 
Leonard Fournette9 courses, 32 yardsEzekiel Elliott11 courses, 33 yards
Receiving Receiving 
Antonio Brown5 réceptions, 121 yards, 1 TDAmari Cooper13 réceptions, 139 yards, 2 TD
Chris Godwin9 réceptions, 105 yards, 1 TDCeeDee Lamb7 réceptions, 104 yards, 1 TD
Rob Gronkowski8 réceptions, 90 yards, 2 TD  

Leaders Fantasy

(**format PPR)

  • Amari Cooper : 38,9 points Fantasy
  • Tom Brady : 29,2 points
  • Rob Gronkowski : 29 points
  • Dak Prescott : 28.4 points
  • Antonio Brown : 23,7 points
  • Chris Godwin : 23,5 points
  • CeeDee Lamb : 23,4 points

Les prochains rendez-vous

Rendez-vous dans 10 jours, le dimanche 19 septembre pour les deux équipes. Les Buccaneers joueront à nouveau au Raymond James Stadium, face aux Falcons à 22h05. 20 minutes plus tard, les Cowboys se déplaceront à Los Angeles pour y affronter les Chargers.