La 11ème journée s’est ouverte cette nuit au Mercedes-Benz Stadium d’Atlanta, et les locaux ont passé une sale soirée. Constamment sous pression, l’atatque des Falcons n’a rien pu faire et termine avec un zéro pointé. Mac Jones, Nick Folk et les Pats ont été plus efficaces et ont fait la différence petit à petit.


Le film du match

 Q1Q2Q3Q4Score Final
Atlanta Falcons (4-6)00000
New England Patriots (7-4)31001225

Les premières possessions de cette rencontre terminent en punts, et il faut attendre le deuxième drive des Patriots pour voir des bons gains, de Jonnu Smith dans les airs puis de Rhamondre Stevenson au sol. L’attaque de New England entre en redzone et ouvre le score sur un field-goal (0-3). Les Pats sont bien mieux rentrés dans le match et avancent encore sur leur possession suivante, grâce notamment à deux 1st downs de Damien Harris au sol. Le retour dans le camp adverse est rapide et le 2ème quart-temps s’ouvre sur un touchdown de Nelson Agholor (0-10).

Après un 1er quart-temps sans vie, les Falcons se montrent un peu. Quelques passes de Matt Ryan arrivent à destination, et un 4th down est converti. Mais un sack sur 3rd down puis une pénalité contraint Atlanta à un long field-goal, qui est manqué par Youghoe Koo. Avant la pause, Mac Jones enchaîne les passes et Nick Folk fait passer le score à 13-0 en faveur de New England.

Le 3ème quart-temps démarrent avec un échange de punts, puis ce sont les Pats qui avancent en premier. Mais après une très belle passe de Mac Jones dans le camp d’Atlanta, A.J Terrell surgit pour intercepter le QB rookie. Les Falcons gagnent un peu de terrain mais son stoppés sur 4th down. Trop souvent sous pression, Matt Ryan peine toujours à trouver du rythme, et une de ses passes termine dans les bras de Devin McCourty. L’attaque de New England cale encore mais Folk ne tremble pas à 53 yards (0-16).

La fin de match est douloureuse pour Atlanta, avec 3 interceptions de plus. Matt Ryan bute d’abord sur J.C Jackson, dont l’interception mène à un autre field-goal (0-19). Josh Rosen entre ensuite en jeu et ne tarde pas à rendre la balle, à Kyle Van Noy qui s’offre une pick-6 (0-25). Puis c’est au tour du rookie Feleipe Franks de lancer sa petite interception (Adrian Phillips) pour mettre fin au calvaire des Falcons.


Mac Jones confirme

Titulaire depuis le premier jour chez les Pats, Mac Jones a régulièrement progressé et il est clairement aujourd’hui le QB avec le plus de succès parmi la classe de 2021. Excellente le week-end dernier face à Cleveland, il a sorti un nouveau match très convaincant hier à Atlanta. Son calme et sa précision ont notamment été mis en évidence, puisqu’il a dû faire face à une défense assez agressive et il n’a pas pourtant pas manqué grand-chose. En première mi-temps, il ne rate qu’une seule passe (14/15), et termine la rencontre avec seulement 4 échecs (22/26, 207 yards). Sa seule erreur est une passe trop risquée qui termine en interception d’A.J Terrell.

Sur les deux derniers matchs, Mac Jones affiche un pourcentage de passes réussies de 83.7%, preuve de sa maîtrise au centre de l’attaque des Pats. Bien souvent, il n’a d’ailleurs pas l’air d’être un rookie tant sa maturité semble être avancée. Le QB rookie a désormais remporté ses 5 premiers matchs à l’extérieur en carrière. Après 11 matchs, il affiche 2 540 yards et 14 touchdowns pour 8 interceptions. Son équipe est plus que jamais dans la course pour les playoffs, et lui se place comme un candidat sérieux pour le trophée de Meilleur Rookie Offensif.

Les QBs d’Atlanta dans le dur

Soirée cauchemardesque pour les Falcons, qui n’ont rien produit sur ce match et qui ont terminé avec 4 interceptions au total. Si les interceptions de Josh Rosen et Feleipe Franks en fin de rencontre sont finalement anecdotique, celles de Matt Ryan le sont moins. Mais que reprocher au quarterback, qui a fait ce qu’il a pu dans une rencontre qui ressemblait à un passage à tabac. Complètement abandonné par sa ligne offensive, ce qui n’est pas une nouveauté, Ryan a constamment été mis sous pression et il a pris un nombre de coups inimaginable. Une situation qui est même risquée pour un QB de 36 ans.

Matt Ryan
Matt Ryan va avoir quelques bleus après le match d’hier… (photo : RDS.ca)

Pour ne rien arranger, les Falcons ont annulé leurs quelques bonnes offensives avec des pénalités, de quoi démoraliser un peu Matt Ryan. Au total, Atlanta perd 72 yards sur 9 pénalités, loin d’être idéal lorsque l’on ne gagne que 165 yards en attaque…


Les stats de la rencontre

Pittsburgh SteelersChicago Bears
Passing Passing 
Matt Ryan19/28, 153 yards, 2 INTMac Jones22/26, 207 yards, 1 TD – 1 INT
Rushing Rushing 
Qadree Ollison9 courses, 34 yardsRhamondre Stevenson12 courses, 69 yards
Receiving Receiving 
Russell Gage5 réceptions, 49 yardsKendrick Bourne4 réceptions, 42 yards
Kyle Pitts3 réceptions, 29 yardsNelson Agholor5 réceptions, 40 yards, 1 TD

Leaders Fantasy

(**format PPR)

  • Nelson Agholor : 15 points Fantasy
  • Mac Jones : 11,4 points

Les prochains rendez-vous

Avec ce 5ème succès consécutif, les Pats sont plus que jamais dans le coup dans la division et la conférence. Les choses restent très ouvertes dans l’AFC East, car New England a encore deux matchs à jouer face à Buffalo, le premier lors de la Week 13, le second lors de la Week 16. En attendant, la prochaine rencontre est un autre gros test, avec la réception des Titans dans 10 jours.

Deux défaites, 68 points encaissés et seulement 3 marquées… Les deux derniers matchs des Falcons sont catastrophiques et cette équipe joue loin du niveau requis pour les playoffs. Un rebond est possible la semaine prochain à Jacksonville, puis le calendrier se compliquera de nouveau, avec deux rivaux de la division NFC South (Bucs et Panthers).