On ne va pas se plaindre d’avoir du football presque tous les jours en ce moment. Les deux derniers matchs de la 15ème journée, décalés à cause de nombreux cas Covid, se jouaient hier. Dans une rencontre clé pour les playoffs, les Eagles ont dominé Washington, tandis que les Rams ont remporté leur 10ème match de la saison face à Seattle.


Philadelphia Eagles (7-7) 27 – Washington Football Team (6-8) 17

  • La soirée a mal commencé pour Philly, avec 2 pertes de balles de Jalen Hurts sur les 2 premières possessions, qui conduisent à 10 points pour Washington. Mais ensuite, le QB et les Eagles se sont repris pour prendre le dessus. Coupable sur l’interception, Dallas Goedert n’a pas été boudé par son quarterback, et il termine le match avec 135 yards. Quant à Hurts, il a ensuite joué un match propre, avec 296 yards (20/26) et 1 touchdown dans les airs, ainsi que 38 yards et 2 touchdowns au sol. Il bat ainsi le record de franchise de touchdown sur une saison pour un QB (10), qui était détenu par Michael Vick.
  • Philadelphia arrivait avec la meilleure attaque au sol de NFL, et cela s’est encore noté hier. La défense de Washington a globalement repris l’eau sur ce match, avec 519 yards alloués, et notamment dans ce secteur avec 238 yards au total. Miles Sanders mène la charge avec 131 yards en 18 courses (7.3 YPA), Jordan Howard ajoute 69 yards, et Jalen Hurts 38 (2 TD).
  • En l’absence de ses deux premiers quarterbacks (Taylor Heinicke et Kyle Allen), Washington a titularisé Garrett Gilbert hier. Pas idéal pour une attaque déjà moyenne d’ordinaire. Gilbert n’a pas été mauvais, avec un match sans risques (194 yards), mais c’est évidemment insuffisant. Surtout que le jeu au sol n’a pas beaucoup aidé, avec 63 yards seulement.
  • Cette affiche entre rivaux de la division NFC East était importante pour l’image des playoffs, car il fallait remporter ce match pour rester en vie. Les Eagles ont fait le job pour rééquilibrer leur bilan et s’accrocher au bon wagon en vue d’une wild-card. Pour Washington, la situation se complique sérieusement à 3 matchs de la fin de la saison régulière.

Los Angeles Rams (10-4) 20 – Seattle Seahawks (5-9) 10

  • Cooper Kupp doit-il être dans la discussion pour le trophée de MVP ? La réponse est surement oui après une nouvelle très grosse performance hier. Le WR des Rams attrape 9 passes pour 136 yards et marque 2 nouveaux touchdowns, dans une soirée où il a battu plusieurs records. Plus que jamais en course pour la triple couronne (leader de NFL en réceptions, yards et touchdowns), Kupp a battu le record de franchise d’Isaac Bruce de réceptions sur une saison (122 en 14 matchs).
  • Les Rams ont également pu compter sur une très bonne performance de la part de leur défense, qui a régulièrement mis la pression sur Russell Wilson. Aaron Donald a fait son chantier classique, et Von Miller a signé son premier sack sous ses nouvelles couleurs. Le retour de Jalen Ramsey s’est également senti sur les lignes secondaires. L.A limite Seattle à 214 yards offensifs.
  • C’est officiel, les Seahawks termineront avec un bilan négatif pour la première fois en 10 ans et pour la première fois avec Russell Wilson. Le QB a joué une nouvelle partie moyenne hier, avec seulement 156 yards (17/31) et 1 interception. La défense des Seahawks a été plutôt bonne pour donner une chance à l’équipe, avec notamment 3 sacks pour Carlos Dunlap, mais cela n’a pas suffi.
  • Ce succès, le 10ème de la saison pour les Rams, permet à la franchise de L.A de revenir à hauteur des Cardinals dans la division NFC West. Arizona reste en tête grâce à un meilleur bilan dans la division.