Le « Monday Night Football » nous offrait deux belles affiches pour conclure la 2ème journée. Dans la première, les Bills ont confirmé leur statut d’équipe à battre en marchant sur des Titans fébriles. Et dans la seconde, les Eagles ont montré leur plein potentiel en dominant les Vikings.


Buffalo Bills (2-0) 41 – Tennessee Titans (0-2) 7

  • Déjà excellents lors du match d’ouverture il y a 10 jours à Los Angeles, les Bills ont dominé dans tous les secteurs du jeu hier face à Tennessee. L’attaque a déroulé, dans le sillage d’un Josh Allen étincelant (317 yards, 4 TD) et d’un Stefon Diggs toujours démarqué (12 réceptions, 148 yards, 3 TD). Et la défense a dégouté l’attaque des Titans, avec notamment 2 interceptions (dont une pick-6 de Matt Milano) et une ligne qui a muselé Derrick Henry.
  • Mis à part un bon drive sur leur première possession, les Titans ont souffert face à plus fort. Derrick Henry a parfaitement été contrôlé (25 yards en 13 courses), et comme souvent, Ryan Tannehill n’a pas élevé son niveau pour porter son équipe (117 yards, 2 INT). Mike Vrabel a décidé de mettre fin à son calvaire à l’issue du 3ème quart-temps, et Malik Willis a terminé la rencontre. Le rookie n’a pas fait mieux, avec 1 seule passe réussie et 1 fumble.  

Philadelphia Eagles (2-0) 24 – Minnesota Vikings (1-1) 7

  • Petit à petit, Jalen Hurts répond aux questions sur le fait qu’il soit ou pas un « franchise QB ». Et après la prestation d’hier, il s’en rapproche encore un peu plus. Excellent, il a notamment brillé dans une première mi-temps largement dominée par les Eagles. Personnellement il affichait 251 yards (17/20) et 1 touchdown dans les airs, ainsi que 50 yards et 2 autres touchdowns au sol. Sa ligne de stats finale est ronflante, avec 333 yards à la passe, 57 à la course, et 3 touchdowns au total. Avec Hurts à ce niveau, l’attaque de Philly est imprédictible et dangereuse.
  • En face, la réputation de Kirk Cousins en prime time ne va pas s’améliorer. Le QB des Vikings a ainsi perdu son 10ème MNF sur 12 joués en carrière, avec au passage un match très moyen. Souvent mis sous pression, il a eu tendance à prendre trop de risques et il a lancé 3 interceptions. Même Justin Jefferson (48 yards) a eu du mal à se montrer.
  • Pas encore chaude à Detroit la semaine dernière, la défense de Philadelphia s’est mise en route hier. Grâce à une bonne pression devant, les lignes secondaires ont pu profiter des passes risquées de Cousins, et ils se sont régalés. Darius Slay a été le plus en vue, en limitant bien l’impact de Justin Jefferson et en signant 2 interceptions.