Grâce à un sursaut d’orgueil et un adversaire qui avait un peu trop pris la confiance, les Eagles ont bien failli revenir en fin de match. Mais Tom Brady a assuré la victoire avec calme, et le résultat final est finalement bien plus serré que la réalité du terrain.


Le film du match

 Q1Q2Q3Q4Score Final
Philadelphia Eagles (2-4)707822
Tampa Bay Buccaneers (5-1)1477028

Dès sa première possession du match, l’attaque de Tampa Bay repart sur des bases impressionnantes. Tom Brady met en chauffe la majorité de ses receveurs, puisque Antonio Brown, Mike Evans et Chris Godwin vont tous les trois chercher des 1st downs. Et ce drive impressionnant se termine sur un touchdown du TE O.J Howard (0-7). La réponse est bonne de la part des Eagles, avec un Jalen Hurts en jambes et une pénalité contre les Bucs (DPI) qui amène vite en redzone. Et c’est Zach Ertz qui répond à Howard (7-7). Sans pression, l’attaque de Tampa avance facilement, avec une succession de passes courtes et un touchdown d’Antonio Brown (7-14).

Le début du 2ème quart-temps est un moment de flottement, avec plusieurs punts. Tom Brady passe tout prêt de l’interception et Jalen Hurts se fait intercepter sur une tentative de passe longue. Les Bucs vont finalement reprendre leur marche en avant, avec un Leonard Fournette très présent. Le RB conclut avec une course courte pour creuser l’écart (7-21). Un peu plus tard, la défense de Philadelphia profite d’une incompréhension pour intercepter Brady, mais l’attaque ne trouve aucune solution pour marquer des points avant la pause.

Au retour des vestiaires, rien ne change et c’est trop facile pour l’attaque de Tampa Bay. Fournette profite encore des brèches et signe son deuxième touchdown personnel au sol (7-28). Au point mort, l’attaque des Eagles a besoin d’une grosse pénalité (DPI) pour revenir en bonne position, et Jalen Hurts marque au sol (14-28). Derrière, la défense réalise enfin un stop en fin de 3ème quart-temps.

Après un field-goal manqué, la défense de Philly confirme sa bonne période et stoppe Brady sur 4th down, au milieu du terrain. Miles Sanders, qui a enfin le ballon, place deux belles courses pour amener son équipe en redzone, puis Hurts s’offre un doublé au sol. Avec la conversion à 2 points, les Eagles reviennent à 6 points (22-28). Hélas, la défense ne parvient pas à réussir un arrêt supplémentaire. Antonio Brown signe deux 1st downs clés, puis un dernier QB sneak assure la victoire pour Tampa Bay.


Brady dans un fauteuil

Stratosphérique la semaine dernière face à Miami, Tom Brady a été moins prolifique mais encore très bon. Dans le rythme dès le début du match, avec un drive initial impressionnant de maîtrise, il n’a pas réellement été embêté pendant la soirée. Bien protégé donc, il a eu le temps pour trouver ses receveurs et a parfaitement distribué le jeu. 8 receveurs différents sont touchés, et 4 attrapent au moins 5 passes. Brady a également fait parler son expérience et son calme pour sceller la victoire en fin de rencontre, alors que Philadelphia avait réduit l’écart. Le QB des Bucs termine avec 297 yards et 2 touchdowns, ainsi qu’1 interception sur une incompréhension avec son receveur, qui n’était pas du tout là où Brady l’avait prévu.

Tom Brady
Soirée globalement très tranquille pour Tom Brady (photo : Sky Sports)

L’autre joueur à mettre en avant sur ce match est Leonard Fournette, qui a été très remuant. Il a su exploiter les brèches au sol et s’offre un doublé, et a également été bien présent dans le jeu de passes, avec 6 réceptions pour 46 yards.

Pas de solutions pour Hurts

Cela a été clair en regardant le match, Jalen Hurts a trop souvent du improviser car il n’avait pas de solutions. Parfois, il a réussi à échapper aux défenseurs pour gagner quelques yards, d’autres fois, il a dû concéder des sacks ou des gains très courts. La première mi-temps a été particulièrement brutale, hormis le bon premier drive qui débouche sur un touchdown. Sur les deux premiers quart-temps, l’attaque des Eagles sort cinq 3&out, forçant la défense à être (trop) souvent sur le terrain. Car sur les 30 premières minutes de ce match, les Bucs ont eu la balle plus de 21 minutes…

En difficulté dans les airs donc, Jalen Hurts termine avec moins de 50% de passes réussies, seulement 115 yards, 1 touchdown et 1 interception. Il sauve un peu son match avec 44 yards et un doublé au sol, mais cela ne sera une satisfactions que pour ses managers en Fantasy.

En deuxième mi-temps, les Eagles ont commencé à donner plus souvent le ballon à Miles Sanders, inexistant avant. Et malgré la bonne défense de Tampa dans ce secteur, le RB a réussi à apporter un peu de sang frais. La faible utilisation de Sanders dans cette attaque reste un mystère…


Les stats de la rencontre

Philadelphia EaglesTampa Bay Buccaneers
Passing Passing 
Jalen Hurts12/26, 115 yards, 1 TD – 1 INTTom Bardy34/42, 297 yards, 2 TD – 1 INT
Rushing Rushing 
Miles Sanders9 courses, 56 yardsLeonard Fournette22 courses, 81 yards, 2 TD
Receiving Receiving 
Quez Watkins3 réceptions, 44 yardsAntonio Brown9 réceptions, 93 yards, 1 TD
Zach Ertz4 réceptions, 29 yards, 1 TDO.J Howard6 réceptions, 49 yards, 1 TD

Leaders Fantasy

(**format PPR)

  • Leonard Fournette : 30,7 points Fantasy
  • Antonio Brown : 24,3 points
  • Jalen Hurts : 24 points
  • Tom Brady : 19 points
  • O.J Howard : 16,9 points
  • Zach Ertz : 12,9 points

Les prochains rendez-vous

Retour au Raymond James Stadium dans 10 jours pour les Bucs, qui accueilleront les Bears. Ensuite, ce sera un déplacement à New Orleans pour la 8ème journée, avant leur semaine de repos.

Pour les Eagles, deux déplacements sont au programme des prochaines semaines, d’abord à Las Vegas, puis à Detroit 7 jours plus tard.