Ezekiel Elliott Cowboys
NFL

NFL, Week 9 – Les Dallas Cowboys dominent encore les New York Giants

En clôture de la 9ème journée, la NFC East était à l’honneur avec un match entre les Dallas Cowboys et les Giants à New York. Avec l’objectif de conserver la tête de la division, Dallas a progressivement pris le dessus dans cette rencontre, pour finalement continuer sa série de victoire face à son rival.

New York Giants (2-7) 18 – Dallas Cowboys (5-3) 37

  Q1 Q2 Q3 Q4 Score Final
NY Giants 3 9 3 3 18
Dallas 3 10 3 21 37

Le film du match

Face à un de ses adversaires préférés, Dak Prescott a la balle en main pour débuter le match. Mais sur sa première passe, il envoie le ballon directement dans les bras d’Antoine Bethea… Heureusement pour Dallas, les Giants n’arrivent pas à marquer de touchdowns et doivent se contenter d’un field-goal (3-0). Sur sa deuxième possession, l’attaque des Cowboys se lance. Prescott réussit quelques passes puis Ezekiel Elliott entre en scène, avant que Dallas cale aux portes de la redzone. Brett Maher égalise au pied (3-3). Après une récupération rapide, les Cowboys repartent de l’avant, mais les Giants tiennent bon et forcent un long field-goal, qui est manqué par Maher.

L’attaque de New York est également bien en place. Après une réception spectaculaire de Golden Tate, les Giants frappent à la porte des Cowboys, et parviennent à conclure sur 3rd down avec une passe de Daniel Jones pour Cody Latimer (9-3). Dallas réagit en revenant rapidement au milieu du terrain, mais la défense New Yorkaise frappe de nouveau. Jabrill Peppers force un fumble de Randall Cobb, et Antoine Bethea récupère la balle. Malgré l’apparition d’un chat noir sur le terrain du MetLife Stadium, les Giants restent concentrés et efficaces en attaque. Aldrick Rosas porte le score à 12-3 pour les locaux. Les Cowboys tentent de réduire l’écart avant la pause, et c’est ce qu’ils font lorsque Dak Prescott sort de sa poche et trouve Blake Jarwin. Le TE trace ensuite sa route pour un touchdown de 42 yards (12-10). Dans la foulée, la défense des Cowboys intercepte Daniel Jones sur une passe longue mal placée. Cette récupération permet à Brett Maher de faire passer Dallas devant à la mi-temps (12-13).

Daniel Jones Giants
Encore trop d’erreurs hier pour Daniel Jones (WFAN)

Le troisième quart-temps démarre sur un très bon retour de Cody Latimer. Mais la défense de Dallas résiste et force un punt après un sack de Jaylon Smith. Les Cowboys confirment leur solidité de ce côté du terrain en forçant une nouvelle perte de balle, un fumble de Daniel Jones qui tentait de convertir un 3rd down avec ses jambes. Derrière, les Giants limitent la casse en encaissant un field-goal (12-16). Comme sur leur possession précédente, les New Yorkais démarrent en bonne position grâce à un bon retour de Latimer. Après quelques échauffourées entre ces deux rivaux, Aldrick Rosas réduit l’écart au pied (15-16).

Décidés à faire la différence, les Cowboys remontent le terrain et étant globalement efficaces et en identifiant bien les faiblesses des Giants. Et c’est finalement Michael Gallup qui conclut, après un bel effort le long de la ligne (15-23). Mais New York n’a pas dit son dernier mot. Contenu toute la soirée, Saquon Barkley s’échappe pour une réception de 65 yards, qui amène son équipe immédiatement en redzone. Daniel Jones n’arrive pas à trouver un receveur dans l’en-but, mais les Giants restent dans le match (18-23). Plus incisive, l’attaque des Cowboys trouve des failles et fait le break. Discret jusqu’ici, Amari Cooper marque un touchdown de 45 yards (18-30). Dallas contrôle ensuite la fin de rencontre et la touche finale est un touchdown de 63 yards de Jourdan Lewis après un nouveau fumble forcé par un sack sur Daniel Jones (18-37). Sixième victoire consécutive des Dallas Cowboys face aux New York Giants.

Les stats de la rencontre (via NFL)

New York Dallas
Passing Passing
Daniel Jones 26/41, 210 yds, 1 TD, 1 INT Dak Prescott 22/35, 257 yds, 3 TD, 1 INT
Rushing   Rushing  
Daniel Jones 6 car, 54 yds Ezekiel Elliott 23 car, 139 yds
Receiving   Receiving  
Saquon Barkley 6 réc, 67 yds Amari Cooper 4 réc, 80 yds, 1 TD

Les enseignements

L’un des duels attendus de ce match était celui entre deux des meilleurs running-backs de la NFL, Saquon Barkley et Ezekiel Elliott. Les Cowboys ont fait un excellent travail pour contenir Barkley, qui ne gagne que 28 yards en 14 courses. Le RB des Giants sauve son match grâce à une réceptions de 65 yards. En face, Ezekiel Elliott a été le joueur le plus efficace de Dallas, et il termine avec 139 yards gagnés en 23 courses. Zeke a constamment trouvé de belles brèches, profitant régulièrement de bons blocks de la part de sa ligne offensive.

Encore un match de rookie pour Daniel Jones, entre promesses et erreurs. Le QB des Giants a de nouveau montré son calme dans sa poche, sa précision sur certaines passes, ainsi que sa capacité à aller chercher des yards avec ses jambes. Mais il a également perdu la balle à 3 reprises. Sur son interception, sa passe longue est mal placée, et il doit absolument faire attention à la balle lorsqu’il court. Jones a désormais perdu 16 ballons cette saison (8 interceptions, 8 fumbles), seul Jameis Winston fait pire.

Les prochains rendez-vous

Leaders de la NFC East, les Dallas Cowboys vont devoir continuer à se battre pour garder la main dans la division. Les Texans reçoivent un autre prétendant aux playoffs dans la NFC la semaine prochaine, Minnesota. Ensuite, ce sont deux déplacements qui sont au programme, à Detroit et à New England.

Même si le prochain match compte comme à l’extérieur, les Giants restent à New York pour affronter les Jets. Une victoire est donc possible avant la semaine de repos.

** Pour les résumés des matchs de dimanche, c’est par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *