3 ans après le Super Bowl perdu face aux Patriots, les Rams sont de retour en finale. Et cette fois, ils joueront dans leur stade. Le troisième volet de la rivalité face aux 49ers a encore été intense et disputé, mais cette fois, la franchise de Los Angeles a eu le dernier mot. Les stars ont brillé dans les moments clés pour faire la différence.  


Le film du match

Les Rams ont tenté de limiter les ventes de billets aux fans de San Francisco, mais cela n’a pas vraiment fonctionné car le SoFi Stadium était clairement partagé hier. L’ambiance était ainsi magnifique dans le stade qui accueillera la Super Bowl, et la pression s’est sentie entre les deux rivaux en début de rencontre. Chaque équipe débute avec un 3&out.

Le premier 1st down du match est évidemment l’œuvre de l’inévitable Cooper Kupp, et Matthew Stafford commence à trouver ses receveurs. Une première bonne course de Cam Akers amène Los Angeles pour la première fois en redzone. Mais la défense des 49ers signe la première « big play » du match avec une bonne défense de K’Waun Williams et une interception de Jimmie Ward dans l’en-but. Derrière, San Francisco gagne un peu de terrain mais ne parvient pas à en profiter pour marquer des points. Le score est nul et vierge après le 1er quart-temps.

Matthew Stafford et les Rams réagissent bien, avec un drive qui part juste devant leur en-but et qui avance plutôt bien. Sur 3rd down, le QB nous montre même sa mobilité pour continuer à faire vivre la possession. Une réception de Kupp ramène L.A en redzone et le WR marque le premier touchdown du match. Les Rams ouvrent le score après un très long drive de 18 actions et 97 yards (7-0). San Francisco tente de répondre immédiatement et l’explosivité des receveurs est mise en avant. C’est d’abord Brandon Aiyuk qui lance les choses avec une réception de 31 yards, puis Deebo Samuel transforme une « screen pass » anodine en un touchdown électrique de 44 yards. Les Niners recollent rapidement (7-7).

Bien en rythme, l’attaque de Los Angeles est équilibrée et avance bien, même si Stafford se retrouve régulièrement sous pression. Matt Gay a l’occasion de redonner l’avantage à son équipe juste après le « 2 minutes warning » mais le kicker manque sa tentative. Une aubaine pour les 49ers. George Kittle gagne un 1st down pour sa première réception, Brandon Aiyuk enchaîne et c’est finalement Robbie Gould qui donne l’avantage à San Francisco à la mi-temps (7-10).  

Deebo Samuel, 49ers
Dans leur style, les 49ers ont globalement bien maîtrisé la première partie du match (photo : USATSI)

———-

Les défenses serrent les rangs en début de 3ème quart-temps. Malgré quelques pénalités concédées, celle des Rams force un punt sur la première possession des Niners. Et celle de San Francisco parvient à arrêter Matthew Stafford sur 4th down. Cette récupération offre une bonne possibilité aux visiteurs, et Brandon Aiyuk et Deebo Samuel s’occupent de faire avancer les chaînes. L’expert des 3rd down, Jauan Jennings impose son style et George Kittle conclut avec le touchdown pour donner 10 points d’avance à SF (7-17). Encore une fois, les Rams montrent une belle capacité de réaction, et le TE remplaçant Kendall Blanton termine le 3ème quart-temps avec une belle réception. Derrière, Cooper Kupp signe un doublé et ramène L.A (14-17). Un retour confirmé par un stop défensif.

Vient ensuite une des actions clés de cette rencontre. Sur une passe trop courte de Stafford, Jaquiski Tartt n’a qu’à ouvrir les bras pour attraper le ballon, mais le safety ne parvient pas à le contrôler et rate l’interception… Les Rams en profitent et se montrent de nouveau menaçants, notamment grâce à une grosse action d’Odell Bekcham Jr (30 yards + 15 yards de pénalité). Et même si la défense de San Francisco limite la casse, Matt Gay égalise au pied (17-17).

C’est au tour de Jalen Ramsey de passer tout près de l’interception, mais les Rams parviennent tout de même à forcer un 3&out. Cooper Kupp se montre encore et il converti un nouveau 3rd down sur une « big play ». A la sortie du « 2 minutes warning », la défense de Niners signe un sack, mais les Rams passent devant grâce à un field-goal (20-17). Il reste alors 1 minute 46 à jouer. Peu cité pendant le match, Aaron Donald met la pression sur Jimmy Garoppolo et force le QB à se débarrasser de la balle…qui termine dans les bras d’un défenseur de L.A. Les Rams remportent la conférence NFC et joueront le Super Bowl dans leur stade !


Le recrutement Hollywoodien des Rams paie

Bête noire des Rams depuis 3 ans, les 49ers restaient sur 6 victoires consécutives face au rival de la NFC West. Et pendant une bonne partie du match, on pensait que Kyle Shanahan allait encore prendre le dessus sur Sean McVay. Mais la franchise de L.A a su finir plus fort pour aller arracher une qualification pour le Super Bowl, qui se jouera dans leur stade.

Et les stars ont parlé, notamment dans les moments importants. En montant un gros transfert pour faire venir Matthew Stafford, les Rams comme le QB visaient le sommet. Et il faut bien constater que le résultat est bon. Jamais victorieux en playoffs à Detroit (0-3), Stafford a remporté ses 3 premiers matchs avec Los Angeles… Hier, il a encore signé un gros match avec 337 yards et 2 touchdowns pour 1 interception. Sa capacité à rebondir et à réussir des passes clés ont permis aux Rams de revenir. Désormais, il a une chance de confirmer que la stratégie de la franchise était définitivement la bonne.

Autre recrue qui a brillé, Odell Beckham Jr signe son premier match à plus de 100 yards depuis bien longtemps. Bien présent pour le plus gros rendez-vous de sa carrière jusqu’ici, il a fait des dégâts aux côtés de Cooper Kupp. Car le WR numéro 1 des Rams continue sa saison record, et les 49ers n’ont pas eu de réponses pour lui encore une fois. Le vainqueur de la triple couronne 2021 affiche 11 réceptions pour 142 yards et 2 touchdowns. Constamment cherché sur les 3rd down, Kupp en a converti 6 à lui tout seul…

Du côté de la défense, il faut évidemment mentionner le nom d’Aaron Donald, le leader sur le terrain et dans le vestiaire. Bien contrôlé par la ligne offensive de San Francisco, on l’a surtout vu motivé ses troupes sur la touche, mais il s’est montré décisif sur sa dernière action en mettant la pression sur Jimmy Garoppolo et en forçant l’interception qui scelle le sort du match.

Cet effectif est taillé pour aller jusqu’au bout, et il ne reste plus qu’un match pour que les choix audacieux et risqué de la franchise paient.

Cooper Kupp, Rams
Encore un très gros match pour le duo Matthew Stafford – Cooper Kupp (photo : USATSI)

Les 49ers ont perdu le contrôle sur la fin

Pendant les trois-quarts du match, les 49ers ont encore réussi à imposer leur style physique pour globalement contrôler les débats. Kyle Shanahan pouvait ainsi être assez serein lorsque son équipe affichait 10 points d’avance dans le 3ème quart-temps.

Hélas, les Niners ont raté leur fin de match, en défense comme en attaque. L’action clé qui reste en tête, et qui va hanter Jaquiski Tartt, est l’interception manquée par le Safety. Une récupération toute faite qui tombe à l’eau, et qui permet aux Rams d’aller égaliser. Et l’attaque n’a pas assuré derrière en rendant la balle très rapidement sur un 3&out. Et ça a été encore pire sur la dernière possession, avec une interception sur Jimmy Garoppolo qui a scellé l’histoire.

Cette action négative est peut-être la dernière pour Jimmy G sous le maillot de San Francisco… Et si certains fans frustrés pourront dire que c’est un résumé de sa carrière chez les Niners, cette action ne représente clairement pas ce que le QB a apporté. Oui, il est frustrant et il a fait des erreurs rageantes, mais avec lui, les 49ers ont souvent gagné leurs matchs. Déjà au centre de l’attaque il y a 2 ans lors du Super Bowl (perdu), il a bien failli emmener son équipe en finale encore une fois.


Les stats de la rencontre

Los Angeles RamsSan Francisco 49ers
Passing Passing 
Matthew Stafford31/45, 337 yards, 2 TD – 1 INTJimmy Garoppolo16/30, 232 yards, 2 TD – 1 INT
Rushing Rushing 
Cam Akers13 courses, 48 yardsDeebo Samuel7 courses, 26 yards
Receiving Receiving 
Cooper Kupp11 réceptions, 142 yards, 2 TDDeebo Samuel4 réceptions, 72 yards, 1 TD
Odell Beckham Jr9 réceptions, 113 yardsBrandon Aiyuk4 réceptions, 69 yards